Métro Montréal n°2013-02-27 mercredi
Métro Montréal n°2013-02-27 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2013-02-27 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (237 x 291) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 12,3 Mo

  • Dans ce numéro : Benoît XVI fait ses adieux.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
journalmetro.com mercredi 27 février 2013 Décongestionner Montréal Plusieurs acteurs du domaine des transports se sont réunis hier midi pour discuter de la congestion routière dans la métropole. Entre autres intervenants, le président de l’Agence métropolitaine de transport (AMT), Nicolas Girard, et le président de la Société de transport de Montréal (STM), Michel Labrecque (photo), ont discuté des problèmes liés aux bouchons de circulation et aux réseaux de transports collectifs qui sont pleins à craquer à Montréal./YVES PROVENCHER/MÉTRO Immigration. De plus en plus de familles font venir leurs proches au De nouvelles données statistiques indiquent une augmentation de l’immigration familiale au pays, l’an dernier. Selon Citoyenneté et Immigration Canada, un peu moins de 65 000 personnes sponsorisées par des membres de leur famille sont arrivées au pays en 2012. Il s’agit d’une augmentation de 15% par rapport aux totaux de 2011, qui étaient les plus faibles depuis cinq ans. L’immigration est en Résidants permanents 9 000 Selon le ministère, un peu plus de 257 000 nouveaux résidants permanents sont arrivés au pays en 2012, soit environ 9 000 de plus qu’en 2011. hausse au Canada depuis 2006, avec l’atteinte, en 2010, d’un pic de plus de 280 000 résidants permanents. LA PRESSE CANADIENNE Ce soir 21 L’étau se resserre autour de Robert Marcil Commission Charbonneau. Écoute électronique, relevés des appels téléphoniques, messages textes… les preuves s’accumulent contre Robert Marcil, qui a continué hier à banaliser ses relations avec les entrepreneurs. ANNABELLE BLAIS annabelle.blais@journalmetro.com Les preuves s’accumulent au sujet des liens qu’entretenait Robert Marcil avec des entrepreneurs./WWW.CEIC.GOUV.QC.CA Jamais ? « Sérieusement, des questions, vous ne vous en êtes jamais posées ? Vous êtes sous serment. » M e Gallant Toute la journée, le procureur de la Commission Charbonneau, Denis Gallant, a tissé sa toile. En fin de journée, il a assené le coup de grâce en déposant en preuve des messages PIN ou SMS obtenus par l’escouade Marteau entre M. Marcil et Giuseppe Borsellino, de Garnier Construction. Sollicité par ce dernier, M. Marcil lui fournit des informations sur un contrat à venir à la Ville de Montréal et sur le montant du projet, une somme d’environ 15 M$ pour le Centre universitaire de santé McGill (CUSM). L’ancien directeur à la réalisation des travaux à la Ville de Montréal avait pourtant affirmé à plusieurs reprises qu’au cours de ses nombreux lunchs avec les entrepreneurs, il s’était contenté de partager des informations publiques contenues dans le Programme triennal d’immobilisations. Déjà en matinée, grâce aux relevés téléphoniques obtenus par la commission, le procureur M e Denis Gallant avait démontré qu’entre 2005 et 2009, M. Marcil discutait régulièrement avec les entrepreneurs, et pas n’importe lesquels. Ces appels provenaient des entrepreneurs qui ont été identifiés comme prenant part au système de collusion. Si on ajoute les appels et les lunchs avec les représentants des firmes de génie, on constate que les « relations d’affaires » de M. Marcil l’occupaient sur une base quotidienne. M. Marcil dit même avoir été surpris lorsqu’il a entendu des entrepreneurs confesser devant la commission qu’ils avaient organisé la collusion. Jamais. « Je ne me suis jamais posé de questions quant à une collusion possible de la part des ingénieurs-conseils ou de la part des entrepreneurs. » Robert Marcil « Vous me dites ça en me regardant dans les yeux… vous êtes surpris ? » a questionné M e Gallant. « Absolument », a répondu M. Marcil. La commission s’est ensuite attardée au voyage en Italie que M. Marcil a fait en compagnie de M. Borsellino, après que la Ville lui eut accordé sans appel d’offres des travaux d’urgence de 5 M$. Jocelyn Dupuis, 04 l’ancien directeur général de la FTQ-Construction était également du voyage. M. Marcil a soutenu qu’au départ, il pensait payer ses dépenses en Italie, mais que M. Borsellino avait insisté pour les payer. « Vous étiez haut fonctionnaire, vous aviez une tête sur les épaules ! Et vous deviez faire preuve d’un petit peu de jugement ! » s’est exclamée la juge Charbonneau. « Ç’a été un manque de jugement, je suis tout à fait d’accord avec vous », a simplement admis M. Marcil. Le 25 juin 2009, le maire Gérald Tremblay a appris les faits par une lettre anonyme. M. Marcil s’était alors engagé à fournir des justificatifs de paiement de son voyage. Quelques jours plus tard, il a plutôt remis sa démission.
Produits vedettes e ESTÉE LAUDER Dès aujourd’hui, jusqu’au 17 mars 2013. À l’achat de 36,50 $ ou plus de produits ESTÉE LAUDER, obtenez en prime vos produits favoris dans une jolie prochette à maquillage au motif original. Une valeur allant jusqu’à 105$. * En exclusivité. Magasinez à labaie.com CHOISISSEZ VOTRE PRIME : Crème experte anti-rides et ridules Advanced Time Zone, formule visage et contour des yeux (photo ci-contre), ou crème galbe et fermeté Resilience Lift, formules visage et contour des yeux, rouge à lèvres Pure Color dans la nuance de votre choix, sérume Advanced Night Repair, mascara Sumptuous et deux flacons de voyage à motif Lilly. OFFRE RÉSERVÉE AUX TITULAIRES D’UNE CARTE DE CRÉDIT LA BAIE D’HUDSON À l’achat de 75 $ ou plus ** de produits ESTÉE LAUDER, obtenez une carte-rabais de 25 $ lorsque vous utilisez votre carte MasterCard MD La Baie d’Hudson ou votre carte de crédit La Baie d’Hudson. L’offre se termine le dimanche 3 mars 2013. En exclusivité. Magasinez à labaie.com. Offre valide jusqu’à épuisement des stocks. Carte-rabais applicable à votre prochain achat de 100 $ ou plus ** réglé avec votre carte MasterCard La Baie d’Hudson ou votre carte de crédit La Baie d’Hudson, entre le 27 février et le 17 mars 2013. ENCORE MIEUX : À l’achat de 80$ ou plus de produits Estée Lauder, obtenez un boîtier d’ombres à paupières Pure Color (palette subtile ou soutenue) exclusif et une minipochettee de voyage à imprimé Lilly. Les deux primes combinées ont une valeur allant jusqu’à 160$.* SUGGESTION D’ACHAT : Infusion de sérum pour les yeux Advanced Night Repair Un produit testé et éprouvé qui atténue considérablement l’apparence des rides, des ridules, des cernes, de la sécheresse et des bouffissures. 15 ml 72 $. Passez au comptoir ESTÉE LAUDER pour en savoir davantage et profitez d’une consultation soin de la peau gratuite. *Avant taxes. Offre valide jusqu’à épuisement des stocks. Quantités limitées. Une prime par personne. La valeur est calculée d’après le prix au millilitre ou au gramme des produits de format courant. **Avant taxes. Non applicable à l’achat de produits de beauté ou de parfums. Une carte par transaction. La carte-rabais ne peut être combinée avec aucune autre offre. D’autres exceptions s’appliquent. Précisions en magasin. Compagnie de la Baie d’Hudson, HBC, La Baie d’Hudson, Primes La Baie d’Hudson, La Baie et leurs logos respectifs sont des marques de commerce de la Compagnie de la Baie d’Hudson, utilisées sous licence. Le crédit est accordé par Capital One. Capital One est une marque déposée. MasterCard et le logo MasterCard sont des marques déposées de MasterCard International Incorporated. Toutes les marques de commerce utilisées aux présentes appartiennent aux entités auxquelles elles sont associées. Tous droits réservés.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :