Métro Montréal n°2019-11-28 jeudi
Métro Montréal n°2019-11-28 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-11-28 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 17,9 Mo

  • Dans ce numéro : des artères mal en point.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
métr journaimetro.com Jeudi 28 novembre 2019 ACTUALITÉ 6 Catalœm Blanchet rencontre Puigdemont FRANÇOIS CARABIN fcarabin@journaimetro.com De passage en Belgique mardi, le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet, a eu une longue discussion avec l'ex-président de la Catalogne Carles Puigdemont Le leader bloquiste en est ressorti plus confiant que jamais de pouvoir enfin accueillir son collègue indépendantiste au Québec. M. Blanchet considère avoir rencontré un homme résolument « optimiste », mardi à Waterloo. « L'optimisme de M. Puigdemont semble justifié par une évolution dans les institutions européennes », a affirmé le leader bloquiste en entrevue avec Métro. « Si, éventuellement, les députés catalans au Parlement européen sont bel et bien assermentés, ils bénéficieront d'une immunité », a-t-il avancé. MM. Blanchet et Puigdemont ont convenu de continuer à « avoir une relation de suivi » afin de concrétiser la venue de ce dernier dans la province. Appel en Chambre A Ottawa, la situation est appelée à évoluer, croit le chef du HOMICIDES AU PAYS Des chiffres en baisse en 2018 Le nombre d'homicides a sensiblement reculé au Canada en 2018, à l'exception de l'Ontario, où il a fortement augmenté. Statistique Canada signale que la police a déclaré 651 homicides au Caries Puigdemont/FRANCISCO SECO/AP PHOTO 13 ans Il y a un mois, 9 dirigeants catalans indépendantistes ont reçu des peines allant de 9 à 13 ans d'incarcération. Bloc. « Ce que je souhaite, et tel est le pouvoir [du premier ministre Justin] Trudeau, c'est qu'il donne à son ministre de l'Immigration la directive de donner un permis de séjour temporaire à M. Puigdemont, comme il ravaitfaitavecJoséBové », aajouté M. Blanchet depui la Belgique, où Carles Puigdemont demeure en exil. pays l'année dernière, soit 15 de moins que l'année précédente. À l'échelle provinciale, il y a eu l'an dernier 38 homicides de moins en Alberta, 30 de moins en Colombie-Britannique et 10 de moins au Québec et en Nouvelle-Écosse par rapport à 2017. PC Legault s'explique sur sa baisse de popularité Sondage Le premier ministre du Québec, François Legault, attribue la baisse de popularité de son gouvernement aux réformes qui « bousculent » les Québécois. « On s'y attendait, on se demandait quand ça arriverait », a-t-il réagi hier, à son arrivée à la période des questions. « Ce n'est jamais facile de faire des changements, on le voit en immigration, on ne peut pas avoir tous les Québécois qui nous supportent », a-t-il poursuivi. La Coalition avenir Québec (CAQ) a perdu six points de pourcentage depuis le printemps, suggère un sondage Léger-Le Journal de Montréal publié hier. Cette baisse semble profiter à la fois au Parti libéral du Québec (PLQ) et au Parti québécois (PQ), qui voient leurs appuis augmenter de six points et de quatre points de pourcentage respectivement. Pendant ce temps, Québec solidaire (QS) chute de cinq points. Selon le coup de sonde — qui a été réalisé du 22 au 25 novembre auprès de 1000 Québécois —, QS récolterait 10% François Legault/JOSIE DESMARAIS/ARCHIVES MÉTRO des intentions de vote, le PQ, 19%, le PLQ, 27% et la CAQ obtiendrait 38% des appuis. La marge d'erreur est de 3,1%, et ce, 19 fois sur 20. « Encore du travail à faire » Le sondage Léger-Le Journal de Montréal suggère que c'est le dossier des maternelles 4 ans qui plombe actuellement le gouvernement de la CAQ « J'avoue qu'on a peut-être encore du travail à faire », a reconnu M. Legault 11 a ajouté cependant ne pas comprendre pourquoi les Québécois s'opposeraient aux maternelles 4 ans. « Offrir une option additionnelle aux parents, surtout aux Le ministre Fitzgibbon a évoqué un investissement supplémentaire de l'État, qui pourrait aller jusqu'à 1 M$. Desjardins va évaluer le nouveau dossier de GCM. de financement en question parce qu'elle était inférieure à 2 M$. « Si c'est le cas, il n'y a pas de conflit », a déclaré le ministre. PC parents d'enfants qui ont des difficultés d'apprentissage [...] je ne comprends vraiment pas comment quelqu'un peut refuser cette possibilité. » L'instauration des classes de maternelle 4 ans est un engagement électoral pour lequel François Legault a personnellement mis son siège en jeu. Plusieurs ont plaidé qu'elle risquait de se faire au détriment des centres de la petite enfance (CPE). Toujours en réaction au sondage, M. Legault a dit qu'il continuait de demander à ses députés et ministres de « rester humble, de rester à l'écoute ». « On n'est jamais à l'abri yle « C'est certain que, quand on fait des changements, on bouscule. » François Legault, premier ministre du Québec d'une certaine arrogance, mais il faut dire que, quand nos adversaires sont arrogants, c'est difficile de ne pas répliquer. » L'opposition réagit à son tour À l'aube d'une élection partielle dans la circonscription de Jean-Talon, à Québec, les libéraux se sont permis, hier, de pousser un soupir de soulagement. Le parti « n'arrête pas de travailler », a assuré le chef intérimaire du PLQ, Pierre Arcand, qui n'a pas manqué de souligner ce qu'il perçoit comme étant des « fissures dans l'armure de la CAQ ». « Ce n'est pas normal que l'on présente des projets de loi actuellement avec autant de gens qui sont contre », a-t-il affirmé en mêlée de presse. La co-porte-parole de QS, Manon Massé, a pour sa part réagi en disant que le sondage ne reflète pas ce qui se passe réellement « sur le terrain ». Le chef intérimaire du PQ, Pascal Bérubé, a brièvement commenté la dégringolade de QS  : « Je ne sais pas, peut-être qu'ils filent un mauvais coton », a-t-il dit, le sourire aux lèvres, en faisait référence au fameux coton ouaté porté en Chambre par la députée Catherine Dorion. LA PRESSE CANADIERNE Pierre Fitzgibbon maintient ses « propos diffamatoires » Menacé par une mise en demeure hier, le ministre de l'Économie, Pierre Fitzgibbon, a refusé de se rétracter, mais a réussi à obtenir un engagement de Desjardins dans la saga de la relance des journaux du Groupe Capitales Médias (GCM). Mardi, il avait critiqué le retrait de Desjardins dans le montage financier de GCM en soulevant un doute sur le rôle de Sylvie Lalande, une administratrice d'une instance de Des- jardins qui est en outre un poids lourd dans le conseil d'administration de Québecor — c'est-à-dire un concurrent de GC1v1. Par la voie de son avocat, elle a fait savoir que sa probité était en cause en raison de « propos diffamatoires » et elle a exigé des excuses du ministre, sinon un recours serait intenté. « Apparence de conflit » En mêlée de presse en aprèsmidi au parlement, M. Fitz- gibbon a persisté en refusant de présenter des excuses. « L'apparence de conflit est là, certes, a-t-il commenté. Est-ce qu'il y a eu conflit ? C'est dans les faits qu'on va le voir. » Il a toutefois admis les explications de Desjardins, qui a fait valoir que le conseil d'administration que dirige Mme Lalande, à la tête de Capital régional et coopératif Desjardins (CRDCD), n'a pas eu à se pencher sur la demande VoixclelEst, +IMIMIL m de Nouve11iste GCM estr. riétaire de six'ournaux./PAUL CHIASSON/LA PRESSE CANADIENNE
n Facebook Q Twitter LInkedln 0 Instagram stminfo ÉTAT DU SERVICE BUS Votre bus n'est pas passé ? VOICI ryv i RE PLANrvurc VOUS urrrciR LE eERVILE ra0MIS Aux heures de pointe, nous avons besoin de 1425 bus, mais ces temps-ci, il est parfois difficile d'y arriver notamment en raison des réaménagements requis pour accueillir les 300 nouveaux bus. Voici comment nous comptons régler la situation. ENJEU Perte de 20% de notre capacité d'entretien depuis janvier 2019 SOLUTION Réouverture du centre de transport Saint-Denis en janvier et fin des travaux d'agrandissement de trois autres centres de transport en 2020 et 2021 ENJEU Implantation d'un nouveau système d'approvisionnement de pièces le 21 octobre 2019 SOLUTION Accélération de'- l'appropriation du nouveau système informatique par les employés et mise en place d'équipes de résolution de problèmes PLUS DE BUS BIENTÔT CONCRÈTEMENT, POUR VOS DÉPLACEMENTS Soulignons également que nos 300 nouveaux bus hybrides et électriques arrivent bientôt. Dès décembre, nous commencerons la réception et la mise en service de 30 de ces nouveaux bus. Identifiez vos options de déplacements, autres que votre trajet habituel Avant votre déplacement, vérifiez le positionnement en temps réel de vos bus sur le site web de la STM ou sur les applications Transit et Chrono ENJEU Recrutement d'employés d'entretien » stm info Conversez en direct avec nos experts sur Twitter sur notre nouveau compte @stm_bus Suivez l'état de la situation quotidiennement sur stm.infolservicebus SOLUTION 80 nouveaux mécaniciens ont été embauchés et sont présentement en formation. Dès février et graduellement, ces employés travailleront sur des quarts de travail de soirs et de week-end pour obtenir une plus grande plage horaire d'entretien SOLUTION Transfert de 50 000 heures de travail à NovaBus pour des interventions recommandées pour une fiabilité accrue des bus à moyen et long termes Le chauffeur est votre allié, il n'est pas responsable de la situation. Restons courtois pour bien voyager ensemble !



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :