Métro Montréal n°2019-11-27 mercredi
Métro Montréal n°2019-11-27 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-11-27 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 22,4 Mo

  • Dans ce numéro : taxation des immeubles locatifs, Montéral cherche une solution.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
Pages : 1  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
1
À lire en page 21 DR. BOCHI PODIATRE DRDUPIED.COM I 514 931-6111 MONTRÉAL Mercredi 27 novembre 2019 journalmetro.cométr SOLUTION page 3 Montréal, qui dit être « sensible » à la hausse des taxes des immeubles de plus de six logements, discuterait avec le ministère des Affaires munid les et de l'Habitationuant aux solutions'bles./JOUE DESMARAIS/ARCIUVES MÉTRO f ÉCONOMISEZ NTEILLEe I l 5$à10$ Dt,* AVANT-VEILLE jusqu'au 13 décembre ! CARRIÈRES MUSIQUE ET DANSE TRAD DU QUÉBEC..e. HOTEL CONNAISSEZ-VOUS L'ENTREPRISE AUTOGÉRÉE ? L'entrepreneure Catherine Dubé a expérimenté cette forme de gestion pour sa PME. Et les résultats sont probants. page 18 À METTRE SOUS LE SAPIN Livres de recettes, illustrations, livres pour enfants, spectacles... Consultez notre section spéciale pour vous inspirer. pages 12, 13, 14 et 16c c 1111 MEDIA OL1.A13ORATION SPÉCIALE/SÉPHANI6 PICARD La loi sur la laïcité est sexiste, disent ses opposants Cour d'appel Les opposants à la loi québécoise sur la laïcité ont présenté un nouvel argument, hier, affirmant qu'elle avait un impact disproportionné sur les femmes - et qu'elle était donc inconstitutionnelle pour cause de discrimination fondée sur le sexe. Les avocats du Conseil national des musulmans canadiens, de l'Association canadienne des libertés civiles et d'une étudiante en enseignement qui porte le hidjab, Ichrak Nourel Halo en appellent de la décision de la Cour supérieure, qui a refusé l'été LA GALVAUDE JEANA2Feiçois BERTMAIME LE VENT DU NORD AVEC LA COLLABORATION DE SERA & HORS « Cette loi s'applique maintenant [...] et on constate que ses effets sont largement - sinon exclusivement - ressentis par les femmes. » Olga Redko, qui a déposé devant le tribunal des déclarations sous serment de neuf femmes affirmant avoir subi un « préjudice irréparable » en raison de cette loi. dernier de suspendre certaines dispositions de la Loi sur la laïcité de l'État en attendant qu'un tribunal se prononce sur le fond. Les requérants ont plaidé en Cour d'appel que la loi sur la laïcité contrevenait à l'article 28 de la Charte canadienne des droits et libertés, qui garantit l'égalité des droits pour les deux sexes. Cet argument est inédit jusqu'ici  : les avocats n'avaient pas invoqué l'article 28 lors de la requête en Cour supérieure, l'été dernier. Le juge Michel Yergeau, de la Cour supérieure, avait précisé dans sa décision écrite que les requérants étaient limités dans leur demande, car la loi sur la laïcité comporte une disposition de dérogation, comme le per- 30 DÉCEMBRE met la Constitution canadienne. Cette disposition empêche les citoyens de contester la loi au motif qu'elle violerait des droits garantis par les chartes. Or, l'article 28, qui garantit l'égalité des droits pour les deux sexes, n'est pas couvert par cette disposition. Me Redko a admis en Cour d'appel que son équipe juridique n'avait pas soulevé l'article 28 en première instance, mais que « la situation avait changé depuis ». Depuis l'entrée en vigueur de la loi, a-t-elle plaidé, il est devenu manifeste que la grande majorité des personnes touchées par cette loi sont des femmes qui portent le foulard islamique. LA PRESSE CANADIENNE ZERO I 1 0O 514 286-1010 I clubsoda.ca I leventdunord.comilaveillee É



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :