Métro Montréal n°2015-11-25 mercredi
Métro Montréal n°2015-11-25 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2015-11-25 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (256 x 291) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 14,6 Mo

  • Dans ce numéro : déraciner la collusion et la corruption.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
SPORTS MLS Marsch entraîneur de l’année À sa première saison à la barre des Red Bulls de New York, Jesse Marsch a été élu entraîneur de l’année dans la MLS. L’ancien entraîneur de l’Impact de Montréal a mené la formation new-yorkaise au premier rang de la section Est. Les Red Bulls affrontent présentement le Crew de Columbus en finale de l’Est. Ils ont perdu le match aller 2-0. La deuxième rencontre aura lieu dimanche, à New York. MÉTRO journalmetro.com mercredi 25 novembre 2015 Valeur des équipes Le Canadien dépasse les Maple Leafs Le Canadien de Montréal a devancé les Maple Leafs de Toronto au classement des équipes les plus riches de la LNH selon le magazine Forbes. Le Tricolore a grimpé au deuxième rang du classement annuel publié par le magazine avec une valeur de 1,18 G$, une hausse de 18% depuis un an et la plus importante des 30 équipes de la LNH. C’est la seule des sept formations canadiennes à avoir accru sa valeur comparativement à 2014. Les Leafs ont glissé en troisième position à 1,15 G$. Ce sont les Rangers de New York qui occupent désormais le premier rang avec une valeur estimée de 1,2 G$. Le recul des Maple Leafs est imputable à plusieurs facteurs, dont de piètres performances sur la patinoire ces dernières années, la fin d’une séquence de 13 saisons d’affilée à guichets fermés au Air Canada Centre et la dévaluation du dollar canadien. LA PRESSE CANADIENNE Moyenne 505 Forbes a révélé que la valeur moyenne d’une équipe de la LNH est maintenant de 505 M$, une augmentation de trois pour cent par rapport à l’an dernier. La MLS à l’heure du surclassement CHRONIQUE LE FOOTEUR ARCADIO MARCUZZI lefooteur.com En 2015, Vancouver a été la seule des 20 franchises du circuit Garber qui a réussi à maintenir une fiche de.500 sur les terrains adverses (7-7-3). Cet exploit plutôt rare en MLS est en partie attribuable au fait que, en raison de la tenue de matchs la Coupe du monde féminine au BC Place, les Whitecaps ont eu à disputer cinq parties de suite sur la route, entre juin et juillet. Une séquence qui aura Dur à remplacer LNH. Michel Therrien admet que remplacer un joueur de la trempe de Brendan Gallagher – « qui a le cœur grand comme le Centre Bell » – ne sera pas une mince affaire pour le Canadien. L’entraîneur affirme toutefois que cette perte importante ne doit pas mettre un frein aux succès de l’équipe. Au lendemain de l’opération à la main gauche que Gallagher a subie, l’organisation a annoncé que le pugnace attaquant sera absent au minimum six semaines. Il ne pourra pas revenir au jeu avant le début de 2016. Avec un peu de chance, il pourrait être rétabli à temps pour la Classique hivernale à Foxborough, contre les Bruins de Boston, le 1er janvier. « Brendan va nous manquer, c’est sûr. Il connaissait possiblement ses meilleurs moments dans la Ligue nationale, a commenté Therrien hier, à l’issue de la séance d’entraînement du Tricolore. Mais ça ne doit pas être une excuse pour ne plus avoir de succès. » DSP en renfort Après avoir raté le match de dimanche en raison d’une blessure mineure, Devante Smith- Pelly remplacera Gallagher au sein du trio de Tomas Plekanec et de Max Pacioretty. « Le trio de Plekanec affronte fort probablement permis à la troupe de CarlRobinson d’établir une certaine erre d’aller loin du confort de leur domicile. Depuis le début des séries éliminatoires, cette tendance ne semble pas près de s’essouffler. Pour les 14 matchs postsaison disputés jusqu’ici, les équipes hôtesses possèdent une impressionnante fiche de 10-2-2. Pourquoi donc ce proverbial « avantage du terrain », une réalité plutôt mitigée au sein des grands championnats de la planète-foot, représente-t-il un bénéfice aussi marqué en MLS ? La réponse ne réside pas dans les schémas tactiques plus conservateurs déployés par les entraîneurs visiteurs, Avant de se blesser, Brendan Gallagher était en voie de connaître sa meilleure saison en carrière./ARCHIVES GETTY Il a dit... « Nous avons perdu les services de Carey Price dernièrement et nous avons continué de remporter des matchs. » – Michel Therrien, entraîneur du Canadien souvent les meilleurs éléments de nos adversaires, d’où l’importance d’avoir un joueur très responsable, a expliqué l’entraîneur. Smith-Pelly est capable de l’être. Il ne court pas de risques inutiles, il va vers le filet adverse et il complète ses mises en échec. Il est très coriace quand il joue à un rythme soutenu. » Columbus et Portland à un pas de la finale Tombeur de l’Impact en demifinale d’association, le Crew a pris une sérieuse option sur sa série contre les Red Bulls de New York, remportant le matchaller par la marque de 2 à 0. Les Timbers ont quant à eux vaincu le FC Dallas 3 à 1, dans le premier match de la finale de l’Ouest. mais plutôt dans une clause du livre des règlements du circuit qui, par souci d’équité, ne permet pas à ses clubs de faire plus que quatre déplacements par saison à bord de vols nolisés. Contrairement aux athlètes des autres grandes Direction New York Après être allé à Brooklyn vendredi dernier, le Canadien est reparti à la conquête de New York. Manhattan ce soir et les Devils du New Jersey à Newark vendredi. L’équipe sera de retour à Montréal samedi, afin d’accueillir les Devils. Smith-Pelly a assuré qu’il ne commencera pas à jouer de finesse parce qu’il se retrouve aux côtés de joueurs talentueux. « C’est assez évident ce qu’on attend de moi, a-t-il dit. La perte de Brendan est un vide important à combler, mais j’ai hâte de relever le défi. » LA PRESSE CANADIENNE teront de boucler le passage en finale de la MLS Cup, ce dimanche, à 17 h 30 et 19 h 30 respectivement. Une tâche bien entamée, mais loin d’être acquise, surtout quand on sait à quel point il est difficile de gagner sur la route dans cette ligue ! ligues nord-américaines, les joueurs de la Major League Soccer couvrent donc la majorité des dizaines de milliers de kilomètres parcourus en une saison à bord de vols commerciaux. Avec les nombreuses escales, les délais trop fréquents et le peu de Alignement Emelin attendra 38 Alexei Emelin a reçu le feu vert pour renouer avec l’action, mais il ne sera pas en uniforme ce soir contre les Rangers. À l’entraînement, Emelin, qui est rétabli de la blessure au bas du corps qui lui a fait manquer les cinq derniers matchs de l’équipe, avait comme partenaire de jeu le jeune Jarred Tinordi, qui n’a pas encore vu d’action cette saison. En attaque, Sven Andrighetto demeurera aux côtés d’Alex Galchenyuk et de Lars Eller. confort que cela implique, cette politique complique drôlement la logistique, déjà fort complexe, d’une équipe sportive professionnelle. À l’opposé de la NASL des années 1970, frivole et grandiloquente, la MLS a su, depuis ses humbles débuts en 1996, jeter de solides fondations, basées sur les principes de la parité et d’une croissance saine et équilibrée, et c’est tout à son honneur. Deux décennies plus tard, il est cependant temps pour Don Garber et les siens de rafraîchir certaines politiques qui détonnent avec l’évolution et surtout avec les aspirations de cette ligue. Faciliter les déplacements de ses athlètes serait un excellent pas dans la bonne direction.
B.A.A. BACCALAURÉAT EN ADMINISTRATION DES AFFAIRES FRANÇAIS BILINGUE (Français-Anglais) TRILINGUE (Français-Anglais-Espagnol) PORTES OUVERTES Mardi 2 février, de 16 h 30 à 20 h 30 hec.ca JUSQU’OÙ IREZ-VOUS ?



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :