Métro Montréal n°2013-03-04 lundi
Métro Montréal n°2013-03-04 lundi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2013-03-04 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (237 x 291) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 7,4 Mo

  • Dans ce numéro : Québec contre l'homophobie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Le ministère assure qu’il sera vigilant Centre de compostage dans Saint-Michel. Le ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs (MDDEP) entend faire preuve de vigilance concernant le projet de construction d’un centre de compostage dans le Complexe environnemental Saint-Michel (CESM). Ce centre sera situé à moins de 200 m d’une zone résidentielle. MARIE-EVE SHAFFER me.shaffer@journalmetro.com « Notre devoir est de protéger ces citoyens. Il faut que la démonstration soit très probante et très nette que des odeurs ne dérangeront pas ces gens-là », a affirmé la directrice régionale de l’analyse et de l’expertise au MDDEP pour les régions de Montréal, de Laval, de Lanaudière et des Laurentides, Hélène Proteau. Le MDDEP a édicté une série de règles sur l’implantation d’un centre de compostage, qui doivent être respectées pour qu’un certificat d’autorisation – exigé par la Loi sur la qualité de l’environnement – soit délivré. Une d’entre elles indique qu’une distance de 500 m doit séparer un centre de compostage de la première résidence. Des résidants de l’ar- ITALIEN B.M.T. MD En traitement 29 000 La Ville de Montréal prévoit que 25 000 tonnes de précompost et 4 000 tonnes de résidus verts seront traitées chaque année au CESM à partir de 2016. rondissement Villeray–Saint- Michel–Parc-Extension misent d’ailleurs sur cette règle pour contester le projet de la Ville de Montréal devant les tribunaux. « La règle du 500 m s’applique seulement aux nouveaux sites de compostage », a précisé M me Proteau. Depuis une quinzaine d’années, des résidus verts sont compostés dans le CESM, ce qui en fait un site existant. La règle peut donc être contournée. « Pour le site de Saint- Michel, on va modéliser une dispersion dans l’atmosphère et on va aller voir à la plus proche résidence quel est le niveau d’odeur, a expliqué la directrice générale du MDDEP. Si cette étude montre que le niveau d’odeur est trop élevé, on pourrait revenir à la Ville. » Le cas échéant, celle-ci devra trouver des solutions pour maîtriser les odeurs, par exemple installer des épurateurs d’air. « Si, malgré cela, il s’avère que le niveau d’odeur à la plus proche résidence est trop élevé, ça pourrait aller jusqu’à un refus du projet », a dit M me Proteau. La responsable du développement durable, de l’environnement, des grands parcs et des espaces verts à la Ville de Montréal, Josée Duplessis, s’est dite convaincue que le ministère approuvera le projet de centre de compostage Préparé devant vous. 2013 Doctor’s Associates Inc. SUBWAY MD est une marque déposée de Doctor’s Associates Inc. Le complexe environnemental Saint-Michel/ARCHIVES MÉTRO Inquiétudes « Je comprends que certains citoyens soient inquiets. Ils ont vécu le dépotoir, les oiseaux et les odeurs. J’espère que je pourrai les rassurer. » Josée Duplessis, responsable du développement durable, de l’environnement, des grands parcs et des espaces verts à la Ville de Montréal, déplorant que beaucoup de renseignements erronés soient véhiculés sur ce projet de compostage. à Saint-Michel. « Ce projet n’est pas improvisé », a-t-elle insisté, soulignant du même souffle que le centre de compostage à Saint-Michel est dans les cartons de la Ville depuis 1997. Le conseil municipal de la Ville de Montréal a donné le feu vert à ce projet la semaine BOULETTE S DE VIANDE ET PEPPERONI GRATINÉ 03 dernière à la suite de débats particulièrement houleux. M me Duplessis a expliqué que, puisque le CESM est adjacent à une zone résidentielle, la Ville a décidé de n’y envoyer aucun résidu de table. Seuls des résidus verts et du précompost – une sorte de terre qui doit reposer avant de servir – y seront transportés. « Il n’y aura ni vermine ni animaux, a-t-elle dit. Il n’y aura pas de nourriture. » La construction du centre de compostage de Saint-Michel doit commencer en 2014. Il sera en opération en 2016. 1ACTUALITÉ Symphonies portuaires À la japonaise Kota Nakamura, compositeur japonais installé à Montréal, a présenté hier une composition originale, Cymbidium, au cours des Symphonies portuaires de Pointe-à- Callière. Cette symphonie a uni des voix, de la flûte et des percussions diverses, dont le taiko, un tambour japonais, aux sons des trains et des bateaux du Vieux-Port. Elle sera de nouveau présentée dimanche prochain, aux abords du musée Pointeà-Callière. MÉTRO POULET PIZZIOLA AVEC FROMAGE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :