Métro Montréal n°2013-09-27 week-end
Métro Montréal n°2013-09-27 week-end
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2013-09-27 de week-end

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (237 x 291) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 12,6 Mo

  • Dans ce numéro : l’Agence du revenu du Canada (ARC) a confirmé qu’un chèque de 381 737 dollars a été expédié à tort à l’ex-parrain de la mafia Nick Rizzuto.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
E 4-1 journalmetro.com Week-end 27-29 septembre 2013 Pont Champlain. Coderre veut un concours international de design Denis Coderre croit qu’il faut exiger la tenue d’un concours international de design pour le futur pont Champlain « afin de contribuer à la signature de Montréal », a-t-il mentionné./YVES PROVENCHER/MÉTRO Une administration municipale dirigée par Denis Coderre exigerait la tenue d’un concours international de design pour le futur pont Champlain. « C’est un incontournable, a lancé hier, M. Coderre, lors de la présentation de ses engagements en matière de culture. On doit avoir un concours international pour contribuer à la signature de Montréal. Il faut que Montréal s’assume pleinement comme métropole culturelle. » Le ministre fédéral des Transports, Denis Lebel, a déjà indiqué que, si un concours de design était organisé, cela devrait se faire en respectant les échéanciers et les budgets. Les candidats à la mairie de Montréal, Marcel Côté, Richard Bergeron et Mélanie Joly veulent aussi demander la tenue d’un concours de design pour le pont Champlain. Le conseil municipal de Montréal a d’ailleurs adopté à l’unanimité une motion en ce sens en janvier dernier. Mouvement Lavallois Miser sur l’intégrité Le Mouvement Lavallois organise sa plateforme électorale, lancée hier, autour de l’intégrité et de la transparence. Le parti souhaite ainsi « ramener une saine gestion » à l’hôtel de ville pour redonner confiance aux citoyens de Laval. La plateforme propose notamment de scinder les appels d’offres de la ville pour permettre à davantage d’entreprises de soumissionner, élargissant ainsi la concurrence, et d’encadrer davantage les activités des soumissionnaires pour éviter la collusion. « On ne veut pas que celui qui gagne l’appel d’offres engage un autre soumissionnaire comme sous-traitant, par exemple », a estimé Marc Demers, chef du Mouvement. Il propose aussi de diffuser sur le web les débats à l’hôtel de ville. Dans un autre ordre d’idées, M. Demers souhaite imposer un moratoire sur les projets de construction qui menacent les milieux humides et redonner l’accès des berges au public. ROXANE LÉOUZON Plateforme Parmi ses autres engagements, aimerait, entre autres : un programme d’ambassadeurs culturels de Montréal de commissaire au développement économique le budget du Conseil des arts L’équipe de Denis Coderre aimerait aussi rassembler les différents acteurs du milieu culturel, démocratiser les activités culturelles et proposer de nouveaux projets pour souligner le 375 e anniversaire de Montréal, mais elle n’a pas précisé ce qu’elle fera si elle est élue le 3 novembre prochain. MARIE-EVE SHAFFER Kofi Sonokpon Officiellement candidat à la mairie C’est au tour du candidat indépendant Kofi Sonokpon de se joindre à la course à la mairie de Montréal, lui qui a officiellement lancé sa campagne lundi dernier. L’auteur et expert en aéronautique depuis 18 ans, qui veut faire de Montréal la « perle des Amériques », a une vision à long terme. « Il faut poser les bases maintenant pour que, au 400 e anniversaire de la ville, en 2042, ce soit vraiment un gros succès, et que Montréal soit classée au 5 e rang mondial, et non au 30 e comme elle l’est maintenant », a-t-il suggéré au téléphone hier. JEFF YATES Bergeron veut éliminer certains stationnements Mairie. Éliminer les stationnements de surface et multiplier les projets immobiliers pour attirer 75 000 ha bitants de plus au centre-ville, c’est l’un des objectifs du parti Projet Montréal, a déclaré hier le chef Richard Bergeron. DAPHNÉE HACKER-B. daphnee.hacker@journalmetro.com « Presque tous les terrains vacants du centre-ville servent de stationnements, c’est abominable », a lancé hier le chef Richard Bergeron, qui a présenté la plateforme locale du parti dans l’arrondissement Ville-Marie. Les terrains vacants doivent plutôt servir pour les initiatives de logement, les tours à bureau ou encore pour les parcs et les œuvres d’art, a-t-il clamé. Ce dernier entend convaincre le secteur privé de développer des stationnements souterrains à coups d’incitatifs financiers et juridiques. Parmi les autres engagements, on note la revalorisation des artères commerciales Ontario et Saint-Laurent, ainsi que l’instauration de mesures Richard Bergeron était accompagné des candidats dans Ville-Marie, Jimmy Zoubris, Valérie Plante et Janine Krieber./YVES PROVENCHER/MÉTRO Comparaison « Si vous trouvez qu’ajouter 75 000 habitants au centre-ville de Montréal est exagéré, sachez que le centre-ville de Vancouver, qui est bien plus petit, est passé de 42 000 habitants en 1985, à plus de 100 000 aujourd’hui. » Richard Bergeron, chef de Projet Montréal d’apaisement de la circulation, qui ont connu un accueil mitigé dans le Plateau-Mont- Mélanie Joly. Recherche d’appuis pour confronter Québec Mélanie Joly réclame que Québec accorde un statut particulier à Montréal en termes de financement. Elle a demandé aux autres candidats à la mairie de joindre leur voix à la sienne dans ce dossier. « En tant que métropole, Montréal fait face à des défis différents des autres villes », a affirmé la chef du Vrai Changement pour Montréal. Elle demande au gouvernement de transférer à la ville un demi-point du total de la TVQ perçue sur le territoire de Montréal. « Ça représente 300 M$, avec lesquels ont pourrait investir davantage dans les services aux citoyens », croit M me Joly. L’aspirante mairesse a toutefois récolté peu d’appuis auprès de ses adversaires. « C’est un manque d’expérience de la part de Mélanie Joly, car il y a une résistance importante du gouverenment au sujet de la TVQ. Par contre, il s’est montré plus flexible à propos de la taxe sur l’essence et de la taxe Mélanie Joly, candidate à la mairie de Montréal/ARCHIVES MÉTRO sur les matières résiduelles », a considéré Marcel Côté, chef de la Coalition Montréal. « Ça fait des années qu’on réclame un élargissement de nos sources de revenu… Mélanie Joly, avec sa demande, ne fait qu’enfoncer une porte déjà ouverte », a de son côté lancé Richard Bergeron, chef de Projet Montréal. ROXANE LÉOUZON Royal. M. Bergeron a précisé vouloir adapter ses mesures aux besoins du centre-ville, « Pour retenir les familles, il faut une approche familiale intégrée qui réponde aux besoins des familles dans les milieux éducatif, commercial, communautaire et de l’habitation, en plus d’aménager des milieux de vie de qualité », a déclaré le chef de la Coalition Montréal, Marcel Côté. La pierre angulaire de ses engagements concerne la construction d’unités d’habitation de trois chambres et plus à prix abordable. La réglementation actuelle, qui prévoit déjà l’inclusion de 15% de logement social et de 15% de logement abordable dans les projets de plus de 100 unités, est facultative et très peu suivie par les promoteurs. « Notre engagement, c’est d’infléchir le marché en rendant cette mesure d’inclusion obligatoire », a précisé M. Côté. Les promoteurs qui veulent éviter cette mesure devront offrir des compensations monétaires qui permettront aux autorités municipales d’acheter Réactions 04 Les autres candidats à la mairie ont commenté. : « M. Bergeron n’est pas réaliste, ses mesures sont trop radicales et vont nuire aux commerces sans réussir à attirer les familles au centre-ville. » : « Avant d’investir ça et là, il faut plutôt développer le Service rapide par bus ; c’est comme ça qu’on va répondre aux problèmes de circulation. » n’a pas commenté, mais son plan de transport prévoit une mesure pour inciter la conversion de stationnements de surface en stationnements souterrains. ÉLECTIONS MUNICIPALES 2013 c’est-à-dire de maintenir des rues avec au moins trois voies de circulation. « Le boulevard Maisonneuve est un exemple dont il faut s’inspirer, l’espace est bien partagé entre piétons, cyclistes et automobilistes », a-t-il dit. Marcel Côté. Serrer la vis aux promoteurs pour retenir les familles À Montréal 940 Entre 2006 et 2011, Montréal n’a accueilli que 940 familles, soit 40 fois moins que les banlieues. d’autres terrains pour réaliser des projets plus favorables aux familles. Projet Montréal propose une stratégie d’inclusion même dans les projets immobiliers plus petits de 20 unités et plus. Son programme prévoit aussi la constitution d’un Fonds du logement social et abordable financé par les contributions des promoteurs. Le programme de Mélanie Joly prévoit quatre mesures pour retenir 30 000 familles, dont un pacte avec les deux paliers de gouvernement pour la decontamination de terrains, leur transfert à la Ville et leur mise en valeur par la Société d’habitation de Montréal. MATHIAS MARCHAL
Du vendredi 27 au dimanche 29 septembre Obtenez 15% de rabais additionnel sur presque tout en magasin et à labaie.com lorsque vous utilisez votre carte MasterCard MD La Baie d’Hudson ou votre carte de crédit La Baie d’Hudson pour régler vos achats. Précisions en bas de page. 25% de rabais sur les manteaux pour femme*, ainsi que sur une sélection d’escarpins, de ballerines et de bottes mode pour femme * Au rayon des vêtements d’extérieur. Précisions en bas de page. Photo : Manteau GUESS. Ord. 208 $ Solde 156 $ PRIME CLINIQUE Obtenez SANS FRAIS une prime 7 pièces avec tout achat de 31 $ ou plus de produits CLINIQUE. Une valeur de 85 $. ** Jusqu’au 5 octobre 2013. En exclusivité Exceptions aux offres suivantes - Manteaux pour femme : Cinzia Rocca, Marella, Cole Haan, Dominic Bellissimo, Lauren Ralph Lauren, Soia & Kyo, Pajar, Arctic Expedition, groupe Jacques Vert et articles dont le prix se termine par 99 ¢. Chaussures pour femme : articles dont le prix se termine par 99 ¢. OFFRE CRÉDIT LA BAIE D’HUDSON : Des exceptions s’appliquent ; précisions en magasin. La Baie d’Hudson, Crédit La Baie d’Hudson, Primes La Baie d’Hudson, hbc.com et leurs logos respectifs sont des marques de commerce de la Compagnie de la Baie d’Hudson. Le crédit est accordé par Capital One Bank (succursale canadienne). Capital One est une marque déposée de Capital One Financial Corporation. MasterCard et le logo MasterCard sont des marques déposées de MasterCard International Incorporated. Toutes les marques sont utilisées sous licence. Tous droits réservés. **Avant taxes. Offre valide jusqu’à épuisement des stocks ; quantités limitées. Une prime par client. La valeur est calculée selon le prix au millilitre ou au gramme des produits de format courant.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :