Métro Montréal n°2015-11-26 jeudi
Métro Montréal n°2015-11-26 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2015-11-26 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (256 x 291) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 110 Mo

  • Dans ce numéro : deux semaines pour tenter de sauver la planète...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
Pages : 1  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
1
Metro Montréal DÉCOUVREZ CE QU’IL Y A DE NEUF... VOYEZ NOS PLUS RÉCENTES OFFRES À LA PAGE 34 Montréal Jeudi 26 novembre 2015 journalmetro.com Le troisième budget de l’administration dirigée par le maire de Montréal Denis Coderre, qui a été dévoilé hier, s’élève à 5,06 G$, en hausse de 2,4% par rapport à l’année précédente. Il s’agit d’un exercice budgétaire « de la continuité », a indiqué M. Coderre, en évoquant les mesures qui ont été prises pour contrôler les dépenses, remettre à neuf les infrastructures âgées et réformer l’appareil administratif. La conférence internationale sur le climat (COP21) s’ouvrira à Paris lundi. Cette fois, tous les États devront fournir des cibles de réduction des gaz à effet de serre. Métro s’arrête sur les enjeux et sur les préoccupations divergentes des pays participants./métro T:10 » Les Montréalais qui sont COMPTE 6À $ PROMOTION Tarif adulte au prix jeune ! Voir page 33 Le quotidien le plus lu sur l’île de Montréal Deux semaines pour tenter de sauver la planète pages 18-19 POUR LA PETITE ENTREPRISE EN CROISSANCE MC Le Canadien donne une leçon aux Rangers Le Tricolore a remporté aisément son duel au sommet de l’Est 5-1 hier soir à New York, mais Carey Price s’est à nouveau blessé. page 46 Économie. L’avis d’imposition des propriétaires résidentiels montréalais augmentera en moyenne de 1,9% en 2016, alors qu’une hausse limitée de 0,9% sera imposée aux commerces. propriétaires d’un immeuble résidentiel devront s’acquitter d’une hausse de taxes de 1,8% décidée par la Ville. À cela, il faut ajouter les taxes locales que les arrondissements prélèvent et qui s’élèvent à environ 0,1%. « Mon administration s’était engagée à ne pas augmenter les charges fiscales au-delà du niveau de l’inflation, a dit le maire Coderre. Nous tenons notre engagement. Nous nous situons en deçà du taux d’inflation qui, selon le Conference Board du Canada, sera de 2,3% pour la région de Montréal en 2016. » Ce taux d’inflation anticipé sera dépassé dans trois arrondissements, soit le Plateau- Mont-Royal (+ 3,7%), Outremont (+ 3,3%) et Côte-des-Neiges– Notre-Dame-de-Grâce (+ 2,5%). C’est que le rôle d’évaluation a aussi un impact sur le compte de taxes, a prévenu M. Coderre. Quant aux immeubles non résidentiels, la Ville a décidé de restreindre leurs hausses de taxes. « Cette décision, qui nous prive d’un revenu de 18 M$ à la Ville, a été prise pour donner LA PIERRE D’ASSISE DE VOTRE ENTREPRISE Votre entreprise est en croissance ? Offrez-vous la souplesse dont vous avez besoin avec le Compte à 6 $ pour la petite entreprise en croissance 1. Composez le 1 866 855-1771 ou visitez rbc.com/obtenir6 SIMPLIFIEZ-VOUS LES FÊTES AVEC Un cadeau qui tient au chaud Un jeu de princesse pour une princesse De quoi patienter jusqu’au 24 VOIR NOS IDÉES CADEAUX EN PAGE 21 Les taxes des Montréalais font un bond de 1,9% marie-eveshaffer me.shaffer@journalmetro.com Devante Smith-Pelly un coup de pouce aux entreprises montréalaises », a dit le maire. avec laurence houde-roy Le budget décortiqué page 4/MC Marque(s) de commerce de la Banque Royale du Canada. RBC, Banque Royale et Compte à 6 $ pour la petite entreprise sont des marques déposées de la Banque Royale du Canada. 1 Des frais supplémentaires s’appliqueront aux services et aux opérations excédant 6 $ par mois. Certaines restrictions s’appliquent. Ce compte ne rapporte aucun intérêt. Réflexion Un groupe de travail sera mis sur pied par le maire Coderre pour réfléchir à la fiscalité montréalaise. Celui-ci devra notamment se pencher sur des mesures fiscales à adopter pour les commerces qui se trouvent sur des artères en chantier ou pour rendre les parcs industriels plus attrayants. Le comité pourrait étudier la possibilité de moduler la fiscalité, par exemple pour les commerces de proximité ou certaines industries spécifiques. Les solutions qu’il avancera et qui seront retenues par les autorités municipales seront incluses dans le budget 2017, a dit M. Coderre. T:1.64 »



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :