Métro Montréal n°2013-09-26 jeudi
Métro Montréal n°2013-09-26 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2013-09-26 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (237 x 291) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 11,5 Mo

  • Dans ce numéro : téléphoner et naviguer dans le métro de Montréal d'ici 2020.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
3CULTURE 1_. Oscars Les candidats roumain et espagnol connus La Roumanie a sélectionné le le film Child’s Pose (photo) pour la représenter dans la course à l’Oscar du Meilleur film en langue étrangère. Mais le le législateur Victor Cristea, membre d’un comité sur l’éducation, a critiqué la sélection au au cours d’un débat parlementaire, mardi, jugeant que le le langage utilisé dans le le film montre la Roumanie sous un mauvais jour. Le drame raconte l’histoire d’une mère qui tente d’utiliser son influence pour sauver son fils de la prison. De son côté, l’Espagne a a choisi i le film 15 Anos y un dia, de la réalisatrice Gracia Querejeta, qui raconte l’histoire d’une mère sans emploi et et de de son son fils fils expulsé de son école. ASSOCIATED PRESS Offre d’une durée limitée ! Offre disponible aux magasins Fido Place Ville Marie journalmetro.com jeudi 26 septembre 2013 La vie des gens riches et célèbres Cinéma. Jouer une vedette pourchassée par la presse à potins dans Rush a aidé Olivia Wilde à comprendre sa propre célébrité. Mais ce qui l’a surtout intéressée, c’est de regarder Ron Howard travailler. NED EHRBAR Metro World News Olivia Wilde était franchement heureuse de participer au tournage de Rush –, même si son rôle ne demandait que neuf jours de travail – ne serait-ce que pour avoir la chance d’être dirigée par Ron Howard. Dans le film, Wilde joue Suzy Miller, une femme de la haute société, mannequin et mariée au pilote de Formule Un James Hunt (Chris Hemsworth). Du beau travail, quoi ! Carrière Objectif : réalisation « J’ai tourné un court métrage il y a des années, c’était ma première incursion dans ce domaine et ça m’a donné la confiance nécessaire pour pouvoir le refaire à plus grande échelle, affirme Wilde à propos de Dans Rush, de Ron Howard, Olivia Wilde et Chris Hemsworth jouent Suzy Miller et son époux, le pilote James Hunt, qui a affronté l’autrichien Niki Lauda (Daniel Brühl) dans un Grand Prix de Formule Un en 1976./ALLIANCE FILMS On ne vous voit pas longtemps à l’écran dans la peau de ce personnage. C’est vrai. Elle est là dans un but précis – celui, je crois, de montrer un pan de la vie personnelle tumultueuse de James Hunt. J’adore la façon dont il charme Suzie. Elle n’a pas été impressionnée seulement par sa célébrité ou son apparence physique, mais plutôt par la façon dont il l’approche, avec un romantisme intrépide. C’est une femme très intéressante. Elle a de très tendres souvenirs de James, et ça m’a beaucoup aidée. Je voulais rendre justice à l’histoire d’amour qui, je le crois, a existé entre eux. Elle a eu une carrière prolifique et ne l’a certainement pas épousé pour son argent. Ils se sont son intention de passer derrière la caméra. Ça m’a permis de comprendre que je ne suis jamais aussi heureuse que sur un plateau en train de réaliser. C’est comme si j’avais finalement enfilé des chaussures qui me faisaient bien. Et j’ai tout de suite décidé de le refaire, mais avec la bonne histoire, que j’écrirais moi-même – ça mariés à cause d’une impulsion romantique, et je voulais vraiment que ça se sente. Je crois qu’en rétrospective, elle l’a vraiment aimé et a été heureuse qu’ils passent cette période de temps ensemble. Vous jouez une femme célèbre qui doit composer doit nécessiter une habileté différente de la réalisation du scénario de quelqu’un d’autre. J’aimerais essayer un jour, mais après en avoir tourné un que j’aurais écrit. J’y travaille actuellement. Je pense vraiment qu’apprendre de Ron Howard en travaillant avec lui aura une influence sur la façon dont je réaliserai. » NED EHRBAR 65 50 $ par 1 Go de données Appels illimités partout au Canada mois avec le fait qu’elle attire beaucoup l’attention de la presse et des paparazzis, quelque chose que vous faites assez bien dans votre propre vie. J’essaie ! Je crois que conserver un point de vue extérieur à tout ça est important. Il faut comprendre à quel point c’est étrange et ne pas se laisser atteindre comme si c’était des attaques personnelles, mais comprendre que c’est comme ça dans cette industrie bizarre. Un mal nécessaire en quelque sorte. Il faut garder un certain sens de l’humour par rapport au fait d’être constamment regardé dans la rue, par exemple, sinon on devient fou. Je pense que je l’ai plus facile que beaucoup d’autres, alors j’essaie de ne pas me plaindre, mais par moments, ça m’exaspère. Mais qui sait ? J’ai espoir qu’en En alerte 24 « J’ai développé un sixième sens – j’entends le bruit des appareils photo de très, très loin. » Olivia Wilde, qui suggère aux paparazzis de s’équiper d’un silencieux pour leur appareil cette ère de réseaux sociaux, tout le monde devienne éventuellement une célébrité, que le manque total de vie privée fasse en sorte que les gens ne soutiennent plus une industrie qui se spécialise dans le harcèlement. Infos Rush En salle dès demain
Micheline Lanctôt devient l’ambassadrice d’Excentris Le cinéma Excentris aura dorénavant deux ambassadeurs par année. Cet automne, c’est la comédienne et cinéaste Micheline Lanctôt qui sera la première à endosser le rôle, ce qui implique notamment qu’elle participera à diverses activités entourant la présentation de ses films coups de cœur et commentera certains titres sur le site web du cinéma. « Depuis de nombreuses années, l’offre cinématographique s’amenuise et le public québécois n’a plus accès qu’en format de poche aux œuvres qu’il avait appris à découvrir, a affirmé Lanctôt par voie de communiqué. Excentris est là pour affirmer haut et fort que le cinéma persiste, que le grand format qui le caractérise est indispensable à sa survie culturelle, et qu’il faudra tout faire pour que ces trois écrans, coin Milton et Saint-Laurent, demeurent le rendez-vous obligé des amateurs de cinéma. » MÉTRO/YVES PROVENCHER/MÉTRO « RUSH EST AUSSI BOULEVERSANT QUE LES PLUS GRANDES HISTOIRES D'AMOUR. » CLAUDIA PUIG, USA TODAY « PLEIN D'HUMOUR ET DE COEUR. RUSH CARBURE AU DANGER ET À LA SENSUALITÉ. » PEI-ER TRAVERS, ROLLING STONE « D'UNE BEAUTÉ ÉPOUSTOUFLANTE. » « SEXY, ANGEREUX ET EXCITA MARK ADAMS, SCREENDAILY CHRIS HE BRUHL Inc. MM mem Version frgese québécoise D'APRÈS t1E HISXIIRE VRAI DU RÉALISATEUR GAGNANT AUX OSCARS"'RON NoviliRo AUSSI PRÉSENTÉ EN D CIOX rush-lefilm.ca• À L'AFFICHE DÈS DEMAIN REPRÉSENTATIONS SPÉCIALES CE SOIR DÈS 20H f Y Tulle Télé 25 Rêves d’acteurs aux États-Unis Les téléspectateurs américains pourraient voir un jour à la télé des versions adaptées pour eux de produits télévisuels créés au Québec. La maison de production québécoise Encore télévision a en effet annoncé hier avoir signé une entente de partenariat avec la compagnie hollywoodienne Dakota Pictures. L’objectif premier de ce partenariat sera la production de séries destinées aux diffuseurs canadiensanglais et américains à partir de projets existants du producteur québécois. Le tout premier projet du groupe sera l’adaptation de l’émission Rêves d’acteurs, rebaptisée Dream Role. Cette série, créée par cinq jeunes concepteurs, comédiens et réalisateurs québécois, donne à un acteur l’occasion de jouer le rôle de ses rêves. La comédie de Martin Matte Les beaux malaises, prévue dans la grille de TVA en 2014, fait également partie de la liste des adaptations possibles. LA PRESSE CANADIENNE CONSULTEZ LES GUIDES-HORAIRES DES CINÉMAS la. courte. &belle Vente d’entrepôt la courte échelle Des livres neufs et usagés À partir de 1 $ En français, anglais, espagnol, italien, coréen, arabe, etc. Jeunesse et adulte Quand Jeudi 26 et vendredi 27 septembre de 11 h à 19 h Samedi 28 septembre de 10 h à 14 h Où À la courte échelle 160, rue Saint-Viateur Est, bureau 404 www.courteechelle.com facebook.com/courteechelle



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :