Métro Montréal n°2013-03-15 week-end
Métro Montréal n°2013-03-15 week-end
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2013-03-15 de week-end

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (237 x 291) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 10,7 Mo

  • Dans ce numéro : l'affaire Turcotte en Cour d'appel cet automne.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Tribune LA SEMAINE EN 10 CAPSULES LOUIS T., HUMORISTE Chaque vendredi, Louis T. propose un résumé humoristique de l’actualité de la semaine. À propos... … des experts qui clonent 21 fois une souris : ils prévoient maintenant cloner un maringouin, ça aussi il en manque... … du prolongement de la Commission Charbonneau : si elle était produite par Fabienne Larouche, elle reviendrait, mais avec une nouvelle juge. … des coupes dans l’aide sociale : tous ces supposés fraudeurs qui travaillent au noir, qui les engage au juste ? C’est ça... … du gouvernement qui veut taxer les boissons gazeuses et sucrées : est-ce qu’au Tim Hortons le café avec deux sucres sera plus cher que celui sans ? … de Réjean Tremblay qui est le seul à avoir vu le Canadien en première place : s’il prédit la fin du monde le 21 décembre Griffintown L’ÉTS acquiert le Planétarium Dow La Ville de Montréal a accepté de donner l’édifice du Planétarium Dow, vacant depuis le mois d’octobre 2011, à l’École de technologie supérieure (ÉTS), a annoncé hier le président du comité exécutif, Laurent Blanchard. journalmetro.com Week-end 15-17 mars 2013 2013, je vais le croire ! Réjean, meilleur qu’un Maya ! … de la fumée noire audessus d’un café italien en feu : pas d’élection d’un nouveau parrain. … du gagnant du conclave qui a remporté une voiture blindée et un pays : dans ta face, Occupation double ! … du choix du nom du pape : ce serait plus drôle qu’on utilise le même procédé que pour les ouragans. En ordre alphabétique, en alternant un nom de gars et un nom de fille d’une panne informatique qui a paralysé les quatre lignes de métro mercredi : tout est rentré dans l’ordre grâce àctrl-alt-delete. … du condo du maire Vaillancourt qui est à vendre : la mauvaise nouvelle, problèmes de plomberie ; la bonne, c’est des billets de 20 $ qui en sont la cause. L’ÉTS s’est engagée à investir au moins 5 M$ au cours des trois prochaines années pour remettre en état l’ancien planétarium. Elle aimerait l’intégrer au Quartier de l’innovation qu’elle met en place à Griffintown avec l’Université McGill. La valeur de l’édifice de la rue Saint-Jacques est évaluée à 1,8 M$. MÉTRO Vision Montréal accusé de gestion douteuse Politique municipale. La campagne électorale semble être commencée à l’hôtel de ville de Montréal. Les deux partis d’opposition se sont donné les premiers coups hier matin. MARIE-EVE SHAFFER me.shaffer@journalmetro.com Projet Montréal a tiré le premier en accusant Vision Montréal de rembourser sa dette électorale avec l’argent des contribuables. Au cours des trois dernières années, le parti dirigé par Louise Harel a obtenu 166 000 $ des enveloppes budgétaires que la Ville de Montréal accorde aux partis politiques pour payer les intérêts de sa dette, qui se chiffrait à près de 650 000 $ en décembre dernier. « C’est légal, mais ce n’est pas éthique », a indiqué le leader de Projet Montréal, Marc- André Gadoury. Il entend demander au Directeur général des élections du Québec de se pencher sur l’article 449 de la Loi sur les élections et les référendums dans les municipalités pour qu’il empêche le remboursement des dettes électorales. Vision Montréal a rapidement répliqué à la sortie de son adversaire en affirmant que ces remboursements étaient conformes à la loi électorale. « Projet Montréal Le leader de Projet Montréal, Marc-André Gadoury/YVES PROVENCHER/MÉTRO Projet Montréal « M me Harel a de la misère à gérer un simple budget de parti. Il ne faudrait pas lui faire confiance pour gérer celui de la Ville. » Marc-André Gadoury, leader de Projet Montréal est désespéré, a lancé la porteparole du parti de Louise Harel, Militza Jean. C’est une nouvelle que Projet Montréal répète chaque année. » Projet Montréal a aussi relevé que les Montréalais avaient payé une facture d’alcool de plus de 200 $ établie Centre de formation et de perfectionnement Vision Montréal Inscrivez-vous sans tarder Inscription en ligne disponible ANGLAIS, FRANÇAIS 40 heures : 255$ Cours intensifs - soir Lundi au jeudi ; 18h à 20h30• Du 19 mars au 16 avril 2013 Pour plus d’informations, veuillez visiter notre site web ou nous contacter. WWW.DAWSONCOLLEGE.QC.CA/CTD Informez-vous également sur nos cours de Microsoft Office Suite (Excel, Word, PowerPoint) offerts durant les mois de mars et avril 4001, boul. de Maisonneuve Ouest, Bur. 2G.1, Montréal (Québec), H3Z 3G4 Atwater 514 933-0047 « L’acharnement récurrent de Projet Montréal depuis 2010 ressemble à de la démagogie. Nous ne jouerons pas à ce jeu. Lorsque je suis arrivée à Vision Montréal, j’ai fait le ménage parce que c’était nécessaire. » Louise Harel, chef de Vision Montréal lors d’un cocktail de Vision Montréal, ainsi que des frais imposés pour avoir remis un chèque sans provision. Louise Harel a précisé par communiqué qu’elle n’avait 06 Sources de financement La Ville de Montréal donne aux partis politiques deux enveloppes budgétaires – l’une s’appelle Recherche et secrétariat, et l’autre, Allocation aux partis – pour qu’ils s’acquittent de leurs frais de fonctionnement. Cela inclut entres autres les salaires des employés, le loyer de leurs locaux et leur fourniture de bureau. électorales, les partis ont droit à un certain montant pour couvrir leurs dépenses. des dons de particuliers pour remplir leur compte de banque. jamais signé de chèque sans provision. « Cependant, la Ville de Montréal a commis une erreur en remboursant 180 $ en dépense d’alcool à Vision Montréal. Devant cette situation, le parti a émis [aujourd’hui] un chèque au même montant », a indiqué la chef de l’opposition officielle. La porte-parole de Vision Montréal a contre-attaqué en déclarant que Projet Montréal a reçu des dons anonymes en 2011, ce qui est contraire à la loi électorale. Elle a ajouté qu’il « oblige ses employés à verser 1% de leur salaire » au parti. « Si Projet Montréal veut parler d’éthique, il doit d’abord s’assurer de bien faire les choses avant d’accuser qui que ce soit », a dit M me Jean. Projet Montréal a riposté en disant qu’il n’obligait pas ses employés à faire une contribution financière au parti. Ils sont plutôt invités à le faire, a mentionné la porteparole de Projet Montréal, Catherine Maurice. Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi de 8h30 à 16h30



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :