Métro Montréal n°2013-02-27 mercredi
Métro Montréal n°2013-02-27 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2013-02-27 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (237 x 291) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 12,3 Mo

  • Dans ce numéro : Benoît XVI fait ses adieux.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
La télé avec un grand F. Optez pour le meilleur service télé, Télé Fibe. En plus de sa qualité d’image HD époustouflante et du seul enregistreur Partout chez vous, Télé Fibe vous offre ce que le câble ne peut offrir : 1 1 2 critiques et recommandations de Cinoche.com 9 + 24,24 $/mois par la suite 3. 4. Tous frais mensuels inclus. Des frais d’installation de 49,95 $ s’appliquent 5. À jour en date du 4 février 2013. L’offre prend fin le 31 mars 2013. Toute partie du programme Forfait de Bell peut être modifiée, annulée ou résiliée en tout temps. Bell n’est pas tenue de fournir la réduction du Forfait pendant toute la durée d’un contrat à terme pour des services admissibles, y compris les services admissibles aux réductions ; voir bell.ca/detailsforfait. Réservée aux nouveaux clients résidentiels du Québec, là où l’accès et la technologie le permettent. Modifiable sans préavis et ne peut être combinée avec aucune autre offre. Taxes en sus, d’autres conditions s’appliquent. Facture électronique sans frais, facture papier offerte (2 $/mois). Télé Fibe : lorsque applicable, les tarifs mensuels incluent des frais afin de financer la contribution de Bellau Fonds pour l’amélioration de la programmation locale (FAPL) créé par le CRTC ; voir bell.ca/FAPL. Abonnement à Internet Fibe requis. (1) Chaque télé additionnelle requiert un enregistreur HD (location 7 $/mois ou achat 199 $). (2) L’utilisation d’applications sur Télé Fibe sera prise en compte dans le calcul de votre utilisation Internet. (3) Réservé aux nouveaux clients qui conservent un abonnement continu à Télé, Internet et Téléphonie résidentielle ; voir bell.ca/forfait. Prix promotionnel de 9,95 $ pour les mois 1-6 basé sur un abonnement continu au forfait Télé Fibe Bon : tarif mensuel 30 $, moins rabais du forfait de 9 $, moins crédit de 14,20 $, plus frais de service numérique de 3 $, plus frais FAPL de 0,10 $. (4) Location à 0 $ est basée sur des frais mensuels de 15 $ moins un crédit mensuel de 15 $. Réservé aux nouveaux clients de Bell Télé avec un abonnement continu à trois services admissibles de Bell ; voir bell.ca/forfait. Bell demeurera le propriétaire du récepteur. Vous pouvez résilier la location à tout moment si vous retournez le récepteur. Les récepteurs peuvent être neufs ou remis à neuf. (5) Comprend l’installation du modem, de l’enregistreur Partout chez vous et de jusqu’à deux autres récepteurs HD supplémentaires ; voir bell.ca/installationtelefibe. Fibe est une marque de commerce de Bell Canada. ParaNorman MD, le film 2012 Laika, Inc. Laika, ParaNorman, tous les noms des personnages et leurs ressemblances distinctes : MC et 2012 Laika, Inc. Tous droits réservés. Distribué exclusivement au Canada par Alliance Vivafilm. Tous droits réservés. Offert dans les magasins Bell suivants : ANJOU Les Galeries d’Anjou Les Galeries d’Anjou – kiosque BLAINVILLE Les Galeries de Blainville BOISBRIAND Faubourg Boisbriand BOUCHERVILLE 1052, rue Lionel-Daunais BROSSARD Mail Champlain Quartier DIX30 DELSON 5, route 132 DOLLARD-DES-ORMEAUX 3352, boul. des Sources DORION-VAUDREUIL 84, boul.Harwood 3120, boul.de la Gare DORVAL Les Jardins Dorval LACHINE 2409, 46 e Avenue Galeries Lachine LASALLE 7567, boul. Newman Carrefour Angrignon Carrefour Angrignon – kiosque LAVAL 691, boul. Curé-Labelle 1655, boul. St-Martin Ouest Carrefour Laval Carrefour Laval – kiosque Centre Laval Mégacentre Ste-Dorothée Mégacentre Vimont Laval LONGUEUIL 666, Place Trans-Canada Place Longueuil MONTRÉAL 892, rue Ste-Catherine Ouest 4399, rue St-Denis 6855, rue St-Jacques Ouest 7452, boul. Maurice-Duplessis 9280, boul. de l’Acadie Boul. Décarie (angle Jean-Talon) Centre Eaton – kiosques Centre Rockland Les Galeries Normandie – kiosque Mail Cavendish Place Alexis-Nihon Place Dupuis Place Versailles Plaza Côte-des-Neiges Tour Jean-Talon (rez-de-chaussée) MONTRÉAL-NORD Centre Forest Place Bourassa PINCOURT Faubourg de l’Île – kiosque POINTE-AUX-TREMBLES 12530, rue Sherbrooke Est POINTE-CLAIRE Centre Fairview Centre Fairview – kiosque REPENTIGNY 309, rue Notre-Dame Les Galeries Rive-Nord ROSEMÈRE 232, boul. Curé-Labelle Place Rosemère SHERBROOKE 2700, rue King Ouest 4505, boul. Industriel Carrefour de l’Estrie Place Belvédère ST-BRUNO-DE-MONTARVILLE Les Promenades St-Bruno ST-EUSTACHE Place St-Eustache ST-HUBERT 3879, boul. Taschereau 5951, boul. Cousineau ST-JEAN-SUR-RICHELIEU Carrefour Richelieu ST-LAURENT La Place Vertu ST-LÉONARD 4524, rue Jean-Talon Est 6050, boul. Métropolitain Est TERREBONNE 1729, chemin Gascon Galeries Terrebonne Aussi disponible chez :
Treize arrestations Éducation. Treize personnes ont été arrêtées lors de la manifestation organisée par l’Association pour une solidarité syndicale étudiante (ASSÉ) afin de dénoncer l’issue du Sommet sur l’enseignement supérieur, hier en fin d’après-midi. « La manifestation a débuté sans que (le SPVM) en connaisse l’itinéraire et a été déclarée illégale. C’est vers 16 h 10, au coin de Berri et Cherrier, que les choses se sont envenimées », a précisé Ian Lafrenière, responsable des relations avec les médias au SPVM. Quelques milliers de manifestants, principalement des étudiants, prenaient la rue hier à l’appel de l’ASSÉ pour réclamer la gratuité scolaire complète. LA PRESSE CANADIENNE L’indexation des droits de scolarité est confirmée Pauline Marois/PAUL CHIASSON/LA PRESSE CANADIENNE TOUS LES VOLS DE SUNWING AIRLINES OFFRENT LE SERVICE AU CHAMPAGNE Tous les passagers vivent l’expérience du service Élite : Au dire du commandant Lafrenière, plusieurs personnes seront accusées de méfait, d’attroupement illégal, d’agression armée ou encore de possession de matériel incendiaire./PASCAL MARCHAND/MONSCOOP@JOURNALMETRO.COM Devant l’absence de consensus à propos de la contribution étudiante au réseau universitaire, la première ministre, Pauline Marois, a tranché : les droits de scolarités seront indexés de 3% à compter de l’automne prochain. « L’indexation mesurée selon la croissance du revenu disponible des familles constitue une proposition raisonnable, responsable et juste (…) pour les universités, pour les étudiants et pour les Québécois », a-t-elle affirmé, hier, au terme des discussions au Sommet sur l’enseignement supérieur. Selon elle, cette solution permettra de stabiliser la contribution étudiante et d’éviter des hausses importantes imprévues. M me Marois a souligné que le consensus est « inatteignable » sur l’enjeu des droits de scolarité. Les associations étudiantes Discussions « Le sommet nous permet de repartir sur de bonnes bases. Ça ne veut pas dire qu’il n’y a pas de tension. Ça ne veut pas dire qu’il n’y aura pas des désaccords. Au moins, le dialogue est bien repris. » Pauline Marois, première ministre VENTE PRINTANIÈRE CHUTE DE TAXES ÉCONOMISEZ 200 $ PAR COUPLE Pour réserver vos vacances Sunwing, contactez votre agence de voyages ou visitez Sunwing.ca/fr RÉSERVEZ D’ICI LE 1 ER MARS 2013 POUR LES DÉPARTS DU QUÉBEC DU 13 MARS AU 30 AVRIL 2013 APPLICABLE SUR DES FORFAITS VACANCES VERS TOUTES LES DESTINATIONS SOLEIL, LA FLORIDE ET LES CROISIÈRES « La vente printanière chute de taxes » est une offre d’une durée limitée applicable pour des nouvelles réservations seulement effectuées du 23 février au 1er mars 2013 (inclusivement). Les économies de 200$ par couple sont applicables sur des forfaits vacances vers toutes les destinations soleil, la Floride et les croisières. L’offre n’est pas applicable sur des réservations de vol seulement et ne peut être jumelée à aucune autre offre promotionnelle. L’offre est sujette à changement et pouvant être retirée en tout temps sans préavis. Vols opérés par Sunwing Airlines. Pour les modalités et conditions complètes, veuillez vous référer à la brochure Vacances Sunwing 2012/2013. Titulaire d’une permis du Québec. 27022013 03 sont déçues de la décision du gouvernement d’augmenter les droits de scolarité. « La question des droits de scolarité a été tassée de la main rapidement alors qu’on n’a pas d’étude sur les conditions de vie des Québécois », a déploré la présidente de la Fédération étudiante collégiale du Québec, Éliane Laberge. « On est déçu de voir qu’on est allé de l’avant malgré l’absence de consensus », a souligné de son côté la présidente de la Fédération étudiante universitaire du Québec, Martine Desjardins. Les deux fédérations consulteront leurs associations membres pour décider des suites à donner au sommet. « Les étudiants ne repartent pas les mains vides, a ajouté en contrepartie M me Desjardins. Elle s’est dite heureuse à l’idée que les frais institutionnels obligatoires fassent l’objet d’une réflexion au cours du chantier sur la révision de la politique de financement des universités. Elle a aussi approuvé la bonification de l’aide financière aux études et la création du conseil des universités. Sa collègue de la FECQ a approuvé pour sa part la création d’un chantier de réflexion sur l’offre de formation collégiale au Québec et l’injection de 5 M$ dans les services offerts aux étudiants ayant des besoins particuliers dans les cégeps. MARIE-EVE SHAFFER Sur le web PHOTO de lecteur 25 $ L’avis des recteurs ainsi que des détails sur les cinq chantiers de réflexion à venir et sur la démocratie étudiante dans l’article complet, disponible au : www.journalmetro.com 1ACTUALITÉ Ontario Réduction des frais de scolarité réclamée La Fédération canadienne des étudiantes et étudiants de l’Ontario demande à la première ministre, Kathleen Wynne (photo), de rendre l’éducation post-secondaire plus abordable. Dans un document publié hier, la fédération recommande au gouvernement de réduire les frais de scolarité de 30% sur trois ans et d’établir un plan à long terme pour leur élimination progressive. Sous le précédent gouvernement de Dalton McGuinty, les frais de scolarité ont atteint des sommets dans la province, a affirmé la présidente de la fédération. MÉTRO



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :