Métro Montréal n°2013-02-25 lundi
Métro Montréal n°2013-02-25 lundi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2013-02-25 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (237 x 291) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 13,0 Mo

  • Dans ce numéro : unis contre l'endettement des étudiants.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
3CULTURE À faire aujourd’hui La Lumière au bout du tunnel ou L’Exode des loutres étudiante en psychologie de dramatique Pénélope Bourque a organisé un de troubles psychiatriques. Le fruit de ce travail, La lumière au bout du tunnel ou L’exode des loutres sera présenté devant public en format « mise en lecture ». Amphithéâtre Justine-La- Sainte-Justine journalmetro.com lundi 25 février 2013 Merci ! Merci ! Merci ! 1 2 3 4 5 1Meilleure actrice de soutien. Anne Hathaway dans Les Misérables « Ça s’est réalisé ! » s’est exclamée l’actrice en récupérant sa 2statuette. Meilleur film en langue étrangère. Amour, de Michael Haneke « Merci beaucoup pour cet honneur, a sobrement annoncé le cinéaste autrichien. [...] Merci à mes acteurs principaux, Emmanuelle Riva et Jean-Louis Trintignant, sans qui je ne serais pas debout ici. » 3Meilleur acteur de soutien. Christoph Waltz dans Django Unchained « M. De Niro, M. Hoffman, M. Jones et M. Arkin, mes respects », a déclaré le gagnant, avec beaucoup de classe, en s’adressant aux acteurs en lice à ses côtés. 4Meilleure chanson originale. Skyfall, d’Adele « Merci tellement ! C’est génial ! s’est écriée Adele. Merci à mon homme ! Je t’aime, bébé ! » 5Meilleur scénario original. Quentin Tarantino pour Django... « C’est l’année des auteurs ! s’est réjoui le cinéaste. Vous êtes tous merveilleux ! Peace out ! » PHOTOS : GETTY Argo couronnHollywood. Il y a eu beaucoup de surprises durant cette soirée placée sous le thème de la musique de film. Mais, au rayon des choses prévisibles, le long-métrage de Ben Affleck a été sacré Meilleur film de l’année. L’animateur a dit... Ha ? NATALIA WYSOCKA natalia.wysocka@journalmetro.com Seth MacFarlane a opté pour un humour quelque peu extrême qui clashait légèrement avec le côté sérieux et glamour des Oscars... Adoptant une attitude décontractée, et lançant des gags salés, parfois un peu limite, le créateur de Family Guy a tiré sur diverses cibles et a même interprété une chanson intitulée We Saw Your Boobs (« On a vu vos seins ») dans laquelle il énumérait toutes les actrices qui avaient montré leur poitrine au grand écran... Durant son long monologue d’ouverture, William Shatner, alias Captain Kirk, est apparu pour « l’aider » à ne pas passer à l’histoire en tant que pire animateur des Oscars de tous les temps, mais a-t-il réussi à convaincre l’opinion publique ? Rien n’est moins sûr. Voici quelques gags signés MacFarlane qui ont passé hier... certains de justesse. les tentatives pour faire rire Tommy Lee Jones commencent... maintenant ! » « Cette cérémonie est regardée par des milliards de personnes. C’est pourquoi Jodie Foster sera là dans quelques instants pour nous demander de respecter sa vie privée. » Argo tellement top secrète que le réalisateur est inconnu de l’Académie. » actrice de neuf ans, nommée pour sa prestation dans Beasts of the Southern Wild à vous tous qui êtes en compé- peut faire. [...] De toute façon, d’ici 16 ans, elle sera trop vieille e pour Clooney. » 18 Au fil d’une année couronnée de prix, Ben Affleck les inexactitudes du scénario, n’a pas dû célébrer Tout juste avant minuit, au terme d’un gala plutôt étrange, meublé de multiples longueurs, d’humour parfois scabreux et de surprises tantôt réjouissantes, tantôt moins, l’animateur Seth MacFarlane a laissé le micro au présentateur Jack Nicholson. Le vénérable acteur a alors présenté Michelle Obama, qui, après une brève allocution en direct de la Maison-Blanche, a redonné la parole à Jack Nicholson, qui a présenté les nominés, qui a renvoyé la balle à la femme du président, qui, enfin, a remis l’Oscar du Meilleur film à Argo, de Ben Affleck. « Je veux remercier ma femme [Jennifer Garner] d’avoir travaillé, peutêtre pas sur mon film, mais sur notre mariage depuis toutes ces années ! » a notamment lancé l’oscarisé réalisateur. Au cours de la soirée, le Québec a retenu son souffle pendant la remise de l’Oscar du Meilleur film étranger, catégorie dans laquelle était nominé Kim Nguyen pour Rebelle. La statuette est finalement allée à l’acclamé Amour, du cinéaste autrichien Michael Haneke, mais quelle fierté de se trouver en compétition ! Pour ce qui est de l’Oscar du Meilleur court-métrage de fiction, auquel concourrait Yan England avec Henry, c’est finalement au cinéaste américain Shawn Christensen qu’il a échu. Cette année, aucune œuvre n’a réellement dominé la compétition. Presque tous les longs-métrages dans la course au Meilleur film de l’année ont été récompensés dans une catégorie ou une autre. Déception toutefois du côté de Beasts of the Southern Wild, superbe film indépendant de Benh Zeitlin qui est reparti les mains vides. Visiblement plombé par la controverse entourant ses scènes de torture, Zero Dark Thirty, de Kathryn Bigelow n’a pas remporté de prix dans une des catégories principales. Il a toutefois partagé l’Oscar du Meilleur montage sonore avec le dernier James Bond. Si cette 85 e cérémonie ne passera peut-être pas à l’histoire, soulignons toutefois que Daniel Day-Lewis, lui, oui. En effet, le respectable interprète a remporté un troisième Oscar en tant que Meilleur acteur pour son rôle-titre dans Lincoln. Sinon, en rafale. Jennifer Lawrence est tombée dans les escaliers menant à l’estrade en montant chercher sa statuette de la Meilleure actrice pour sa performance dans Silver Linings Playbook. Adele a interprété avec cœur la chanson-thème de Skyfall et a semblé incroyablement touchée lorsqu’elle est allée récupérer l’Oscar de la Meilleure chanson originale. Seth MacFarlane a fait parfois rire, parfois grincer des dents (voir encadré ci-dessous), et Ang Lee, qui a empoché la statuette du Meilleur réalisateur pour Life of Pi, a remercié YannMartel « d’avoir écrit cette histoire incroyable ». « Merci à mon équipe canadienne, je vous aime ! » nominé. Ça ne doit pas être facile de faire partie de cette ‘‘Maman ! J’ai eu un A en espagnol ! » ‘‘Ah ouais ? Eh bien presque tous les membres de ta famille ont obtenu une nomination aux Oscars ! » » de Django Unchained bat pour retrouver sa femme, Ou, comme Chris Brown et Rihanna appellent ça : un film romantique. » commençant par N dans Django Unchained. J’ai entendu dire que le scénario était librement inspiré des messages vocaux de Mel Gibson. »



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :