Métro Montréal n°2013-03-04 lundi
Métro Montréal n°2013-03-04 lundi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2013-03-04 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (237 x 291) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 7,4 Mo

  • Dans ce numéro : Québec contre l'homophobie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
+AUTO Accidents mortels Les gros plus à risque Le surpoids est dangereux pour la santé, tout le monde le sait. Mais voilà que s’ajoute un nouveau risque : celui de périr dans un accident de voiture. Une étude publiée dans le Emergency Journal of Medicine, prouve que les gens obèses courent 80% plus de risque d’avoir des accidents de voiture mortels. L’explication est simple : plus le bedon est dans le chemin, moins la ceinture pourra agir efficacement en s’appuyant sur les os du bassin pour retenir le conducteur au moment de l’impact. Le risque est deux fois plus grand chez les femmes. AUTOGO.CA journalmetro.com lundi 4 mars 2013 BMW M6 Coupé Monstre de puissance et de style Essai. Quelqu’un, un jour, devra m’expliquer. Comment une compagnie dont l’avenir tout entier semble se tourner vers les voitures électriques comme les modèles i peut-elle aussi produire un des coupés les plus puissants du marché ? AUTOGO.CA Marc Bouchard Journaliste automobile Cette nuance ne semble pas trop affecter le constructeur allemand BMW qui, sans aucune hésitation, présente encore et toujours son superbe coupé M6. Bien sûr, la saison hivernale et ses récents centimètres de neige fraîche ne sont pas nécessairement les meilleures conditions pour mettre à l’épreuve un tel monstre de puissance ; 560 chevaux demandent tout de même un certain respect et un peu de maîtrise. Mais une fois au volant, rien de tout cela ne paraît. La faible garde au sol ne permet certes pas de se faufiler entre toutes les congères, mais la BMW M6 ne souffre pas trop de la conduite hivernale. Quand on la regarde, la M6 a une allure bien à elle. Elle n’est pas aussi spectaculaire que la CLS AMG ni aussi dramatique que la Audi R8, mais, dans sa robe orange brûlé brillante, elle attire les regards. Il faut dire que sa longue silhouette abaissée, et les ajouts aérodynamiques installés spécifiquement sur la M6, la rendent irrésistible. Elle conserve quand même une certaine discrétion et n’est pas aussi flamboyante que ses rivales. Le véritable plaisir de la M6 réside cependant dans son habitacle. Même s’il fait un peu classe affaires et s’il se réserve un peu de sobriété, il affiche un bon confort et une liste d’accessoires de luxe plus longue qu’on pourrait en rêver. Avouons cependant que cette surabondance nécessite de longues minutes, voire de longues journées, d’apprentissage pour tout maîtriser, ce qui rend son usage complexe. BMW M6 Coupé/BMW Le véritable plaisir de la M6 réside dans son habitacle./BMW Forces capables de rendre la voiture plus performante Même au premier contact, il faut prendre en main la M6. Bien sûr, on peut se contenter des réglages de série, mais le coupé sportif permet aussi de modeler le comportement à Faiblesses plexe la fonction massage compromet l’agilité. notre guise. Des interrupteurs permettent de gérer la direction, les suspensions et même l’accélérateur pour les configurer en mode confort, sport ou sport plus, ce dernier évidemment réservé aux pilotes les plus expérimentés. Même son de cloche du côté des sièges : ils sont réglables dans plus d’une dizaine de directions, mais on peut aussi en ajuster les rembourrages pour qu’ils suivent les contours de notre corps. Un bémol cependant pour le « active seat », une fonction massage du popotin dont la qualité n’est rien de moins que douteuse. Attention : la M6 se présente comme un coupé quatre places, mais vous devez profondément détester vos passagers arrière pour leur imposer une longue randonnée. Le vrai bonheur de la Fiche technique 22 à partir de 124 900 $ 300 L 1 930 kg 560 chevaux 500 li-pi 4,4 L V8 biturbo sept vitesses (semi-automatique)/six vitesses (manuelle) 4,2 secondes 20 po 13,3 (semi-automatique)/14,4 (manuelle) 8,6 (semi-automatique)/9,2 (manuelle) Allure Quand on la regarde, la M6 a une allure bien à elle. Elle n’est pas aussi spectaculaire que la CLS AMG ni aussi dramatique que la Audi R8, mais, dans sa robe orange brûlé brillante, elle attire les regards. M6, c’est son V8 biturbo de 560 chevaux et ses 500 livrespied de couple. Dans la gadoue hivernale, on ne peut réellement en tirer profit, mais on peut allègrement abuser de son ronronnement quasi félin. Un son tellement agréable en fait qu’on éprouve le besoin d’éteindre le système audio haut de gamme, tout Bang & Olufsen soit-il, pour savourer la moindre note du moteur. Parfaite, la BMW M6 Coupé ? Presque... Il faut tenir compte du fait qu’elle a un prix de base supérieur à 100 000 $ et une consommation de 15 L aux 100 km en moyenne. Mais on peut s’en servir, même en hiver !
Lancements importants à Genève Plusieurs modèles intéressants seront dévoilés cette semaine au Salon international de l’automobile de Genève, en Suisse, qui ouvrira ses portes au public jeudi. Les voitures sport seront à l’honneur, comme toujours, avec l’introduction de versions décapotables de la Toyota FT-86 (Scion FR-S chez nous) et de la Chevrolet Corvette Stingray. La marque italienne Alfa Romeo, qui effectuera bientôt un retour sur le marché nord-américain, lancera sa nouvelle voiture sport baptisée 4C. Les riches et célèbres auront aussi de quoi se mettre sous la dent avec la présentation des superbolides McLaren P1 et Ferrari F150, du coupé Rolls-Royce Wraith et de la berline Bentley Continental Flying Spur. À un prix plus abordable, notons le dévoilement du Suzuki S-Cross en remplacement de la SX4, ainsi que de plusieurs variantes de la nouvelle Volkswagen Golf, incluant la GTI redessinée. Parmi les autres nouveautés présentées à Genève, on trouvera la BMW Série 3 Gran Turismo à hayon et le petit multisegment musclé Audi RS Q3. Du côté des véhicules concept, on présentera le Land Rover Defender électrique, la Spyker B6, le Kia Urban Salon de Genève Le Salon de Genève est considéré comme un des cinq plus grands salons automobiles du monde. 10 000 journalistes et 700 000 visiteurs chaque année. son plancher couvre une superficie de plus de 80 000 pi 2. environ 260 exposants venant de plus de 30 pays. Concept Vehicle, le Subaru VIZIV Concept et deux modèles de Mitsubishi, la CA-MiEV et la camionnette GR-HEV, munies de moteurs diesel et électrique. Hélas, bien des modèles séduisants introduits à Genève ne seront pas offerts en Amérique du Nord : la sportive SEAT Leon SC à hayon, la Volkwagen Golf R Cabriolet, les petits véhicules multisegment Peugeot 2008 et Renault Captur, ainsi que la puissante Mercedes-Benz A45 AMG. Enfin, VW lancera la version de production de la XL1, qui promet une consommation estimée à seulement 0,9 L/100 km. AUTOGO.CA Une boîte à neuf vitesses Land Rover proposera d’ici quelques jours une transmission automatique à neuf vitesses. Cette première mondiale, qui sera installée sur les Evoque 2014, n’est pas qu’un caprice : on estime qu’elle diminuera de 5% la consommation et les émissions de CO 2, sans aucun compromis sur la puissance. Les Coréens Kia et Hyundai ont annoncé la même technologie, mais n’ont pas encore dévoilé son application pratique. AUTOGO.CA/PHOTO : LANDROVER La Scion FR-S/TOYOTA ACHETEUR VEDETTE 2013 0 « Très satisfait t de mon choix et des conseils » - Daniel Brown, client chez Ville-Marie Suzuki. 0% 72 JUSQU’À 72 | 2995, HOCHELAGA | PRÉFONTAINE | 23 LES CONSOMMATEURS DOIVENT LIRE CE QUI SUIT :



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :