Métro Montréal n°2013-03-01 week-end
Métro Montréal n°2013-03-01 week-end
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2013-03-01 de week-end

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (237 x 291) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 19,9 Mo

  • Dans ce numéro : un ex-dg de la Ville dit avoir eu les mains liées.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
Nanette dans l’âme Musique. La blueswoman torontoise Melissa Bel a le Québec dans sa ligne de mire. Ciné-musique Éric Bélanger MICHAEL-OLIVER HARDING info@journalmetro.com Avec son joli timbre blues-rock et son registre impressionnant, pas besoin de se casser la tête pour comprendre comment la jeune auteure-compositriceinterprète torontoise Melissa Bel a réussi à faire tourner les regards. La chanteuse aux arrangements dépouillés et à la voix empreinte de soul rendra visite à ses fans mont réalais pour la septième (!) fois en moins d’un an ce week-end afin de présenter quelques extraits d’un album prévu pour avril prochain. La passion de Bel pour le R&B d’antan et la virtuosité musicale, elle les doit en partie à un père bassiste et à une mère mélomane qui l’ont très tôt initiée aux classiques et inscrite à des cours de piano, de guitare et de batterie. « Je suis chanceuse qu’ils soient de si grands amateurs de musique, parce Speedo Tuxedo Il faut entendre pour aimer, réentendre pour apprécier. C’est au fil des écoutes que les pièces cinématographiques d’Éric Bélanger, sur sa troisième cuvée, Speedo tuxedo, prennent forme, vie et sens. Amateurs de vers d’oreille, allez pêcher ailleurs. Ici, c’est un bateau tranquille qui vogue au gré du quotidien, avec à son bord une voix, un piano et une guitare. Douces musiques, mais pas doucereuses, qui magnifient des textes forts. Bélanger, avec Speedo Tuxedo, voulait jouer avec les contrastes. Et c’est réussi. Les chansons sont aussi belles que la pochette est laide. C’est dire beaucoup. En spectacle samedi à la Place des Arts... CHARLES-ERIC BLAIS-POULIN Relation à longue distance 7 Demain soir, au Petit Campus, la Torontoise Melissa Bel rendra visite aux Montréalais pour la septième fois en moins d’un an. qu’autrement, je ne sais pas si j’aurais eu le soutien nécessaire pour lancer ma carrière. » Bien qu’elle ne puisse saisir exactement pourquoi le public montréalais l’a encensé plus rapidement que les friands de blues de la Ville Reine, elle partage quelques constats quant au Québec à la suite de ses premières prestations outre-mer. « Ça peut sembler anodin, mais il y a un très grand marché pour le bluesrock en Allemagne, nous dit-elle. Et tout comme au Québec, je ressens là-bas une profonde appréciation pour le roots et les sonorités plus organiques. » Quant au nouvel album, Bel souligne qu’il risque de marquer un tournant plus « électronifié » dans sa carrière. « On m’encourage à inclure quelques synthés et même des drum loops dans ce que je fais, suggestion Suite logique Atoms for Peace AMOK Plus de six ans après avoir lancé son premier album solo, Thom Yorke nous propose un nouveau projet, loin de Radiohead. Cette fois, le chanteur a (un peu) délaissé son ordinateur au profit des musiciens qui l’avaient accompagné en tournée. Le résultat, le groupe Atoms for Peace et son premier album, AMOK, respecte l’esprit de The Eraser. À la première écoute toutefois, les pièces – toujours aussi électroniques malgré l’apport de quatre musiciens – nous ont semblé moins accrocheuses. On craque par contre toujours autant pour la voix de Thom Yorke, encore une fois laissée à l’état brut. Pour les fans ! JENNIFER GUTHRIE que j’ai d’abord refusée d’emblée, car mon premier instinct est de tout composer avec des instruments live. Mais j’ai depuis découvert tout un genre musical et compris qu’il n’y avait aucune honte à inclure un petit drum loop dans une chanson qui ne repose autrement que sur des instruments enregistrés en live. Ce sera du nouveau, mais ce ne sera pas du dance-pop, je vous l’assure ! » Celle qui a eu l’occasion de partager la scène avec plusieurs artistes québécois au cours des derniers mois (Nanette Workman, Bob Walsh, Martin Deschamps) qualifie ces passages d’inspirants. « De voir que Nanette, dont la première langue est l’anglais, puisse faire carrière avec autant de succès au Québec, et qu’elle puisse maîtriser le français de la sorte, c’est très encourageant, se réjouit-elle avant de préciser, c’est d’ailleurs dans ses plans... » Infos Melissa Bel Au Petit Campus Demain à 20 h Critiques CD Chemin parcouru Rainmen Comme si c’était hier Sur Comme si c’était hier, beaucoup de nostalgie et de réflexion sur le chemin parcouru. Les deux MC de Rainmen, qui avaient fait un malheur en 1998 avec l’album Armageddon, misent ici sur leur longue expérience et jouent d’audace musicalement. Le duo nous transporte d’un univers à un autre, n’hésitant pas à sortir des sentiers battus pour métisser des genres peu exploités dans le monde du hip-hop. Le résultat est à la fois mature, éclectique et raffiné. Seul hic, Rainmen a parfois la rime très arrogante et le propos moralisateur. Mais bon, on lui pardonne ce petit dé faut : les groupes qui s’élèvent audessus de la mêlée peuvent se permettre de faire la leçon. MAXIME HUARD Melissa Bel/DARKOPHOTO Homme fragile Albin de la Simone Un homme Plus on écoute Un homme, quatrième album d’Albin de la Simone – dont on adore depuis toujours la voix haute et la poésie pleine d’ironie –, plus on en apprécie la subtilité et le dépouillement des arrangements, la simplicité qui le laisse vulnérable, fragile, dévoilé à tous, peut-être. On rencontre au fil de l’opus Un homme imparfait, souffrant d’insécurité quant à l’avenir (Mes épaules), ou un homme qui révèle à sa nouvelle épouse un passé plus chargé qu’elle aurait pu le croire (Tu vas rire) ; souvent teintés d’une craquante autodérision, les textes d’Albin sont finement ciselés et arborent toujours un petit sourire en coin. JESSICA ÉMOND-FERRAT Seventies Leif Vollebekk North America Le deuxième album de cet artiste, Montréalais d’adoption, donne dans la plus pure tradition du folk. Ce disque aurait pu paraître dans les années 1970 et se fondre dans le décor de l’époque sans problème. Pour y arriver, Vollebekk a pris un temps fou à voyager de studio en studio avant de trouver la bonne prise. Ça donne un album agréable, empreint de nostalgie (dans la musique) et de mélancolie (dans la voix du chanteur). Moments forts : Takk Somuleidis et Pallbearer Blues. Par ailleurs, il sera en spectacle le 23 mars au Cabaret du Mile-End. ERIC AUSSANT Festival de Cannes Voyage voyage Julia Pessoa 29 Steven Spielberg président du jury Steven Spielberg présidera le jury du prochain Festival du film de Cannes, qui se déroulera du 15 au 26 mai. Thierry Frémaux, délégué général du Festival, estime que les films, mais aussi l’engagement tous azimuts de M.Spielberg, font de lui, année après année, l’égal des plus grands cinéastes de Hollywood. Il se dit très fier de l’accueillir. Dans un communiqué, le réalisateur américain explique que, depuis plus de six décennies, Cannes est une plateforme incomparable destinée à faire découvrir des films extraordinaires venus du monde entier. LA PRESSE CANADIENNE Musique The Barr Brothers au canal de Lachine Après qu’un concert du groupe The National sur le site extérieur du canal de Lachine a été annoncé pour le 13 juin prochain, on apprend que c’est la formation The Barr Brothers qui partagera la scène avec lui. Les billets seront en vente samedi à midi. MÉTRO Tout inclus Les amateurs de musique brésilienne ou même de Florence K affectionneront probablement l’opus de la jolie Brésilienne arrivée au Québec en 2009. Ce n’est toutefois pas à l’écoute de ce disque qu’on tombe amoureux de ce genre de musique. Plusieurs pièces se ressemblent, ce qui peut devenir lassant à la longue, mais le tout fait une excellente musique d’ambiance ! L’artiste offre 14 pièces chantées en portugais ou en français avec un accent craquant. Notre préférée : Angústia. Au final, Tout inclus nous donne le goût d’aller faire un petit tour au Brésil ! RACHELLE MCDUFF



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :