Métro Montréal n°2019-11-25 lundi
Métro Montréal n°2019-11-25 lundi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-11-25 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 17,9 Mo

  • Dans ce numéro : des bus en baisse à Montréal.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
métr's" journaimetro.com Lundi 25 novembre 2019 8 MC I RAK Désobéissance civile Six manifestants ont été tués hier dans le sud de l'Irak, où la désobéissance civile s'amplifie face à un pouvoir toujours intransigeant envers la plus importante contestation de l'histoire récente du pays. Au premier jour de la semaine en Irak, une nouvelle fois, c'est une annonce gouvernementale qui a suscité un regain de mobilisation. AFP IRAN Manifestants Ir -na& L'Iran a promis hier de punir sévèrement les « mercenaires » arrêtés en lien avec la vague de contestation et de violences ayant secoué le pays après une forte hausse du prix de l'essence. La République islamique dit avoir ramené le calme après plusieurs jours de troubles ayant éclaté le 15 novembre, quelques heures après cette annonce surprise de la hausse du prix à la pompe. Arp GUINÉE-BISSAU Marre de l'instabilité Les Bissau-Guinéens ont voté hier pour élire leur nouveau président et espérer tourner la page de l'instabilité chronique dans ce pays d'Afrique de l'Ouest, lors d'un scrutin terni par des échauffourées et des accusations de fraude lancées par le camp du président sortant. AFP Nouveau candidat à la Maison-Blanche Le milliardaire et ex-maire de New York Michael Bloomberg s'est lancé hier dans la course à la Maison- Blanche, relançant avec sa candidature la compétition déjà serrée pour l'investiture démocrate. AFP Espoirs prodémocratiques dans les urnes de Hong Kong Suffraap Un nombre record de Hongkongais se sont mobilisés hier pour les élections locales, la mouvance prodémocratie entendant utiliser les urnes pour accroître la pression sur les autorités de l'ex-colonie britannique, théâtre depuis juin d'une contestation sans précédent. La participation a dépassé 70%, a annoncé la Commission électorale, un taux bien supérieur à celui de 47% du précédent scrutin de 2015. Cette mobilisation devrait avantager le camp prodémocratie. Partout dans la région semi-autonome, de longues files d'attente s'étaient for- Le candidat de centre droit Luis Lacalle Pou est arrivé hier en tête du second tour de la présidentielle en Uruguay et est en passe de mettre fin à 15 ans de gouvernements de gauche dans ce pays, selon des sondages réalisés à la sortie des urnes. L'ex-sénateur du Parti national de 46 ans, héritier d'une dynastie politique uruguayenne, a recueilli 49,4% des voix, contre 46,4% à Daniel Martinez, ancien maire de Montevideo et représentant du parti au pouvoir, le Frente Amplio (Front élargi, gauche). AGENCE FRANCE-PRESSE Le candidat prodérnoaatielunius Ho est élu dans le district de Tuen Mun. PHILIP FONG/AFP mées très tôt devant les bureaux de vote. En temps normal, ces élections pour choisir les 452 membres de 18 conseils de district compétents sur des questions de vie quotidienne comme la collecte des ordures ménagères ne soulèvent pas l'enthousiasme. Uruguay Le pouvoir en passe de basculer à droite Luis Lacalle Pou PABLO PORCIUNCULA/AFP « L'Uruguay respectera toutes les étapes constitutionnelles et légales. » Tabaré Vasquez, actuel président de l'Uruguay Cependant, l'heure n'est plus à la normalité dans un territoire qui vit sa crise politique la plus grave depuis son retour dans le giron de Beijing en 1997, avec des manifestations et des actions de plus en plus violentes pour exiger notamment des réformes démocratiques. « J'espère que ce scrutin nous permettra de nous faire davantage entendre au sein des conseils. » Michael Ng, étudiant hongkongais de 19 ans, qui votait pour la première fois de sa vie. Campagne pour inciter au vote Les conseils de district ont toujours été dominés par des élus favorables à l'exécutif aligné sur Beijing, mais selon des résultats non définitifs compilés ce matin par le journal South China Morning Post concernant 235 sièges, les candidats prodémocratie en remporteraient 196, contre 27 pour des candidats pro-Beijing et 12 pour des candidats indépendants. Après un semestre de colère dans les rues, le camp prodémocratie voulait profiter de cette rare occasion de s'exprimer dans les urnes pour ébranler la domination des « pro- Beijing » et donner un nouveau souffle à la contestation. Environ 400000 personnes de plus se sont inscrites cette année sur les listes électorales, en raison notamment d'une campagne de mobilisation Barricades de barbelés au Liban organisée par le dan prodémocratie. Des formulaires vierges d'inscriptions sur les listes avaient ainsi été distribués par les manifestants lors des grands rassemblements de juin. L'élection des conseillers de districts obéit au mode de scrutin qui, à Hong Kong, se rapproche le plus de la représentation directe. Certains politologues estiment qu'une forte participation peut servir la cause des partisans prodémocratie. Ceux-ci ont fait de ce scrutin un référendum contre la chef de l'exécutif Carne Lam et son gouvernement aligné sur Beijing, qui refusent toute concession aux manifestants. Hier matin, des policiers étaient déployés aux abords de certains bureaux de vote, en effectifs relativement limités. AGENCE FRANCE-PRESSE Des manifestants libanais tentent de supprimer les fils de fer barbelés bloquant la route menant à l'ambassade des États-Unis à Awkar, au nord-est de Beyrouth, lors d'une manifestation antiaméricaine, hier./ANWAR AMRO/AFP
métr à.% journalmetro.com, 171 Lundi 25 novembre 2019 OPINIONS OK BOOMER CHRONIQUE HOUSSEIN BEN-AMEUR Spécialiste des technologies de l'information et blogueur C'est le slogan de l'année. Peut-être même l'emblème d'une tumultueuse décennie agonisante. OK boomer. Deux mots simples, à la manière d'un texto ou d'une émoticône satirique, railleuse et frustrée à la fois. OK boomer  : cause toujours, tu n'as rien compris, la ferme. C'est à l'image d'une époque. On y devine la représentation d'une fracture générationnelle COURRIER DES LECTEURS Agriculture urbaine dans l'îlotSaint- Viateur Un projet d'agriculture urbaine a vu le jour cet été dans l'îlot Saint-Viateur et a remporté un vif succès communautaire auprès du public qui a fréquenté l'endroit. Si ce projet a eu lieu, c'est uniquement grâce à la vigilance de nos lanceurs(euses) d'alerte et à la persévérance de la population, et d'une rupture irréconciliable entre les valeurs et les idéaux de ceux qu'on appelle millénariaux et ceux de leurs parents et grands-parents, les babyboomers. C'est ça, mais pas tout à fait. La fracture est aussi démographique, socioéconomique et culturelle. L'accélération effrénée des bouleversements sociaux depuis 20 ans a sans doute car Projet Montréal avait d'autres objectifs en tête. Et dire que Projet Montréal voulait céder ce terrain public au privé et au religieux ! En fait, le projet prioritaire de l'équipe Tomlinson-Patreau- Magini-Pollak pour ce terrain public d'Outremont était de le vendre à des intérêts privés (garderie) et religieux (synagogue de 10 000 pie) afin, vraisemblablement, d'honorer des promesses électorales. Sitôt arrivés à la mairie en novembre 2017 et à l'insu de la population, les membres de Projet Montréal ont donné un mandat clair, net exacerbé la faille entre ceux et celles qui accueillent positivement le changement et s'y adaptent facilement et rapidement, souvent jeunes, et ceux qui ne l'acceptent pas et y résistent plus ou moins farouchement, souvent moins jeunes. Plus qu'un stéréotype Le boomer de « OK boomer » n'est pas seulement le stéréotypé homme blanc sexagénaire hyper privilégié. C'est le cynique, le réactionnaire, l'anachronique, le rétrograde. C'est l'anxieux déprimé devant les évolutions technologiques, l'urgence climatique, la diversité sociale, l'immigration, les assistés sociaux, les maudits cyclistes, les gauchistes du Plateau, les féministes de l'UQAM, les toilettes non Faites-nous découvrir votre Montréal ! Photographes, à vos appareils ! Courez la chance de voir votre cliché publié dans les pages Opinions de votre journal favori... Faites-nous parvenir vos photos de la ville à opinions@journalmetro.com. beim Ça me donne la légitimité et le droit de vous parler, d'être l'arbitre de cette pseudo-guerre des générations. Descendez donc de vos grands chevaux, ouvrez votre esprit, écoutez attentivement. genrées, le coton ouaté de Catherine Dorion, l'androgynie de Hubert Lenoir, le sexe de Gabrielle Bouchard, le foulard de Dalila Awada et le turban de Jagmeet Singh. Le boomer « capote » sur tout, c'est grave ! Ce n'est donc pas qu'une question d'âge et de génération. Parce qu'il ne faut pas oublier que les baby-boomers, c'était et précis à la firme Brodeur Frenette, dont le rapport date de février 2018  : « Le mandat consiste plus spécifiquement à évaluer la faisabilité d'implanter une garderie et une synagogue sur la propriété municipale. » Il n'est pas du devoir des élus(es) d'aliéner le bien public pour satisfaire des intérêts privés et religieux. N'eût été la vigilance citoyenne, les intentions secrètes de l'équipe de Projet Montréal n'auraient jamais été rendues publiques puisque le maire Tomlinson gardait précieusement le fameux rapport hors de portée. les jeunes des années 1960 et 1970, ceux et celles de la Révolution tranquille, de la libéralisation des moeurs et de la sexualité, des hippies et des punks, des mouvements féministes et des droits civils, de Woodstock et de mai 68. Les babyboomers ne sont pas tous boomers, et vice-versa. Je ne suis pas un boomer. Je ne suis pas un babyboomer non plus. Je fais partie de la générationX, celle qui a été oubliée, celle qu'on n'écoute pas, celle qu'on n'a jamais écoutée. Ça me donne la légitimité et le droit de vous parler, d'être l'arbitre de cette pseudoguerre des générations. Descendez donc de vos grands chevaux, ouvrez votre esprit, écoutez attentivement. Les millé- Afin de conserver publique la vocation de l'îlot Saint-Viateur, il y a eu mobilisation, et une pétition de quelque 1 775 signatures a été présentée à la ville-centre en mars 2019. Si un projet d'agriculture urbaine a pu y voir le jour, c'est parce que la population a contrecarré (pour le moment) les plans électoralistes de Projet Montréal. A la réunion du conseil d'arrondissement du 4 novembre, j'ai vainement tenté de transmettre ces propos dans mon intervention au micro. Le maire Tomlinson m'a constamment coupé la parole  : ce nariaux, continuez à défier l'ordre établi, le statu quo et l'establishment. Nous avons besoin de votre fougue et de votre idéalisme. Mais soyez attentifs aux doléances de ceux qui ont peur, rassurezles, tenez-leur la main, écoutez-les. Les baby-boomers, continuez à nous ramener au pragmatisme du monde réel, à nous rappeler l'histoire et à nous prévenir des dangers qui nous guettent. Nous avons besoin de votre expérience et de votre sagesse. Mais soyez humbles et écoutez les doléances de ceux qui veulent tout changer, conseillez-les, tenez-leur la main, écoutez-les. C'est dans l'équilibre que se fait le bonheur. Parce qu'au fond, on est tous le boomer de quelqu'un, ou on le sera un jour. dernier a horreur qu'on lui rappelle qu'il ne peut pas tromper impunément la population. Tant et aussi longtemps qu'Outremont sera sous la férule de l'équipe Tomlinson- Patreau-Magini-Pollak de Projet Montréal, les citoyennes et les citoyens devront être sur le qui-vive. 9 MARICLAUDE 01111.11T, OUTRE/401ff L'actualité vous fait réagir ? Écrivez-nous ! opinions @journalmetro.com Volume  : 19 Numéro  : 178 À Montréal, Métro est publié par Métro Média. mn, boul. Marcel-Laurin, Montréal H4N 2M3 Tél.  : 514 286-1066 Téléc.  : 514 286-9310 Imprimé par  : Transcontinental Transmag, 10807, rue Mirabeau, Anjou, Québec, HU 1T7 Distribué par Metropolitan Media Services Directrice de la distribution  : Danielle Tessier Directeur principal des ventes  : Patrick Marsan Contrôleur  : François Dallaire Directeur de l'information  : Olivier Robichaud Chef de pupitre  : Carole Côté Équipe de rédaction/Actualité en soirée  : Zoé Magalhaes Monde  : Chloé Machillot Réviseurs  : Pierre-Yves Thiran, Martin Benoit. Vous avez une opinion à nous faire parvenir ? opinions@journalmetro.com Vous voulez annoncer dans nos pages ? publiciteejournalmetro.com Vous avez une nouvelle à nous faire parvenir ? info@journalmetro.com. ISSN 1716-9895 SOIGNEZ VOTRE LANGUE AntiDoTe WINDOWS MAC LINUX www.antidote.info LE MOT DU JOUR ANTIDOTE ESCLANDRE, nom masculin Présenté par métr Définition - Manifestation orale bruyante provoquée par un événement fâcheux. Faire, causer de l'esclandre. Faire un esclandre à quelqu'un. Étymologie - Du latin scandalum,'ce qui incite au péché. Synonymes - algarade, discussion, dispute, éclat, querelle, scandale, scène, tapage ; [FAMILIER] chambard, pet, pétard.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :