Métro Montréal n°2015-11-25 mercredi
Métro Montréal n°2015-11-25 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2015-11-25 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (256 x 291) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 14,6 Mo

  • Dans ce numéro : déraciner la collusion et la corruption.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
I métr Vous êtes réceptionniste d’hôtel Vous êtes à l’emploi ou vous avez de l’expérience à ce poste mais n’avez pas de diplôme ? Nous pouvons le reconnaitre. journalmetro.com CIAVLCA Reconnaissance des acquis et des corn pétenCes http://www.csmb-rac.ca/514 687-7589 Complément de formation. Formule magistrale et virtuelle avec équipement de pointe. Un diplôme reconnu en quelques mois. Week-end journalmetro.com mercredi 25 novembre 2015 Offrez-vous Maisonneuve Conception de sites Web, création et programmation/formation continue AEC de 15 mois/Début  : 11 janvier/Informatique, design, intégration Formation financée par Emploi-Québec  : avant de commencer une formation, il faut obtenir l’autorisation d’un agent ou d’une agente d’aide à l’emploi d’Emploi-Québec. Bye-bye cubicule, bonjour plein air Maison de hobbit, chalet dans les arbres, yourte, tipi, le tout lové dans un terrain de 17 acres à quelques encablures de Tremblant, dans le village laurentien de Nominingue. Pas assez heureux sous leur casquette d’ingénieurs, Dior Fall et Sylvain Neuenschwander ont viré à 180 degrés en se lançant dans l’écotourisme. Sylvain Neuenschwander et Dior Fall/COLLABORATION SPÉCIALE SOPHIE MANGADO info@journalmetro.com bd Collègede Maisonneuve Inscrivez-vous à notre séance d’information  : 25 nov. ou 9 déc Inscription en ligne  : maisonneuve-formation-ti.com/514 254-7131, poste 4800 32
« Dès mes débuts comme ingénieur, j'ai toujours senti que quelque chose ne me convenait pas », explique Dior. « On avait envie de se rapprocher de la nature et on avait du mal à trouver un emploi qui nous aurait permis de le faire, renchérit son conjoint. Je suis heureux quand je suis à l'extérieur. » En quête de mieux, le couple réfléchit depuis un moment déjà lorsque survient l'éclair. « Après quelques jours dans une auberge sur l'île d'Orléans qui proposait des sorties en traîneau à chiens, on s'est dit que c'était exactement le genre de vie qu'on voulait mener. » Dès leur retour à Montréal, Dior se lance dans une étude de marché. Où s'installer, pour y faire quoi précisément, quelle(s) formation(s) suivre ? « Je suis quelqu'un de déterminé  : une fois qu'on a eu décidé ce qu'on voulait, les choses sont allées assez vite », se rappelle-t-elle. Sylvain quitte son poste d'ingénieur pour suivre une formation en tourisme d'aventure. Diplôme en poche, il se lance comme guide l'hiver et de canot-kayak l'été. Dior conserve son poste quelques mois de plus avant de faire le grand saut. « Pour notre projet, je voulais une expérience de service à la clientèle. » Elle commence par se faire la main à l'auberge de jeunesse de Tremblant. Le couple a un coup de coeur pour un terrain à Nominingue, « une forêt en mauvais état » où, hormis une maison en bois rond quatre saisons (à rénover), tout est à faire. Dior et Sylvain présentent leur projet aux ins- Tenter sa chance Éclairage Le grand saut « Il faut du courage et des convictions pour mettre en place une démarche [de réorientation) », croit Erick Beaulieu, conseiller d'orientation. En se projetant Choix de vie 33 « On passe trop de temps au travail pour y être malheureux. » Sylvain Neuenschwander tances locales, qui voient l'initiative d'un bon ceil. Les Toits du Monde, lieu d'hébergement atypique et d'activités de plein air, ouvre ses portes en 2012. Pour la première fois cette année, les deux propriétaires s'y consacrent à plein temps. Jusque-là, Sylvain travaillait comme guide pour aider à faire bouillir la marmite. Stress financier, incertitude, travail sans relâche  : « Tout n'a pas toujours été idyllique, raconte Dior. On ne connaissait personne ici, on était novices dans le domaine. Il a fallu se débrouiller pour tout, avancer même quand ça ne marchait pas comme on voulait » Dans leur bagage d'ingénieurs, ils ont puisé des compétences en gestion de projet et en stratégies de communication, et de la rigueur. « Ça nous a aidés à monter un plan d'affaires et à gérer le stress. » Distinguée à deux reprises (premier prix au concours Québécois en entrepreneuriat 2013 — catégories services et développement durable, premier prix Coups de cœur jeunesse 2013), l'entreprise roule grâce au bouche-àoreille, « et c'est tant mieux parce que nous n'avons pas vraiment de budget marketing pour l'instant ! » s'amuse Dior. « Si on est attiré par quelque chose, il faut au moins essayer. Même si ça peut faire peur, et malgré l'insécurité financière. Sinon, on risque de le regretter. » Dior Faii à moyen ou à long terme et en préparant le terrain, « une personne convaincue de son besoin d'être plus heureuse professionnellement et qui identifie les centres d'intérêt qui vont lui servir de tremplin va persévérer malgré les obstacles et les heurts inhérents à la réorientation. » CRÉEZ ! MONTRÉAL 2000, rue Sainte-Catherine 0. Guy ou Atwater 514 939-4444 I collegeinterdec.com ATELIERS r GRATUITS AUJOURD'HUI DE 18 H À 20 H 3 — ARTS NUMÉRIQUES I BEAUTÉ I DESIGN D'INTÉRIEUR, 1 Les cours sont offerts en français et en anglais, LJRLJS Clouc ConsultInnDloneers Offre-toi une nouvelle carrière pour Noël... Deviens un GURU ! Ce que nous recherchons :./Développeurs Java/javascript./Experts Salesforce./Bilingue%/Cool Geek Contacte-nous  : 514-664-1023 ext. 209 Écris-nous  : jobs@gurussolutions.com Collège Inter-Dec Montréal Cl RÉSEAU LCI ÉDUCATION



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :