Métro Montréal n°2015-11-26 jeudi
Métro Montréal n°2015-11-26 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2015-11-26 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (256 x 291) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 110 Mo

  • Dans ce numéro : deux semaines pour tenter de sauver la planète...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
*LES 100 P RECEVRON SÉLECTION CELLE-CI N TOUS LES NE FONT HEURES MIÈRES PERSO JUSQU'À 300 DE MARCHANDISE PEUT ÊTRE APPLIQUÉ TICLES EN SOLDE. LA.'AS TOUS PARTIE DE CE'OUVERTURE. LES MOD VENDREDI FOU  : OFFRES À PARTIR DE 5 $ Soyez parmi les100 premiers et recevez jusqu'à 300 $ de rabais.* Vérifiez les heures d'ouverture durant le Vendredi fou auprès des magasins ou centres commerciaux. ES DANS LA FILE D'ATTENTE AVANT L'OUVERTURE DU MAGASIN RABAIS SUR LEUR ACHAT COMPLET. CETTE EMENT DANS LES MAGASINS À LA MARCHANDISE ACHE ÉLECTION PEUT VARIÉE VU E OFFRE. VISITEZ LE H M.COM ITÉS DE L'OFFRE SONT SUSC  : PTIBLESD'ÊTRE itIoDIFIÉEs SANS PRÉAVIS. 7 NOVEMBRE LIQUE SUR UNE -r ô R UN TEMPS LIMITÉ. E AuM24VANtCEUE OFFRE S'APPLIQUE SUR'MAGASIN.À.L'AUTRE. LES ARTICLES PRÉSENTÉS..- - UR UNEMB/F..ÇOMPLÈTE DE NOS MAGASINS ET eA., e"-, "‘-
Pas de dérogation à la loi 101 pour les réfugiés Québec. La ministre de l’Immigration, Kathleen Weil, a toutefois déclaré hier que les commissions scolaires anglophones pourraient être mises à contribution pour accueillir les réfugiés syriens qui ne sont pas soumis à la loi 101. M me Weil a cependant rejeté toute possibilité de déroger à la loi 101 pour permettre à des enfants d’intégrer les réseaux primaire et secondaire anglophones. En faisant le point sur l’opération d’accueil du gouvernement du Québec, la ministre a insisté sur l’importance de répondre à un appel des commissions scolaires anglophones qui souhaitent participer. Le programme mis en place par le Québec prévoit l’accueil de 7 300 réfugiés syriens au cours des deux prochaines années et de jusqu’à 9 400 en incluant ceux qui feront partie du plan annoncé mardi par Ottawa. Hier, le ministre intérimaire de la Sécurité publique, Pierre Moreau, n’a pas été en mesure de dire exactement le nombre supplémentaire de réfugiés qui seront accueillis au Québec en vertu du plan fédéral. Au total, 13 villes québécoises seront mobilisées pour recevoir des réfugiés. M me Weil a affirmé que les commissions scolaires À Montréal 6 195 Environ 6 195 des 7 300 réfugiés syriens qui font partie du programme d’accueil québécois se retrouveront à Laval, à Montréal et à Longueuil, un secteur que M me Weil juge propice à leur francisation si jamais ils souhaitent parfaire leur éducation. anglophones pourraient être mises à contribution dans le cadre de leurs programmes de formation professionnelle, qui recevraient des adultes. « La scolarisation en français, dans un milieu francophone, est très importante, a-t-elle dit. C’est important pour l’enfant, qui peut parfois être l’interprète pour ses parents, on le voit souvent. Mais ça ne veut pas dire qu’on va exclure les commissions scolaires anglophones La diversité canadienne mise de l’avant qui voudraient jouer un rôle. » Au début du mois, la commission scolaire anglophone Lester B. Pearson, à Montréal, avait réclamé une dérogation à la loi 101 afin d’accueillir des enfants réfugiés de la Syrie. Selon l’administration, aux prises avec une baisse de sa clientèle, le gouvernement pourrait utiliser l’article 85.1 de la Charte de la langue française, qui permet d’inscrire des enfants dans le réseau anglophone pour des raisons humanitaires. Hier, M. Moreau a rapidement fermé la porte à toute dérogation possible aux dispositions de la loi 101. « On n’est pas dans une dynamique où le gouvernement souhaite qu’il y ait une entorse à la loi 101, a-t-il dit. La loi 101 doit être respectée, elle s’applique sur l’ensemble du territoire du Québec. » LA PRESSE CANADIENNE De passage à Londres, au Royaume-Uni, hier, où il a rencontré son homologue britannique David Cameron, le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a présenté son plan d’accueil de 25 000 réfugiés syriens, abordant notamment le caractère unique du Canada en matière de diversité. En parlant aux journalistes, M. Trudeau a dit que les attaques terroristes à Paris, il y a deux semaines, avaient fait augmenter les craintes du public. Il a cependant insisté pour dire que la sécurité avait toujours éyé au cœur des pensées du gouvernement./ADRIAN WYLD/LA PRESSE CANADIENNE Vêtements d'importation pour dames Jusqu'àrri) escompte 0 LJ) sur des marques reconnues FERMETURE DE SAISON, TOUT DOIT ETRE VENDU'ARGENT M'OPTANT d ry u e Accueil des Syriens Les bases militaires se préparent Le personnel des bases militaires du pays s’affaire présentement à compter les lits disponibles et à élaborer des plans afin d’être prêt, le cas échéant, à héberger et à nourrir une partie des 25 000 réfugiés syriens qui doivent arriver au Canada au cours des prochaines semaines. On s’attend à ce que les bases militaires du Québec et de l’Ontario soient mises à contribution pour offrir un hébergement temporaire aux réfugiés syriens, qui ont transité plus tôt par la Turquie, le Liban ou la Jordanie. LA PRESSE CANADIENNE Santé mentale 3 Les réfugiés plus vulnérables Les réfugiés sont vulnérables aux problèmes de santé mentale et présentent souvent de hauts taux de dépression et de consommation abusive, rapportent certains experts canadiens. Psychiatre au Centre de toxicomanie et de santé mentale, le docteur Kwame McKenzie affirme que les défis pour les nouveaux arrivants vont souvent bien au-delà du fait de surmonter le trouble de stress post-traumatique hérité du temps passé en zone de guerre et en camp de réfugiés. Selon lui, les études démontrent que le taux de problèmes de santé mentale est plus élevé dans ce groupe de personnes, et ce, pour toutes les maladies mentales. LA PRESSE CANADIENNE ACTUALITÉ _per Londres La reine reçoit Trudeau Justin Trudeau a vécu des retrouvailles avec la reine Elizabeth au palais de Buckingham, hier, cette fois en tant que premier ministre du Canada. En présentant à la reine à ses deux plus jeunes enfants, Ella- Grace et Hadrien, M. Trudeau a imité son propre père, l’ancien premier ministre Pierre Elliott Trudeau, qui avait à l’époque présenté à la souveraine son jeune fils Justin. Cette rencontre a eu lieu dans le cadre du second tour de son circuit de rencontres internationales. LA PRESSE CANADIENNE 3 jours seulement 26-27 nov. 10h à 19h & 28 nov. 9h à 15h 555 Chabanel Ouest, 12eme étage, Suite 1205



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :