Métro Montréal n°2013-03-07 jeudi
Métro Montréal n°2013-03-07 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2013-03-07 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (237 x 291) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 14,7 Mo

  • Dans ce numéro : Québec inflexible sur l'aide sociale.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
présente Les dons... 3399, boul. Des Sources, Dollard-des-Ormeaux 875, boul. Curé-Labelle, Laval 1051, boul. Des Laurentides, Laval 1401, Chemin de Chambly, Ste 31 A, Longueuil Lundi - vendredi 9 h - 21h, samedi 9 h - 17h, dimanche 10 h - 17 h visitez villagedesvaleurs.com Village des Valeurs paie des organismes à but non lucratif locaux chaque fois que vous faites un don. Déposez vos dons de vêtements et articles ménagers au Centre de dons communautaire situé à Village des Valeurs : font énormément de bien. journalmetro.com jeudi 7 mars 2013 Les méchantes Barbies Filles arrêtées à Los Angeles : dans un gang de rue, les filles assument des travaux auxiliaires, comme le transport des armes et de la drogue./GETTY Agression. Plus sourde, moins documentée, la violence faite aux femmes par des femmes augmente. Les gangs de filles et les femmes au foyer qui exploitent leurs employées sont deux exemples de ce phénomène. ELISABETH BRAW Metro World News Une guerre fait rage au Cap, en Afrique du Sud. Des filles sont poursuivies, menacées et attaquées avec des couteaux et des tournevis. Et les auteures de ces méfaits sont d’autres filles. Les gangs féminins du Cap s’appellent les Vatos Babes, les Voora Babes, les Black Bitch on Board (BBOD), les Black Bitch Under Cover (BBUC), les Fait Babes et la Mandonsela Company (MDC). « Elles cachent des armes dans leurs sacs d’école, espionnent des gangs rivaux et se battent comme des garçons », a expliqué une adolescente de 17 ans au site de nouvelles sud-africain IOL. Au cours d’un récent incident, une fille des Vatos Babes a été attaquée tandis qu’elle rentrait chez elle. Cependant, comme ses parents ignorent qu’elle fait partie d’un gang, elle n’a pas rapporté l’agression à la police. Dans d’autres pays, des femmes s’en prennent à des SÉRIE VIOLENCE CONTRE LES FEMMES Villes Les points chauds de la violence féminine : 1. Le Cap : gangs de filles 16 2. New York : gangs de filles 3. Colombie : filles soldates des FARC 4. Liban : femmes abusant de domestiques 5. Jordanie : femmes abusant de domestiques femmes avec la même férocité. À New York, les Bad Barbies opèrent dans le Bronx. À Ciudad Juárez, au Mexique, des femmes occupent des positions importantes dans les cartels de la drogue. Et au Guatemala, les gangs féminins recrutent des membres et rançonnent leurs victimes. « Il n’existe pas de statistiques fiables au sujet du nombre de femmes qui appartiennent à ces groupes, mais dans certains quartiers, ça peut atteindre 40%, explique Chitra Raghavan, professeure de psychologie au John Jay College Of Criminal Justice, à New York. « Les bandes de filles assument des travaux auxiliaires, comme le transport des armes et de la drogue, et ne commettent pas de délits à la même fréquence que les hommes. » Une forme bien différente de violence entre femmes se répand au Proche-Orient : l’esclavage domestique. « Les travailleuses se font confisquer leur passeport par leurs employeuses, qui les empêchent ensuite de sortir, retiennent leur salaire et leur infligent des mauvais traitements », rapporte Rola Abimourched, coordonnatrice de programme au KAFA (enough) Violence & Exploitation, un organisme venant en aide aux femmes victimes de violence à Beyrouth, au Liban. « L’employeuse est en général la coupable. Elle est responsable du ménage et éprouve souvent l’obligation de montrer à son mari qu’elle maîtrise ce qui se passe dans la maison. Parfois aussi, le mari se montre amical avec la travailleuse domestique, ce qui suscite d’autres types de tensions. » Aline Skaf, la femme de Hannibal, un des fils de Mouammar Kadhafi, aurait ainsi torturé la bonne d’enfants du couple, Shweyga Mullah, en lui versant de l’eau bouillante sur la tête. Les choses se passent un peu mieux pour les filles qui appartiennent à un gang : elles sont en effet autorisées à quitter la bande quand elles tombent enceintes. En fait, remarque M me Raghavan, « une fille qui veut sortir d’un gang s’arrange pour tomber enceinte ».
L’Égypte s’enlise dans la crise Le Caire. Un tribunal égyptien a ordonné hier la suspension des élections parlementaires qui devaient commencer en avril. Pussy Riot en appel ? À l’origine d’une crise Deux ans après la chute du despote Hosni Moubarak, la ville balnéaire de Port-Saïd demeure le fer de lance de l’opposition au régime. Masry SC ont été condamnés à la peine capitale, accusés de la mort 1 an plus tôt de 74 personnes, lors d’un match de football contre le club cairote Al-Ahly. la population a massivement manifesté. Depuis, plus de 40 personnes sont mortes dans des affrontements avec les forces de l’ordre. La décision ouvre maintenant la voie à une nouvelle bataille juridique qui risque d’aggraver la crise politique entre le président islamiste et ses opposants. La nouvelle confusion entourant les élections illustre la paralysie qui s’est emparée de l’Égypte depuis des mois, entre l’impasse politique, les conflits internes opposant les institutions de l’État, la détérioration de la situation économique et la vague de grèves et de manifestations contre le président MohamedMorsi et les Frères musulmans. Les partisans islamistes du président et une certaine partie de la population exaspérée par les troubles voyaient les élections parlementaires comme une étape vers le retour à la stabilité, accusant l’opposition d’alimenter l’agitation pour faire dérailler le scrutin. Mais l’opposition libérale et laïque avait appelé au boycottage du vote, estimant que le président devait d’abord trouver une forme de consensus politique et apaiser la colère populaire. Avec ou sans boycottage de l’opposition, les islamistes vont probablement remporter une majorité parlementaire. Le conseiller juridique du président, MohammedFouad Gadallah, a déclaré à l’Associated Press que le gouvernement respecterait la décision de suspendre les élections et de transmettre la loi électorale à la Cour suprême. Les élections parlementaires en plusieurs phases devaient commencer le 22 avril et durer près de 2 mois. ASSOCIATED PRESS Un représentant du groupe a déposé une demande d’appel devant le plus haut tribunal de Moscou, hier. L’ombusdman russe en matière de défense des droits humains, Vladimir Loukine, a déposé un affidavit afin de soutenir la requête d’annulation de la condamnation./AP À Port-Saïd, au nord du canal de Suez, des violences ont opposé la police aux manifestants pour le quatrième jour consécutif./KHALIL HAMRA/ASSOCIATED PRESS BRISEZ votre routine... 5220 MÉTROPOLITAIN EST, MONTRÉAL 514 593-1169 Ouvert du Lundi au Mercredi de 10h à 21h, Jeudi au Samedi de 10h à 24h, Dimanche de 10h à 22h 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :