Métro Montréal n°2013-02-28 jeudi
Métro Montréal n°2013-02-28 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2013-02-28 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (237 x 291) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 11,2 Mo

  • Dans ce numéro : une arrestation et quatre mandats d'arrêt dans le scandale du CUSM.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
Pages : 1  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
1
DÉCOUVREZ CE QU’IL Y A DE NEUF... VOYEZ NOS PLUS RÉCENTES OFFRES À LA PAGE 24 ELISAPIE COMBLE D’ÉMOTIONS LE CABARET DU MILE-END LA CHANTEUSE A RAVI LE PUBLIC DE MONTRÉAL EN LUMIÈRE PAGE 22 journalmetro.com | twitter.com/metromontreal | facebook.com/journalmetro | pinterest.com/journalmetrotro MONTRÉAL Jeudi 28 février 2013 Une arrestation et quatre mandats d’arrêt dans le scandale du CUSM Montréal. L’Unité permanente anticorruption (UPAC) a notamment arrêté hier un ancien dirigeant du Centre universitaire de santé McGill, impliqué dans le scandale financier du CUSM. Pots-de-vin 160 M$ Une déclaration de la GRC écrite sous serment indique que Riadh Ben Aïssa aurait versé 160 M$ en pots-de-vin au fils du défunt dictateur Mouammar Kadhafi pour l’obtention de lucratifs contrats en Libye. Elle a également lancé des mandats d’arrestation contre quatre autres acteurs présumés, dont Arthur Porter et Pierre Duhaime. La Sûreté du Québec a arrêté Yanaï Elbaz, l’ancien bras droit de l’ex-directeur général du CUSM, le Dr Arthur Porter. Ce dernier est au nombre des suspects recherchés, de même que l’ex-PDG de SNC-Lavalin, Pierre Duhaime, l’ancien viceprésident de la firme de génie, Riadh Ben Aïssa, ainsi que Jeremy Morris, un administrateur de la société Sierra Asset Management, qui aurait servi d’entremetteur pour les tractations illégales entre SNC et le CUSM. Parmi les 24 chefs d’accusation portés contre ces individus figurent notamment ceux de fraude, de complot pour fraude, de fraude envers le gouvernement, d’abus de confiance et de recyclage de produits de la criminalité. Dans les cas de Pierre Duhaime et de Riadh Ben Aïssa, l’UPAC précise qu’ils font l’objet de nouvelles accusations Pendant la semaine de relâche, le Biodôme ouvre la cuisine des animaux au public. Sur la photo, un tamarin pinché déguste sa larve./YVES PROVENCHER|MÉTRO FINE CUISINE pour les animaux du Biodôme PAGE 04 criminelles qui ont été autorisées par le Bureau de lutte à la corruption et à la malversation. Pierre Duhaime a été formellement accusé, le 11 février dernier, de fraude, de complot pour fraude et de production de faux documents en lien avec le contrat de plus de 1,3 G$ pour la construction du nouveau campus du CUSM. Il avait été relevé de ses fonctions chez SNC- Lavalin en mars 2012, après qu’une vérification indépendante eut révélé qu’il avait approuvé des versements douteux à des agents non identifiés pour une somme totale de 56 M$. Riadh Ben Aïssa, quant à lui, est présentement détenu en Suisse sous des accusations de corruption, d’escroquerie et de blanchiment d’argent relatives à des projets en Afrique du Nord. Quant à Arthur Porter, aux dernières nouvelles, il dirigeait une clinique aux Bahamas. LA PRESSE CANADIENNE Soutiens-gorge au banc d’essai Métro a demandé à des spécialistes d’analyser cinq modèles de soutiens-gorge de différentes gammes de prix. PAGES 26-27 Tricolore 5 Leafs 2 Le Canadien gagne à Toronto et reste au sommet à l’Est. PAGE 38 La commission ne croit pas Robert Marcil L’ex-directeur r de la réalisation des travaux à Montréal a continué de banaliser ses liens avec les entrepreneurs.rs. PAGE 03 MAX : 2° MIN : 0°



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :