Métro Montréal n°2019-12-12 jeudi
Métro Montréal n°2019-12-12 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-12-12 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 19 Mo

  • Dans ce numéro : patience, demande la STM aux usagers.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Facebook Twitter Linkedin Instagram stm.info MESURES D'ATTÉNUATION POUR LE REM Nous serons au rendez-vous en janvier 2020 LE 6 JANVIER 2020, DES BUS SERONT SUR LA ROUTE POUR SOUTENIR LES MESURES D'ATTÉ- NUATION DU REM. C'EST NOTRE ENGAGEMENT, ET VOICI COMMENT NOUS PROCÉDERONS. Afin d'atténuer les effets sur notre parc de bus réguliers et sur le service offert à tous les clients de notre réseau de bus, nous avons procédé à la location de 30 autocars auprès du fournisseur Galland. Ces véhicules assureront le service des navettes 968 —Trainbus Roxboro/Côte-Vertu et 919 — Trainbus Acadie/Mont-Royal/Namur. Ce nombre de véhicules permettra d'offrir le service, d'assurer leur entretien et d'ajouter des renforts si besoin. Nos chauffeurs conduiront ces autocars. Quant à lui, le service sur la navette 964 — Gare Bois-Franc/Côte-Vertu sera assuré par 16 bus réguliers de notre parc. AVEC LA PeninirPTURE Dr I A rellr nr çAINT-VALLIER Fin d'un important chantier à la station Jean-Talon UNE PREMIÈRE ZONE DE LA MEMBRANE D'ÉTANCHÉITÉ DE LA STATION JEAN TALON A AINSI ÉTÉ COMPLÈTEMENT REMISE À NEUF. Ce chantier majeur a occasionné des fermetures complètes, soit celle de la rue Jean-Talon entre les rues Saint-Denis et De Saint-Vallier, et celle de la rue De Saint-Vallier entre les rues Jean-Talon et Bélanger. Ces fermetures de rue s'expliquent par la nécessaire excavation du sol qui recouvre la station. Nous avons excavé à une profondeur de 1 à 7 mètres selon les endroits, juste au-dessus des tunnels piétonniers de la station qui passent sous la rue. Pendant ce projet de remplacement de membrane d'étanchéité, qui précède celui de la réfection majeure de l'intérieur de la station, nous en avons aussi profité pour consolider un mur de fondation surplombant la ligne orange. DE NOUVEAUX ASCENSEURS À l'intérieur de la station, nous avons récemment mis en service 31 décembre Métro ouvert toute la nuit* un nouvel ascenseur desservant les deux quais superposés de la ligne bleue, ce qui marquait la fin d'un autre chantier commencé, celui-là, en avril 2018 Cette nouvelle mise en service suivait celle des ascenseurs desservant les quais de la ligne orange, que les clients de la station peuvent utiliser depuis 2015. Un nouvel ascenseur dessert maintenant les quais de la ligne bleue de la station Jean-Talon. DÉFINITION UNE MEMBRANE D'ÉTANCHÉITÉ, C'EST QUOI ? Il s'agit d'un dispositif protégeant les stations de métra des infiltrations d'eau. La membrane recouvre le toit souterrain de la station ; elle est donc enfouie sous terre. Plusieurs stations dans notre réseau de métro ont plus de 50 ans et Leur membrane d'étanchéité date de la construction initiale de la station. Ces membranes ont ainsi atteint la fin de leur durée de vie utile et doivent être remplacées..4ambhDu 20 décembre au 5 janvier JI Transport gratuit* pour les 6 à 11 ans stminfoifetes * Certaines conditions s'appliquent
DITES BONJOUR AUX TRAITEMENTS EFFICACES MONTRÉAL Jeudi12 décembre 2019 mjournalmetro.com DR. BOCHI PODIATRE DRDUPIED.COM I 514 931-6111 é tr 1111 PATIENCE, demande la STM aux usagers page 2 TÉLÉVISION EN FAMILLE SUR LE SOFA ! Métro a vu 422, un thriller de science-fiction que diffusera Télé-Québec pendant les Fêtes. page 6 L'organisation traverse « une période historique » qui impose un « défi colossal », avoue le directeur général de la société, Luc Trembla en raison du man oc d'autobus. Cela entraîne de nombreux désa réments et des retards./PABLO ORTIZ/ARRHIVES MÉTRO DR. BOCHI PODIATRE CENTRE-VILLE I VILLERAY MEDIA o Pour célébrer sans gaspiller durant le temps des Fêtes À lire en page 3 on:.r.C-02fPnre élitit geffi r Des services sociaux en péril Main-d'œuvre La saignée dans les services sociaux et la santé mentale se confirme au Québec. Le quart des employés du réseau songerait à quitter la profession, selon des données colligées par huit ordres professionnels, ce qui affecte fortement l'offre de service, disent-ils. FRANÇOIS CARABIN fcarabin@journalmetro.com Le coup de sonde a été réalisé au printemps 2018 auprès d'un peu plus de 9 200 travailleurs du milieu de la santé mentale des services sociaux et gardé sous embargo en attendant l'arrivée du nouveau gouvernement. Près de 50% des répondants ont avan- DITES BONJOUR AUX TRAITEMENTS EFFICACES Ongles incarnés Douteurs au talon Fasciite plantaire Oignons Verrues plantaires Cors et callosités DRDUPIED.COM 1514 931-6111 cé qu'ils réfléchissaient à quitter leur emploi. Un phénomène entre autres causé par le service inadéquat fourni aux patients, ont révélé les intervenants lors d'une conférence de presse tenue hier à Montréal. « On risque une démobilisation des professionnels », a affirmé le président de l'Ordre des psychoéducateurs et psychoéducatrices du Québec (OPPQ), Denis Leclerc « Protection du public » L'offre de service vit déjà des difficultés, rappelle le sondage. Étant donnée la pénurie actuelle, les répondants font part « des inquiétudes et d'importantes interrogations » par rapport à l'efficacité des soins, fait remarquer la présidente de l'Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec (GISTCFQ), Guylaine Ouimette. Plus de la moitié (56%) des professionnels interrogés évaluent négativement le temps d'attente des patients. La situation se serait même « détériorée depuis 2015 », constatent 57% des répondants. « C'est sûr que la réforme [des structures] qu'on a vécue a eu des répercussions, précise Mme Ouimette. Selon nous, d'ailleurs, on aurait eu des résultats similaires en 2012. » La présidente déplore l'attention portée par les gouvernements aux secteurs de la santé mentale et des services sociaux. Les huit ordres concernés ont déjà entamé des discussions avec le ministère de la Santé et des Services sociaux en novembre. La ministre Danielle McCanna fait preuve d' « ouvertrue », dit Mme Ouimette. « On demande du ministère une collaboration soutenue pour travailler sur différents chantiers et trouver des solutions durables et efficaces », poursuit-elle. La ministre McCanna réagi au sondage dans un communiqué de presse, hier. Rappelant que le sondage a été réalisé « avant l'arrivée du gouvernement actuel », elle soutient tout de même sa « volonté à travailler avec [les ordres professionnels] et à poursuivre nos échanges afin d'offrir les meilleurs soins et services possible ».



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :