Métro Montréal n°2019-12-10 mardi
Métro Montréal n°2019-12-10 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-12-10 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 19 Mo

  • Dans ce numéro : le sauvetage du Publisac s'organise.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
journaErnetro.com métr Mardi io décembre 2019 MC ROYAUME-UNI Fin de course électorale Le premier ministre britannique Boris Johnson et son adversaire travailliste Jeremy Corbyn ont redoublé d'efforts hier pour convaincre les électeurs, à trois jours d'un scrutin décisif pour le Brexit et l'avenir du Royaume-Uni. Arrivé au pouvoir en juillet, le dirigeant conservateur a fait le pari de convoquer ces législatives afin d'obtenir la majorité nécessaire au Parlement pour mettre en oeuvre la sortie de l'Union européenne, votée par 52% des Britanniques en juin 2016, plongeant le pays dans une profonde crise politique. AFP'Des limites s'appliquent. Dans les restaurants McDonald's. du Canada participants. Livraison exclue. 2019, McDonald's Volcan sur l'île Blanche/AFP Semaine de grogne en France La grève qui met la France au ralenti et qui n'a pas faibli hier devrait continuer d'engendrer son lot de perturbations aujourd'hui, notamment dans les transports publics, pour une nouvelle journée de manifestations contre la réforme des retraites dont le gouvernement devrait détailler le contenu mercredi. AFP Nouvelle-Zélande. Drame Zelensky affronte après l'éruption du volcan Poutine à Paris La première ministre néo-zélandaise a exprimé ce matin sa « douleur insondable » après la mort de cinq personnes dans l'éruption d'un volcan sur une île touristique, où huit autres personnes toujours portées disparues sont présumées mortes. Comme la police, elle a déclaré n'avoir plus d'espoir de retrouver vivants les disparus, indiquant que plusieurs survols de l'île n'avaient pas permis de déceler de signes de vie. « L'effort porte sur la récupération [des corps] et sur le fait de s'assurer que la police peut faire ça en toute sécurité », a-t-elle expliqué. Parmi les disparus et les « Nous ne pensons pas que quelqu'un d'autre ait survécu à l'éruption. » Bruce Bird, porte-parole de la police néo-zélandaise blessés figurent des touristes h Malaisie, ainsi que des Néode l'Australie, des États-Unis, du Zélandais qui les guidaient. Royaume-Uni, de la Chine et de AGENCE FRANCE-PRESSE Diplomatie Les présidents russe et ukrainien, Vladimir Poutine et Volodymyr Zelensky, ont convenu lors de leur première rencontre hier à Paris d'une série de mesures pour relancer le processus de paix en Ukraine, mais ont surtout acté leur désaccord sur son volet politique, se donnant rendez-vous dans quatre mois pour tenter de le surmonter. Les deux présidents ont pris place face à face autour d'une table ronde, dans un salon du palais parisien de l'Élysée, aux côtés du président français Emmanuel Macron et de la chancelière allemande Angela Merkel dans le cadre du sommet dit « Normandie ». Celui-ci a été interrompu e MM. Poutine, Macron, Zelensky et Ma'Merkel hier à Paris/THIBAULT CAMUS/AFP en fin d'après-midi, le temps que MM. Poutine et Zelensky puissent se voir en entrevue bilatérale pour la toute première fois depuis l'élection de ce dernier. Au cours de cet entretien, les deux dirigeants devaient notamment aborder le différend gazier entre leurs pays. Après trois ans de paralysie des négociations menées pour tenter de mettre fin à la guerre dans l'est de l'Ukraine, la rencontre entre le maître du Kremlin, rompu aux rapports de force internationaux, et le jeune président ukrainien, ancien comédien arrivé au pouvoir en mai, était très attendue. La guerre entre Kiev et les séparatistes prorusses a fait plus de 13 000 morts dans le Donbass, bastion industriel Un leader de la contestation assassiné à Bagdad L'assassinat d'une figure de la contestation hier soir en Irak n'a en rien entamé la mobilisation populaire sans précédent contre le pouvoir et son parrain iranien, déjà marquée par la mort de plus de 450 personnes depuis le ler octobre./MOHAMMED SAWAF/AFP 8 « Nous devons consolider le cessez-le-feu, déminer le long de la ligne de contact et définir de nouvelles zones de désengagement [des combattants]. » Communiqué de l'Élysée, à propos des attentes de cette rencontre de l'Est ukrainien, et un million de déplacés depuis 2014. L'Occident et l'Ukraine accusent Moscou de financer et d'armer les rebelles, ce que la Russie Me, affirmant jouer un rôle politico-humanitaire pour protéger les populations russophones locales. AGENCE FRANCE-PRESSE
métr journalmetro.com Mardi 10 décembre 2019 OPINION L'HUMORISTE MARTYR CARLA BEAUVAIS Entrepreneure et agitatrice En allant récupérer l'Olivier de l'humoriste de l'année, Mike Ward a prononcé son discours tant attendu sur la saga judiciaire l'opposant à Jérémy Gabriel. Condamné par la Cour d'appel à verser 35 000 $ pour une blague jugée discriminatoire, il va porter sa cause à la Cour suprême au nom de la liberté d'expression. COURRIER DES LECTEURS La guignolée, et puis après ? La traditionnelle Guignolée des médias s'inscrit chaque année dans l'esprit des Fêtes pour les Québécoises et les Québécois. Le temps froid et les préparatifs de Noël ramènent avec eux l'appel à la générosité et aux gestes de charité. Durant cette période, on s'émeut pour les familles qui peineront à offrir des cadeaux aux enfants et à garnir leur assiette le soir de Noël. Encore une réussite cette année, la guignolée a déjà permis d'amasser près de 2 000 sacs d'épicerie qui seront distribués dans différents organismes venant en aide aux moins bien nantis. Décembre et ses coutumes d'abondance donnent envie que toutes et tous puissent vivre ces mêmes moments de festivité, mais la réalité d'une famille en situation de vulnérabilité financière représente une souffrance quotidienne. Quoiqu'un panier de Noël bien garni puisse aider des familles, les denrées qu'elles y trouveront ne seront peut-être pas celles qu'elles auraient choisies. Si Lors de son allocution, il a fait le décompte des articles publiés sur cette affaire et souligné l'acharnement des médias sur sa personne. C'est plate, mais il va falloir qu'il comptabilise cet article aussi. Devant un parterre visiblement d'accord avec ses revendications, à preuve les ovations qu'il a reçues, Mike Ward a jugé bon de nous rappeler « qu'en humour, on a le droit de rire de tout. La seule chose qui devrait compter, c'est le contexte et l'intention. » Il a également cru bon d'avertir ses collègues que la fin les guettait tous, qu'il fallait qu'ils se réveillent avant qu'il soit trop tard. Mike Ward s'est positionné en bon porteur de croix annonçant la mauvaise nouvelle à ses disciples. Ward a raison d'insister sur l'importance de protéger la liberté d'expression. Il vise juste lorsqu'il affirme que l'humour est un art, que l'humour noir est un art et qu'il faut laisser les artistes être des artistes. Personne ne peut le contredire làdessus. Si, selon ses dires, sa quête est d'avoir gain de on peut se réchauffer le coeur en constatant que la population québécoise est encore une fois généreuse, on doit aussi porter attention au fait que 1,9 million de demandes d'aide alimentaire sont effectuées chaque mois au Québec. Les dons et le dépannage alimentaire sont malheureusement le résultat de l'échec de nos gouvernements à garantir le droit de vivre dans la dignité à toutes les Québécoises et à tous les Québécois. Bien que nous vivions dans une société dite riche et progressiste, les programmes gouvernementaux restent largement insuffisants pour garantir le droit à l'alimentation à toutes et à tous ; à preuve, un million d'enfants ne mangent pas à leur faim au Canada. Tandis que la Guignolée des médias battait son plein, nous apprenions que le coût de notre panier d'épicerie augmentera de 487 $ par année en 2020 si nous suivons les recommandations du Guide alimentaire canadien. L'alimentation est hélas considérée comme une banale marchandise, subissant les lois de l'offre et de la demande, sans que les gouvernements interviennent. Ces derniers laissent plutôt les personnes en situation de pauvreté à la merci de la charité Faites voir vos décorations de Noël ! ans de décorations, à vos appareils ! Courez la chance de voir votre cliché publié dans les pages Opinions de votre journal favori... Faites-nous parvenir vos photos à opinions@journalmetro.com. MÉTRO Il [Mike Ward] a également cru bon d'avertir ses collègues que la fin les guettait tous, qu'il fallait qu'ils se réveillent avant qu'il soit trop tard. cause au nom de la liberté d'expression, il oublie malheureusement que ce droit n'est pas absolu. La liberté d'expression ne peut pas justifier l'indéfendable. La liberté d'expression a ses propres limites. Elle ne doit pas, selon la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen, porter atteinte à la vie privée et au droit à l'image d'autrui. Elle ne peut être utilisée pour tenir de leurs concitoyens et concitoyennes. Si les prix des produits frais les rendent de plus en plus inaccessibles, ils seront encore moins nombreux dans les comptoirs d'aide alimentaire. Principal témoin de l'inaction gouvernementale quant à l'application du droit à l'alimentation, le Regroupement des cuisines collectives du Québec et ses quelque 1 300 membres dans la province appellent aujourd'hui à la mobilisation et à la lutte pour le droit à une saine alimentation pour toutes et tous. Les actions de nos gouvernements doivent contribuer à bâtir une société dans laquelle la charité n'a plus sa raison d'être, et ce, même une fois Noël passé. JOCELYNE GAMACHE, COORDONNATRICE GÉNÉRALE REGROUPEMENT DES CUISINES COMMYNES DU QUÉBEC L'actualité vous fait réagir ? Écrivez-nous ! opinions@ journalmetro.com certains propos interdits par la loi  : l'incitation à la haine raciale, ethnique ou religieuse, l'apologie de crimes de guerre, les propos discriminatoires en raison d'une orientation sexuelle ou d'un handicap, par exemple. Avant de scander qu'il a été brimé dans son droit légitime à la liberté d'expression, Mike Ward devrait en connaître les limites. Oui, on vit dans un pays libre, mais on a aussi des devoirs et des responsabilités en tant que citoyens, que ce soit sur un stage ou non. Mike Ward nous parle de contexte et d'intention qui justifie la pertinence de son gag. Il nous dit qu'on peut rire de tout. Soit ! J'aimerais qu'on m'explique ce qui est drôle dans un gag affirmant À 18 jours de Noël Voici les lutins farceurs d'une de nos lectrices, qui envahissent les maisons pour jouer des tours aux enfants./COLLABORATION SPÉCIALE/PERRINE GROSSET qu'un enfant est « laid » et qu'il est prétendument mourant, mais qu'il n'est « pas tuable ». Une joke qui se moque de la malformation physique d'un enfant. Je cherche encore le punch... Mon article va au-delà de l'idée de faire un procès à Mike Ward ; il en a déjà un sur le dos. C'est l'idée de se positionner en victime au nom de la liberté d'expression, comme il l'a fait aux Olivier, qui me rebute. Je vais vous laisser sur cette citation de l'écrivain ivoirien Jean-Marie Adiaffi  : « Quiconque revendique la totale liberté entière et pleine revendique la totale responsabilité entière et pleine. » On ne peut dépasser les limites de la liberté d'expression sans faire face aux conséquences. Volume  : 19 Numéro  : 189 À Montréal, Métro est publié par Métro Média. 101, bout. Marcel-taurin, Montréal H4N 2M3 Tél.  : 514 286-1066 Téléc.  : 514 286-9310 Imprimé par  : Transcontinental Transmag, 10807, rue Mirabeau, Anjou, Québec, H1.11T7 Distribué par Metropoiitan Media Services Directrice de la distribution  : Danielle Tessier Directeur principal des ventes  : Patrick Marsan Contrôleur  : François Dallaire Directeur de l'information  : Olivier Robichaud Chef de pupitre  : Carole Côté Équipe de rédaction/Actualité en soirée  : Zoé Magalhaes Monde  : Chloé Machillot Réviseurs  : Pierre-Yves Thiran, Martin Benoit. Vous avez une opinion à nous faire parvenir ? opinions@journairnetro.com Vous voulez annoncer dans nos pages ? publicite@journalmetro.com Vous avez une nouvelle à nous faire parvenir ? info@journalmetro.com. ISSN 1716-9895 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :