Métro Montréal n°2013-03-19 mardi
Métro Montréal n°2013-03-19 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2013-03-19 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (237 x 291) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 11,2 Mo

  • Dans ce numéro : le DG de la Ville démissionne.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
4SPORTS lotoquebec.com lotoquebec.com Impact de Montréal Sans Nyassi Sanna Nyassi (photo) ne s’alignera pas avec l’Impact samedi prochain pour affronter les Red Bulls de New York puisqu’il défendra ce jour-là les couleurs de son pays, la Gambie, dans le cadre d’un match de qualification pour la Coupe du monde. MÉTRO 0425236 Déposé la journée même PRÊT RAPIDE 700$ DE Jour Mois Résultats des tirages du : 02 07 13 14 16 18 21 25 26 28 29 31 32 34 35 45 46 50 54 70 Année Signe 06 SEPTEMBRE 88 TAUREAU 04 10 34 38 39 journalmetro.com mardi 19 mars 2013 3 3 1 6 3 6 3 1 345 5208 2013-03-18 En cas de disparité entre cette liste et la liste officielle de Loto-Québec, cette dernière a priorité. Sans enquête de crédit credit700.ca 1-855-527-4368 Le temps de frapper un grand coup Chronique. En ce moment, Marc Bergevin ressemble à un joueur sur une lancée incroyable à une table de craps de Las Vegas. THE HOCKEY NEWS Ken Campbell thehockeynews.com Chaque fois qu’il roule les dés, il obtient un 7 ou un 11. Il n’a donc aucune raison de mettre fin à la partie. Personne ne peut mettre en doute une seule décision que le directeur général du Canadien a prise cette saison. Voilà exactement pourquoi, à l’approche de la date limite des transactions, le 3 avril, il est temps pour lui de faire quelque chose de spectaculaire. Pourquoi agirait-il de la sorte ? Bonne question. Le Tricolore a réussi un revirement de situation extraordinaire. Dernier dans l’Association Est la saison dernière, il se bat maintenant pour le premier rang avec deux matchs qu’il peut facilement remporter cette semaine. Pourquoi changer une formule gagnante en effectuant un échange important ? Lorsque vous êtes sur une lancée comme Bergevin l’est 07 16 24 29 46 lotoquebec.com lotoquebec.com Pas si risqué Jarome Iginla ne nuirait jamais à la dynamique d’une équipe.. en ce moment, c’est le moment idéal pour faire quelque chose d’audacieux. Ses embauches l’été dernier ont toutes fonctionné et il a complètement escroqué le DG des Stars de Dallas, Joe Nieuwendyk, en échangeant Erik Cole pour Michael Ryder. De plus, il a mis sous contrat P.K. Subban et David Desharnais pour des montants très raisonnables. Donc, il est peut-être temps de jouer le tout pour le tout et d’essayer de faire l’acquisition de Jarome Iginla pour les séries éliminatoires. Il est vrai que l’arrivée d’Iginla créerait un petit embouteillage à l’aile droite, mais quand vous avez la chance de faire une telle acquisition, vous agissez et vous trouvez une solution pour l’intégrer à la formation ensuite. De surcroît, si vous réussissez, vous obtenez un des joueurs les plus respectés et un des meilleurs coéquipiers de la ligue. Iginla ne nuirait jamais à la dynamique d’une équipe. Dans une saison aussi imprévisible que celle-ci, il se pourrait bien qu’un échange de la sorte projette une équipe au sommet. Il n’y a jamais eu autant de parité dans la LNH. Quand une équipe a une Avant le match d’hier soir contre les Stars de Dallas, Jarome Iginla avait amassé 19 points (7 buts et 12 passes) en 26 sorties./ARCHIVES GETTY chance de gagner, comme le Canadien en ce moment, elle doit à ses fans de tout faire pour y parvenir. Pour acquérir Iginla, le CH devrait certainement se départir de certains jeunes joueurs. Mais, comme on l’a constaté dernièrement, l’organisation compte sur de nombreux espoirs. De plus, avec ses trois choix de deuxième tour et ses deux choix de troisième tour, elle pourra absorber les coûts d’un échange majeur. Marc Bergevin, et le Canadien, sont en aussi bonne position que n’importe quelle équipe dans la ligue pour faire cette transaction. Il est temps pour eux d’agir. 44 Le directeur général du Canadien, Marc Bergevin, Galchenyuk n’a pas à s’en faire Alex Galchenyuk connaît un passage à vide à l’attaque, n’ayant amassé qu’une passe lors des 10 derniers matchs du Canadien. Mais l’attaquant recrue n’a rien à craindre : on ne le retournera pas à son équipe junior, comme viennent de le faire les Sabres de Buffalo, avec Mikhail Grigorenko, et les Devils du New Jersey, avec Stefan Matteau. L’Américain de 19 ans a assuré n’être aucunement frustré par la situation, qui est nouvelle pour lui. « C’est un sport d’équipe. Il arrive en cours de saison qu’il y ait des trios qui fonctionnent, d’autres moins, a-t-il relevé. Je ne m’en fais pas avec ça. Notre objectif comme trio [avec Lars Eller et Gabriel Dumont] est d’empêcher les adversaires de marquer, tout en essayant d’apporter une contribution. Personnellement, je m’applique à bien jouer dans les trois zones, En chiffre 13 Alex Galchenyuk compte 13 points (3 buts et 10 passes) à sa fiche en 28 matchs. Il n’a pas inscrit son nom sur la feuille de pointage depuis le 5 mars contre les Islanders de New York. et je me dis que je vais bien finir par obtenir des points. » Galchenyuk s’attribue une bonne note pour ses efforts depuis le début de la saison. Il est particulièrement fier de son rendement en défense, affichant un excellent différentiel de + 8 – le deuxième meilleur de l’équipe derrière Brendan Gallagher (+ 9). « Je suis meilleur dans notre zone. C’est plus difficile à mesure que la saison avance, mais j’estime faire du bon travail », a-t-il mentionné, répétant que ça ne le dérange « Vous voulez toujours marquer des buts et récolter des passes, mais tout ce qui compte, c’est que l’équipe ait du succès. » – Alex Galchenyuk/GETTY pas d’évoluer à la position d’ailier, lui qui est un joueur de centre. L’entraîneur Michel Therrien fait une analyse très positive du rendement du jeune homme, qui a été le troisième joueur réclamé de la séance de repêchage de 2012. « Il mérite son temps de jeu grâce à ses performances. Nous avions établi un plan de développement avec Alex. Initialement, l’objectif était de l’utiliser pendant 12 minutes par match. En consultant les statistiques ce matin (lundi), j’ai constaté qu’il joue en moyenne 12:39 par match. On respecte le plan et il progresse comme nous le souhaitions. » LA PRESSE CANADIENNE
ne s’est pas encore trompé une seule fois cette saison./ARCHIVES GETTY Canadien. Ryder déjà de retour à l’entraînement Après avoir raté le match de samedi contre les Devils du New Jersey, Michael Ryder devrait affronter les Sabres de Buffalo ce soir. Le vétéran ailier droit a participé à la séance d’entraînement du Canadien, hier. Il occupait son poste dans l’unité de Tomas Plekanec, avec Brian Gionta, et l’entraîneur Michel Therrien a confirmé à la presse son retour dans la formation. Soignant une blessure au bas du corps, Ryder, acquis dernièrement des Stars de Dallas, n’avait pas accompagné ses coéquipiers à Newark vendredi. Trois des blessés de l’équipe, Brandon Prust, Rene Bourque et Yannick Weber, se sont entraînés sur la deuxième patinoire. Blessé à une épaule, Prust est à l’écart du jeu depuis le Michael Ryder/ARCHIVES GETTY 10 mars. On a parlé d’une période d’inactivité de deux semaines. Il a manqué trois rencontres jusqu’à maintenant. Souffrant d’une commotion cérébrale, Bourque et Diaz poursuivent leur réadaptation. Bourque patine depuis une dizaine de jours, tandis que Diaz s’entraîne en gymnase. LA PRESSE CANADIENNE Hockey. Wickenheiser, Ouellette et Hefford à l’avant-plan Caroline Ouellette/ARCHIVES GETTY Hayley Wickenheiser, Caroline Ouellette et Jayna Hefford figurent parmi les têtes d’affiche de l’équipe canadienne retenue en vue du Championnat du monde de hockey féminin le mois prochain à Ottawa. Vingt-trois joueuses tenteront de défendre le titre mondial que le Canada a décroché à Burlington, au Vermont, l’année dernière. Ouellette avait marqué le but victorieux en prolongation de la finale contre les Américaines. Wickenheiser et Hefford en seront à leur 12 e championnat du monde, et Ouellette à son 11 e, à Ottawa. Le Canada amorcera le tournoi contre ses grandes rivales, les Américaines, le 2 avril à la Place Scotiabank. Il sera également confronté à la Suisse et à la Finlande dans son groupe. LA PRESSE CANADIENNE En bref 1 2 3 4 1LNH. Brodeur s’entraîne Martin Brodeur était de retour à l’entraînement pour la première fois hier après avoir raté les 12 derniers matchs des Devils du New Jersey à cause de maux de dos. MÉTRO 45 5 2Curling. Un en deux L’équipe canadienne, menée par Rachel Homan, a battu la Russie, mais s’est inclinée devant les États-Unis, hier au championnat mondial de curling. MÉTRO 3Tennis. Nadal dans le top 4 Rafael Nadal s’est hissé au quatrième rang mondial grâce à sa victoire à Indian Wells ce week-end. L’Espagnol a été sur la touche pendant sept mois à cause d’une blessure au genou. MÉTRO 4NFL. Long chez les Rams Le plaqueur offensif Jake Long a quitté les Dolphins de Miami pour signer un contrat de quatre ans d’une valeur de 34 M$ – 16 M$ garantis – avec les Rams de St. Louis. MÉTRO 5Basketball. Les favoris Louisville, Kansas, Indiana et Gonzaga sont les favoris en vue du March Madness. Le grand tournoi de basketballuniversitaire américain se déroulera du 21 mars au 8 avril. MÉTRO



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :