Métro Montréal n°2015-03-06 week-end
Métro Montréal n°2015-03-06 week-end
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2015-03-06 de week-end

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (256 x 291) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 18,5 Mo

  • Dans ce numéro : le directeur général du Centre hospitalier de l'Université de Montréal claque la porte.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
journalmetro.com Week-end 6-8 mars 2015 1 Les différents On n’aime pas employer le terme usé « inspirant »... Mais pour ce documentaire signé Hélène Choquette, c’est celui qui vient en tête. Les différents, c’est une ligue de hockey de garage composée de gens atteints d’une déficience intellectuelle, dont les entraîneurs sont les comédiens Emmanuel Auger et Mathieu Baron. Mais la réalisatrice va au-delà de cet aspect et nous plonge dans la vie et les défis quotidiens de ces joueurs passionnés. Et tout ça est franchement très beau à voir. Sur les ondes de Moi&Cie lundi à 16h, jeudi à 19h, le 13 mars à 8 h et le 15 mars à 13h. jessica émond-ferrat La ligue Les différents/collaboration spéciale 7 e semaine, on craque pour... cielCette 2 Une île de Jérôme Minière 3 Les Pussy Riots dans House of Cards... S’opposer publiquement au gouvernement russe est très risqué. L’assassinat du dissident Boris Nemtsov la semaine dernière en atteste. Les Pussy Riot en savent aussi quelque chose. Dans la troisième saison de House of Cards, deux d’entre elles en profitent pour régler leurs comptes (fictivement) avec le président russe, invité à un souper d’État par Frank Underwood. Ceci n’est pas un spoiler ! Leur présence n’affecte en rien l’intrigue de la série. Elle sert plutôt d’exutoire aux opposantes. Un beau clin d’œil à la réalité. marie-lise rousseau En cette fin d’hiver, Jérôme Minière nous invite sur Une île (présentement en magasin) et c’est une invitation à ne pas refuser. Son électro-pop, qu’il s’amuse à enrober de diverses influences musicales avec un incroyable savoir-faire, se marie à sa plume agile pleine d’humour et de poésie, qui nous fait vivre « le frisson doux de l’été » et nous rappelle que « l’amour, ça s’apprend pas par cœur ». Une suite de chansons bricolées avec soin, qui se sont facilement glissées dans nos coups de cœur de l’année. j.é.-f. 4... et les critiques anti-House of Cards N’ayant pas encore entamé la troisième saison de House of Cards, nous n’avons que survolé les critiques pour nous donner une idée de ce à quoi nous pouvions nous attendre. Quel plaisir ! « Une entrée trop cuite difficile à digérer » dit une ; « ça me donne envie de me désabonner de Netflix », dit une autre. Alliant le superlatif à l’hyperbole, ces critiques hilarantes nous font craindre le pire (Frank est en fait un fantôme ? Claire se fait kidnapper par des extraterrestres ?) jeff yates 5 Alexis Plante dans Ennemi public Notre famille, on l’aime, mais parfois, elle est insupportable. Il est donc facile de tomber dans l’hypocrisie et de faire exploser la marmite. Ennemi public, d’Olivier Choinière, au Théâtre d’aujourd’hui jusqu’au 21 mars, traite avec un humour noir des relations familiales et du sort réservé aux aînés en perte d’autonomie. Si on rit de bout en bout, on se questionne aussi beaucoup. Le jeune comédien Alexis Plante (16 ans) est particulièrement bon et crédible dans son rôle d’ado blasé. Il assure, aux côtés de comédiens chevronnés comme Muriel Dutil ou Frédéric Blanchette. dominique cambron-goulet 6 The Order 1886 Les critiques n’ont pas été dithyrambiques quand le jeu The Order 1886 est sorti. Trop court, trop linéaire, trop répétitif, etc. Il est vrai que cette exclusivité du PlayStation 4 est loin d’être parfaite. Mais, comme plusieurs d’entre vous, j’en suis sûr, mon amour des jeux vidéo est inversement proportionnel au temps que j’ai à leur consacrer. Donc, être en mesure de terminer un jeu en environ six heures n’est pas nécessairement négatif. De plus, The Order est très beau et offre un univers riche et intéressant. mathieu horth gagné 12 7 Le cabaret Gravel Jusqu’à samedi, Frédérick Gravel, accompagné d’une longue liste d’invités, présente son Cabaret à l’UsineC. Cette soirée unique propose aux spectateurs danse, théâtre, monologues et musique dans des performances expérimentales où on ne comprend certes pas tout ; mais c’est bien ça, la nature de l’art contemporain, explique de façon sympathique Gravel. Des membres du Quatuor Molinari qui jouent selon le tempo de leurs propres battements de cœur à Darth Vador qui raconte sa « vraie » vie, en passant par une explication de ce qu’est le kilogramme entrecoupée de danse, on en ressort étonné par les chemins que prennent la créativité. andréanne chevalier Et on se désole pour... La première rangée au ciné Mardi soir, le film que vous voulez voir vient de sortir, vous arrivez au cinéma à quelques minutes du début ; vous vous retrouvez où ? Dans la première rangée. Votre billet est déjà acheté, donc vous restez. Bonne chance pour ne pas sortir de la salle avec une bonne migraine après avoir essayé d’avoir une vue d’ensemble de l’écran gigantesque qui se dresse devant vous, et qui vous projette des personnages difformes. À quand l’abolition de cette rangée maudite qui n’a aucune autre utilité que de gâcher l’expérience cinématographique ? j.é.-f.
Spécial journée de la femme 13 Guylaine Guay/archives métro Isabelle Maréchal/archives métro Laurence Jalbert/archives métro Filles de feu Journée de la femme. Une célébration de la femme en musique et en paroles, placée sous le signe de l’humour : voilà ce que nous réserve l’humoriste Marie- Lise Pilote, animatrice et coconceptrice de la soirée Femmes ensemble. claude andré info@journalmetro.com Femmes battantes « En réaction à l’affaire Jian Ghomeshi, on s’est dit : « C’est important qu’on parle des agressions sexuelles non dénoncées mais, parallèlement, il serait tout aussi pertinent de mettre de l’avant des images de femmes battantes. » Notre spectacle vise donc à célébrer les réalisations de femmes qui n’ont pas toujours eu une vie facile, mais qui sont aujourd’hui très lumineuses. » Marie-Lise Pilote, qui parle ici, notamment, de la créatrice des restaurants Cora et de la chanteuse Laurence Jalbert Invités 20 Le spectacle inclura plus de 20 invités, dont deux multi-instrumentistes. C’est avec une pléiade d’invités, dont Laurence Jalbert, Mélissa Bédard, Marie-Pier Perreault, Isabelle Maréchal, Cora Tsouflidou (Restaurants Cora), Annie-Soleil Proteau, Debbie Lynch-White (Unité 9), Guylaine Guay, Jasmin Roy, Serge Beauchemin, etc., que Marie-Lise Pilote, la fille du défunt « Groupe Sanguin », entend réaliser un rêve qu’elle caresse depuis des années : organiser un rassemblement de femmes. Et c’est à l’occasion des activités entourant le 8 mars, Journée internationale de la femme, que ce spectacle qu’elle promet hyper rythmé aura lieu. « Je viens du milieu de l’humour, le punch est important pour moi. C’est pourquoi j’ai monté ce spectacle comme s’il s’agissait d’une émission de télévision, sauf qu’il n’y aura pas d’annonces publicitaires », rigole Marie- Lise Pilote, qui, en outre, animera la soirée. Avec Janie Duquette, auteure des 7 clés du leadership féminin et productrice du spectacle, l’humoriste a choisi d’inclure de courts extraits de conférences dans les habituels numéros d’humour et de musique, afin de donner une plus-value à cette soirée de célébration qui durera 2 heures 20 minutes, en comptant l’entracte. « Par exemple, une conférencière comme Karine Champagne qui, après une dépression, s’est mise à faire du sport et a créé le blogue Mères-Veilleuses, suivi par plus de 15 000 personnes, nous racontera comment elle s’est prise en main, tandis que Guylaine Guay nous parlera d’estime de soi », poursuit la volubile humoriste, qui a elle aussi donné des conférences. « J’ai voulu créer des numéros inspirants sur le thème de la femme. J’ai notamment demandé à Jasmin Roy, à Debbie Lynch-White et à Annie- Soleil Proteau de remplir un questionnaire sur les aspects masculins et féminins de leur personnalité. Puis, j’ai conçu un numéro rigolo à partir de leurs réponses. Madame Cora, des restaurants du même nom, a écrit un texte très touchant qui m’a fait pleurer, mais qui devrait aussi nous galvaniser », poursuit la comique qui, forte de ses fonctions au sein du Comité permanent des femmes artistes interprètes de l’Union des artistes, rappelle que celles-ci ne gagnent que 78% du salaire de leurs collègues masculins. Comme quoi, pour paraphraser Orwell, si tous les humains sont égaux, certains sont plus égaux que les autres... Infos Femmes ensemble À l’Étoile du quartier Dix30 Dimanche à 20 h FACULTÉ DE L’ÉDUCATION PERMANENTE Vos objectifs, nos certificats, Votre carrière. CommuniCation appliquée Coopération internationale Criminologie Droit étuDes inDiviDualisées Français langue seConDe gérontologie gestion poliCe et séCurité gestion serviCes De santé et serviCes soCiaux gestion philanthropique intervention auprès Des jeunes intervention en DéFiCienCe intelleCtuelle et en tsa journalisme petite enFanCe et Famille publiCité réDaCtion proFessionnelle relations inDustrielles relations publiques santé Communautaire santé et séCurité Du travail santé mentale toxiComanies traDuCtion i et ii viCtimologie aussi offert Cours en ligne éCole De langues – anglais et Français Formation Continue programme aCCès-Fep serviCe De reConnaissanCe Des aCquis expérientiels ADMISSION ÉTÉ 2015 Cours le soir ou la fin de semaine 514 343.6090 1 800 363.8876 FEP.umontreal.ca



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :