Métro Montréal n°2013-03-12 mardi
Métro Montréal n°2013-03-12 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2013-03-12 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (237 x 291) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 9,8 Mo

  • Dans ce numéro : un employé de la ville se suicide.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Tout de blanc vêtu, Luka Rocco Magnotta est demeuré impassible tout au long de la procédure, comme à chacune de ses présences en cour jusqu’ici./LA PRESSE CANADIENNE Verdict attendu sur le huis clos de Magnotta Meurtre. Alors que le présumé tueur Luka Rocco Magnotta était de retour au Palais de justice de Montréal, hier, pour le début de son enquête préliminaire, les différentes parties se sont affrontées sur la nécessité d’un huis clos. L’avocat de Magnotta, Luc Leclair, a demandé que l’enquête préliminaire se déroule à huis clos, ce qui en interdirait l’accès au public et aux journalistes. Il a allégué que toute information qui filtrerait de la salle d’audience pourrait porter atteinte au droit de son client à subir un procès juste et équitable. L’avocat qui représente la famille de la victime s’est opposé à cette requête, tout comme les avocats qui représentent les médias. L’un d’eux, Me Mark Bantey, a expliqué à la sortie de l’audience que l’ordonnance de non-publication qui est déjà en vigueur répond aux besoins de la défense. Ce dernier juge excessive la demande de huis clos. « C’est inusité. Je n’ai jamais vu le public exclu d’une enquête préliminaire, sauf dans un cas rendu en 1982, et c’était bien avant les décisions de Exclusion inutile « Il n’est pas nécessaire d’exclure le public ou les journalistes de la salle. Au contraire, il est essentiel [qu’ils] soient là pour examiner la procédure. » Me Mark Bantey, avocat la Cour suprême sur les ordonnances de non-publication », a-t-il précisé. La juge Lori-Renée Weitzman, qui préside l’audience, a pris l’affaire en délibéré et doit se prononcer ce matin. Luka Rocco Magnotta est accusé du meurtre prémédité de Jun Lin, un étudiant d’origine chinoise qui fréquentait l’Université Concordia. Il aurait ensuite démembré son cadavre dans un appartement du quartier Côtedes-Neiges et aurait expédié certains des membres par la poste. Des paquets contenant des parties du corps de Jun Lin avaient été envoyés aux bureaux du Parti conservateur du Canada à Ottawa, du Parti libéral du Canada et à deux écoles de Vancouver. Lors de sa première comparution, en juin dernier, Magnotta avait plaidé non coupable. LA PRESSE CANADIENNE Premières Nations *AUCUN ACHAT REQUIS. Compte Facebook obligatoire. Le concours a lieu du 9 janv. au 2 avril 2013. Affi chez une photo sur Facebook et courez la chance de gagner un voyage de 3 nuits pour 4 personnes en Suisse (VDA : 12 000 $). Limite d’une photo par jour par participant. Question d’ordre mathématique. Pour participer au concours ou pour lire les règlements, consultez la page facebook.com/lindtchocolatecanada. 03 Ottawa subit un revers Le gouvernement fédéral a subi un autre revers dans ses efforts visant à empêcher que la bataille au sujet de l’aide à l’enfance chez les Premières Nations n’aboutisse devant les tribunaux. La cour d’appel fédéral a donné raison aux militants des droits des enfants des Premières Nations, qui prétendent qu’Ottawa lèse les communautés autochtones en sous-finançant les services d’aide à l’enfance. LA PRESSE CANADIENNE Philippe Couillard Amitié embarrassante Le candidat à la chefferie du PLQ Philippe Couillard/ARCHIVES MÉTRO Philippe Couillard, qui est candidat à la chefferie du Parti libéral du Québec, tente de minimiser ses liens d’amitié avec Arthur Porter, ancien directeur général du Centre universitaire de santé McGill (CUSM). M. Porter est visé par un mandat d’arrêt de l’Unité permanente anticorruption (UPAC) et est notamment accusé de fraude. D’après un reportage de Radio-Canada, M. Couillard a décrit M. Porter comme étant un excellent ami lors d’un passage à l’université McGill en octobre 2011. M. Couillard prend toutefois maintenant ses distances. Les deux hommes se connaissent depuis 10 ans. Ils ont essayé de lancer une entreprise ensemble. MÉTRO 1ACTUALITÉ Pauline Marois Pas d’immunité papale La première ministre Pauline Marois ne se privera pas de critiquer les positions du cardinal Marc Ouellet s’il devait être élu pape. « Je n’invente rien en vous disant qu’il a des positions conservatrices », a-t-elle mentionné aux journalistes, hier. La première ministre a toutefois déclaré qu’elle serait fière advenant la concrétisation d’un tel scénario. « Nous serons très fiers de voir un Québécois à la tête de l’Église catholique (...) mais je ne me priverai pas, s’il y a des positions avec lesquelles je suis en désaccord, de le dire », a commenté M me Marois. LA PRESSE CANADIENNE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :