Métro Montréal n°2019-12-12 jeudi
Métro Montréal n°2019-12-12 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-12-12 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 19 Mo

  • Dans ce numéro : patience, demande la STM aux usagers.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
métr journalmetro.com jeudi 12 décembre 2019 MC G ISRAËL L'heure de vérité pour Netanya hou La classe politique israélienne préparait le terrain hier soir pour de nouvelles élections, début mars, les troisièmes en moins d'un an, qui laissent entrevoir un duel entre le premier ministre Benyamin Netanyahou, désormais inculpé pour corruption, et son rival Benny Gantz. Les députés ont en théorie jusqu'à 23 h 59 pour offrir une majorité inespérée aux deux rivaux, au coudeà-coude lors des élections d'avril, puis de septembre, et à chaque fois dans l'incapadté de rallier 61 élus sur les 120 du Parlement. En l'absence d'accord, cet hémicycle sera dissous au 12e coup de minuit An. XPEPT MARCHÉ CENTRAL f " VENEZ RENCONTRER VOS PERSONNAGES PRÉFÉRÉS 9H30 À 11 H30 - 1 JOUR à SEULEMENT GRANDE FETE D'OUVERT'IRE SAMEDI LE 14 DÉCEMBRE 9 H À 17H PARTY- EXPERT.COM f C) #PARTYEXPERT 2019, l'année Greta te Après avoir « raté » le prix Nobel de la paix, la militante suédoise Greta Thunberg est devenue hier, à 16 ans, la plus jeune « personnalité de l'année » du magazine Time. Cet honneur souligne sa capacité à mobiliser des millions de personnes dans le monde autour de la bataille pour le climat., u1. Projet de réforme maintenu Système de retraite. Le gouvernement français a fait hier des concessions sur son projet contesté de système universel de retraite, mais sans réussir à apaiser des syndicats unanimes dans leur appel à la poursuite de la mobilisation, qui paralyse déjà largement les grandes villes du pays. « Le temps est venu de créer un système universel de retraite », a asséné le premier ministre Édouard Philippe, adressant une fin de nonrecevoir aux manifestants qui réclament depuis le 5 décembre le retrait de cette réforme, promise par le président Emmanuel Macron, qui a fait de la « transformation » du pays la raison d'être de son quinquennat. Les détracteurs du projet comptent sur l'impopularité de M. Macron pour sortir victorieux du conflit et sur le contexte très tendu dans le pays, avec la mobilisation depuis plus d'un an du mouvement des « gilets jaunes », mais aussi des mécon- « Le temps du système universel est venu. Celui des régimes spéciaux s'achève. » Édouard Philippe, premier ministre français, au sujet des nombreux « régimes spéciaux » qui permettent aux membres de certaines professions en France de partir plus tôt à la retraite. tentements exacerbés dans les hôpitaux, parmi les étudiants, les policiers, etc. La retraite est un sujet éminemment sensible en France, la population restant attachée à un des systèmes les plus avantageux au monde. Les opposants les plus virulents espèrent faire durer le mouvement et mettre le pays à l'arrêt comme lors de la longue grève de décembre 1995, qui avait fait capoter une précédente réforme des retraites. AGENCE FRANCE-PRESSE DE RABAIS* sur toute la marchandise (excluant les ballons)* Manifestation du sndicat CGT à Paris, mardi i ZAKARIA ABDELKAR/MP. y 50 PREMIERS CLIENTS RECEVRONT UN RABAIS PROMO `ENTRE 10$ ET 50$ PREMIERS CLIENTS RECEVRONT à, UN CADEAU À LA CAISSE UN CADEAU GRATUIT ! PREMIERS ENFANTS RECEVRONT MAQUILLAGE 9H À 12 H 30 BALLONS LATEX PARTY EXPERT POUR TOUS LES ENFANTS *pour tous les détails, suivez-nous sur Facebook. 4
métr, 171 à.% journalmetro.com Jeudi 12 décembre 2019 OPINION COURRIER DES LECTEURS La dépression, un problème social Radio-Canada a diffusé le 8 décembre 2019 un Bar des sciences en collaboration avec le magazine Québec Science qui portait sur la dépression. Cette heure de discussion a permis de réfléchir aux causes (sociales, biologiques et psychologiques) et aux traitements (médicamenteux, psychologiques et comportementaux) de la dépression. Malheureusement, on s'est contenté d'une définition très simple du social, soit l'interaction entre les personnes. Limiter le social à l'interaction entre les personnes, c'est comme vouloir comprendre le comportement de la mer en s'intéressant à l'étude des relations entre les gouttes d'eau. L'éléphant dans la pièce n'a jamais été abordé  : la relation entre l'emploi et la dépression. Le travail rend malade ; les congés de maladie pour cause de dépression sont légion et les médecins posent À 16 jours de Noël le diagnostic de « trouble d'adaptation », ce qui renvoie la travailleuse ou le travailleur à sa responsabilité individuelle. Pourtant, si le travail rend malade, c'est le travail qu'il faut changer. La gestion autoritaire, l'organisation du travail en flux tendu, la surveillance des moindres ralentissements, tout cela crée une atmosphère délétère et entraîne une compétition malsaine entre les employées. Tout le monde n'a pas la possibilité de changer de travail, de réduire le stress, de faire du yoga, de prendre du temps pour soi, d'écouter de la musique, de se balader dans un parc, de méditer — surtout pas quand on a trois emplois précaires et mal payés, des dettes et des enfants. Ce traitement individualiste ou micro-social de la question illustre fort bien le biais culturel selon lequel c'est l'individu qui pose problème, mais pas le contexte. On fait comme si l'environnement de travail pouvait être choisi par la personne, comme s'il n'était pas imposé par les structures industrielles et managériales. Quand on évoque l'importance de l'environnement, l'insécurité Il est temps de commencer la confection des plats traditionnels afin que tout soit prêt à temps... Ce qui n'empêche pas une de nos lectrices de s'offrir une petite pause sucrée./COLLABORATION SPÉCIALE/MÉLANIE MARQUIS alimentaire, la pauvreté, etc., on nous ramène à des solutions individuelles  : « Trouvez à quoi vous raccrocher. » Une personne déprimée ne peut trouver par elle-même les moyens de se raccrocher à quelque chose. C'est son entourage qui doit s'en occuper. L'intervention préventive doit être plus large et plus systémique. Il faut des publicités sociétales pour aider l'entourage à détecter les signes de dépression chez les proches. Il faut des approches progressives et compréhensives pour aider les personnes qui en souffrent. Mais ce qu'il faut surtout, ce sont des programmes de prévention du harcèlement à grande échelle, des formations pour apprendre à respecter les limites des employées et une transformation du monde du travail. On doit adapter le travail à celles et ceux qui le pratiquent, et non l'inverse. Ça veut dire, entre autres, des comités d'employées qui peuvent intervenir de manière décisive sur la gestion du travail. Une gestion humaine autrement qu'en paroles ferait diminuer grandement le taux de dépression. La Le rouge, l'or et les lumières scintillantes viennent orner ce beau sapin de Noël naturel aux épines toutes fraîches. Notre lectrice semble avoir opté pour une décoration simple et sobre qui crée une ambiance des Fêtes chaleureuse./COLLABORATION SPÉCIALE/ELISABETH BADERTSCHER Faites voir vos décorations de Noël ! Fans de décorations, à vos appareils ! Courez la chance de voir votre cliché publié dans les pages Opinions de votre journal favori... Faites-nous parvenir vos photos à opinions@journalmetro.com. Berio réduction de la pénibilité du travail permet de diminuer la détresse. Quand les gens ont prise sur leur destin, ils sont moins dépressifs. Mais tout ça était déjà dans La société malade de la gestion de Vincent de Gaulejac, paru il y a 15 ans, mais personne n'y a fait référence. FRANCIS LAGACÉ Mike Ward, le bourreau martyr ! Non mais, tout de même, avec son long monologue à la fin du gala Les Olivier, Mike Ward n'a-t-il pas démontré à la face du monde qu'il était devenu le grand martyre nouveau genre de la famille tricotée serrée des humoristes québécois ? Lui, ce saint qui brûle à feu couvert sur son bûcher devant nous et qu'on a condamné à payer le prix de son péché non original. Ward, la voix de ceux qui n'en ont plus ? La voix de ceux qui tirent à bout portant sur leurs semblables en les asticotant de quolibets et de blagues débilitantes tout en se réclamant d'un humour dit Crash, sous l'enseigne présumée de la liberté ? Libre de dire n'importe quoi en autant que ça fesse dans le tas et que ça fasse son effet. Tant pis pour les victimes entachées et pour les dommages collatéraux. Et comme l'écrivit le grand Baudelaire dans son poème L'héautontimorouménos  : « Je suis la plaie et le couteau/... Et la victime et le bourreau. » Mike Ward réclame le droit, dans l'humour, de dénigrer n'importe qui, tel un bourreau sans reproche et sans remords, en autant que les têtes visées tombent... de ridicule. Ensuite, il a le culot de réclamer justice en se disant la principale victime de son crime, et ce, au nom de sa présumée innocente liberté d'expression. Un bourreau martyr, rien de moins ! 5 YVAN men, SAGUENAY L'actualité vous fait réagir ? Écrivez-nous ! opinions@joumabnetro.com Impossible de célébrer Noël sans un beau village au pied du sapin. Et quel village que celui de notre lectrice ! On y compte au moins une centaine de décorations  : maisons, personnages, arbres et rivières, tout y est. Un magnifique décor qui nous en met plein les yeux./COLLABORATION SPÉCIALE/GUYLAINE DUMAIS Volume  : 19 Numéro  : 191 À Montréal, Métro est publié par Métro Média. 101, boul. Marcel-Laurin, Montréal H4N 2M3 Tél.  : 514 286-1066  : 514 286-9310 Imprimé par  : Transcontinental Transmag, 1.0807, rue Mirabeau, Anjou, Québec, HU 1T7 Distribué par Metropolitan Media Services Directrice de la distribution  : Danielle Tessier Directeur principal des ventes  : Patrick Marsan Contrôleur  : François Dallaire Directeur de l'information  : Olivier Robichaud Chef de pupitre  : Carole Côté Équipe de rédaction/Actualité en soirée  : Zoé Magalhaes Monde  : Chloé Machillot Réviseurs  : Pierre-Yves Thiran, Martin Benoit. Vous avez une opinion à nous faire parvenir ? opinions@journalmetro.com Vous voulez annoncer dans nos pages ? publicite@journalmetro.com Vous avez une nouvelle à nous faire parvenir ? info@journalmetro.com. ISSN 1716-9895



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :