Métro Montréal n°2013-02-27 mercredi
Métro Montréal n°2013-02-27 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2013-02-27 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (237 x 291) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 12,3 Mo

  • Dans ce numéro : Benoît XVI fait ses adieux.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
BONI DE journalmetro.com mercredi 27 février 2013 De l’argent facilement gagné Il est bon de suivre le vieil adage qui dit : « Payez-vous en premier. » /MÉTRO OBLIGATIONS À TAUX PROGRESSIF LE TAUX D’INTÉRÊT AUGMENTE CHAQUE ANNÉE PENDANT 1 ANS LES OBLIGATIONS SONT REMBOURSABLES ANNUELLEMENT À LEUR DATE ANNIVERSAIRE APPELEZ-NOUS POUR EN SAVOIR PLUS 1 800 463-5229 | www.epq.gouv.qc.ca 1% Du lundi au vendredi de 8 h à 20 h et les samedis de février de 10 h à 16 h LA PREMIÈRE ANNÉE POUR LES NOUVEAUX FONDS REER, FERR, CRI ET FRV INVESTIS EN OBLIGATIONS Finances. Analyser des titres ? Ouf ! Comprendre la mécanique des taux d’intérêt ? Ark ! Anticiper l’impact des dettes souveraines sur son portefeuille... vite, des aspirines ! Pourquoi ne pas d’abord exécuter le jeu de base : des gestes payants, à la portée de tous, mais que peu de gens se donnent la peine de faire ? 1. Payez-vous d’abord À l’ère des services bancaires sur l’internet, rien n’est plus facile. Il suffit d’automatiser les transferts entre deux comptes à une fréquence régulière. « De plus, si vous avez des enfants et que vous n’avez pas besoin des allocations versées par les gouvernements pour boucler vos fins de mois, mettez-y ces montants », dit Martin Blais, spécialiste en gestion de patrimoine chez InVisio patrimoine conseil. En déposant seulement 100 $ par mois – mais vous pouvez sans doute faire mieux dans 18 ans – vous aurez accumulé 21 000 $, avant intérêts. 2. Arrêtez de faire des cadeaux au fisc Trois Canadiens sur quatre ne tiennent pas toujours compte des impacts fiscaux de leurs décisions de placement, selon un sondage BMO Nesbitt Burns réalisé par Léger Marketing à l’hiver 2010. Résultat : ils ont moins d’argent dans leurs poches. Cultiver l’épargne à l’abri de l’impôt est si facile. Qu’il soit détourné vers un compte à intérêt élevé ou dans un fonds commun de placement, l’argent accumulé grâce à votre programme d’épargne systématique peut fructifier à l’abri de l’impôt si vos produits financiers sont placés à l’intérieur d’un compte d’épargne libre d’impôt (CELI). Le CELI est idéal si vous économisez pour payer des rénovations ou acheter une voiture. Sinon, le REER est plus approprié. En plus de fructifier à l’abri de l’impôt, la contribution au REER vous donne droit à une déduction fiscale, ce qui n’est pas le cas pour le CELI. Une autre stratégie : si l’écart entre votre revenu et celui de votre conjoint est très important, profitez-en pour réduire le taux d’imposition sur les gains imposables. Comment ? Le conjoint le plus riche n’a qu’à faire un prêt au conjoint le plus pauvre. Ce dernier placera l’argent et déclarera les revenus de placement. 32 Crédit réfléchi 1000 $ Si vous ne payez pas le solde de votre carte de crédit à la fin de chaque mois ou si vous demandez souvent des avances, vous aurez probablement avantage à tout transférer sur une carte à frais réduits. Car 1000 $ empruntés à 19% coûteront 190 $ par an, alors que, pour une carte dont le taux est réduit à 12%, mais qui a des frais annuels de 50 $, l’intérêt sera de 170 $. 3. Payez moins d’intérêt Un Québécois sur trois recourt tellement au crédit que ses dettes représentent un obstacle à la réalisation de ses objectifs financiers, révèle un sondage de la Banque CIBC réalisé au printemps 2011. Seule solution : réduire le fardeau de la dette. Par exemple, si vous ne payez pas le solde de votre carte de crédit à la fin de chaque mois ou si vous demandez souvent des avances, vous aurez probablement avantage à tout transférer sur une carte à frais réduits. En outre, si vous avez toujours un « petit » montant de 15 000 $ qui traîne sur votre carte de crédit, c’est une bonne idée de le refinancer à l’aide d’une marge de crédit ou d’un prêt personnel. « Quant aux propriétaires d’une maison, ils devraient demander une marge de crédit hypothécaire », dit Martin Blais. 4. Suivez vos placements Seulement 57% des Québécois connaissent le contenu de leur portefeuille de placement, selon un sondage BMO Nesbitt Burns. « En fait, beaucoup de gens ne s’occupent de leur portefeuille que lorsqu’ils sélectionnent un placement, dit Robert Comtois. Ensuite, ils laissent les choses aller. » Ils ne s’assurent même pas que leur portefeuille tient toujours la route. Quand le poids des actions augmente trop, vous prenez plus de risques et vous êtes plus vulnérable aux corrections boursières. On recommande généralement de rééquilibrer un portefeuille une fois par an. 5. Faites travailler l’argent qui dort Les personnes qui se préoccupent peu de leurs placements ont aussi tendance à négliger les sommes importantes qui dorment dans leur compte de banque, qui rapporte autour de 0%. Pourtant, bien utilisés, ces dollars pourraient être très lucratifs. Par exemple, cela pourrait vous permettre de réduire vos dettes, comme celles de vos cartes et marges de crédit. Une autre option est de faire fructifier cet argent. Dans ce cas, utilisez autant que possible un compte enregistré, à l’abri de l’impôt. Avant de vous lancer, prenez le temps de décider si cet argent sera alloué à un projet à court, à moyen ou à long terme. Cela vous aidera à choisir des produits financiers. LESAFFAIRES.COM
Samsung a les entreprises dans sa mire Cellulaire. Samsung a dévoilé Samsung Knox au Mobile World Congress de Barcelone. VIE NUMÉRIQUE Maxime Johnson info@journalmetro.com Après avoir pris d’assaut le marché des téléphones intelligents pour consommateurs, Samsung a une nouvelle cible dans sa mire : les entreprises. Le dévoilement de la fonctionnalité Samsung Knox au Mobile World Congress de Barcelone pourrait bien être l’arme qui manquait à la compagnie coréenne pour faire sa place dans ce lucratif marché. Samsung Knox est un outil qui améliore la sécurité de la plateforme Android tout en permettant de diviser son téléphone en deux parties distinctes, une pour sa vie professionnelle, et une pour sa vie personnelle. « Nous travaillons intensément depuis l’année dernière pour développer cette plateforme, nous sommes très sérieux dans cette aventure », explique BC Cho, le vice-président senior responsable de la division des affaires pour les entreprises chez Samsung. La séparation des données personnelles et professionnelles est l’une des caractéristiques les plus intéressantes de Knox. « Cela permet aux M. NET Denis Talbot Animateur MusiquePlus Nous sommes en 2047, soit 24 ans après la fin de Crysis 2. La ville de New York est recouverte d’un immense dôme érigé par la terrible corporationC.E.L.L. (Crynet Enforcement Local Logistics). Baptisée Le Dôme de la Liberté, cette rotonde a été construite afin de servir de prison pour asservir les Cephs, ces extraterrestres qui possèdent des tronches de céphalopodes. Nous jouons le rôle de Prophet. Notre ADN mutant, ainsi que notre « nanocombinaison » font de nous un redoutable chasseur. Notre mission : sauver l’humanité ! Le scénario est mince, je vous l’accorde. Il a été clairement conçu pour les néophytes qui n’ont pas goûté aux deux opus antérieurs. La mécanique de jeu reste élémentaire et le contrôle des singuliers pouvoirs que nous confère notre armure est simple. D’un coup de bouton, la puissance de notre Un téléphone Samsung Galaxy SIII équipé de Samsung Knox au salon Mobile World Congress de Barcelone./MAXIME JOHNSON entreprises de contrôler la sécurité de leurs données, sans pour autant envahir la vie privée de leurs employés, comme c’est le cas normalement », explique Injong Rhee, vice-président senior à la tête du groupe de recherche et développement B2B (interentreprises) chez Samsung. En appuyant sur l’icône Knox de son téléphone, l’utilisateur passe d’un mode à blindage se décuple pendant un court moment. La fugacité prend tout son sens grâce à la fonction d’invisibilité. Bondir très haut rend nos stratégies plus intéressantes. Mais attention : surveiller la jauge d’énergie est impératif ! Chacune de nos superbes actions en demande beaucoup. Il faut laisser le temps à nos systèmes de se recharger ! Notre cuirasse futuriste a été simplifiée. Nous n’avons plus besoin d’attribuer l’influx de puissance aux différentes composantes de l’habit comme auparavant. Au début, vous aurez le sentiment d’être moins fort que dans l’opus précédent. Cette impression se dissipera dès le premier corps à corps. Rien ne vaut l’efficacité d’un bon coup de pied bien placé sur une carcasse de voiture pour écraser des vilains plusieurs mètres plus loin ! Oui, nous pouvons jouer les Rambo et tirer sur tout ce qui bouge. Mais sachez qu’on encourage la furtivité. L’arc est une belle addition à l’arsenal. Ses différentes pointes rendent l’expérience complète. Les flèches explosives sont mes préférées, mais j’avoue avoir un faible pour les « électriques » qui terrassent les malfrats, surtout lorsqu’ils ont les pieds dans l’eau… L’intelligence artificielle de nos ennemis laisse parfois à désirer. Ils ont des comportements erratiques et ont tendance à répéter fréquemment les trois ou quatre mêmes phrases, mais c’est un bien léger irritant. Crysis 3 est beau sur Xbox 360, mais il est magnifique sur PC ! Les théâtres d’opération, vastes et plus ouverts, l’autre. Si celui-ci a le plein contrôle sur le mode personnel de son téléphone, sans que son employeur puisse y voir ou y contrôler quoi que ce soit, le mode professionnel, lui, est beaucoup plus limité, notamment quant aux applications qu’il est possible d’y installer. « Et même si l’utilisateur télécharge un logiciel malveillant dans sa partie personnelle, celui-ci n’aura pas accès aux données de l’entreprise qui sont chiffrées », ajoute Injong Rhee. Crysys 3 : un titre en mutation Jouabilité Les théâtres d’opération, vastes et plus ouverts, offrent une jouabilité moins linéaire que dans la version précédente. Les graphismes témoignent de la puissance de l’engin Crytek. Séparation des données 33 « Cela permet aux entreprises de contrôler la sécurité de leurs données, sans pour autant envahir la vie privée de leurs employés, comme c’est le cas normalement. » Injong Rhee, vice-président senior à la tête du groupe de recherche et développement B2B (interentreprises) chez Samsung. Dans la cour de BlackBerry Si Samsung Knox paraît familier, c’est que la compagnie canadienne BlackBerry offre un service similaire : Black- Berry Balance. « Le problème, avec Knox, est que ça demeure une solution Android, qui est une plateforme moins sécuritaire », m’a rappelé un responsable de la compagnie croisé à Barcelone. Quoi qu’il en soit, Knox représente un outil qui vise directement la clientèle d’entreprises de BlackBerry, ce qui n’aidera certainement pas la compagnie canadienne, qui est en pleine transformation. Près rapidement Samsung devrait déployer Knox rapidement, dès le deuxième trimestre de 2013. D’ailleurs, plusieurs programmes pilotes seraient déjà en cours un peu partout dans le monde, tant avec des entreprises qu’avec des agences gouvernementales. Il est encore tôt pour savoir si Samsung pourra ou non s’imposer auprès des entreprises de la même façon que la compagnie l’a fait auprès des consommateurs. Mais Knox est certainement un pas dans la bonne direction. L’arc est une belle addition à l’arsenal dans Crysis 3./COLLABORATION SPÉCIALE offrent une jouabilité moins linéaire que dans la version précédente. Les graphismes témoignent de la puissance de l’engin Crytek. Certains diront que le jeu semble plus facile que ses deux prédécesseurs. Je ne crois pas. Crysis 3 mérite qu’on étudie bien les différentes possibilités d’attaque avant de s’investir dans une mission. Un bon titre qui vous occupera pendant environ huit heures. +ITECH Internet Les jeunes s’exposent plus à la fraude Un sondage dont les résultats ont été publiés hier indique que 45% des Canadiens âgés de 18 à 34 ans ont déclaré prendre des risques, tels prêter leur carte de paiement ou communiquer des renseignements sur leur carte de paiement par courriel, au téléphone ou en textant. De plus, 43% d’entre eux ont été victimes d’une fraude par carte de paiement. MÉTRO



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :