Métro Montréal n°2013-03-15 week-end
Métro Montréal n°2013-03-15 week-end
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2013-03-15 de week-end

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (237 x 291) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 10,7 Mo

  • Dans ce numéro : l'affaire Turcotte en Cour d'appel cet automne.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
journalmetro.com Week-end 15-17 mars 2013 Des hooligans révolutionnaires arrêtés Égypte. La police égyptienne veut en finir avec les membres d’un groupe de hooligans au service de la révolution. Des policiers ont procédé, hier, à l’arrestation de 38 membres d’un fervent groupe de supporters d’un club de soccer, selon des avocats égyptiens. Les prévenus feront face à des accusations d’avoir fait partie d’une organisation illégale, d’avoir tenté d’incendier un palais de justice et d’avoir injurié des policiers. Les accusations déposées hier sont les premières qui visent les membres des Ultras. Ceux-ci sont devenus des joueurs importants dans la tumultueuse transition politique en Égypte. Les ET SI JAMAIS Une histoire interactive à découvrir sur lelait.com Source naturelle de réconfort But gagnant « On n’est que des supporters, mais s’il faut défendre la révolution, on est là. » Moz, un membre des Ultras d’Al-Ahly, en entrevue avec Les Inrockuptibles tensions qui les opposent aux forces policières sont notoires. Ils sont soupçonnés d’avoir incendié un club de police et le siège de la Fédération égyptienne de soccer au Caire la semaine dernière lors d’une manifestation. Les protestataires étaient furieux de l’acquittement de policiers qui étaient jugés pour leur rôle dans une émeute ayant éclaté en 2012, au cours de laquelle 70 amateurs de soccer avaient perdu la vie. Des 38 suspects arrêtés, 15 seraient mineurs. AP Les Ultras d’Al-Ahly, le club de football le plus populaire d’Égypte, sont devenus le fer de lance de la contestation contre le gouvernement de MohamedMorsi./GETTY Cambodge Le cofondateur des Khmers rouges est mort Ieng Sary, le beau-frère du leader du régime des Khmers rouges Pol Pot, est décédé hier à l’âge de 87 ans. Son procès pour crimes contre l’humanité, crimes de guerre et génocide s’était ouvert en 2011. Ieng Sary est décédé avant qu’un verdict ait été rendu. Le régime des Khmers rouges est tenu responsable de la mort de 1,7 million de Cambodgiens dans les années 1970. Des décennies plus tard, Ieng Sary comptait parmi les rares dirigeants à avoir été inquiétés par la justice. ASSOCIATED PRESS Arménie Les élections sont jugées valides par la cour 14 Le tribunal constitutionnel arménien a rejeté une requête déposée par deux candidats malheureux à la présidence, qui lui demandaient d’annuler les résultats du scrutin s’étant tenu il y a moins d’un mois. La victoire du président sortant Serge Sarkisian a donc été confirmée. Des observateurs internationaux ont estimé que l’élection était « peu compétitive », sans toutefois remettre en question la victoire de Serge Sarkisian. ASSOCIATED PRESS Fusillade chez un barbier Deux fusillades – commises par le même tireur – ont fait quatre morts et deux blessés dans le nord de l’État de New York, hier. Le forcené présumé de 64 ans, Kurt Meyers, a été abattu par la police. Celle-ci affirme que Meyers aurait ouvert le feu dans son immeuble d’habitation, mercredi matin, avant d’abattre deux personnes et d’en blesser deux autres dans un salon de coiffure du coin./GETTY
Tribune MARIE GRÉGOIRE MEMBRE DU CLUB DES EX À RDI Tournée asiatique Il était annoncé que la course à la chefferie du Parti libéral du Canada trouverait sa conclusion cette fin de semaine. Avec le départ de Benoit XVI, on se doutait bien qu’un nouveau pape serait nommé ces jours-ci. Ça été le cas mercredi. Le même jour, une surprise est venue d’Ottawa puisque nul ne pouvait prédire que la course chez les libéraux fédéraux prendrait fin au même moment. Avec le retrait de Marc Garneau, voilà qu’une course qui présentait un certain potentiel tourne en queue de poisson. Celui que plusieurs considéraient comme le plus sérieux rival de Justin Trudeau lance l’éponge en jugeant qu’il lui est impossible de renverser la vapeur. Triste nouvelle pour les libéraux fédéraux, qui souhaitaient que ce soit un moment de renouveau tant sur le plan des idées que sur celui de l’organisation. Nul ne sait ce qui s’est La patrouille d’acrobatie aérienne de Breitling vole au-dessus de Kuala Lumpur, la capitale de la Malaisie. On voit ici les tours jumelles Petronas. L’équipe, associée à la compagnie de montres suisse, poursuivra sa tournée asiatique en Thaïlande./KATSUHIKO TOKUNAGA/BREITLING/AP EN QUEUE DE POISSON passé derrière les portes closes du conclave, pas plus que dans la tête de Marc Garneau. Chose certaine, il a tué tout espoir de suspense. En donnant son appui à Justin Trudeau, celui-là même qu’il accusait de manquer de substance il y a à peine quelques semaines, il a transformé l’exercice en couronnement. Les autres candidats demeurent peu connus. On risque même d’en voir certains imiter Marc Garneau d’ici peu. Les libéraux, en adoptant une nouvelle formule de primaire ouverte qui permettrait à des sympathisants de voter, en plus des membres du parti, voulaient stimuler l’intérêt des Canadiens pour leur parti. Dommage pour la démocratie que cette première tentative de primaire perde tout intérêt. Après une série de débats peu stimulants, l’organisation a connu des ratés avec l’inscription des sympathisants au processus de votation en début de semaine. Courrier des lecteurs Habemus papam : Justin Trudeau Le principal et le plus coriace adversaire de Justin Trudeau, Marc Garneau, vient de lancer la serviette et de se rallier à celui qu’il considère comme imbattable. On s’approche du couronnement. Surveillez la fumée blanche dans la cheminée du Parti libéral du Canada. Au fond, Justin Trudeau est destiné à une brillante carrière de politicien. La tâche est tellement facile. En comptant sur son nom prestigieux et sa belle allure pour l’amener au poste de premier ministre du Canada, il n’aura pas à présenter un grand programme pour devenir un héros. Il n’aura qu’à s’attaquer lentement à la reconstruction de tout ce que Stephen Harper aura détruit dans ce pays en quelques années de pouvoir. La tâche est colossale, mais les progrès seront tellement évidents qu’on y croira et qu’on le gardera au pouvoir assez longtemps pour qu’on retrouve le Canada qu’on a connu. Je rêve peut-être en couleur, car le jeu politique est plus complexe que les simples souhaits d’un individu. Pendant qu’on détruit Course à la chefferie du PLC Sans bon deuxième, la suite des choses sera pour le moins soporifique jusqu’au 14 avril. Pourtant, cette formation avait bien besoin d’attention, mais surtout de brassage d’idées pour renouer avec les Canadiens de manière durable. Au lendemain de l’élection fédérale de 2011, il restait bien peu d’espoir pour le Parti libéral du Canada. Une défaite marquante qui reléguait ce parti, habitué à gouverner, au poste de deuxième opposition. Des déboires loin d’être imputables au seul chef du moment, Michael Ignatieff. La nationalisation du pétrole, le rapatriement de la Constitution, la Commission Gomery sont autant d’événements qui ont creusé un fossé et ont déconnecté les libéraux de pans entiers de l’électorat. Sans bon deuxième, la suite des choses sera pour le moins soporifique jusqu’au 14 avril. Pourtant, cette formation avait bien besoin d’attention, mais surtout de brassage d’idées pour renouer avec les Canadiens de manière durable. L’effet Trudeau observé dans certains sondages est-il profondément ancré ou seulement un phénomène temporaire ? Selon la réponse que donnera l’avenir à cette question, le PLC risque de voir plus que cette course se terminer en queue de poisson. Les opinions exprimées dans cette tribune ne sont pas nécessairement celles de Métro. Justin Trudeau, meneur de la course à la direction du PLC/SEAN KILPATRICK/AP un pays pour certains, on en construit un pour les autres. Les Canadiens hors Québec vivent-ils sur la même planète que nous ? On n’en est même pas sûr. JEANNOT VACHON, QUÉBEC Comme avec les JO ? En sera-t-il de la sélection du pape comme il en est de la sélection de la ville accueillant les Jeux olympiques ? L’Amérique du Sud a son premier pape, comme elle aura ses premiers JO en 2016. Les cardinaux ont peut-être estimé qu’un pape non européen serait plus à même d’assurer la progression de l’Église catholique dans le monde. Si le nouveau pape veut poursuivre sur cette lancée, il aura tout intérêt à mieux équilibrer le nombre de cardinaux par continent. Par exemple, il est anormal que les cardinaux électeurs venant d’Amérique latine ne constituent que 16,2% du total alors que les catholiques qu’ils représentent constituent, eux, 41,3% du total. Volume : 13 Numéro : 11 À Montréal, Métro est publié par Médias Transcontinental S.E.N.C. 1100, boul. René-Lévesque Ouest, 24e étage, Montréal H3B 4X9 Tél. : 514 286-1066 Téléc. : 514 286-9310 Imprimé par Transmag Distribué par Messageries de presse Benjamin Éditeur : Daniel Barbeau Éditeur adjoint : Yves Bédard Contrôleur : Bernard Roy Rédacteur en chef : Eric Aussant Directrice générale des ventes : Mélanie Labelle Directrices de l’information : Jennifer Guthrie (jour), Rachelle McDuff (soir) Directrice du marketing : Laure Barnouin Directrice des ventes locales : Carole Dallaire Directrice des ventes nationales et spécialisées : Martine Ménard Directrice de la distribution : Danielle Tessier Chef de pupitre : Baptiste Barbe Équipe de rédaction Actualité en soirée : Maxime Huard, Andréanne Chevalier, Josie Desmarais Journaliste-pupitreur Monde : Sébastien Tanguay Vous avez une opinion à nous faire parvenir ? opinions@journalmetro.com Vous voulez annoncer dans nos pages ? publicite@journalmetro.com Vous avez une nouvelle à nous faire parvenir ? info@journalmetro.com Exclusif sur le web 15 Alzheimer : la FDA réduit ses critères d’approbation des médicaments Selon les nouveaux critères envisagés par la FDA, les compagnies pharmaceutiques n’auraient plus à démontrer que leurs médicaments ont un effet sur la capacité des patients de fonctionner au quotidien. LE BLOGUE UN ŒIL SUR LE MONDE PAR PIERRE EMMANUEL Saisir ce code pour obtenir l’article ! Il est tout aussi anormal que les cardinaux électeurs venant d’Europe constituent 53% du total alors que les catholiques qu’ils représentent ne constituent, eux, que 23,7% du total. SYLVIO LE BLANC, MONTRÉAL Le monde ne change pas Je n’ai pas lu la chronique de Sophia K., mais pour répondre à Valérie,je dois dire que je ne comprends pas ton objection à fonder une famille à Montréal vu la prostitution. La prostitution existe partout. La sexualité est omniprésente chaque jour. Je reviens d’un voyage, et les jeunes filles sur le bord de la plage, quant à moi, ressemblaient beaucoup à des aguichantes. Paradoxalement, dans le journal d’hier, à la page après ta lettre, on annonçait le cinéma indie avec une photo de jeunes filles qui, quant à moi, pourraient très bien être des prostituées. Alors, le monde ne change pas, même s’il y a eu une bataille pour le féminisme. JOHANNE Écrivez-nous ! opinions@ journalmetro.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :