Métro Montréal n°2013-03-04 lundi
Métro Montréal n°2013-03-04 lundi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2013-03-04 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (237 x 291) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 7,4 Mo

  • Dans ce numéro : Québec contre l'homophobie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
S&P/TSX 12 773,1 TSX Crois 1 120,09 Nasdaq 3 179,29 S&P 500 1518,2 -0,38% -0,99% +0,3% +0,23% Oui, un PDG peut se moquer de son congédiement le blogue de DIANE BÉRARD lesaffaires.com/blogues/diane-berard Bombardier n’a pas encore officiellement démarré ses activités au Maroc, mais il est déjà considéré à Casablanca comme le plus important investisseur de 2012. C’est ce qui ressort du bilan que vient de présenter le Centre régional d’investissement (CRI) du Grand Casablanca, le cœur économique de ce pays du Maghreb. En 2012, la région de Casablanca a reçu des investissements de 24,4 milliards de dirhams, ou 2,95 G$, une hausse de 69% par rapport à 2011. L’implantation de Bombardier au Maroc est encore à son stade préliminaire. L’avionneur a annoncé au début de février la fabrication de ses premières pièces dans des installations temporaires. Qu’à cela ne tienne, le CRI du Grand Casablanca évalue à 1,66 milliard de dirhams, ou 190 M$, les investissements de Bombardier dans la région « Après quatre années et demie à titre de PDG de Groupon – des années à la fois intenses et merveilleuses –, j’aimerais consacrer plus de temps à ma famille. C’est une blague – je viens tout juste d’être congédié […] » Béni soit Andrew Mason, cofondateur et ex-PDG du site d’achats groupés Groupon, pour son humour ! Il s’est moqué de la langue de bois entourant généralement le congédiement des cadres supérieurs qui « quittent pour relever de nouveaux défis » ou « pour des raisons personnelles ». L’extrait précédent est tiré de la lettre qu’Andrew Mason a fait parvenir aux employés de Groupon à la suite de son congédiement jeudi dernier. Andrew Mason ne manque ni d’humour ni de lucidité. « Ceux qui se demandent pourquoi j’ai été congédié n’ont pas été attentifs. […] Les événements de la dernière année et demie parlent d’eux-mêmes. » Inauguré en novembre 2008, titre chouchou au moment de son lancement en Bourse, en novembre 2011, Groupon déçoit. Malgré ses 11 000 employés, ses 200 millions d’abonnés, ses 50 millions de « bons plans » par trimestre et une croissance des revenus de 30%, Groupon rate la cible. En novembre 2011, le titre se transigeait au quart de sa valeur de lancement. Des acquisitions à la pelle Il faut dire que Groupon a beaucoup changé depuis 2008. Il s’est internationalisé (48 pays). Une croissance qui n’a pas été réalisée à l’interne, mais qui s’avère plutôt le fruit d’acquisitions en cascade. Ce qui pose un formidable défi d’intégration des systèmes. Groupon aurait un retard d’un an sur ce plan, surtout du côté du mobile, là où s’effectuent désormais 40% des transactions Groupon. Andrew Mason estime qu’il est juste de payer de son emploi pour les déboires de Groupon. Il l’a déclaré dans sa lettre au personnel. Il était PDG, il Bombardier, le plus important investisseur de Casablanca en 2012 en 2012. Ces investissements, qui se sont accompagnés de la création de 850 emplois directs dans la région, sont considérés comme les plus importants de la métropole marocaine l’an dernier. La part du privé représenterait 29% du total des investissements enregistrés dans la région en 2012, un résultat quatre fois plus important qu’en 2011. Les investissements préliminaires de Bombardier, dans la zone franche voisine de l’aéroport MohammedV, ont devancé en importance les projets de modernisation de Somaca, de Renault (445 millions de dirhams, ou 53,8 M$, et 40 emplois) et de Procter & Gamble, pour un total de 269 millions de dirhams, ou 32,5 M$, et 80 emplois. L’industrie aéronautique fournit du boulot à quelque 10 000 travailleurs au Maroc. M. JOLICOEUR est responsable des résultats. Est-ce vraiment sa faute ? Les analystes avancent avec de plus en plus d’insistance que le secteur des ventes éclair (les rabais en ligne de quelques heures ou de quelques jours) aurait fait le plein de clients. Ces sites auraient rejoint tous les clients potentiels. J’ai une copine qui ne jure que par ces sites. Elle multiplie les achats judicieux. Pour ma part, je trouve cette idée d’affaires brillante et pertinente mais… je n’ai jamais tiré profit de ces rabais. Manque de temps, manque de motivation, paresse. Je ne sais pas jusqu’à quel point Andrew Mason est l’architecte des malheurs de Groupon. Mais, en quittant l’entreprise qu’il a cofondée, il a exprimé un regret : « Je regrette les moments où j’ai laissé le manque d’informations (data) obscurcir mon intuition et m’empêcher de faire ce que ce qui aurait été le mieux pour les clients. Ayez le courage de vous centrer sur le client. » Et que compte faire Andrew Mason au cours des prochaines semaines ? Décompresser et se mettre au régime ! Peut-être trouvera-t-il une aubaine pour régime sur Groupon. Le chiffre du jour - 30% John Johnston, stratège en chef de la firme Davis Rea, prévoit que le dollar canadien va chuter de plus de 30%, à 70 ¢US, au cours de la prochaine décennie parce que le secteur des matières premières amorce un marché baissier, estime-t-il. UN DOLLAR CANADIEN 0,9736 $US 0,748 € Tourisme : baisse de l’achalandage Le centre Infotouriste de Montréal a connu une nette baisse d’achalandage en décembre. Selon les dernières données de Tourisme Québec, le centre de Montréal a connu une chute de 33,8% de son achalandage en décembre, par rapport à la même période en 2011. UNE ONCE D’OR 1572,3 $US Canada : légère hausse du PIB Le produit intérieur brut du Canada a progressé de 0,6% au quatrième trimestre, tandis que le PIB réel par industrie a diminué de 0,2% en décembre, selon Statistique Canada. L’amélioration constatée au quatrième trimestre est inférieure à celle de 0,7% calculée lors du trimestre précédent. 14 LE BARIL DE PÉTROLE 90,68 $US Béni soit Andrew Mason, cofondateur et ex-PDG de Groupon, pour son humour ! Il s’est moqué joyeusement de la langue de bois qui entoure généralement le congédiement des cadres supérieurs. PHOTO : ARCHIVES GETTY L’EXPRESS ÉCONOMIQUE Des signes de faiblesse en Chine La production manufacturière en Chine ne s’est que marginalement accrue en février, tombant à son niveau le plus bas en cinq mois. L’indice PMI des directeurs d’achat s’est établi le mois dernier à 50,1. Une valeur supérieure à 50 marque une expansion de l’activité sur un mois.
Tribune LES JUSTICIERS MASQUÉS MARC-ANTOINE AUDETTE ET SÉBASTIEN TRUDEL, HUMORISTES LE MATIN DÈS 6H Votre actualité, servie autrement facebook.com/cacommencebien @cacommencebien Soucieux d’emboîter le pas à certains médias qui passent de longues minutes chaque heure à nous parler du conclave puisque c’est un sujet qui concerne beaucoup Monsieur et Madame Tout-le-Monde en 2013, nous vous présentons aujourd’hui une chronique qui répondra à toutes vos questions. Nous sommes certains que plusieurs interrogations vous rongent en ce moment et que c’est votre principal sujet d’inquiétude. On élira quand même bientôt le prochain gars avec un chapeau en or qui nous dira comment penser pour les prochaines années ! Premièrement, qu’est-ce qu’un conclave ? En gros, c’est exactement comme une grosse soirée au Cabaret Mado, excepté qu’il y a plus d’hommes en robe au conclave. Ces hommes sont réunis en retraite fermée, comme un club de hockey en série, pour déterminer qui sera le nouveau pape. Selon nos sources nonvérifiées, les candidats UN CONCLAVE POUR LES NULS Pape Go Marc Ouellet ! Il a tout ce qu’il faut ! On a déjà hâte à l’annonce de son élection, qui sera célébrée dans des églises vides partout au Québec.commencent par défiler sur un tapis rouge où ils ont à peine une minute pour séduire le groupe. Ensuite, l’animateur Sébastien Benoit leur demande de procéder à une première ronde d’élimination. Il est très facile à cette étape de faire une gaffe et d’en payer le prix : se montrer tolérant envers les homosexuels, vouloir considérer les femmes comme des égales dans l’Église, ou tout simplement avoir l’air de vivre après les années 1800. Ensuite, c’est l’heure du grand saut. Les candidats papaux enfilent un speedo, se huilent le chest et se préparent à plonger tour à tour d’un tremplin de 10 m pour ensuite être jugés par Alexandre Despaties et un autre gars qui hurle des insanités. Il est important d’avoir une bouille sympathique, comme Benoit XVI, qui avait charmé tout le monde avec ses cernes à la Jean-Luc Mongrain et sa physionomie générale à la Hannibal Lecter. Le sens de l’humour est aussi apprécié ! On aime un pape qui sait rire, comme Jean-Paul II, qui a littéralement passé les dernières années de sa vie plié en deux. Quand on a fait son choix, on met le nom de l’élu dans une enveloppe, le tout après un souper d’élimination où ça se bitche en masse. Surtout quand deux cardinaux arrivent avec la même robe ! Disons que certains sortent leurs griffes… Voilà, c’est l’heure où la petite fumée blanche 15 s’échappe de la cheminée. Il s’agit la plupart du temps de pages et de pages de plaintes criminelles contre des curés qu’on « échappe » dans le feu, comme le veut la tradition depuis des centaines d’années ! Go Marc Ouellet ! Il a tout ce qu’il faut ! On a déjà hâte à l’annonce de son élection, qui sera célébrée dans des églises vides partout au Québec. Les opinions exprimées dans cette tribune ne sont pas nécessairement celles de Métro. Sur le web justiciers.com Suivez les Justiciers masqués du lundi au vendredi sur journalmetro.com. facebook.com/JusticiersMasques @justiciers vtele.ca | v mobile



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :