Métro Montréal n°2013-03-12 mardi
Métro Montréal n°2013-03-12 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2013-03-12 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (237 x 291) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 9,8 Mo

  • Dans ce numéro : un employé de la ville se suicide.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
journalmetro.com mardi 12 mars 2013 Bouquet printanier Chaque mardi, la journaliste et animatrice Julie Laferrière et l’humoriste, animateur et illustrateur Pierre Brassard posent un regard original sur les usagers du transport en commun. Chronique. Vendredi, il est 10 h 40. HORS DU COMMUN Julie Laferrière Journaliste et animatrice Notre climat québécois, on sera d’accord, est tout sauf plate. La chance que nous avons de traverser quatre saisons nous prémunit contre la monotonie. Quand il est question de notre météo, on ne pense pas au mot « tempéré », mais plutôt à « tempérament ». Sanguins l’été ? Plus réservés l’hiver ? Nuancés au Styles Je fais face à une banquette où cinqusagers ont pris place. Je fixe leurs pieds en cette journée quasi printanière. S’y trouvent autant de styles que de paires de pieds. moment de l’éveil du printemps ou sur le chemin automnal de la dormance ? Il serait un peu simplet de généraliser ainsi la psychologie d’un peuple entier. Cependant, on peut avancer, sans trop se tromper, que les Québécois sont tous Participez à une courte étude clinique à Montréal concernant un nouveau médicament de recherche sous forme de vaporisateur nasal ! Vous êtes éligibles si vous êtes âgés de 18 à 50 ans, non-fumeur et souffrez des symptômes du rhume avec congestion nasale. Vous recevrez une indemnité allant jusqu’à 850$ pour votre participation. Enrhumé ? Contactez-nous dès maintenant ! 514-381-2546 (ALGO) algopharm.com Acadie ILLUSTRATION : PIERRE BRASSARD | WWW.PIERRREBRASSARD.COM confrontés à un défi de taille : celui de se composer une garde-robe adéquate pour traverser, année après année, nos jours cyclothymiques. Moins trente, pluie, grésil, bouette, slush, canicule – les Californiens ou les Caribéens seraient admiratifs devant la complexité de nos habillements. Idem pour nos pieds, Suivez nous sur facebook qu’on doit protéger au fil du temps qui change. Et c’est exactement, ce matin, ce qui attire mon attention. Je fais face à une banquette où cinqusagers ont pris place. Je fixe leurs pieds en cette journée quasi printanière. S’y trouvent autant de styles que de paires de pieds. Un homme porte encore ses grosses bottes lunaires, au cas où une tempête surgirait en fin de journée. Un autre a enfilé ses souliers de course, mais assure chaleur à ses pieds grâce à une énorme paire de bas de laine. Pieds qu’il espère maintenir au sec tout le jour durant, en évitant la gadoue et les multiples flaques d’eau. Ce que sa voisine, qui arbore des bottes LE PLUS GRAND QUOTIDIEN INTERNATIONAL AU MONDE Métro Montréal est l’une des éditions quotidiennes de Métro International, publiées dans 23 pays à travers le monde. Montréal, Paris, Santiago, etc.. Chaque jour, Métro est lu par 22 millions de lecteurs dans 120 villes à travers le monde. 18 de pluie, n’a justement pas voulu courir, comme risque. Une paire d’escarpins jaune orange vient conclure en beauté ce bouquet. Malgré le fait que l’hiver ne soit pas terminé – loin de là – cette jeune femme a décidé qu’aujourd’hui, c’était l’été. C’est ce qu’on peut appeler un audacieux et joyeux pied de nez !
Le magazine VÉRO sera en kiosque dès l’automne Média. Bien-être, santé, beauté, mode, reportages, rencontres... Le nouveau magazine qui portera le nom de la célèbre animatrice reflétera son énergie, son style, ses valeurs. Petit aperçu de VÉRO... et de ce qu’on trouvera dans ses pages. On dit que l’industrie de l’imprimé est vouée à disparaître un jour. En lançant un magazine papier, est-ce une façon de dire : « Non ! La presse écrite n’est pas morte » ? Je pense que l’imprimé n’est pas mort encore ! Et le créneau dans lequel on va se trouver, le public auquel on compte s’adresser, ce sont des gens qui s’intéressent encore aux copies papier des magazines. Si je me fie aux femmes de ma génération qui sont dans ma situation, on travaille, on est maman, on est tout ça à la fois, et on dirait qu’un des seuls plaisirs qu’il nous reste, quand on est capables d’avoir 15 minutes, c’est de feuilleter un magazine ! On sait que vous êtes très proche de votre public. Sentez-vous que ce nouveau projet vous permettra de vous rapprocher encore davantage des gens qui vous suivent ? D’ouvrir encore plus le dialogue ? Je me trouve tellement chanceuse d’avoir cette relation avec les gens qui me suivent depuis toutes ces années ! Le magazine VÉRO, c’est une suite logique. C’est le prolongement de tout ce que j’ai mis en place. Il sera un véhicule de plus pour parler à ces gens qui m’écoutent à la Haute fréquence 4 Le magazine VÉRO sera publié quatre fois par année. « J’aime mieux faire moins de numéros, mais les faire bien. Et puis, je préfère aussi voir la réaction des lectrices, dit Véronique Cloutier. Si ça fonctionne, qui sait, peut-être on va augmenter la cadence ! » radio, qui regardent ce que je fais à la télé et qui achètent la collection de vêtements [Véro, en vente à L’Aubainerie]. En plus, sur papier, on est moins limité, on peut mieux expliquer tout ce qu’on a à dire. Est-ce qu’on peut s’attendre à lire des articles signés de votre plume ? Je n’ai pas la prétention d’être journaliste ou de savoir écrire. Je préfère aller chercher des gens qui ont ce talent-là et les mettre en valeur. Mais c’est sûr que je vais signer un billet au début. Parce qu’on ne prête pas son nom et son visage à un magazine sans rien écrire du tout ! Les articles en profondeur, les reportages et les rencontres avec les personnalités, par contre, ça, je vais laisser ça aux gens dont c’est le métier. On vous présente comme « la muse » de ce magazine. Donc, vous inspirez les articles. Est-ce que vous les approuvez aussi ? Oui, je vais approuver le contenu et la ligne directrice. Particulièrement au début, pour pouvoir donner la couleur et le ton au magazine, comme moi je les vois et je les veux. Je vais suivre toutes les étapes de près ! Est-ce que VÉRO évoquera un peu le magazine O d’Oprah ? Un peu, puisqu’on y trouvera ce désir d’être une meilleure « C’est un privilège assez exceptionnel d’avoir un magazine à son image ! s’exclame Véronique Cloutier. Je n’en serai pas entièrement responsable, bien sûr, mais on souhaite faire en sorte que VÉRO me ressemble ! » /COLLABORATION SPÉCIALE personne que l’on trouve chez elle aussi. Et puis, Oprah est un modèle à suivre pour les animatrices comme moi qui diversifient leurs activités ! C’est sûr qu’il y a un parallèle à faire... mais à plus petite échelle ! (Rires) VÉRO sera-t-il principalement un magazine de mode ? On traitera de mode, bien sûr, mais aussi de santé, de beauté, d’art de vivre, de toutes ces choses qui intéressent les femmes. En plus de tous ces sujets un peu plus légers, on va offrir des reportages sur des CESSEZ DE CHERCHER À GAUCHE ET À DROITE. Les prix Air Canada les plus bas se trouvent sur aircanada.com sujets plus sérieux qui font réfléchir. Mon désir, c’est vraiment de créer un magazine qui aide à devenir une meilleure personne. C’est une quête dans l’air du temps et elle m’habite beaucoup. Ce désir de m’améliorer comme femme, comme mère, comme épouse, comme fille, comme sœur, comme amie... Ce sont des choses très importantes à mes yeux. On annonce que le magazine « s’adressera aux femmes qui veulent être bien dans leur peau ». Est-ce dire que vous FAITES LE TEST. Si vous trouvez, dans les 24 heures, un prix Air Canada inférieur au nôtre, nous vous accorderons un crédit de 50 $ plus la différence du prix. Réservez dès maintenant. 19 aurez le souci de présenter une image saine et diversifiée dans vos pages ? C’est sûr ! C’est une de mes premières préoccupations ! J’en ai d’emblée parlé avec l’équipe de TC Media [qui lance le projet en collaboration avec Véronique Cloutier]. C’est ma visée numéro un ! Quand on va voir des mannequins dans le magazine, on verra surtout des femmes heureuses, qui sont belles, qui se trouvent belles et qui le sont, chacune à leur façon. PROPOS RECUEILLIS PAR NATALIA WYSOCKA 3CULTURE À faire aujourd’hui Burlesque, l’art et le jeu de la séduction Ce soir, TV5 présente Du froufrou dans les veines, le deuxième épisode de sa série documentaire consacrée à cet art coloré qui connaît un incroyable regain de popularité. Dans cet épisode, on découvre deux villes dotées d’une énergie déraisonnable qui sortent le burlesque des conventions habituelles : Berlin, la provocante, et Chicago, le creuset du burlesque américain. À TV5 Ce soir à 21 h C’EST LA PROMESSE QUE VOUS FAIT AIR CANADA. Vous trouverez toujours nos prix les plus bas sur aircanada.com La garantie des plus bas prix Air Canada s’applique également aux réservations effectuées par les agents de voyages sur le site aircanada.com/agents Notre promesse : si vous trouvez, dans les 24 heures suivant l’achat de billets sur aircanada.com, un prix Air Canada plus bas d’au moins 5 $ pour exactement le même vol Air Canada, Air Canada Express MC (exploité par Jazz Aviation LP, Sky Regional Airlines inc., Exploits Valley Air Services Ltd. ou Air Georgian) ou Air Canada rouge au départ du Canada, Air Canada vous offrira un crédit de 50 $ plus la différence du prix par passager. Les prix non accessibles au public et les vols à code multiple sont exclus. D’autres conditions s’appliquent. Pour tous les détails, visitez aircanada.com/garanti. MC Air Canada Express est une marque de commerce d’Air Canada.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :