Métro Montréal n°2013-02-28 jeudi
Métro Montréal n°2013-02-28 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2013-02-28 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (237 x 291) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 11,2 Mo

  • Dans ce numéro : une arrestation et quatre mandats d'arrêt dans le scandale du CUSM.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Promotion exclusive Valide jusqu’au 6 mars 2013 inclusivement. LG Optimus G 2600 8 99$0 1 24 $ Nokia Lumia 920 99$0 49 $ ABONNEMENT MENSUEL 599 99$ ABONNEMENT MENSUEL 649 99$ HD LTE APPS MPX 4 ÉTAIT MAINTENANT ÉTAIT MAINTENANT ÉCONOMISEZ 649 99$ Après rabais de 24.99$ avec entente FLEXIbalance de trois ans. 2 ÉCONOMISEZ 599 99$ Après rabais de 49.99$ avec entente FLEXIbalance de trois ans. Samsung Galaxy S III MC 16Go ÉTAIT MAINTENANT 49 99$ 2 49 99$0 $ VISITEZ le magasin Planète Mobile le plus près de chez vous MAGASINS PARTICIPANTS MONTRÉAL PLAZA ALEXIS-NIHON 514.865.9949 1500, Atwater, #Gk-05 PLACE BOURASSA 6000, boul. Henri-Bourassa E. 514.324.3180 9012, boul. l’Acadie 514.387.9999 1, De Castelnau E., #101 514.262.6666 6476a, Jean-Talon E. 514.257.8826 2360, Notre-Dame O., #102 514.983.1666 WESTMOUNT 1201, ave. Greene 514.933.8000 SAINT-LAURENT 2100, boul. Marcel-Laurin 514.856.1884 959, boul. Décarie 514-419-6622 POINTE-CLAIRE 950, boul. St. Jean, #5 514.426.9999 VAUDREUIL-DORION 64, boul. Harwood, #101 450.424.7082 POINTE-AUX-TREMBLES CARREFOUR DE LA POINTE 12675, Sherbrooke Est 514.642.6334 BROSSARD (DIX30) 7230, boul. du Quartier, #10 450.676.0032 LONGUEUIL 1490, ch. Chambly, #101 450.442.1566 DELSON 28d, Marie-Victorin 450.444.2100 LAVAL CENTRE LA VAL 1600, boul. Le Corbusier 450.978.1081 1807, boul. St-Martin ouest 450.682.2640 1273, boul. Curé-Labelle 450.680.1234 TERREBONNE 1270, boul. Moody 450.964.1964 ROSEMÈRE 135, boul. Curé-Labelle 450.419.7630 JOLIETTE 517, St-Charles Borromée N. 450.755.5000 HULL 442, boul. St-Joseph 819.776.4377 GATINEAU 360, boul. Maloney O. 819.663.8580 L’offre prend fin le 6 mars 2013 et peut être modifiée sans préavis.. Disponibles dans les magasins Planète Mobile seulement. Des frais de récupération des économies réalisées sur l’appareil et (ou) des frais d’annulation de service (le cas échéant) s’appliquent conformément à votre entente de service. Le solde de votre FLEXIbalance correspond à la somme des frais de récupération des économies réalisées sur l’appareil et des frais de récupération des économies additionnelles réalisées sur l’appareil. Des frais uniques de mise en service allant jusqu’à 35 $ peuvent s’appliquer. 1. Après rabais instantané de 24,99$ sur le LG Optimus G 2600 (prix régulier : 24,99 $ avec certains abonnement de 3 ans). S’applique uniquement aux nouvelles mises en service. L’offre prend fin le 06/03/2013. Dans le cadre d’un nouvel abonnement de trois ans à tout forfait Appels et Internet assorti de frais de service mensuels combinés d’au moins 50 $. 2. Après rabais instantané de 49.99$ sur le Nokia Lumia 920 et Samsung Galaxy S III MC 16 Go (prix régulier : 49,99 $ avec certains abonnement de 3 ans). S’applique uniquement aux nouvelles mises en service. L’offre prend fin le 06/03/2013. Dans le cadre d’un nouvel abonnement de trois ans à tout forfait Appels et Internet assorti de frais de service mensuels combinés d’au moins 50 $. MC Rogers et les noms et logos associés sont des marques de commerce, ou utilisées sous licence, de Rogers Communications inc. ou d’une société de son groupe. 2013 ABONNEMENT MENSUEL 649 99$ ÉCONOMISEZ 649 99$ Après rabais de 49.99$ avec entente FLEXIbalance de trois ans.
La commission ne croit pas à la naïveté de Marcil Commission Charbonneau. « Êtesvous en train de dire que vous étiez imbécile et incompétent ? » C’est par cette réplique que la présidente de la Commission Charbonneau a fait savoir au témoin Robert Marcil que sa patience avait des limites. ANNABELLE BLAIS annabelle.blais@journalmetro.com Toute la journée, l’ancien directeur de la réalisation des travaux à la Ville de Montréal a répondu aux questions de la commission en banalisant ses gestes, quand il ne les a pas niés. Le seul aspect qu’il a reconnu du bout de lèvres – une fois confronté aux preuves – est qu’il a fourni des informations sensibles à l’entrepreneur Giuseppe Borsellino. Il a toutefois minimisé l’importance des renseignements divulgués. Pour le reste, il a nié avoir été en conflit d’intérêts, alors qu’il a siégé sur 17 comités de sélection pour des contrats qui concernaient notamment la firme de génie Genivar, dont le vice-président était Attentat à Trois-Rivières La GRC arrête un suspect Un homme de la région des Laurentides a été arrêté par la Gendarmerie royale du Canada (GRC) en lien avec l’attentat à la bombe commis en 2010 dans un centre de recrutement des Forces armées à Trois-Rivières. Depuis lundi, une équipe Le témoignage de Robert Marcil a pris fin hier./WWW.CEIC.GOUV.QC.CA Yves Lortie, un très bon ami. Il a également nié avoir fourni des informations privilégiées à Bernard Trépanier, ancien argentier du parti Union Montréal, concernant les contrats octroyés aux firmes de génie-conseil. Puis, il a nuancé en affirmant ne pas se souvenir de l’avoir fait. « Vous ne vous en souvenez pas, c’est donc que la réponse formée de plusieurs corps policiers mène des perquisitions à Mont réal, à Longueuil et dans les locaux de l’association étudiante du Collège Lionel- Groulx, à Sainte-Thérèse. Les informations obtenues pointent vers l’Initiative de résistance internationaliste, un groupe qui avait aussi revendiqué des gestes de vandalisme contre un pylône d’Hydro-Québec en 2004. LA PRESSE CANADIENNE peut être oui. C’est grave ! » lui a fait remarquer le commissaire Renaud Lachance. M. Marcil a expliqué que, s’il avait transmis ce genre d’information, c’est qu’il n’avait pas « allumé » quant à la gravité de ce geste. À ce moment, la présidente France Charbonneau lui a demandé s’il était en train de se dire imbécile et Malgré d’importants dégâts, l’attentat n’avait fait aucun blessé./ARCHIVES PC incompétent. « Je ne suis sûrement pas parfait », s’est défendu M. Marcil. « On s’entend là-dessus », a rétorqué de façon laconique M me Charbonneau. M. Marcil a ensuite soutenu que Michel Lalonde, de la firme de génie Génius, avait menti dans son témoignage de janvier lorsqu’il avait affirmé Assurance-emploi Maltais rentre bredouille La ministre québécoise de l’Emploi, Agnès Maltais, est rentrée bredouille à l’Assemblée nationale à la suite d’une rencontre de 20 minutes avec son homologue fédérale, Diane Finley, au sujet de la réforme de l’assurance-emploi. Confrontation 03 « M. Marcil, vous aviez les deux mains dedans, admettez-le ! » M e Denis Gallant qu’il lui avait personnellement remis un pot-de-vin de 2 000 $. Selon la théorie du témoin, M. Lalonde veut se venger du fait que M. Marcil a refusé son offre de se joindre à Génius. « Vous vous donnez beaucoup d’importance, monsieur », lui a répondu Renaud Lachance. En fin de journée, M e Gallant a cité les nombreuses violations du code de déontologie de l’ordre des ingénieurs. M. Marcil a continué à dire que les petits cadeaux étaient une pratique courante partout au Québec. La commission s’est montrée de nouveau sceptique et de plus en plus impatiente. Devant cette impasse, la présidente a mis un terme à l’interrogatoire. « On laissera l’Ordre des ingénieurs s’occuper de M. Marcil », a-t-elle conclu. Second témoin Le fonctionnaire Serge Pourreaux a suivi hier M. Marcil à la barre des témoins. Les détails sur journalmetro.com. « Le Québec au complet dit qu’il y a un problème avec cette réforme, et elle nous dit que nous n’avons pas compris [...] J’étais en droit de m’attendre à mieux aujourd’hui », s’est désolée M me Maltais, qui a demandé à M me Finley de suspendre sa réforme et de lui fournir les études sur lesquelles elle se base. Dans les deux cas, elle a essuyé un refus. LA PRESSE CANADIENNE 1ACTUALITÉ Léo Bureau-Blouin Menaces Léo Bureau-Blouin, l’ancien leader du mouvement étudiant devenu député péquiste, essuie des critiques alors que les droits de scolarité seront soumis à une indexation de 3%. Le jeune député, élu sous la bannière du Parti québécois, dit avoir reçu des menaces et des attaques sur la page Facebook qu’il utilise pour publiciser ses rencontres mensuelles avec les électeurs. Le bureau de circonscription de M. Bureau-Blouin a été la cible de manifestants cette semaine ; de la peinture rouge a été lancée contre la façade. LA PRESSE CANADIENNE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :