Métro Montréal n°2019-12-03 mardi
Métro Montréal n°2019-12-03 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-12-03 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 17,7 Mo

  • Dans ce numéro : de l'argent dort dans les coffres de la ville de Montréal.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
métra er journalmetro.com Mardi 3 décembre zoig Journée portes ouvertes 7 décembre113 h à 16 h 514-388-5725 Inscrivez-vous pour la session de janvier 2020 ! ÉCOLES CRÉATIVES esma-3d.ca collegesalette.com collegemarsan.com 3536, boul. Saint-Laurent, Montréal Permis MEES 749.795 I MEES 749.553 Cinéma d'animation 3D et Effets visuels NTL.1L nplc anse La Faculté de génie de runiversité de Sherbrooke lance le Grand Concours de bourses postdoctorales Claire-Deschênes. Pour encourager la formation postdoctorale chez les femmes, on accordera à huit étudiantes une bourse d'un minimum de 40 000 $/an pour réaliser leur stage postdoctoral. Elles pourront ensuite occuper un poste de professeure au sein de la faculté. eu° Profession horticulteur  : les artistes de la nature Nal'Le jardinage s'élève au sommet des loisirs pratiqués au Québec. Un nombre grandissant de passionnés transforment le passetemps en profession. gCHARLOTTE MERCILLE info@journatmetro.com Le secteur de l'horticulture est en pleine mutation. Alors que la métropole est appelée à verdir ses espaces, l'Ecole des métiers de l'horticulture de Montréal (ÉMHM) transmet un savoir « végétal » qui se révélera précieux dans les prochaines années. Les horticulteurs sont responsables de la plantation et de la propagation de plants et de semis d'arbustes, de plantes ou de fleurs. Certains d'entre eux entretiennent les jardins publics, les terrains des résidences privées ou encore ceux des clubs de golf. D'autres vendent à leur compte des bouquets de fleurs, des semences et d'autres produits horticoles. Ils aiguillent continuellement la population vers les meilleures pratiques en soins des plantes et en agriculture urbaine. L'institution enseigne le métier par le biais de trois diplômes d'études professionnelles (DEP)  : horticul- « On se retrouve avec une relève qui veut changer les choses. Le métier est ancien, mais l'approche biologique et communautaire des nouveaux diplômés le fait évoluer et, nous, on évolue avec eux. » Patrick Marsan, enseignant en fleuristerie à l'École des métiers de l'horticulture de Montréal ture et jardinerie, fleuristerie et aménagement paysager. Chaque cohorte est composée d'environ 4 groupes de 15 élèves par concentration. Pour s'inscrire, il faut avoir terminé la troisième année de ses études secondaires. La mode verte Les candidats se bousculent à la porte de l'ÉMHM depuis quelques années. « Les perspectives d'emploi sont excellentes. Le métier de fleuriste n'a jamais été aussi populaire. Les gens achètent de plus en plus de plantes et veulent être éduqués. On assiste à un retour aux valeurs vertes à l'échelle de la société », observe Patrick Marsan, fleuriste et enseignant à l'ÉMHM. L'abondance de demandes est filtrée grâce à un test de sélection basé sur les connaissances et la personnalité. « On cherche l'intérêt pour le travail physique, mais aussi l'esprit d'équipe. Les plantes entretenues vont servir à des La sensibilisation à l'environnement met le métier d'horticulteur à l'avant-scène./COLLABORATION SPÉCIALE êtres humains, donc la profession exige une sensibilité aux autres et une volonté de collaborer », indique Josée Péloquin, directrice de l'école. Les municipalités ont aussi besoin de pouces verts. « Il y a une volonté de verdir les milieux de travail, les écoles et les foyers. Ça fait du bien aux gens de voir de la végétation, et c'est une tendance lourde. Vu les enjeux environnementaux, la collectivité se sent concernée », renchérit Josée Péloquin. Une école au Jardin botanique Les cours de l'EMHM sont actuellement donnés à l'école des Faubourgs, près du métro Frontenac, au Jardin botanique de Montréal, ainsi que dans le quartier d'Hochelaga, à distance de marche du métro Pie-IX. L'administration espère bientôt rapatrier tous ses programmes sous un même toit. Une demande de subvention a été déposée le 30 octobre dernier pour construire COLLÈGE SALE TTE Design graphique NTA.OF Design Web NWE.05 Illustration NTA.05 une école au coeur du Jardin botanique. « On se bat pour avoir une école unifiée, car nos trois programmes sont des piliers dans nos métiers respectifs. On travaille présentement beaucoup avec la Ville, le Jardin botanique et le gouvernement du Québec pour avoir notre école », affirme Patrick Marsan. « Nous sommes comme les sans-abri de l'horticulture. Nous avons des enseignants exceptionnels et des partenariats très riches, notam- Photographie L'horticulture s'apprend aussi à distance ! Photographie professionnelle NTA.1M 10 L'Université Laval offre un certificat en horticulture et en gestion des espaces verts. Le Cégep de Victoriaville octroie une attestation en études collégiales en développement et gestion d'un programme d'agriculture urbaine. ment avec la Ville, mais nous avons besoin d'un lieu où nous pourrons nous installer de façon définitive pour être en mesure de déployer nos ailes », signale Josée Péloquin. Plus tôt cette année, l'école s'est vu octroyer une aide financière qui servira à bâtir des serres de production et à construire l'école. L'ÉMHM reçoit les candidatures tout au long de l'année. Pour un aperçu du curriculum, il est possible de passer gratuitement une journée en classe. Prochaines formations à l'École des métiers de l'horticulture de Montréal Aménagement paysager  : 3 février 2020 Fleuristerie  : 10 février 2020 Horticulture  : 16 mars 2020
Raton des conversions, à télécharger sur Google Play et iOS à alloprotgc.ca/applis i COLLABORATION SPÉCLALE Apprendre les maths grâce à une application mobile mes d't Alloprof a lancé mercredi dernier Raton des conversions, une application mobile gratuite de mathématiques destinée aux élèves de cinquième et de sixième année du primaire. Le jeu, qui vise à aider les élèves à comprendre les mécaniques de conversion des unités de longueur, a été développé avec l'aide d'Ubisoflt Éducation. Raton des conversions a demandé un investissement de 50 000 $ de la part du leader mondial de la création, de l'édition et de la distribution de jeux vidéo et de services interactifs afin d'aider Alloprof à développer cette ressource novatrice en mathématiques au primaire. « Nous tenions à nous associer à Allopmf pour créer l'application Raton des conversions, car nous croyons fortement qu'en allégeant les difficultés éprouvées en mathématiques dès le primaire, « Chez Alloprof, nous constatons depuis toujours que la conversion des unités est un défi pour nombre d'élèves, parfois jusqu'en cinquième secondaire. » Marc-Antoine Tanguay, porte-parole et directeur de la stratégie d'Alloprof nous contribuons au succès de l'ensemble du parcours scolaire des jeunes du Québec. Depuis son lancement en 2018, le programme Ubisoft Éducation a soutenu plus de 11 000 étudiants, du primaire à l'université, grâce à diverses initiatives et à l'implication de plus de 200 de nos employés. Et ce n'est qu'un début ! » a indiqué Yannis Mallat, PDG des studios canadiens d'Ubisoft. Comment y jouer ? Afin d'éviter le gaspillage, le joueur doit s'exercer à convertir des mesures, ce qui permet à son raton glouton de manger un maximum de nourriture dans les poubelles de la ville. L'élève est exposé à une méthode simple et efficace qui consiste à disposer correctement les chiffres et la virgule décimale du nombre à convertir dans une matrice. Il apprend à appliquer cette méthode aux unités de longueur, puis la transpose aux autres types d'unités qu'il verra tout au long de son parcours scolaire, tant en mathématiques qu'en sciences. Près de 150 000 élèves de cinquième et de sixième année devraient bénéficier de cette application gratuite. « En plus d'aider à surmonter l'embûche de la conversion des unités, le programme Ubisoft Éducation nous permet de bonifier notre offre sur les plateformes mobiles, d'où viennent la moitié des accompagnements que nous effectuons. L'appli Raton des conversions s'ajoute à notre gamme de jeux très utiles pour consolider les apprentissages, notamment durant les longs congés comme celui du temps des Fêtes », dit Marc-Antoine Tanguay, porte-parole et directeur de la stratégie d'Alloprof. Plus de conseils pour soutenir les enfants dans leur parcours scolaire au alloprofparents.ca. Ce texte est une collaboration d'Alloprof. PE'E QUI MÈNENT VOS l'év DES COURS DE AF Acomba 120$ AF Excel 2016 — Intermédiaire 60 $ AM la participation illirlarliCiéfa ce. u Ci 514 765-7650 formationcontinue.servicescsmb.com ourte durée ofessionnelle Bureautique 2 soirs/semaine 10 semaines 2 soirs/semaine 5 semaines Centre de formation professionnelle Léonard-De Vinci 3200, bd de la Côte-Vertu, Saint-Laurent El Côte-Vertu El 121 COMMISSION ÉDUCATION 11 Services de garde. Les employés veulent délaisser la profession Le ter décembre, les résultats d'un récent sondage ont révélé que l'ajout des maternelles 4 ans risquait de déstabiliser le réseau des services de garde éducatifs, déjà endommagé par des années d'austérité. Les 2 700 répondants, provenant du secteur des services de garde éducatifs ont rempli un sondage interne qui visait à évaluer les problèmes liés au manque de personnel et ceux qui sont à prévoir en cas de statu quo. Des résultats inquiétants 23% pensent prendre leur retraite ou quitter la profession d'ici deux ans. 44% affirment que le débat sur les maternelles 4 ans affecte leur moral. 90% disent que leur CPE éprouve de la difficulté à recruter des éducateurs ayant une formation collégiale. 27% indiquent que des postes sont actuellement vacants dans leur CPE. 72% affirment que la pénurie de remplaçants les affecte personnellement. 74% constatent des fermetures de collègues dans leur environnement. ébec g g e 30 Au SRAM (région de Montréal), le nombre d'inscriptions au programme Techniques d'éducation à l'enfance est passé de 1 334 à seulement 946 entre 2012 et 2019, une baisse d'environ 30%. La baisse significative des inscriptions en techniques d'éducation à l'enfance dans les cégeps du Québec compliquera davantage le renouvellement des ressources humaines au sein des CPE et des milieux fa miliaux régis et subventionnés. MAME DERAICHE MENT - OIN our parfaire et suivret de travail. 13 janvier 14 janvier Cours de çEirfecIkinnierniànt ofIsesi sur Mie de Montréal Psi:h-40 dorrias atm perecnras en ample@ Consuitez con-rplète cru www.montezdeniveau.ca. AF  : Attestation de formation Admission en ligne  : formationcontinue.servicescsmb.com/cours-a-temps-partiel/



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :