Métro Montréal n°2013-03-19 mardi
Métro Montréal n°2013-03-19 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2013-03-19 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (237 x 291) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 11,2 Mo

  • Dans ce numéro : le DG de la Ville démissionne.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
journalmetro.com mardi 19 mars 2013 Un nouvel autobus présenté aux Lavallois La Société de transport de Laval (STL) a présenté à ses usagers un nouvel autobus qui pourrait faire son apparition sur le territoire lavallois d’ici quelques années. Le minibus, appelé E-Z Rider, offre jusqu’à 33 places assises et de l’espace pour des fauteuils roulants. La STL a indiqué que, « malgré sa capacité élevée de passagers, il possède une maniabilité supérieure et permet une grande économie de carburant »./YVES PROVENCHER/MÉTRO CUSM. Manifestation contre le manque de transparence Des syndiqués du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) ont manifesté hier midi devant l’Hôpital de Montréal pour enfants. Ils protestaient contre le refus de l’administration du CUSM de partager en détail son plan de compressions avec le plus important syndicat du centre hospitalier anglophone. Le Syndicat des employés du Centre universitaire de santé McGill (FSSS-CSN) croit que ce déficit découle de la mauvaise gestion et de l’administration de l’ancien directeur général, Arthur Porter. Il pointe également du doigt les coûts plus élevés et non Déficit 100 M$ Le CUSM fait face à un déficit record, qui pourrait atteindre 100 M$. prévus pour la construction du nouveau méga-hôpital. La direction des ressources humaines du CUSM a laissé entendre que 200 postes seraient abolis cette année dans le cadre de compressions budgétaires de 28 M$ et que d’autres coupes, de l’ordre de 22 M$, seraient planifiées pour 2014-2015. LA PRESSE CANADIENNE Plus petites dettes. Plus grand sourire. Épargnez plus de 700 $ * en consolidant vos dettes à intérêt élevé. Élaborez un plan concret pour vous aider à réduire vos dettes et à économiser grâce aux nouveaux outils en ligne de RBC Banque Royale. Créez votre propre Plan de réduction de dettes Découvrez comment simplifier vos versements grâce à la Calculatrice de consolidation de dette Commencez maintenant à rbc.com/sourire Philippe Couillard fait ses premiers pas comme chef PLQ. Le nouveau chef du Parti libéral du Québec, Philippe Couillard, maintiendra Jean-Marc Fournier à son poste de chef de l’aile parlementaire et assure que ses rivaux défaits joueront un rôle important dans son équipe. Au lendemain de son élection, M. Couillard a ouvert une conférence de presse, hier matin, en s’adressant à ses anciens adversaires, Raymond Bachand et Pierre Moreau. « Mes premiers mots seront pour féliciter mes deux collègues, M. Bachand et M. Moreau, pour la qualité de leur campagne, leurs allocutions d’hier, et pour les messages positifs qui ont été envoyés en termes de ralliement après l’annonce des résultats », a-t-il dit. M. Couillard participera aujourd’hui à l’Assemblée nationale à son premier caucus des députés libéraux à titre de nouveau chef du PLQ. Il maintiendra ensuite une présence hebdomadaire aux rencontres de l’aile parlementaire. Le nouveau chef a répété qu’il préfère consacrer les prochains mois à des tournées régionales qui précéderont l’organisation de colloques de militants et qu’il n’est pas pressé de se faire élire à l’Assemblée nationale. M. Couillard souhaite qu’entre-temps, le PLQ lui verse un salaire, dont il n’a pas Philippe Couillard a été élu chef du Parti libéral du Québec dimanche./JACQUES BOISSINOT/LA PRESSE CANADIENNE précisé le montant. L’information sera rendue publique le moment venu, a-t-il dit indiqué. Le chef libéral a annoncé que M. Fournier, qui a occupé la fonction de chef intérimaire jusqu’à son élection, dimanche, conservera ses fonctions à la tête du caucus. D’autres décisions suivront concernant l’aile parlementaire, au cours de la semaine de relâche parlementaire, prévue à la fin du mois. M. Couillard n’a pas été en Ou numérisez ce code à l’aide de votre appareil mobile. mesure de dire si M. Bachand souhaite conserver ses fonctions de porte-parole en matière de finances. « Je vais continuer les rencontres et c’est prioritaire pour moi de rencontrer M. Bachand et M. Moreau ; ce sera fait dans un très proche avenir », a-t-il dit. Le chef libéral a assuré qu’il souhaite leur réserver des rôles « très importants » dans son équipe. M. Moreau est actuellement porte-parole en matière d’affaires intergou- * En fonction d’un prêt à taux fixe de 12 200 $ à un taux de 8% par année et comportant une période d’amortissement de 26 mois. L’exemple d’épargne est calculé en consolidant les soldes de carte de crédit de 3 200 $ à un taux de 19% par année avec un paiement mensuel de 150 $ par mois et de 1000 $ à 25% par année avec un paiement mensuel de 100 $, et un prêt de 8 000 $ pour trois ans à 9% par année avec un paiement mensuel de 265 $ par mois. Le taux d’intérêt est sujet à changement en tout temps sans préavis. Le taux est utilisé à titre informatif. Les produits de financement personnel et les hypothèques résidentielles sont offerts par la Banque Royale du Canada sous réserve de ses critères de prêt standard./MC Marque(s) de commerce de la Banque Royale du Canada. RBC et Banque Royale sont des marques déposées de la Banque Royale du Canada. 06 Réactions de M me Marois Lors d’un point de presse à Montréal, la première ministre Pauline Marois a pressé M. Couillard de se faire élire. parti soit là où se débattent a-t-elle dit. me M. Couillard était affaibli à l’ex-directeur général du Centre universitaire de santé McGill (CUSM), recherché par la police pour fraude et abus de confiance. presse, M. Couillard a relativement à l’octroi d’un contrat du CUSM à la firme de génie SNC-Lavalin. vernementales canadiennes. Alors que l’aile parlementaire libérale a rejeté les fondements mêmes du projet de loi 14, qui vise à modifier la Charte de la langue française, M. Couillard a précisé que ses députés étudieront tout amendement qui pourrait être proposé. Par ailleurs, M. Couillard n’a pas donné de précisions sur les demandes qui pourraient être faites par le Québec en contrepartie de la ratification de la Constitution canadienne, que le politicien propose d’ici 2017. LA PRESSE CANADIENNE MC



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :