Métro Montréal n°2013-03-14 jeudi
Métro Montréal n°2013-03-14 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2013-03-14 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (237 x 291) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 16,6 Mo

  • Dans ce numéro : François, premier pape d'Amérique.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
+BOUFFE Tablée des chefs 700 000 personnes nourries par la relève e - MÉTRO journalmetro.com jeudi 14 mars 2013 Exposition Un corps sain sur une planète verte Pour une 16 e édition consécutive, l’expo Manger santé et vivre vert se tiendra en fin de semaine à Montréal. L’occasion est ainsi donnée de se renseigner auprès des 250 exposants sur la qualité et la provenance des aliments et des produits utilisés quotidiennement. Outre les 50 ate liers et conférences proposés, près d’une vingtaine de démonstrations culinaires sont organisées afin d’apprendre différentes recettes, des à lunch et autres gestes écologiques. Durant l’événement, le 3 e Championnat amateur de cuisine santé de Montréal récompensera les chefs amateurs qui s’efforcent de cuisiner sainement au quotidien. MÉTRO Au Palais des congrès Demain de 11 h à 20h, samedi de 10 h à 18 h et dimanche de 10 h à 17h. Entrée : 12 $ expomangersante.com Vin de la semaine Santa Cristina CHIANTI SUPERIORE D.O.C.G., ITALIE, CODE SAQ 11315411, 15,95 $ (RABAIS DE 1,50 $ JUSQU’AU 17 MARS) Parmi les vins en promotion durant la campagne « Festivino », le Santa Cristina figure dans les choix intéressants avec ses effluves de fruits noirs secs, de prune et d’épices. Plutôt généreux en bouche, il se veut également soyeux et équilibré. Il accompagnera à merveille la plupart des plats en sauce tomatée, ou encore, les volailles et les viandes blanches grillées. JULIE PERREAULT, LES CONNAISSEURS SAQ Norman Fei Peng se prête au jeu de la tague gastronomique Entrevue. Chaque deux semaines, un chef montréalais parle à Métro de sa cuisine, puis lance la balle à un de ses coups de cœur afin de dresser un portrait de la cuisine montréalaise par les chefs qui la font. Aujourd’hui, c’est Norman Fei Peng qui se prête au jeu. VÉRONIQUE LEDUC info@journalmetro.com Plus que jamais, les chefs sont mis à l’avant-scène. Autrefois dans l’ombre, ils sont désormais devenus des stars et ils sont les porte-étendards d’une scène gastro nomique montréalaise forte, vivante et innovatrice. On trouve à Montréal des centaines de restaurants. Qui de mieux placé, pour guider les épicuriens dans ce dédale de saveurs, que les restaurateurs eux-mêmes ? Huitième service : Norman Fei Peng, de Cuisine Szechuan. C’est Derek Dammann, de Maison Publique, qui nous a menés à Cuisine Szechuan en avouant que c’était le seul endroit à Montréal capable de lui donner des envies de plats qu’il n’avait d’autre choix que de satisfaire. Ces « rages » sont provoquées par deux chefs : Andy Su et Norman Fei Peng. Ce dernier œuvre à Cuisine Szechuan depuis 2009, après avoir travaillé comme Recette. Lapin aux olives et au chorizo LA RECETTE DU CHEF Patrice Gosselin Chef des Explorateurs culinaires Avec Pâques qui est à nos portes, le chauve chef des Explorateurs culinaires Patrice Gosselin vous présente une recette succulente et réconfortante qu’on peut déguster en famille : le lapin aux olives et chorizo. Comment on fait Préchauffer le four à 350 degrés. Colorer les oignons, les rondelles de chorizo et l’ail écrasé dans un peu d’huile d’olive. Transférer dans un grand plat allant au four. Versez les tomates avec le jus et écraser grossièrement. Enfariner les morceaux de lapin et colorer dans une poêle avec l’huile d’olive. Norman Fei Peng/YVES PROVENCHER/MÉTRO chef à Wakamono, sur Mont- Royal, à Primadonna, sur Saint-Laurent, à Coba, quatre ans, Norman prépare une cuisine traditionnelle sichuanaise. « Nous importons les piments forts et les épices directement de Chine afin de créer des goûts authentiques pour que nos clients d’origine chinoise aient l’impression de manger comme à la maison. Notre volonté est d’apporter la vraie cuisine sichuanaise au Canada », explique le chef qui s’inspire d’ailleurs des goûts de son enfance, passée en Chine, pour créer ses plats. Ingrédients coupé en 6 morceaux gros morceaux d’olive entières de volaille frais piquants coupés en rondelles (noires et vertes) Ajoutez dans le grand plat avec tous les autres ingrédients et enfourner 1 heure et demie. Servir avec du riz sauvage. Quels sont selon vous les incontournables de Cuisine Szechuan ? Le sauté de haricots verts avec chili et porc haché, le filet de poisson dans le bouillon d’épices sichuanaises et poulet Gong Bao, et, le poulet frit avec sauce épicée au cumin, côtes levées aigres-douces et chili bœuf au poivre. Votre chef coup de cœur à Montréal ? Ken Tran, du restaurant Coba, sur Laurier. Que faut-il absolument goûter si on s’y rend ? Le bœuf sauté ! Au suivant... Lapin aux olives et au chorizo/LES EXPLORATEURS CULINAIRES Où nous mènent nos chefs ? 38 -> Petit Extra -> Au Cinquième Péché -> Laloux -> MAS Cuisine -> Blackstrap BBQ -> Maison Publique -> Cuisine Szechuan -> Coba Dans deux semaines, on s’entretient avec Ken Tran, du restaurant Coba. Cuisine Szechuan 2350, rue Guy 514 933-5041
Vieux-Port. Duo de chefs aux fourneaux de La Cabane ANICÉE LEJEUNE anicee.lejeune@journalmetro.com Pour une quatrième édition consécutive, La Cabane reprend vie dans le Vieux-Port. Cette fois, elle prend ses aises Aux Éclusiers. Et pour régaler les gourmands, un duo de chefs a pris les commandes des fourneaux de La Cabane. La Portugaise Helena Loureiro (Portus Calle et Helena) a créé le menu, et Giovanni Apollo l’exécute, aidé de son équipe. Le décor recrée celui d’une cabane, mais dans une version plus chic et plus urbaine. Le concept, lui, reste le même : on partage un repas entre amis dans une ambiance décontractée. Pour le menu, Helena Loureiro s’est inspirée de ses origines portugaises en accommodant les plats à la sauce québécoise. Des bouchées à partager nous mettent en appétit. Un copieux plateau composé de croquettes de morue (Pasteis de Bacalhau), de salaison de porc, de sardines en escabèche au cidre de pomme et d’une salade d’endives avec gravlax d’agneau, joue de porc fumé frite, pommes Golden et vinaigrette à l’érable ouvre le menu. On craque pour les croquants Pasteis de Bacalhau et pour la délicieuse salade d’endives et sa vinaigrette à l’érable. Le potage de pommes de terre, chou frisé et Caldo Verde avec chorizo et galette de rösti, servi ensuite, ne nous a pas renversés. On aurait pris quelques tranches de chorizo en plus peutêtre, pour donner un peu de goût au tout. La galette de rösti, qui ressemblait plus à une galette d’omelette, était de trop. facebook.com/lamourestdanslepre.v @ADLPRE Le décor recréé est celui d’une cabane traditionnelle, mais dans une version plus chic et plus urbaine./LA CABANE/COLLABORATION SPÉCIALE Capacité 120 Sur 2 étages, La Cabane peut accueillir jusqu’à 120 personnes. JEUDI 21H EN RAPPEL DIMANCHE 18H Le Feijoada, le plat principal, servi dans un chaudron à partager, est un ragoût de fèves aux deux chorizos, jarret de porc et bacon fumé avec des pilons de poulet laqué à l’érable et un œuf poché. Si c’est le plat qui ressemble le plus à ce qu’on trouve dans nos assiettes québécoises, c’est aussi celui qui s’avère être le moins goûteux et le moins réconfortant. Le plat semble avoir manqué d’attention et d’amour. En guise de poudre de perlimpinpin, on arrose le tout d’un peu de sirop d’érable. Nos papilles se réjouissent. Comme dans toute cabane à sucre qui se respecte, l’expérience s’achève en se sucrant le bec avec un trio de desserts. Pour l’occasion, les traditionnels et succulents Pasteis de nata sont revisités à l’érable, le pouding au chocolat est relevé d’une onctueuse chantilly à l’érable, et enfin, la tarte à l’érable du pâtissier Christophe Morel nous comble. Bien que bon et joliment exécuté, le menu, qui coûte 59 $ par personne avant alcool, taxes et service, aurait mérité un peu plus d’amour et de passion, pour recréer l’expérience d’une cabane traditionnelle. La Cabane Aux Éclusiers par Apollo Salade d’endives et gravlax d’agneau/LA CABANE Ragoût de fèves/LA CABANE Trio de sucres/LA CABANE L’ANNUEL DE L’AUTOMOBILE BOUSCULE LA TRADITION : APRÈS LE 2013 ET AVANT LE 2014, VOICI LE 2013 PLUS… 2013 > NOTRE BOULE DE CRISTAL S'EST PENCHÉE SUR L’AVENIR DE TOUS LES MODÈLES DE TOUS LES CONSTRUCTEURS ! UNIQUE L'INDUSTRIE LANCE DES NOUVEAUX MODÈLES À UN RYTHME D'ENFER ! NOUS AVONS TESTÉ POUR VOUS PAS MOINS DE 22 NOUVEAUTÉS QUI N’ONT PAS PU FIGURER DANS NOTRE ÉDITION 2013 ! & EXCLUSIF 2013 Corvette Stingray 2014 BENOIT CHARETTE\PIERRE MICHAUD\ANTOINE JOUBERT\TOUTE L’ÉQUIPE Seulement 18,95$ En vente partout ! vtele.ca | v mobile 39



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :