Métro Montréal n°2019-12-09 lundi
Métro Montréal n°2019-12-09 lundi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-12-09 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 18,9 Mo

  • Dans ce numéro : la justice réparatrice se fait toujours attendre en cette journée internationale de commémoration des génocides.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
Pages : 1  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
1
SANTÉ COMPRENDRE L'ASPERGER Le pouvoir de la différence, Greta Thunberg en tête. page 12 HORACIO VILLALOBOS MONTRÉAL Lundi 9 décembre 2019 journalmetro.come Se GALA LES OLIVIER UNE VICTOIRE POUR LA LIBERTÉ D'EXPRESSION Mike Ward, qui a remporté quatre prix, a livré un vibrant plaidoyer pour la liberté d'expression. page 10 Seeking justice after genocide RATRICE se fait toujours attendre page 3 En cette Journée internationale de commémoration des gérxxides, les experts estiment que le Canada n'assure pas sa juste part de la lutte contre les crimes de uerre rès de 20 ans a rado i don d'une loi canadienne à cet effet./PABLD oirrizerRo DR. BOCHI PODIATRE CENTRE-VILLE I VILLERAYrr loger coûtera plus cher en 2020 Lover En pleine crise du logement, les propriétaires pourront imposer des hausses plus importantes à leurs locataires l'an prochain. Les critères qui encadrent ces augmentations seront revus, a appris Métro. ZACHARIE GOUDREAULT zgoudreauft@journaErnetro.com « Les locataires pourraient avoir une augmentation de loyer supérieure à celles des dernières années. En fait, si le propriétaire l'a bien calculée, c'est possible que la hausse corresponde au double de celles des dernières années », explique le directeur des affaires publiques à la Corporation des propriétaires immobiliers du Que-bec (CORPIQ), Hans Brouillette. La rareté des logements AVEZ-VOUS DES CHAMPIGNONS AUX ONGLES ? VOUS N'AVEZ PAS À VIVRE AVEC ÇA DRDUPIED.COM 1514 931-6111 « Les banques alimentaires débordent. Quand les Montréalais dépensent trop pour se loger, ils n'ont plus d'argent pour se nourrir, carrément. » Véronique Laflamme, porte-parole du Front d'action populaire en réaménagement urbain disponibles, exacerbée par une demande à la hausse dans plusieurs régions du Que-bec, notamment à Montréal, « fera grimper certains critères de fixation de loyer pour 2020 », lit-on dans un article de la CORPIQ réservé à ses membres dont Métro a obtenu copie. la Régie du logement mettra à jour en janvier les ajustements des critères permettant d'encadrer les augmentations de loyer au Québec. Ceux-d comprennent entre autres les frais d'entretien et de gestion ainsi que les dépenses d'électricité ou de gaz naturel. Les prévisions de la CORPIQ, qui reposent sur l'analyse de l'inflation des 10 derniers mois, donnent déjà un aperçu de ce qui attend les locataires l'an prochain. Ainsi, l'ajustement relié au (revenu net » des propriétaires devrait passer du simple au Pour les fêtes, offrez le rêve en cadeau. Étce un s kee#404 ir double, soit de 0,5 à 1%. Quant à l'ajustement des frais de gestion, il passera de 0,8 à 2%, prédit la CORPIQ « Ensemble, [ces deux critères] comptent pour plus des deux tiers d'un loyer », dit M. Brouillette. Les propriétaires pourront aussi refiler à leurs locataires un plus grand pourcentage des dépenses liées aux rénovations, de 2,7 à 3,1%. Pénurie de logements Les prévisions de la CORPIQ ont fait réagir des organismes de défense des droits des locataires. « C'est extrêmement inquiétant, surtout qu'on sait qu'en situation de pénurie, c'est extrêmement difficile de trouver des logements abordables », a dit à Métro le porte-parole du Regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec (RCLALQ), Maxime Roy-Allard. AVANT APRÈS sh IkEVElbANFAN rA [AnObibiESI. E TÉ A



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :