Métro Montréal n°2013-03-19 mardi
Métro Montréal n°2013-03-19 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2013-03-19 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (237 x 291) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 11,2 Mo

  • Dans ce numéro : le DG de la Ville démissionne.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
Pages : 1  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
1
JUSTIN TIMBERLAKE, L’EXPÉRIENCE DES ANNÉES RETOUR SUR SA CARRIÈRE, À L’OCCASION DE LA SORTIE DE THE 20/20 EXPERIENCE PAGES 36-37 journalmetro.com | twitter.com/metromontreal | facebook.com/journalmetro | pinterest.com/journalmetroetro Dans les COULISSES de la grève étudiante PAGES 10-11 Renaud Poirier St-Pierre, attaché de presse de Gabriel Nadeau-Dubois durant le printemps érable, est le co-auteur du livre De l’école à la rue, dans lequel il revient sur la genèse du mouvement étudiant de l’an passé et les stratégies employées au cours de ce conflit social./YVES PROVENCHER|MÉTRO MONTRÉAL Mardi 19 mars 2013 Le DG de la Ville démissionne Politique. Le directeur général de la Ville de Montréal, Guy Hébert, a démissionné hier de ses fonctions à la demande du maire Michael Applebaum. M. Hébert a menti. Il a affirmé hier lors d’un point de presse qu’il n’avait jamais réclamé au sous-ministre de la Sécurité publique, Martin Prud’homme, le pouvoir de congédier le chef de police de la métropole, Marc Parent. Or, le cabinet du ministre Stéphane Bergeron l’a contredit en indiquant qu’il y avait bel et bien eu des échanges entre M. Hébert et M. Prud’homme au sujet du remplacement de M. Parent. « [Guy Hébert] est allé trop loin dans ses questionnements sur Marc Parent », a dit le maire Applebaum. Le directeur principal du Imbroglio autour des nids-de-poule Leur réparation pourrait être retardée à Montréal à cause de la suspension des entreprises citées à la Commission Charbonneau. PAGE 04 capital humain, Jean-Yves Hinse, occupera le poste de directeur général de la Ville de façon intérimaire. Vision Montréal et Projet Montréal ont dit souhaiter que Rachel Laperrière, qui a assuré l’intérim à la suite des départs de Claude Léger et de Louis Rocquet, prenne la relève. M. Hébert est à l’emploi de la Ville de Montréal depuis 32 ans. Il occupait le poste de directeur général depuis le mois de janvier 2012. Avant cela, il dirigeait la Société d’habitation et de développement de Montréal. Il a affirmé hier matin qu’il avait confiance dans le chef de police Marc Parent. « La relation que j’ai avec Marc Parent n’est ni meilleure, ni pire que celle que j’ai avec ma table de direction », a-t-il déclaré. M. Hébert a tenu la Fraternité des policiers de Montréal responsable de propager des « rumeurs » à son sujet. Celle-ci est en furie contre la Ville, qui a décidé de mettre fin aux horaires de trois jours des policiers. Un système « honteux et dégradant » Le président de la firme de génieconseil BPR a puisé dans ses économies pour payer 150 000 $ à Bernard Trépanier, ex-argentier d’Union Montréal. PAGE 03 Hillary Clinton appuie le mariage gai PAGE 20 Pas d’alternative « Il est allé trop loin dans ses questionnements sur Marc Parent. S’il [était resté], le climat à l’hôtel de ville serait devenu insupportable. » Michael Applebaum, maire de Montréal Le syndicat des policiers a répliqué hier en disant qu’il trouvait « grotesques » les propos de Guy Hébert à son égard. Vision Montréal a mentionné que le départ de M. Hébert était « nécessaire ». « C’était la seule chose à faire », a dit sa chef, Louise Harel. Son homologue de Projet Montréal, Richard Montréal, a qualifié les mensonges de Guy Hébert « d’impardonnables ». MARIE-EVE SHAFFER Et si le Tricolore acquérait Jarome Iginla Notre chroniqueur suggère à Marc Bergevin de recruter l’attaquant des Flames avant la date limite des transactions. PAGES 44-45 MAX : -1° MIN : -4°



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :