Métro Montréal n°2013-03-12 mardi
Métro Montréal n°2013-03-12 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2013-03-12 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (237 x 291) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 9,8 Mo

  • Dans ce numéro : un employé de la ville se suicide.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Assurance-emploi Des parents admissibles à la prestation-maladie Ottawa a annoncé qu’il serait dorénavant permis, pour les personnes touchant une prestation parentale du programme d’assuranceemploi, de demander une indemnisation pour cause de maladie. Cette nouvelle mesure, qui doit entrer en vigueur le 24 mars, touchera environ 6 000 Canadiens. LA PRESSE CANADIENNE Ottawa Publicités coûteuses Le gouvernement de Stephen Harper a déboursé 21 M$ en campagnes publicitaires pour son Plan d’action économique 2011-12 Ottawa a aussi dépensé 78,5 M$ au cours de la dernière année financière pour rappeler entre autres aux Canadiens la transition des oreilles de lapin à la télévision numérique, ou pour parler de la guerre de 1812, des abus envers les personnes âgées ou de la lutte contre la consommation de drogue. LA PRESSE CANADIENNE Crédit pour l’embauche visant les petites entreprises Jusqu’à 1000 $ de cotisations à l’AE journalmetro.com mardi 12 mars 2013 La souveraineté encore au menu Société. Les États généraux sur la souveraineté du Québec entament leur deuxième phase. Un exercice qui tend à passer presque inaperçu. MATHIAS MARCHAL mathias.marchal@journalmetro.com Alors que le Sommet sur l’enseignement supérieur a déchaîné les passions dernièrement, les États généraux sur la souveraineté peinent à attirer l’attention médiatique. Comme lors du lancement, il y a un an, seuls quelques médias étaient présents au dévoilement du contenu de la grande assemblée générale du 6 avril prochain. « C’est une initiative citoyenne, on n’a pas du tout les mêmes moyens », répond Danic Parentau, un des sept membres de la Commission des États généraux sur la souveraineté du Québec. Il souligne toutefois que cela n’a pas empêché la commission de tenir 13 assemblées régionales qui ont accueil- LES RÉDUCTIONS D’IMPÔT TRAVAILLENT POUR VOUS Elles aident les Canadiens en créant des emplois et en favorisant la croissance économique. Crédit d’impôt pour les activités artistiques des enfants Jusqu’à 75 $ par enfant Sébastien Ricard est un des membres de la Commission nationale des États généraux sur la souveraineté du Québec./YVES PROVENCHER/MÉTRO li quelque 1 200 participants lors de la phase I. Cette dernière visait à documenter les 92 blocages expliquant pourquoi le système canadien empêcherait le Québec de se développer pleinement. Pour la phase II, les 500 délégués attendus à Québec le 6 avril Crédit d’impôt pour les aidants familiaux Jusqu’à 300 $ plancheront sur trois chantiers, a indiqué Gilbert Paquette, président du Conseil de la souveraineté du Québec. Cette phase vise à prioriser certains thèmes et à trouver des solutions aux blocages. Le premier chantier sera intitulé La souveraineté populaire et le pouvoir constituant. Il vise notamment à promouvoir une nouvelle approche mettant en valeur la souveraineté du peuple avant celle de l’État. Une thématique toujours porteuse, un an après le printemps érable, selon l’un des commissaires, Sébastien Ricard. Crédit d’impôt pour l’achat d’une première habitation Jusqu’à 750 $ Profitez de ces réductions d’impôt et des autres mesures. Produire sa déclaration en ligne, c’est vite payant. Visitez arc.gc.ca/reductionsdimpot Dépassée 66% Déduction des frais liés aux outils des gens de métier Jusqu’à 500 $ de votre revenu 06 Selon un sondage CROP commandé l’automne dernier par L’idée fédérale, 66% des Québécois pensent que le débat sur la souveraineté est dépassé. Les deux autres chantiers viseront à réconcilier économie et souveraineté et à établir les jalons du futur plan d’action du Conseil de la souveraineté. Du côté des opposants à la souveraineté, l’analyse est tout autre. « Aujourd’hui, plus que jamais, l’unité canadienne constitue pour toutes les provinces, y compris le Québec, un levier économique essentiel pour la prospérité, la croissance et la création d’emploi », écrit Stéphane Dion dans une note économique publiée récemment par le groupe de réflexion L’idée fédérale. Chiffres à l’appui, il clame que les réglementations fédérales uniformes, la monnaie commune, l’absence de barrières tarifaires, l’habitude de travailler ensemble « et cette chose que l’on nomme la solidarité nationale » ont permis au Québec de traverser plusieurs tempêtes économiques.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :