Métro Montréal n°2019-12-09 lundi
Métro Montréal n°2019-12-09 lundi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-12-09 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 18,9 Mo

  • Dans ce numéro : la justice réparatrice se fait toujours attendre en cette journée internationale de commémoration des génocides.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
métr Ulrf journaimetro.com Lundi 9 décembre 2019 ACTUALITÉ 4 Éducatioy Un programme pour initier au droit SAMI BOUABDELLAH sbouabdeElah@joumaEmetro.com Pour « combler un vide dans le cursus scolaire des élèves du secondaire au Québec », Éducaloi tiendra du 9 au 13 décembre la première édition de la Semaine de l'éducation juridique. Des ateliers se tiendront dans près de 50 écoles secondaires situées dans toute la province pour « permettre aux élèves de s'initier au droit de façon ludique [et] autour d'un projet positif et inspirant », a fait savoir l'organisme Éducaloi, qui se targue d'occuper un rôle de premier plan dans l'amélioration de l'accès à la justice au Québec. « Dans leur parcours à l'école, ce n'est pas nécessairement un sujet qui est abondé. C'est bien de les sensibiliser au fait qu'ils ont des droits et des obligations face à la loi en tant que citoyens », explique la notaire Marie-Josée Manègre, qui prendra part aux activités à l'école secondaire du Havre-Jeunesse de Sainte-Julienne. Des ateliers pour apprendre Me Manègre animera des ateliers sur le droit du travail, la Régie du logement et la Loi sur la protection du consommateur « par des questions vrai ou faux et des ateliers où chacun devra argumenter sur une question qui lui sera soumise ». « Par l'intermédiaire des ateliers, on donne aux élèves des outils pour qu'ils puissent mieux répondre à certaines situations pouvant leur arriver. Si on ne les expose pas, si on ne leur apprend pas que ça existe, ils peuvent avoir la mauvaise information », explique-t-elle.'ô « L'éducation juridique permet aux elèves de réaliser que le droit se trouve dans toutes les sphères de leur vie. » PA* Ariane Charbonneau, directrice générale d'Éducaloi La Semaine de l'éducation juridique sera lancée aujourd'hui avec la Journée des profs, qui vise à former les enseignants du secondaire aux bonnes pratiques liées au droit à l'école. Le programme mise sur l'intégration de notions juridiques au moyen des différents programmes scolaires, plutôt que sur l'ajout d'un cours de droit », a affirmé Me Ariane Charbonneau, directrice générale d'Éducaloi. Le Québec est une des seules provinces canadiennes à ne pas offrir de cours d'éducation juridique ou d'initiation à la citoyenneté obligatoire, déplore Educaloi Une quarantaine de personnalités du monde juridique et des juristes bénévoles animeront les ateliers, et des figures marquantes de la communauté juridique sont associées à l'événement. Rebondissements dans le dossier de la loi 21 Justice. Les plaintes pour conflit d'intérêts contre la juge Nicole Duval Hesler, dans le dossier de la loi 21, ont des relents jusqu'à la Cour suprême du Canada. çgp LINDSAY-ANNE PRÉVOST infejournernetro.com L'auteur de la plainte initiale, le professeur et historien Frédéric Bastien, somme le plus haut tribunal du pays de clarifier le rôle éventuel d'un de ses juges, qui serait membre d'une association participant à la contestation de la loi M. Bastien a publié un nouveau message sur les réseaux sociaux, hier. Il révèle que le juge Nicholas Kasirer, qui siège à la Cour suprême, était membre de l'Association de droit Lord Reading « minimalement jusqu'à l'été dernier ». Il s'agit de l'association de juristes pour laquelle la juge en chef de la Cour d'appel devait présenter une conférence sur le thème « Comment éviter les conflits d'intérêts à la Cour d'appel ». L'annonce de sa présence crée la controverse depuis la semaine dernière, puisque Lord Reading s'est inscrite comme intervenante dans un dossier contestant la loi 21. La juge Duval Hesler doit justement rendre jyeux iustin MD S terme cm of Canada La Cour suprême du Canadai [STOCK un jugement sous peu dans un autre dossier concernant cette même loi. « La Société est ravie de la nomination de notre membre, ancien conférencier et bon ami, l'honorable Nicholas Kasher à la Cour suprême du Canada », a en effet publié Lord Reading le 11 juillet dernier sur Twitter. « Lord Reading avait déjà, à ce stade, présenté un mémoire contre la loi 21 en commission parlementaire », précise le professeur. Nicholas Kasirer devait également présider la conférence que devait donner Nicole Duval Hesler le 10 décembre prochain pour l'ON- BL, mais qui a été reportée. Des clarifications demandées De nombreux observateurs prévoient que la loi 21 se retrouvera éventuellement à la Cour suprême. D'où l'importance, selon M. Bastien, que la Cour clarifie ses intentions à l'égard du juge Kasher. Fait avec du poulet assaisonnd'élevage canadien à 100 ans les restaurants McDonald's du Canada participants. 2019, McDonalcfs 1- f 1111111 1 I tm I H mi H I Cette situation « pourrait arriver rapidement sur la question de la suspension de la loi », à la suite de la décision de la juge Duval Hesler et de ses collègues de la Cour d'appel, et encore plus tard lorsque le dossier sera entendu sur le fond, fait valoir l'historien. « Les liens entre le juge Kasher et Lord Reading le mettent dans une position délicate pour entendre cette cause », ajoute-t-il. Le professeur demande également à Nicholas Kasirer d'éclaircir ses relations actuelles avec l'association. « S'il n'en est plus membre, c'est depuis combien de temps ? S'il en est toujours membre, il doit couper les ponts avec cette organisation qui est devenue un groupe militant en faveur du multiculturalisme canadien », dit-il. Nouvelle plainte Par ailleurs, la juge Duval Hesler fait l'objet d'une nou- « Pour arriver à ses fins, [Robert] Leckey propose ni plus ni moins d'inventer de toutes pièces du droit nouveau. » Frédéric Bastien, professeur et historien velle plainte pour ses actions en marge de la contestation de la loi 21. L'Association Lord Reading a reçu, le 24 septembre dernier, le doyen de la Faculté de droit de l'Université McGill, Robert Leckey, pour une conférence dont le titre était « Advocacy Notwithstanding the Notwithstanding Clause » (« Plaider nonobstant la clause dérogatoire »). « Ses propos sont un véritable mode d'emploi pour les juristes et autres partisans du gouvernement des juges qui souhaitent invalider la loi 21 malgré la clause dérogatoire et en dépit du fait que cette législation ait été votée démocratiquement par l'Assemblée nationale », explique Frédéric Bastien, qui a fourni à Métro une copie de l'allocation de M. Leckey. « Pour arriver à ses fins, M. Leckey propose ni plus ni moins d'inventer de toutes pièces du droit nouveau », s'inquiète le professeur. En entrevue à Métro, M. Bastien souligne que la juge a le droit de s'informer concernant les arguments pour et contre la loi 21. Cependant, sa présence physique à une telle conférence porte atteinte à son apparence de neutralité, selon lui.
n Facebook Q Twitter Linkedin 0 Instagram stm.lnfo PARTICULARITÉ DU MeTnnMESURES D'ATTÉNUATION DU REM Le pourquoi des messages dans les haut-parleurs des stations LES UTILISATEURS DU MÉTRO ENTENDENT PARFOIS, VIA LES HAUT-PARLEURS EN STATION, DE COURTS MESSAGES ADRES- SÉS À L'INTENTION D'EMPLOYÉS. SI CES MESSAGES CIBLÉS SONT ENTENDUS PAR TOUS, C'EST QU'IL S'AGIT DE LA FAÇON LA PLUS RAPIDE DE REJOINDRE UN MAXIMUM DE NOS EMPLOYÉS PRÉSENTS SUR LE RÉSEAU DU MÉTRO AU MOMENT DE LA DIFFUSION DU MESSAGE. Au cours d'une journée, différents messages sont communiqués à nos employés pendant leur quart de travail. Qu'il s'agisse d'opérateurs de train, d'agents de station, ou d'employés à l'entretien sanitaire, il faut parfois rejoindre un seul, un groupe ou l'ensemble des employés pour une tâche à accomplir rapidement, ou pour une information à diffuser tout aussi prestement. OPÉRATEURS DE TRAINS ET AGENTS DE STATION Lorsqu'il s'agit d'un seul employé ou d'un groupe, comme par exemple les opérateurs d'une ligne de métro en particulier, un message radio leur est envoyé directement. Aucun client n'a connaissance de telles communications. Mais s'il s'agit d'un message d'intérêt pour l'ensemble des employés du métro, on utilise alors les haut-parleurs pour les rejoindre tous, ce qui inclut ceux qui sont en déplacement, comme vous. EMPLOYÉS D'ENTRETIEN SANITAIRE Les messages parfois diffusés à l'intention des employés d'entretien sanitaire concernent des opérations qui demandent une intervention rapide. Comme tous ne disposent pas d'une radio portative, il est plus facile de rejoindre les préposés en diffusant un message par les haut-parleurs, de Vers un monde plus accessible stmprojets.com façon à ce que quelqu'un puisse intervenir avec diligence. En résumé, la diffusion de tels messages dans les haut-parleurs contribue à la bonne poursuite des opérations du réseau de métro. Le but est d'intervenir de la meilleure façon qui soit en évitant toute entrave à votre parcours dans notre réseau de tunnels et de stations. Les horaires des navettes par bus sont disponibles ON PEUT AUSSI CONSULTER LES HORAIRES DES NAVETTES FERROVIAIRES ET DES NAVETTES PAR BUS MISES EN SERVICE PAR LES PARTENAIRES DE MOBILITÉ MONTRÉAL SUR LEURS SITES RESPECTIFS. 919, 964, 968 En plus du métro et de toutes les lignes de notre réseau de bus, vous pouvez ainsi consulter les horaires des navettes, 919 — Trainbus Acadie/Mont-Royal/Namur, 964 — Trainbus Bois-Franc/Côte- Vertu ainsi que de la navette 968 — Trainbus Roxboro/Côte-Vertu à www.stm.info/REM. Rappelons que ces mesures d'atténuation en transport collectif seront mises en place le 6 janvier 2020 en raison des travaux de modernisation du tunnel du mont Royal effectués par le Réseau express métropolitain (REM). Ces travaux entraîneront des répercussions sur les services offerts aux usagers des lignes de trains Deux-Montagnes et Mascouche. EN RÉSUMÉ HORAIRES Du service de métro ; du réseau de bus STM ; de La navette 919 — Trainbus Acadie/Mont-Royal/Namur ; de La navette 964 — Trainbus Bois-Franc/Côte-Vertu ; de La navette 968 — Trainbus Roxboro/Côte-Vertu. Disponibles à www.stru.info/REM



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :