Métro Montréal n°2019-12-11 mercredi
Métro Montréal n°2019-12-11 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-12-11 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 22,9 Mo

  • Dans ce numéro : des batteries recyclées à Montréal.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
métre journaimetro.com Mercredi 11 décembre 2019 M. AIT Mobilisation générale Plusieurs centaines de milliers de personnes ont de nouveau manifesté hier contre une réforme des retraites dans toute la France, où la grève se poursuivra notamment dans les transports. i ZAKARIA ABDELKAFI/AFP Lii PIE F1.LIME1 DÉSrrodAVM DC 10.4E DCCilviL 61.warmuma irnran.1.20.111evme. le Ça chauffe dans l'Arctique Les années se suivent et se ressemblent dans l'Arctique, qui a connu en 2019 sa deuxième année la plus chaude depuis 1900 et sa deuxième plus petite banquise jamais enregistrée, selon le bulletin annuel arctique de l'agence océanique et atmosphérique américaine (NOAA) publié hier. AppRollingyas. Les sanctions Deux chefs'accusation d américaines renforcées retenus contre Trump Les États-Unis ont renforcé hier leurs sanctions contre le chef de l'armée du Myanmar pour les meurtres à grande échelle de musulmans rohingyas, au moment où le pays se défend d'accusations de « génocide » devant la Cour internationale de justice. Ces sanctions s'inscrivent dans une large série de mesures punitives annoncées par Washington à l'occasion de la Journée mondiale des droits de l'homme. Le commandant en chef de l'armée du Myarunar, Min Aung Hlaing, son numéro deux Soe Win et les généraux Than Oo et Aung Aung étaient déjà depuis juillet sous le coup « L'armée du Myanmar doit mettre fin au dimat d'impunité et aux violations des droits de l'homme universellement reconnus. » Message du Trésor d'une interdiction d'entrée aux États-Unis pour leur rôle dans le « nettoyage ethnique » de la minorité rohingya dénoncé par le gouvernement américain. Les nouvelles sanctions du Trésor américain prévoient le gel de leurs éventuels avoirs aux États-Unis et empêchent toute transaction avec des ressortissants américains. AGENCE FRANCE-PRESSE Destitution Dans un tournant historique, les démocrates ont retenu hier deux chefs d'accusation dans la procédure de destitution visant Donald Trump  : abus de pouvoir et entrave à la bonne marche du Congrès. Ces chefs, jugés « ridicules » par le président américain, seront débattus dès mercredi au sein de la commission judiciaire de la Chambre des représentants, en vue d'un vote en séance plénière la semaine prochaine. Compte tenu de la majorité démocrate dans cette enceinte, Donald Trump deviendra alors selon toute probabilité, le troisième président de l'histoire des États- Unis mis en accusation au Congrès. Jusqu'ici, seuls les présidents Andrew Johnson en 1868 et Bill Clinton en 1998 avaient vécu cette situation, le républicain Nixon ayant démissionné avant le vote. M. Trump devrait in fine échapper à une destitution, puisque le Sénat, chargé de son procès, est contrôlé par Donald Trump, hier, en Pennsylvanie i BRENDAN MAL OWSKI/AFP les républicains, mais le vote à la Chambre laissera une marque sur sa campagne de réélection. Devant les drapeaux américains, la présidente démocrate de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, a évoqué un « jour solennel » lors d'une allocution matinale pour annoncer les chefs retenus contre le milliardaire new-yorkais. Plus tard, elle a jugé « triste », mais « nécessaire », d'en arriver là. Sinon, « nous disons adieu à la République et bonjour au président-roi », a-t-elle justifié au cours d'une conférence organisée par le site Politico. Les démocrates ont ouvert, fin septembre, une procédure de destitution contre Donald Trump après avoir appris qu'il avait demandé à l'Ukraine d'enquêter sur Joe Biden, bien placé pour l'affronter à la présidentielle de 2020. Après plus de deux mois d'enquête, l'opposition l'a accusé d'avoir abusé de son pouvoir pour arriver à ses fins, notamment en gelant une aide militaire cruciale pour ce pays en conflit armé avec la Russie. En demandant l'ingérence de l'Ulaaine, le président « a porté atteinte à la sécurité nationale, affaibli l'intégrité des élections et violé son serment au peuple HONG KONG Enquête avortée Un groupe d'enquêteurs internationaux choisis par le gouvernement local de Hong Kong pour assister l'enquête sur les violences policières contre les militants prodémocratie a annoncé aujourd'hui qu'il renonçait à sa tâche. Ce cercle d'experts dits « indépendants » a décidé « de se désister formellement de ses fonctions », a-t-il dit. AFP « C'est un schéma familier dans la conduite du président Trump, qui croit ne devoir rendre de comptes à personne. » Jerry Nadler, président de la commission judiciaire de la Chambre américain », a affirmé Jerry Nadler, qui préside la commission judiciaire de la Chambre. « Au-dessus des lois » Les démocrates lui reprochent également d'avoir refusé de collaborer à leur enquête, ce qui alimente le chef d'entrave à la bonne marche du Congrès. Jugeant l'enquête en destitution « inconstitutionnelle », la Maison-Blanche a en effet intimé à plusieurs conseillers du président de ne pas se plier aux injonctions à comparaître et de ne pas transmettre de documents à la Chambre. « C'est un schéma familier dans la conduite du président Trump » qui « croit ne devoir rendre des comptes à personne », a poursuivi M. Nadler, un adversaire de longue date de l'ex-magnat de l'immobilier. Mais « nous devons être clairs, personne, pas même le président, n'est au-dessus des lois ». AGENCE FRANCE-PRESSE ARGENTINE Nouveau mandat 6 Promettant « de remettre l'Argentine sur pied » après plus d'un an de récession, le péroniste de centre gauche Alberto Fernandez a été investi hier à la tête d'un pays qui vit selon lui une « catastrophe sociale », avec une inflation et un taux de pauvreté en hausse. Il a appelé les Aigentins à « dépasser le mur de haine et de rancoeur. qui divise le pays. AFP
métr 1'71 journalmetro.com Mercredi 11 décembre 2019 nibugIOR NOSTALGIE D'IP 1ÉPEY9ANCE les yeux, Duceppe enchaînait, C'est alors que, Parizeau, Louise Beaudoin, Bernard Iandry et Pauline Marais. encore, les histoires savoureusement passionnées afférentes je dois bien l'admettre, Qui nous parlaient du Québec CHRONIQUE à la nécessité de réaliser, plus la nostalgie m'a frappé en devenir, celui issu de leur IN LI BRO VERITAS tôt que tard, celle-ci. de plein fouet. vision et de leur réflexion. C'est alors que, je dois bien Celui qui pourrait et devrait FRÉDÉRIC BÉRARD l'admettre, la nostalgie m'a Qui débattaient d'économie, de jouer un rôle sur la scène internationale. Celui qui pourrait docteur en droit et politologue frappé de plein fouet. Un coup langue, de la place des institutions au sein de la seule nation procéder à une seconde Révo- de bat en arrière de la noix. Pour moi, qui ai voté (pour majoritairement francophone lution tranquille, qui viendrait le OUI, ne vous en surprenne) en Amérique. Qui savaient s'attaquer encore davantage pour la première fois en 1995, démontrer, rhétorique et aux inéquités sociales et autres L'idée m'a assailli tout récemment, lors d'une discussion une communauté autochtone de ses souvenirs de débats, tance de faire notre propre la pérennité de la langue ou telle injustice subie par difficile de faire l'économie illustrations à l'appui, l'impor- injustices. Celui qui assurerait de salon avec Gilles Duceppe. hors Québec. L'affaire Khadr, souvent hautement intellectuels, entre leaders politiques des liens cordiaux et utilitaires bécoise ouverte sur le monde, chemin, tout en conservant française et d'une culture qué- Ce dernier me racontait, surtout, où divers porteparole bloquistes, Duceppe d'ordinaire d'envergure. Des avec nos voisins canadiens. enrichie de toutes parts par fidèle à ses habitudes de communicateur hors pair, en tête, ont déchiré leur hommes et des femmes d'État Qui refusaient de balancer les des influences en provenance une pléiade d'histoires et chemise sur la place publique qui avaient lu, écrit, réfléchi immigrants en bas de l'autobus. De nier la règle de droit au Est-ce à dire que le de l'ensemble du globe. d'anecdotes sur ses expériences politiques. trier l'enfant-soldat. la question nationale au nom d'un populisme intéressé, mouvement de l'époque afin de forcer Ottawa à rapa- sur les enjeux de leur époque, De fil en aiguille, des « mémoires » se ressassaient dans les références au combat dérapages, ne s'astiquaient De sacrifier les libertés civiles mensonge, de démagogie ou Se multipliaient ensuite premier chef Qui, sauf rares électoraliste et mathématique. était sans reproche, exempt de la mienne  : la contribution, mené, de façon incessante, guère le nationalisme ethnique, mais voyaient plutôt comme le suggérait Schmitt, non. Reste que les discussions au nom d'un discours visant, de partisanerie ? Bien sûr que voire le leadership du Bloc au profit de la principale quant à la reconnaissance raison d'être de la formation dans la quête d'indépendance à se « construire des ennemis ». d'antan, d'ordinaire étoffées du génocide arménien. Ses créée par Lucien Bouchard  : un projet de société porteur, Me suis ainsi souvenu des et soutenues, ont de quoi faire efforts afin de dénoncer telle l'indépendance. Le feu dans unificateur et rassembleur. Lucien Bouchant Jacques rougir celles d'aujourd'hui, où COURRIER DES LECTEURS Parler de la hauteur terrains disponibles (Radio-Canada, pont Nous voulons également garder la belle vue Jacques-Cartier, Molson, cour de triage du que nous avons sur le pont Jacques-Cartier, des bâtiments CP, etc.). Nous sentons plus que jamais le l'emblème de notre quartier, et que cette rouleau compresseur des gratte-ciel du vue ne soit pas masquée par la construction centre-ville avancer sur nous et nous voulons préserver le caractère des Faubourgs bureaux, d'hôtels, etc. Nous ne voulons pas sauvage de nouvelles tours d'habitation, de et notre mixité sociale en pensant en particulier aux plus vulnérables qui quittent soient entravés par un mur de nouvelles non plus que notre vue et l'accès au fleuve le quartier en grand nombre étant donné constructions en hauteur. la hausse continuelle du prix des loyers. Nous ne sommes pas les seuls citoyens. Pour nous faire accepter la construction nes montréalais.es à vivre cette situation. de bâtiments en hauteur [...] on nous sert Il y a donc un juste équilibre à trouver et la l'argument de la nécessité de la densification pour lutter contre l'étalement urbain. d'une consultation citoyenne sur le sujet Ville de Montréal devrait prendre l'initiative Cet argument nous interpelle, car nous en donnant un mandat en ce sens à l'Office avons à coeur de lutter contre l'étalement de consultation publique de Montréal. Plus et nous savons que l'accroissement de tard, il sera trop tard si on laisse l'initiative la population ne peut être que bénéfique à la sacro-sainte loi du marché et à l'argent. à l'aménagement de milieux de vie plus Nous tenons à notre milieu de vie comme verts et à l'arrivée de commerces et de à la prunelle de nos yeux et nous avons services qui nous manquent au quotidien. l'intention de le protéger à tout prix. À 17 jours de Noël Plusieurs citoyen.nes de Montréal ont l'impression que notre ville est livrée aux promoteurs et que nous avons peu à dire. Un des enjeux importants est la hauteur permise par la Ville et les arrondissements pour les bâtiments à construire. La logique des entrepreneurs est celle du marché [...], qui fait en sorte que les terrains valent une fortune en raison de la spéculation et qu'il faut construire le plus haut possible pour qu'un projet immobilier soit rentable et permette de faire le maximum de profit. La logique de la Ville est de permettre le plus possible la construction en hauteur parce qu'elle permet le maximum de revenus liés aux taxes. La logique des gens qui habitent un quartier est de conserver une vie de quartier. La hauteur des bâtiments façonne depuis longtemps l'identité de leur quartier. J'habite le Centre-Sud, dans le quartier des Faubourgs Sainte-Marie et Saint- Jacques, un secteur au coeur du boom immobilier montréalais, voisin du centreville, où il existe encore quelques grands Par contre, encore une fois, nous aimons notre quartier et nous ne voulons pas que l'arrivée rapide et nombreuse d'une nouvelle population plus riche dans des tours de condos détruise l'esprit de notre quartier. Nous désirons que les plus vulnérables puissent continuer à y vivre. Faites voir vos décorations de Noël ! Fans de décorations, à vos appareils ! Courez la chance de voir votre cliché publié dans les pages Opinions de votre journal favori... Faites-nous parvenir vos photos à opinions@journalmetro.com. rafrrao Écrivez-nous ! opinions@ journalmetro.com YVES CHAMBARD En réponse à la photo des lutins farceurs d'hier, voici la réplique d'une lectrice  : « Au lieu d'avoir un lutin malin chez nous, on a le personnage de Jack Skellington déguisé en père Noël assis sur un cadre de fenêtre. »/COLLABORATION SPÉCIALE/CHANTAL BELLEHUMEUR la chasse à l'islam et autres différences cuturelles, déguisée en divers habits sémantiques, occupe l'ensemble de l'espace narratif politico-médiatique. Impossible de vous dire à quel point je souhaite, on ne peut plus sincèrement, la résurgence de ce projet inclusif, porteur d'un nationalisme civique faisant l'envie de plusieurs. Non seulement cela nous ferait du bien comme nation, mais cela enverrait de nouveau le signal qu'un tel nationalisme, en cette ère de repli sur soi dieap et nauséabond, a encore sa place. En bref, et de ce fait, on ne peut que souhaiter bonne chance aux Catherine Fournier et autres Parti québécois dans leur résurrection. Non seulement celle du projet d'indépendance, mais également de l'ensemble d'une nation en proie à un désagrégement aussi fallacieux que gradueL Nostalgie, vous disais-je... Volume  : 19 Numéro  : 190 À Montréal, Métro est publié par Métro Média. loi, boul. Marcel-taurin, Montréal H4N 2M3 Tél.  : 514 286-1066 Téléc.  : 514 286-9310 Imprimé par  : Transcontinental Transmag, 10807, rue Mirabeau, Anjou, Québec, HIJ 1T7 Distribué par Metropolitan Media Services Directrice de la distribution  : Danielle Tessier Directeur principal des ventes  : Patrick Marsan Contrôleur  : François Dallaire Directeur de l'information  : Olivier Robichaud Chef de pupitre  : Carole Côté Équipe de rédaction/Actualité en soirée  : Zoé Magalhaes Monde  : Chloé Machillot Réviseurs  : Pierre-Yves Thiran, Martin Benoit. Vous avez une opinion à nous faire parvenir ? opinionsejournalmetro.com Vous voulez annoncer dans nos pages ? publiciteejournalmetro.com Vous avez une nouvelle à nous faire parvenir ? info@journalmetro.com. ISSN 1716-9895 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :