Métro Montréal n°2019-11-27 mercredi
Métro Montréal n°2019-11-27 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-11-27 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 22,4 Mo

  • Dans ce numéro : taxation des immeubles locatifs, Montéral cherche une solution.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
métr jou 0 M Présenté pu tHydre age Québec ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE MONTRÉAL Prieeneeteurde » Mon Purtenelnugmblica BMOrnalmetro.com Mercredi 27 novembre 2019 c caeî-caideaue 97.e2d 16 De la beauté au pied du sapin Spectacles. Offrez de l'émerveillement à vos proches cette année. Voici six spectacles à ne pas rater ! ZOÉ MAGALHAES zmagaihaes@joumaimetro.com Casse-Noisette Pour vous plonger dans la féerie des Fêtes, quoi de mieux qu'un grand classique ? Haut en couleur, Casse-Noisette plaira assurément aux petits et aux grands. À la Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts, du 12 au 3o décembre, à partir de 50 $ Axe ! Cet hiver encore, le Cirque du Soleil a conçu un spectacle de patinage impressionnant qui allie musique et prouesses acrobatiques à couper le souffle. Cirque du Soleil, au Centre Bell, du is au 25 décembre, à partir de 5o $ Blizzard En adéquation avec la saison hivernale, ce spectacle de cirque produit par FLIP Fabrique saura vous émerveiller par sa mise en scène poétique et acrobatique. À la Tohu, du 27 décembre au 5 janvier, à partir de 33 $ Pierre Lapointe Vous avez envie de douceur et de mélodies chaleureuses ? Ne manquez pas le prochain EN ONCERTS U CHOIX Pàd Québect, ri. EL Ar.T » DL F AU UN CLASSIQUE ! 3 AU CHOIX à partir de 0 Chèques-cadeaux également disponi4les I En vente maintenant osm.ca I 514 798-3589 passage de Pierre Lapointe à Montréal. À l'UsineC, du 25 au 29 février, 55 $ François Bellefeuille Après une tournée à succès, l'humoriste déjanté sera de retour sur les planches avec son tout nouveau spectacle, humblement intitulé Le plus furt du monde. À l'Olympia, les 22 et 23 janvier, 6o $ Elton John Véritable légende vivante de la pop, Elton John sera à Montréal pour deux concerts exceptionnels dans le cadre de sa tournée d'adieu, Farewell YellowBrickRoad. Au Centre Bell, les 2 et 3 avril, à partir de 85 $ En'mea eu.s1 19 SAISON 20'Certaines conditions eaprdiquent Des bandes dessinées pour tous ! Que ce soit chez les adultes ou chez les enfants, les bandes dessinées trouvent preneur. Voici les albums illustrés récemment arrivés sur le marché qui feront le plaisir des petits et des grands, car quoi de mieux que de lire une bande dessinée en pyjama, à côté du sapin de Noël, une tasse de chocolat à la main ? Isiimr Adrénaline, h F l'adolescente rebelle de Vercingétorix, est re- cherchée par les années de Jules César dans ce 38e album d'Astérix, alors que les habitants du village ne connaissaient pas son existence. La fille de Vercingétorix, Ferri et Conrad, 15 $, Albert René lia disparition de son chien a poussé l'auteur à écrire le premier chapitre de cette anthologie. Nos compagnons se penche sur les liens forts entre le maître et l'animal, unis dans la vie comme dans la mort. Nos compagnons, JirôTaniguchi, 33 $, Castennan, en libraire le 3 décembre sEuz MARYSE DERAÎCHE mderaiche@journalmetro.com Dans ce neuvième tome, Paul se retrouve au lancement de son propre livre au Salon du livre de Montréal. Se déroulant en 2012, l'action de cette nouvelle bande dessinée traite du deuil. Un ouvrage émouvant. Paul à la maison, Michel Rabagliati, 32 $, La Pastèque Dans cette nouvelle aventure, Spirou se rend à Berlin en compagnie de son ami Fantasio pour suivre la piste du comte de Champignac, qui a été transporté malgré lui en RDA. Spirou à Berlin, Flix, 26 $, Dupuis MARCHÉ DE NOËL APPROUVÉ l'4414E N P:0 Iti,n v...P Une nouveauté « hors série » vient de paraître dans l'univers humoristique de L'Agent Jean ! Dans cette nouvelle aventure, Bulle découvre que son père, le président Tibérus, planifie une attaque contre le père Noël. La nuit de la fin des temps, Alex A., 15 $, Presses Aventure L'aventure de ce troisième tome de Vidocq commence par la découverte d'un cadavre portant la marque des Illuminati. Vidocq élucide les sombres projets de cette mystérieuse organisation. Le cadavre des Iliuminati, Nolane, Banovic et Vattani, 25 $, Soleil 14° édition SALON DES ARTISANS RÉCUPÉRATEURS 29 novembre au Zen décembre 2019 50, rue Ste-Catherine'Ouest Métro Int -Laurent enje LA= a r FnNDS.,g, meQuttec:
métre journahetro.com Mercredi 27 novembre 2019 Un peu d'histoire Profiter des attractions de La Nouvelle-Orléans ne doit pas faire oublier l'histoire abominable de cette cité où l'esclavage, la ségrégation et le racisme ont brisé la vie de générations entières. Pour aller plus loin dans le devoir de mémoire et comprendre ce passé lourd de conséquences, il faut visiter une des anciennes plantations sucrières reconverties en musée, à moins d'une heure dans l'arrière-pays, comme la Houmas, la Laura ou la Whitney. Du nouveau à bord de Pnrter Mine compter duierdécembre, Porter servira gratuitement à ses passagers le mélange de café noir corsé de Balzac's Coffee Roasters et un assortiment de thés artisanaux de Sloane Fine Tea Merchants. Les boissons de ces deux entreprises ontariennes seront servies dans des tasses personnalisées de Balzac's montrant M. Porter, le raton laveur espiègle mascotte de la compagnie aérienne. mem) La Nouvelle-Orléans, capitale de tous les plaisirs À moins de trois heures de vol de Montréal, La Nouvelle- Orléans est une destination à découvrir. Ses airs de jazz, ses plats réconfortants et la bonne humeur déjantée de son Mardi gras célébré à l'année ont ensorcelé notre journaliste. 0 CHLOÉ MACHILLOT cmachillot@journalmetro.com Let the good times roll », dit une devise héritée de la culture cajun en Louisiane. Preuve qu'à l'époque où ils ont érigé les premières villes de la région, les immigrants francophones savaient déjà prendre du bon temps. Trois siècles plus tard, La Nouvelle-Orléans célèbre fort l'épicurisme prôné par ses ancêtres. 1. Gombo et saucisse d'alligator Reflet de la mixité culturelle de cette région chargée d'histoire, la gastronomie louisianaise est inspirée de nombreuses cuisines traditionnelles, dont celle des Cajuns venus d'Europe et celle des créoles immigrés des Caraibes. Le gombo, sorte de ragoût composé d'un épais bouillon brun dans lequel flottent des morceaux de viande et de crustacés, est un des mets les plus incontournables. Expérience originale, mais peu savoureuse, la saucisse d'alligator semble davantage séduire les touristes que les gastronomes. Pour mettre tout le monde d'accord, rien ne vaut les beignes moelleux du Café du Monde, véritable institution du centreville dont la terrasse réunit les gourmands à toute heure du jour et de la nuit, la face recouverte de sucre et du jazz plein les oreilles. 2. Jazz à gogo Le jazz, à La Nouvelle-Orléans, sonne à tous les coins de rue.ll s'échappe des échoppes du Vieux carré français, centre historique dont les façades colorées semblent danser au rythme de la trompette.llanime aussi les berges du Mississippi, ce fleuve mythique que les touristes sillonnent à bord du Steamboat Natchez, un des derniers bateaux à roue à aubes encore en circulation.ll résonne enfin dans les bars de Frenchmen Street, des dernières lueurs du jour au petit matin, pour le plus grand bonheur des fêtards et des mgomanes. Expérience convoitée et ô combien mémorable, le Pre-servation Hall offre des concerts dans une salle si petite que le public côtoie quasiment les musiciens ! Dans une ambiance tamisée et secrète digne des années folles, on se laisse bercer par le son pur des instruments et le rythme endiablé de la batterie qui fait vibrer le plancher de bois. 3. Magie vaudoue Colliers de perles colorées, grigris de toutes sortes et poupées vaudoues décorent les ruelles de la ville et rappellent combien la magie et la superstition font partie intégrante de la culture locale. Ces traditions, héritées des esclaves africains venus en Louisiane au XVBIe siècle puis mêlées à la culture catholique imposée sur place, sont une facette importante de l'histoire de la région. Les spectres de leurs victimes hantent encore, paraît-il, de nombreux sites, comme le plus vieux cimetière de la ville, nommé Saint Louis n°1. Dans un registre plus jovial, les pattes d'alligator séchées et les petites fioles remplies de breuvages mysté-->atirrelffaTe. ecopmeibt.4.ra:i - ti 141 bu ler link L,1 71,:der mer 59.5g. 89 rieux sont une fantaisie représentative de l'extravagance de La Nouvelle-Orléans, mise à l'honneur de façon encore plus spectaculaire à chaque saison du carnaval. 4. Mystères du bayou Les bayous, marécages caractéristiques de la Louisiane, se visitent en barque à moteur avec un guide dont les yeux experts savent repérer les alligators planqués au ras de l'eau. Bordés de cyprès chauves couverts de mousse et jonchés de racines, ces écosystèmes sont l'occasion d'explorer la diversité de la faune et de la flore locales. À travers la brume qui recouvre ces marais paisibles, on peut apercevoir des « cocodrils », comme disent les Cajuns, mais également des tortues, des serpents, des loutres, des castors, des ratons laveurs, des hérons, des écrevisses et des poissons-chats. En repartant, on ne manque pas de s'arrêter dans un smokehouse typique en bord de route pour goûter à l'andouille maison, une spécialité de saucisse fumée au feu de bois dont l'odeur alléchante suffit pour se réchauffer les os. Notre journaliste étaitl'invitée d'Air Transat et de Louisiana Travel. VENDREDI weix nar.o...y., EaTi ilula a Mil ird dupai Imam ar J4..1 394u.1,11.12 ffli I IILINIUr vurgokYkkwICU11 101.411. Lurrr Puai eralle mr9541. _lee 4 le.r.."111111i ww.corindlo tirs _Ca Il }WU P EfeeS te *lem cernaecz-ngep Z.B.11. 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :