Métro Montréal n°2015-12-04 week-end
Métro Montréal n°2015-12-04 week-end
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2015-12-04 de week-end

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (256 x 291) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 14 Mo

  • Dans ce numéro : un but de trop...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
SPORTS Michaël Bournival Chez les IceCaps Michaël Bournival n’a pas été réclamé au ballottage. Il a donc été assigné aux IceCaps de Saint-Jean, à Terre-Neuve. Soulagé des symptômes de commotion cérébrale qui l’ont incommodé pendant plusieurs mois, le Québécois devrait rejoindre l’équipe-école du Canadien de Montréal à temps pour le match de ce soir contre les Comets d’Utica. Bournival a disputé 89 matchs dans l’uniforme du Tricolore depuis la saison 2013-14, réussissant 10 buts et amassant 9 passes. LA PRESSE CANADIENNE g"- I Fier partenaire AJ CÉGEP ANDRÉ-LAURENDEAU des Lendemains de match SPORTS journalmetro.com Week-end 4-6 décembre 2015 Vol au Centre Bell Le Canadien a dominé son match contre les Capitals de Washington, hier soir au Centre Bell, à tous les chapitres sauf au pointage. En dépit d’une performance pratiquement sans tache, il s’est incliné 3-2. T.J. Oshie (deux fois) et Tom Wilson ont été les buteurs du côté des visiteurs. Lars Eller et Brian Flynn(en désavantage numérique) ont donné la réplique du côté du Tricolore. Les faits saillants à concrétiser ses excellentes chances de compter. Par exemple, en deuxième période, Sven Andrighetto, dans un deux contre un avec Alex Galchenyuk, n’a pas réussi à mettre toute la gomme sur son tir et a été frustré par Braden Holtby. Galchenyuk est lui-même passé bien près de marquer en troisième. Max Pacioretty a également raté plusieurs belles occasions. gardien des Capitals n’était pas un superhéros hier. Le centre du quatrième trio s’est donné des allures de joueur étoile quand il s’est échappé en désavantage numérique, au troisième vingt, et a sorti Braden Holtby de ses patins avec une belle feinte. Dale Weise a virtuellement éliminé les chances du Canadien de créer l’égalité en fin de rencontre en écopant d’une mauvaise pénalité avec un peu moins de deux minutes à faire à la troisième période. diM Mondiaux juniors Buffalo en 2018 USA Hockey aurait choisi Buffalo pour accueillir le Championnat du monde de hockey junior en 2018, selon l’Associated Press. Buffalo aurait battu quatre autres villes américaines  : Chicago, Pittsburgh, St. Louis et Tampa Bay. Ce sera la deuxième fois que le tournoi sera présenté à Buffalo. Le Mondial junior avait été tenu à Buffalo en 2011. Plus de 330 000 amateurs de hockey avaient assisté à la compétition. AP GRAHAM HUGHES\LA PRESSE CANADIENNE MLS Krisztian Németh a le but de l’année L’attaquant du Sporting de Kansas City Krisztian Németh et le gardien des Timbers de Portland Adam Kwarasey ont été récompensés pour leurs efforts en MLS, hier. Németh a obtenu le titre du but de l’année en MLS, devançant Sebastian Giovinco, titre de l’arrêt de l’année a été octroyé à Kwarasey. La finale de la MLS entre les Timbers et le Crew de Columbus aura lieu dimanche. AP MATHIEU HORTH GAGNÉ mathieu.gagne@journalmetro.com Braden Holtby Si le Canadien a raté plusieurs belles chances dans le match, c’est surtout à cause du brio de Braden Holtby. Le gardien des Capitals a été excellent, bloquant 33 des 35 tirs du CH. Et plusieurs de ces lancers étaient de grande qualité. Mike Condon C’est un peu injuste parce que le gardien recrue fait du bon travail en l’absence de Carey Price. Il a toutefois été battu 3 fois en 19 tirs hier. Il a été malchanceux sur le deuxième filet des Caps quand il a poussé lui-même la rondelle dans le filet après l’avoir perdue de vue, et il ne pouvait rien faire sur le troisième but. Le match en chiffres Selon le site war-on-ice.com, le Tricolore a obtenu 28-1328 chances de marquer (14 très dangereuses) à forces égales contre seulement 13 (8 très dangereuses) pour les Capitals. Le CH a aussi dominé la possession de la rondelle (avantage de 56-33 en matière de tirs tentés à cinq contre cinq). Max Pacioretty a 108 tirs au but depuis le début de la 108campagne. Seulement hier, il a mis Braden Holtby au défi neuf fois. Le franc-tireur du CH est dans le top cinq de la LNH dans cette catégorie. Le Canadien a maintenant marqué six buts en désavantage 6numérique depuis le début de la saison, ce qui le classe au premier rang, à égalité avec les Sénateurs d’Ottawa, dans la LNH. 36 GRAHAM HUGHES\LA PRESSE CANADIENNE Ross Atkins est le nouveau patron des Blue Jays En chiffre 6 Ross Atkins, qui était le vice-président du personnel des joueurs chez les Indians de Cleveland, est le sixième directeur général à temps plein de l’histoire des Blue Jays de Toronto. Ross Atkins a été choisi par les Blue Jays de Toronto afin de succéder à Alex Anthopoulos au poste de directeur général de l’organisation. Il a battu au fil d’arrivée Tony LaCava, et relèvera directement du nouveau président des Blue Jays, Mark Shapiro. Atkins a déjà travaillé en compagnie de Shapiro à Cleveland. LaCava, qui fait partie de l’administration des Jays depuis octobre 2002 et qui a agi à titre de directeur général par intérim, demeurera avec l’équipe. Il avait accepté une prolongation de contrat le mois dernier, durant une rencontre des directeurs généraux des Ligues majeures. Anthopoulos a refusé une prolongation de contrat en octobre, puisqu’il considérait « que de demeurer au sein de l’organisation n’était pas la meilleure chose à faire pour [lui] et les Blue Jays ». Les Jays ont atteint la finale de la ligue Américaine, où ils ont été éliminés par les Royals de Kansas City, au cours des dernières séries. LA PRESSE CANADIENNE/MÉTRO
SPORTS Price le pas bon CHRONIQUE SPORTNOGRAPHE JEAN-PHILIPPE PLEAU info@journalmetro.com I Fier partenaire CÉGEP ANDRÉ-LAURENDEAU des Lendemains de match Carey Price est clairement surévalué, limite pas bon. Échangeons-le avant que les autres clubs s’en aperçoivent./ARCHIVES GETTY Selon les journalistes sportifs, et Martin McGuire du 98,5, les dernières semaines auront contribué à révéler le talent du jeune gardien préservatif de Canadien, Mike Condon. Or, elles auront surtout contribué à révéler, si vous voulez notre avis, le talent on ne peut plus limité de Carey Price. Il est de plus en plus clair en effet que le cerbère de 28 ans, originaire d’Anahim Lake près de Vancouver, doit une bonne partie de ses performances « remarquables » depuis deux ans à la parité qui a cours dans la Ligne nationale de hockey. Autrement dit, si la grande majorité des joueurs de la LNH étaient moins jambons, lui n’aurait pas nécessairement l’air d’un filet mignon. Un proverbe chinois dit qu’on peut faire dire ce qu’on veut aux chiffres. Nous, on pense que les chiffres n’ont besoin de personne pour leur mettre des mots dans la bouche. Et les chiffres, justement, ils disent quoi en ce moment ? Que Mike Condon, un gars qui n’a jamais été repêché et qui gagne 6 millions de dollars de moins que Carey Price, a sensiblement la même fiche que Carey Price depuis le début de la saison. Mieux, c’est lui, Mike Condon, qui est le gardien numéro un de Canadien en ce moment, car Price n’est même pas foutu d’être en mesure de jouer, en raison d’une blessure au bas du corps. Ça fait beaucoup de X dans la colonne des plus pour le gardien préservatif de Canadien, ça. Les moins connaisseurs d’entre vous diront que ce n’était pas différent au temps de Patrick E. Roy. Lorsqu’il se blessait, André Racicot, Jean- Claude Bergeron, Les Kuntar ou Frédéric Chabot tendaient le flambeau du plus haut qu’ils le pouvaient, en tentant d’éviter de se brûler avec, ce qu’ils faisaient avec brio. Ah oui ? Trop souvent, leur équipement prenait en feu, justement, des pads jusqu’au jockstrap, et les défaites de Canadien s’engrangeaient les unes après les autres. Et ce, jusqu’au retour de E. Roy, le véritable gardien numéro un de l’équipe à l’époque. En fait, les Les chiffres Un proverbe chinois dit qu’on peut faire dire ce qu’on veut aux chiffres. Nous, on pense que les chiffres n’ont besoin de personne pour leur mettre des mots dans la bouche. performances de ces cerbères étaient le révélateur du fait que leur place était davantage dans la East Coast League. Faisons un parallèle boiteux ; cela représente souvent la meilleure méthode, d’ailleurs, pour comprendre quelque chose à quelque chose. Si un chirurgien cardiaque d’un hôpital de région s’absente pour quelques semaines, un infirmier peut, avec de la chance et en se rappelant quelques notions de base de la chirurgie apprises au cégep, patenter de quoi pour sauver un patient ou deux pendant l’absence du chirurgien. Mais l’infirmier ne fera jamais aussi bien le travail que le chirurgien. Autrement, le chirurgien est un jambon, c’est clair. Nous persistons et signons. Price est clairement surévalué, limite pas bon. Échangeons-le avant que les autres clubs s’en aperçoivent. Boxe. La relève en vedette au Casino Le Groupe Yvon Michel (GYM) a mis sur pied la Série de boxe GYM-Casino de Montréal pour mettre en vedette les boxeurs de la relève. Trois galas sont prévus à compter de janvier – les 21 janvier, 17 mars et 12 mai. Custio Clayton (5-0, 4 K.-O.), qu’on a pu voir en sous-carte du gala Bute- DeGale, le 28 novembre à Québec, et le nouveau protégé de GYM Erik Bazinyan (10-0, 7 K.-O.), dont la signature a été annoncée hier, seront les têtes d’affiche de cette nouvelle série. LA PRESSE CANADIENNE Ski alpin Guay dans le top 10 à l’entraînement Erik Guay a terminé huitième de la dernière descente d’entraînement de la Coupe du monde de ski alpin de Beaver Creek, au Colorado, hier. Le Québécois a concédé 1,6 seconde de retard sur le temps du skieur le plus rapide de la journée, le Norvégien Kjetil Jansrud. LA PRESSE CANADIENNE Stevenson en 2016 Formule 1 Dans les restaurants McDonald’s du Canada participants. 2015, McDonald’s 37 Le Groupe Yvon Michel a confirmé que le prochain combat d’Adonis Stevenson (27-1, 22 K.-O.) aura lieu au début de l’année 2016. du World Boxing Council (WBC) devrait alors affronter Eleider Alvarez (19-0, 10 K.-O.). Alvarez est devenu son adversaire obligatoire en défaisant Isaac Chilemba (24-3-2, 10 K.-O.) par décision majoritaire en demifinale au choc Bute-DeGale. Renault est de retour Renault a acheté l’écurie Lotus et sera officiellement de retour en formule 1 durant la saison 2016. La compagnie française avait vendu son équipe à Lotus en 2010. La saison dernière (qui vient de se terminer), Lotus a terminé au sixième rang au classement des constructeurs. MÉTRO



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :