Métro Montréal n°2013-02-27 mercredi
Métro Montréal n°2013-02-27 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2013-02-27 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (237 x 291) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 12,3 Mo

  • Dans ce numéro : Benoît XVI fait ses adieux.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
+CARRIÈRES Santé Quand travailler augmente l’asthme Les gens qui travaillent régulièrement avec des produits nettoyants risquent davantage de souffrir de l’asthme de l’adulte. Ce sont du moins les conclusions d’une étude anglaise réalisée auprès de 7 000 personnes. Dans son rapport, la chercheuse Rebecca Ghosh a établi la liste de 18 métiers à risque, dont les agriculteurs, les mécaniciens d’aéronefs et plusieurs emplois qui impliquent l’usage de produits nettoyants, comme le personnel d’entretien ménager, ceux qui travaillent dans le domaine de la santé, les coiffeurs et les nettoyeurs. MÉTRO GÉNIE CIVIL/CONSTRUCTION ARCHITECTURE CSST et organisation de chantiers 45 h Lecture de plans et devis 45 h Mathématiques appliquées à la construction 60 h Revit en architecture, niveau 2 45 h 514-747-6521 poste 8888 journalmetro.com mercredi 27 février 2013 Choisir une formation lorsqu Orientation. Le 1er mars, c’est-àdire vendredi, est la date limite pour présenter sa demande d’admission à l’un des programmes de formation collégiale ou universitaire. DE BON CONSEIL Mario Charette info@journalmetro.com Cette année encore, il y en aura certains pour remettre en question la pertinence du processus en disant que la plupart des jeunes n’ont pas la maturité nécessaire pour choisir une formation. On se plaît parfois à raconter l’histoire de jeunes qui ont inscrit à la dernière minute une inspiration soudaine sur leur formulaire de demande d’admission. Ou encore, de jeunes qui ont éprouvé de l’anxiété durant des semaines parce qu’ils n’avaient aucune idée de ce qu’ils voulaient étudier. Il n’y pas de doute qu’à 15, 16 ou 17 ans, bien des jeunes n’ont pas la maturité nécessaire pour choisir la formation qui leur convient. Il ne faut pas les en blâmer. La maturité, en effet, résulte de l’expérience. Or, les jeunes ont été enfermés entre les quatre murs d’une salle de classe pendant des années et n’ont souvent pas beaucoup d’expérience de la réalité du travail. Plusieurs ne connaissent que quelques occupations dont ils ont souvent une idée déformée par les téléséries ou le cinéma et ignorent jusqu’à l’existence de certains métiers qui pourraient les intéresser. Ce n’est souvent que grâce à un emploi à temps partiel TÉLÉCOMMUNICATIONS/INTERNET ET INFORMATIQUE COURS À TEMPS PARTIEL DE SOIR OU LES FINS DE SEMAINE 2 $/h www.cegep-st-laurent.qc.ca/perfectionnements Administration d’un serveur Unix 60 h Cisco CCNA modules 1-2 120 h Cisco CCNA modules 3-4 120 h Cisco CCNA Voix : Introduction à l’administration de réseaux Cisco voix et UC 60 h Le rôle de conseiller Je rencontre des dizaines de jeunes dans le cadre de mon travail et je peux vous dire que plusieurs d’entre eux sont tout à fait capables de formuler un choix éclairé de formation. Ils ont déjà une bonne idée de ce qu’ils recherchent dans un emploi. Ils ont simplement besoin qu’on les aide à nommer leurs attentes et à identifier des options de carrière qui correspondent à leurs intérêts particuliers. qu’ils peuvent se frotter à la réalité du travail pour la première fois et commencer à se forger une idée du type d’emploi qui leur plaît. On ne devrait donc pas décourager les jeunes de travailler, malgré ce que certains en disent. Une période de 12 à 16 heures de travail par semaine ne devrait pas interférer aveclles études, dans la plupart des cas. Cela leur permet de développer un sens des responsabilités qui leur est nécessaire. Je rencontre des dizaines de jeunes dans le cadre de mon travail et je peux vous dire que plusieurs d’entre eux sont tout à fait capables de formuler un choix éclairé de formation. Ils ont déjà une bonne idée de ce qu’ils recherchent dans un emploi. Ils ont simplement besoin qu’on les aide à nommer leurs attentes et à identifier des options de carrière qui correspondent à leurs intérêts particuliers. Certains craignent de choisir une formation dont les débouchés s’avéreront insuffi- ADMINISTRATION/LANGUE BUREAUTIQUE Conversation anglaise 45 h Français des affaires 45 h Logiciels d’exploitation : Word, Excel et Outlook, niveau débutant 60 h Logiciels d’exploitation : Excel, Access, niveau avancé 60 h Cours offerts à 2$/heure + 28$ de frais d’administration +30$ de frais d’inscription (si applicable) Il n’y pas de doute qu’à 15, 16 ou 17 ans, bien des jeunes n’ont pas la maturité nécessaire pour choisir la formation qui leur convient. d’une salle de classe pendant des années./MÉTRO sants, mais il est possible de les aider à déterminer un plus large éventail de formations qui leur conviennent afin d’en trouver au moins Financement Droits d’auteur Commandites Marketing Partenariats Production Édition Gestion dans l’industrie de la musique Une spécialisation à l’intention ti des diplômés collégiaux et universitaires it i désirant une carrière dans l’industrie de la musique Inscris-toi dès maintenant ! La session de printemps débute le 27 mai 2013 La session d’automne débute le 30 septembre 2013 Possibilité d’obtenir une aide financière du MELSQ TREBAS.COM 550 rue Sherbrooke O., 6 e étage, Montréal, Québec 514 845-4141 formation collégiale depuis 1979 20 une présentant de bonnes perspectives. Comme cela arrive souvent, on a donc tendance à généraliser à partir des difficultés qu’éprouvent certains jeunes. Cela étant dit, il faut les encourager à essayer des activités variées le plus tôt possible. C’était là la fonc-
’on est jeune Il ne faut pas les en blâmer, car ils ont été enfermés entre les quatre murs tion, traditionnellement, des activités parascolaires. Trop de jeunes passent leur temps libres à faire les mêmes choses (jeux vidéo, une blessure médullaire un traumatisme crânoencéphalique une paralysie l’aphasie la dyslexie la sclérose en plaques des maux de dos a poliomyélite Facebook, etc), ce qui ne leur permet pas de découvrir leurs aptitudes. Ce sont ceux qui en ont fait la découverte qui s’orientent bien ! Notre service d’employabilité et ses conseillers peuvent vous aider à vous trouver l’emploi qu’il vous faut ! Si vous êtes une personne atteinte d’une déficience liée à : le spina bifida des rhumatismes l’arthrite la maladie de Parkinson le syndrome du canal carpien l’ataxie de Friedreich un accident vasculaire cérébral (AVC) ou toute autre limitation physique ou neurologique PASSEZ À L’ACTION ET APPELEZ-NOUS ! 514 341-7272 info@moelleepiniere.com www.moelleepiniere.com Le service d’employabilité de Moelle épinière et motricité Québec (anciennement Association des paraplégiques du Québec) est rendu possible grâce à la contribution financière d’Emploi-Québec. Cuisine. Un jeune Québécois en finale C’est un étudiant de l’École hôtelière de la capitale, Jean- Christophe Comtois, qui a remporté la finale canadienne du concours Almost Famous Chef, lundi soir. Le Québécois se prépare maintenant à disputer la grande finale, qui aura lieu du 8 au 10 mars au Culinary Institute of America, en Californie, où il se mesurera aux neuf autres gagnants régionaux. Un groupe de juges reconnus évaluera les finalistes dans trois catégories, soit le panier mystère, le plat vedette et le prix du public. C’est un plat vedette nommé Veau aux fines herbes et à l’ail et polenta croustillante parfumée au « Tomme des Joyeux Fromagers » qui lui a valu de remporter la palme. Pour cette étape du concours, le jury était composé de chefs réputés (Alex Chen, Normand Laprise, Dan Potter et Joe Mercuri) et de journalistes gastronomiques (Lisa Yeung, Katherine-Lune Rollet, Emily Richards et Matthew Hague). Six autres concurrents issus d’autant d’écoles culinaires – le collège Humber, le Canadian Food and Wine Institute du collège Niagara, Jean-Christophe Comtois/COLLABORATION SPÉCIALE MÉTRO, CHEF DE FILE ENVIRONNEMENTAL EN AMÉRIQUE DU NORD Selon le rapport Above the Fold, émis par l’organisation environnementale Canopée. 21 Prix du public 1 Une autre étudiante, Kellie Callender, du Culinary Institute de l’île de Vancouver, a été couronnée lors de la finale régionale canadienne du concours Almost Famous Chef. Son plat vedette, le Saumon rôti à petit feu et Salade de quinoa, lui a en effet valu le prix du public. le Pacific Institute of Culinary Arts, l’International Culinary School at the Art Institute de Vancouver ainsi que le Culinary Institute de l’île de Vancouver – ont aussi eu l’occasion de démontrer leur savoir-faire en cuisine lundi soir. MÉTRO CHOISIS TA NOUVELLE CARRIÈRE ! CHOOSE YOUR NEW CAREER ! 2 DIPLÔMES EN 1 ! DEP SECRÉTARIAT + DEP COMPTABILITÉ INFORMATI SÉE SECRETARIAL STUDIES DVS + COMPUTERIZED ACCOUNTING DVS DEP offert en anglais DÉBUT 18 MARS 2013 DURÉE 7 MOIS COÛT 391 $ Centre de formation professionnelle et d’éducation aux adultes Saint-Lambert 450 676-1843 www.access.rsb.qc.ca DÉBUT 11 MARS 2013 DURÉE 18 MOIS COÛT 628 $ DEP offerts en anglais avec des cours de français enrichis ASSISTANCE À LA PERSONNE EN ÉTABLISSEMENT DE SANTÉ ASSISTANCE IN HEALTH CARE FACILITIE TIES ASSISTANCE À LA PERSONNE À DOMICILE HOME CARE ASSISTANCE FORTE DEMANDE POUR DE LA MAIN-D’ŒUVRE QUALIFIÉE 1 2 3 DEP offert en anglais DÉBUT 18 MARS 2013 DURÉE 9 MOIS COÛT 300 $



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :