Métro Montréal n°2016-12-08 jeudi
Métro Montréal n°2016-12-08 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2016-12-08 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (256 x 291) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 14,6 Mo

  • Dans ce numéro : cri d'alarme dans les centres d'appels.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
r 3* ee PLUS DE CADEAUX ! PLUS DE RABAIS ! PLUS PI QUE 4 JOURS POUR EN PROFITER ! 20% 25% 30% *Offre valide du 5 au 11 décembre 2016 en magasin et sur deserres.ca. Le rabais de 20% sur tout achat de 50$ et plus, le rabais de 25% sur tout achat  : hat de 70$ et plus ou le rabais de 30% sur tout achat de 100$ et plus s’appliquent sur le dernier prix affiché avant taxes. En magasin  : sur présentation du coupon I en version mobile ou imprimée ou en mentionnant la publicité de La Presse +. En ligne sur deserres.ca  : en utilisant un des 3 codes promo disponibles ibles sur deserres.ca/fr/rabais. Aucun fac-similé ou reproduction n’est accepté. Offre non combinable à aucune autre offre. Les produits FUJI, la KARLBOX) X et les cartes-cadeaux sont exclus de cette promotion. Non applicable aux achats antérieurs et aux commandes spéciales. Un seul coupon par client. IL J DÉCOUPEZ CE COUPON ET PRÉSENTEZ-LE EN MAGASIN. 34 magasins Une entreprise d’ici depuis 1908 de rabais de rabais de rabais avec tout achat de 50$ et plus* avec tout achat de 70$ et plus* avec tout achat de 100$ et plus* deserres.ca/fr/rabais -st
L’Île-Bizard dit non à une autre enquête sur le climat de travail Justice. L’Île-Bizard– Sainte-Geneviève conteste en cour une recommandation de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST), qui souhaite la tenue d’une troisième enquête sur le climat de travail dans l’arrondissement. FRANÇOIS LEMIEUX francois.lemieux@tc.tc Selon des documents obtenus par TC Media, dont des rapports produits par la CNESST les 1er et 17 juin derniers, la commission juge qu’aucune des deux enquêtes réalisées en 2015 ne permet d’établir objectivement les faits. Elle recommande qu’une nouvelle enquête soit enclenchée par un service extérieur à l’arrondissement dont le choix ferait consensus auprès des représentants des travailleurs. L’arrondissement s’oppose à cette suggestion, la jugeant Piste cyclable fermée La cour municipale retire 300 contraventions Le maire Normand Marinacci a refusé de commenter cette affaire étant donné qu’elle se retrouve devant les tribunaux. La prochaine audience liée à une possible troisième enquête sera entendue en janvier./ARCHIVES TC MEDIA peu judicieuse étant donné les procédures judiciaires qui ont suivi les deux précédentes enquêtes, dans la foulée du renvoi puis de la réintégration de la directrice d’arrondissement par intérim, Nancy Bergeron. De son côté, le Syndicat des fonctionnaires municipaux de Montréal, qui représente les cols blancs, voit d’un bon œil la proposition de la CNESST. « On souhaiterait évidemment une troisième enquête indépendante, indique son président, Alain La Direction des poursuites pénales et criminelles de la cour municipale de la Ville de Montréal retirera quelque 300 constats d’infraction remis le 16 novembre à des automobilistes garés près d’une piste cyclable dans Rosemont–La Petite-Patrie et Villeray–Saint- Michel–Parc-Extension. Cette situation avait causé la grogne de citoyens s’étant sentis piégés. En effet, la fermeture de la piste cyclable le 15 novembre avait automatiquement entraîné une contravention pour les automobilistes qui s’étaient garés en marge de celle-ci. MÉTRO MÉGA VENTE DE I LIQI 11/) 1PAi NOUVELLES RÉDUCTIONS ! Vêtements d'importation pour dames 10$ 20$ 8-9 décembre 10h à 19h 10 décembre Fugère. Il y a des drames humains, des gens qui souffrent. Il y a beaucoup d’obstruction de la part du maire d’arrondissement Normand Marinacci. Le milieu de travail doit être exempt de tout harcèlement. » Le climat de travail serait d’ailleurs à l’origine de trois nouveaux départs au cours des dernières semaines, selon le conseiller Éric Dugas. En entrevue, il a précisé que deux des employés concernés seraient en arrêt de travail à cause de/ARCHIVES TC MEDIA troubles dépressifs et qu’un autre aurait quitté ses fonctions. Enquêtes À l’été 2015, à la suite de plaintes de cols blancs, une première enquête sur le climat de travail avait été réalisée par une ressource externe spécialisée en psychologie à la demande du contrôleur général. À l’issue de cette enquête, M me Bergeron avait été congédiée. Une autre enquête avait été menée simultanément, à Rosemont « Propos humiliants » la demande de l’arrondissement, par une ressource externe spécialisée en relations de travail et en gestion des ressources humaines. Dans le cadre de cette deuxième enquête, l’inspectrice de la CNESST a repéré des lacunes méthodologiques, des atteintes à la confidentialité, un certain niveau de banalisation et des jugements de valeur, ce qui l’a amenée à mettre en question l’impartialité de la démarche. Sécurisation de 48 intersections Rosemont–La Petite-Patrie veut améliorer la sécurité autour des écoles de son territoire en ajoutant des panneaux d’arrêt obligatoire à près d’une cinquantaine d’intersections routières. Les élus ont voté majoritairement lundi dernier lors du conseil d’arrondissement pour la mise en place de la signalisation à proximité de 24 établissements scolaires du quartier. Dans l’arrondissement, « une intersection sur deux a été la scène d’une collision entre une automobile et un piéton », a fait savoir l’administration du maire François William Croteau. TC MEDIA I 30$ 40$ TOUT ODET ÊTRE VENDU1 ARGENT COMPTANT S 9h à 15h EMEZTile 3 À la demande de fonctionnaires de l’arrondissement, la CNESST a dépêché plus tôt cette année une inspectrice pour s’assurer que l’employeur utilisait les moyens nécessaires pour éliminer les risques reliés au harcèlement psychologique. des employés se plaignant de « propos humiliants et de menaces, d’une gestion oppressante et abusive qui remet en question leur compétence et modifie les conditions d’exercice de leur fonction de façon à les mettre en échec ». ACTUALITÉ GRC Non aux caméras corporelles Les agents de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) ne seront pas munis de caméras pas pour l’instant. La GRC a indiqué qu’elle reportait l’adoption de ces appareils par ses agents après que des tests eurent révélé certains problèmes technologiques, notamment concernant la durée de vie des piles et la durabilité des caméras. LA PRESSE CANADIENNE NOUVELLE ADRESSE ! 3MS LOUVAIN OUEST, PORTE A MONTRÉAL, QC, 112N 2E9 U



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :