Métro Montréal n°2013-03-15 week-end
Métro Montréal n°2013-03-15 week-end
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2013-03-15 de week-end

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (237 x 291) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 10,7 Mo

  • Dans ce numéro : l'affaire Turcotte en Cour d'appel cet automne.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
Pages : 1  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
1
MARC LEVY, UNE HISTOIRE DE SENTIMENTS SON ROMAN UN SENTIMENT PLUS FORT QUE LA PEUR EST RICHE EN REBONDISSEMENTS PAGES 18-19 journalmetro.com | twitter.com/metromontreal | facebook.com/journalmetro | pinterest.com/journalmetro etr o COMBAT sous haute tension PAGE 33 Avant son affrontement contre Nick Diaz demain au Centre Bell, Georges St-Pierre (photo), champion des mi-moyens du UFC, a paru à cran hier en conférence de presse face aux piques verbales de son adversaire./GRAHAM HUGHES|LA PRESSE CANADIENNE MONTRÉAL Week-end 15-17 mars 2013 L’affaire Turcotte en Cour d’appel cet automne Justice. Guy Turcotte, jugé criminellement non responsable du meurtre de ses deux enfants, devra défendre ce verdict en Cour d’appel le 30 septembre et le 1er octobre prochains. C’est alors qu’aura lieu l’audition de l’appel de la Couronne, qui conteste le verdict par lequel un jury a déclaré le cardiologue non responsable de ses actes en raison de problèmes mentaux. Guy Turcotte avait connu la décision du jury le 5 juillet 2011, et la Couronne avait porté cette décision en appel peu après. La date d’audition a été fixée hier par la Cour d’appel. Offensive pour armer les rebelles syriens La France et la Grande-Bretagne exercent des pressions au sein de l’Union européenne. PAGE 11 Guy Turcotte a par ailleurs jusqu’au 2 avril pour déposer ses arguments. L’homme a reconnu avoir poignardé à 46 reprises Olivier, âgé de 5 ans, et Anne-Sophie, 3 ans, le 20 février 2009 dans la maison qu’il louait à Piedmont depuis sa séparation d’avec la mère des enfants, Isabelle Gaston, trois semaines plus tôt. Il avait ensuite tenté de se suicider en avalant du lave-glace. M. Turcotte supportait mal la rupture d’avec sa conjointe, urgentologue au même centre hospitalier que lui. Lors de son procès, ses avocats avaient plaidé que ses actes étaient le fruit d’un trouble d’adaptation jumelé à de l’anxiété et à une humeur dépressive. Le 12 décembre dernier, la Commission d’examen des troubles mentaux avait autorisé la libération de l’homme. Manifestation sous haute surveillance Le centre de contrôle du SPVM, qui collecte vidéos, cartes et échanges radio, sera en alerte ce soir pour la manifestation contre la brutalité policière. PAGE 04 Mémoire d’écurie Le documentaire Le Horse Palace fait le portrait d’une des dernières écuries de Montréal. PAGES 26-27 Indignation La population québécoise avait été outrée par le verdict de non-responsabilité criminelle et avait tenu des manifestations dans de nombreuses villes pour crier son désaccord. lorsque Guy Turcotte a été libéré en décembre dernier. Lorsque le Directeur des poursuites criminelles et pénales a fait part de son intention d’en appeler du verdict, il a indiqué que le juge avait « erré en droit sur des points susceptibles d’avoir influencé le jury dans ses conclusions quant à la non-responsabilité criminelle pour cause de troubles mentaux » du D r Turcotte. LA PRESSE CANADIENNE/MÉTRO Dons illégaux encouragés chez SNC-Lavalin Yves Cadotte a expliqué que son entreprise avait donné plus d’un million de dollars au PQ et au PLQ par l’intermédiaire de ses employés. PAGE 03 MAX : -3° MIN : -10°



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :