Métro Montréal n°2013-09-25 mercredi
Métro Montréal n°2013-09-25 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2013-09-25 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (237 x 291) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 13,2 Mo

  • Dans ce numéro : dans la réalité des gais en Russie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Changez de décor ! Le solde Couleurs de Porter vous propose une belle palette de rabais. Laissez s'exprimer votre côté bohème et ajoutez une touche de couleur dans votre quotidien. Réservez d'ici le vendredi 27 septembre. fe48 0 te v% se. *0• 00% *00 ; HALIFAX TORONTO 5 par jour 17 parjour 172$ 132$ CHICAGO MYRTLE BEACH A partir du 3 octobre 242 $ 286 $ SAULT STE. MARIE 206 $ NEW YORK 221 $ ST. JOHN'S 247 $ WASHINGTON Dulles 227 $ SOLDE SUDBURY 206 $ PRIX TOUT COMPRIS THUNDER BAY 206 $ TIMMINS 206 $ WINDSOR 172 $ porter raffinée sur toute la ligne 11 * Vols au départ de Montréal. Réservez d'ici le 27 septembre 2013. Voyagez d'ici le 12 fevrier 2014. Le rabais est compris dans les tarifs. Porter peut exiger un achat 21 jours à l'avance. Tarifs aller simple incluant les taxes, surcharges et frais obligatoires. Un supplément peut être facturé pour les bagages enregistrés et d'autres services optionnels.* Tarifs à partir de : BOSTON 227 $ Réservez en ligne ou contactez votre agent de voyages. flyporter.com *Réservez d'ici 23 h 59 heure de l'Est le 27 septembre 2013. Voyagez d'ici le 12 février 2014. Les tarifs annoncés peuvent ne pas être disponibles du 17 décembre 2013 au 25 décembre 2013 et 1 janvier 2014 au 6 janvier 2014. Porter peut exiger un achat 21 jours à l'avance. Les tarifs annoncés sont fonction de la disponibilité et peuvent ne pas être disponibles pendant toute la période de voyage. Description détaillée des tarifs pour tous les itinéraires sur flyporter.com. Tarifs aller simple en classe Fixe au départ de la ville. Les tarifs à destination de la ville peuvent être différents. Nouvelles réservations seulement. Les tarifs incluent les taxes gouvernementales et les frais obligatoires, qui peuvent atteindre 150 $ par aller simple selon la destination. Les taxes étrangères fluctuent selon le taux de change en vigueur. Les frais pour des services optionnels, tels que les changements d'itinéraire, les bagages supplémentaires, la présélection de siège ou d'autres demandes spéciales, peuvent s'ajouter au montant total. Tarifs non remboursables. Il est possible de changer d'itinéraire moyennant des frais allant jusqu'à 200 $ par personne et par trajet, plus toute différence de tarif. D'autres conditions (comme des frais de 25 $ pour l'enregistrement d'un premier bagage et de 35 $ pour un deuxième sur les vols à destination ou en provenance des des frais de 20 $ pour l'enregistrement d'un deuxième bagage sur les vols au Canada et des frais pour bagages excédentaires et/ou trop lourds) peuvent être modifiées sans préavis et ne sont garanties qu'à l'émission du billet. Pour en savoir plus, allez à flyporter.com. En cas de divergence entre le tarif de nos annonces et le tarif affiché sur notre site Internet au moment de la réservation, ce dernier prévaudra.
Le SPVM accusé de discrimination Justice. Une plainte pour discrimination et profilage politique a été déposée contre le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) et la Ville de Montréal. ROXANE LÉOUZON roxane.leouzon@journalmetro.com La Ligue des droits et libertés (LDL) a annoncé hier qu’elle avait envoyé cette plainte à la Commission des droits de la personne au nom de 35 des 240 personnes arrêtées lors de la manifestation contre la brutalité policière du 15 mars dernier. Selon Lucie Lemonde, porte-parole de la LDL, la décision du SPVM d’appliquer le règlement P-6 de manière rigoureuse cette soirée-là était fondée sur des préjugés face aux convictions des manifestants et non sur la tournure des évènements. « En présumant que la manifestation du 15 mars 2013 en était une de « casseurs » et en affirmant qu’ils n’appliqueraient pas le règlement P-6 de façon usuelle « aux radicaux », en procédant finalement à des arrestations de masse sur la base de ce stéréotype, le SPVM a agi de façon discriminatoire », a affirmé M me Lemonde, soulignant que les policiers avaient procédé aux arrestations avant même que la manifestation puisse commencer. La plainte se base entre autres sur des témoignages de personnes arrêtées. Catherine Desjardins, intervenante sociale, est une d’entre elles. « Quand nous nous sommes fait encercler et que les arrestations ont commencé, les TOPTUK.. t qmsrv L’objectif de la plainte est d’obtenir des compensations financières symboliques, mais surtout de pousser la tenue d’une enquête sur le profilage et la discrimination policière à Montréal./ARCHIVES MÉTRO Plusieurs mois Avant de vérifier s’il y a bel et bien eu discrimination de la part des policiers, la Commission des droits de la personne doit déterminer si elle a la compétence pour se prononcer sur la question, ce qui peut prendre un temps variable. policiers ont laissé partir un homme bien habillé avec une mallette. J’ai demandé si on pouvait m’accorder le même traitement. Un policier m’a répondu que l’homme était un de preuves pour appuyer la plainte, la Commission pourra proposer des mesures de redressement, puis saisir les tribunaux au nom des plaignants. année, 75% des dossiers traités et fermés l’ont été dans un délai moyen de 174 jours. travailleur et qu’il n’était pas là pour faire du trouble, a raconté M me Desjardins. Comment ne pas se sentir profilé lorsque des policiers présument que je n’ai pas d’emploi et que je suis Bucatini et bolognaise aux champignons Obtenez la recette sur Kim Raymond facebook.com/DelverdeCanada www.presquevege.ca là pour faire du trouble ? » L’objectif de la plainte est d’obtenir des compensations financières symboliques pour les victimes, mais surtout de pousser la tenue d’une enquête sur le profilage et la discrimination policière à Montréal. M me Lemonde est d’ailleurs déçue que la commission d’examen du Printemps érable qui a débuté avant-hier n’aborde pas ces questions. Le SPVM n’a pas souhaité se prononcer sur ce qui lui est reproché pour le moment. Le règlement P-6 oblige les organisateurs d’une manifestation à fournir un itinéraire et interdit aux participants de se couvrir le visage. Jour 4 en résumé L 03 ÉLECTIONS MUNICIPALES 2013 Citation du jour « Ce que Denis Coderre nous dit, c’est : « Je vais laisser travailler les fonctionnaires sur les quelques projets qui existent déjà, et je vais tweeter pendant qu’ils s’accomplissent. » » François Limoges, candidat de Projet Montréal, estimant sur les ondes de Radio- Canada qu’il n’y avait rien de neuf dans les projets de transport de Denis Coderre Tweet du jour « Quand on va aller votez au municipal #polMTL Est-ce que ça va être écrit à côté de leur nom ceux qui étaient avec #union #montréal ? » @MaximeAC Question du jour Richard Bergeron ne souhaite pas que Montréal soit dirigée par une coalition. Marcel Côté se dit ouvert à cette possibilité. Une coalition est-elle souhaitable ? 100% 50 0 OUI NON 58,6% 40,8% Répondez à notre question du jour : journalmetro.com 1ACTUALITÉ Insulte St-Pierre s’excuse La députée libérale Christine St-Pierre a dû présenter ses excuses hier, après avoir lancé une grossièreté à l’intention de la première ministre Pauline Marois à l’Assemblée nationale. Les esprits se sont échauffés au cours d’un débat sur l’ingérence politique alléguée du gouvernement péquiste au Conseil du statut de la femme. Certains observateurs ont entendu la députée qualifier M me Marois de « vache », d’autres, comme le député péquiste Marjolain Dufour, ont plutôt entendu un « va chier » bien senti. LA PRESSE CANADIENNE Retrouvez-nous chez : Loblaw, Maxi, Provigo, IGA, Metro et SuperC.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :