Métro Montréal n°2013-02-25 lundi
Métro Montréal n°2013-02-25 lundi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2013-02-25 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (237 x 291) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 13,0 Mo

  • Dans ce numéro : unis contre l'endettement des étudiants.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
Tribune BENOIT LEFEBVRE HUMORISTE journalmetro.com lundi 25 février 2013 Pleine lune illuminée Le 19 février dernier, cinq têtes brûlées se sont croisées à Trois-Rivières. Un gelé ben raide sur on ne sait quelle substance, et les quatre autres gelés ben raide sur le trip de la badge. Le tout a été filmé par une caméra de sécurité. Un kid de 19 ans braque un Jean Coutu avec un gun à plomb, se pousse, et les policiers le rattrapent dans un gros stationnement. De très loin, ils lui ordonnent de lancer son arme et de se coucher sur le ventre, les bras en croix, genre Jésus qui serait tombé en pleine face. Il s’exécute. Les quatre policiers arrivent, deux hommes, deux femmes. Ils se penchent sur lui et… PIF PAF PIF PAF PIF PAF. Ils lui sacrent une volée. Une solide ! Coups de poing dans la face, coups de pied dans les côtes, plusieurs dans les couilles. Le tout alors qu’il est sur le ventre, plus soumis qu’une geisha dans un party sadomaso. T’arrives pas à 19 ans à braquer un Jean Des lanternes de papier illuminent le ciel de Yongin, en Corée du Sud. Pour célébrer la première pleine lune de la nouvelle année, les Sud-Coréens font flotter ces lanternes et dégustent des mets spéciaux./LEE JIN-MAN/AP L’AUTRE 19-2 Coutu avec un gun à plombgelé comme Keith Richards en ayant été élevé par Ricardo. Ce kid-là a dû en manger des taloches, physiques et psychologiques. Y’est cassé de partout. Mais quatre gros gorilles ont décidé qu’il l’était pas assez. Dans leur rapport, les policiers ont écrit que le suspect avait résisté à son arrestation, que leur vie était menacée et qu’ils avaient dû utiliser la force nécessaire. À moins qu’il ait des pouvoirs radioactifs, ou genre des épines de porc-épic, c’est pas très menaçant, un gars couché sur le ventre. Dans ces histoireslà, l’ampoule qui allume, c’est toujours : combien ? Combien d’actes de barbarie de drogués sur le trip d’avoir un gun et un badge passent sous le silence, passent sous le mensonge d’un rapport de police trafiqué ? Si la vidéo montrait quatre kids de 19 ans gelés sur les amphétamines taper comme des sauvages sur un vieux Courrier des lecteurs Bureau de la liberté de religion : un artifice Sérieux Montre-nous ton sérieux, corps de police. Claude Legault a beau t’aider avec sa série, faudrait que tu t’aides un p’tit peu. Podz peut pas se mettre derrière chaque caméra de sécurité et d’iPhone. monsieur itinérant couché sur le ventre, le Québec serait en tab*** ! On demanderait la peau, la tête de ces kids-là. Harper serait excité comme un gamin à Noël. Il viendrait nous faire un speech sur le besoin de renforcer les peines de prison, d’agrandir les prisons, de bâtir plus de prisons et d’ajouter plus de carrés « prison » à Monopoly. Pour l’instant, on a droit aux fameux : « C’est triste pour le corps de police, mais faut pas généraliser » et « On va faire enquête. Pour le moment, les quatre policiers sont suspendus avec solde. » Suspendus avec solde. C’est comme punir un enfant en lui disant qu’il ne peut plus aller jouer dehors, mais Libres penseurs athées (LPA), association qui prône la laïcité et la défense des droits des athées, dénonce la création du nouveau Bureau de la liberté de religion, annoncée récemment par le premier ministre Stephen Harper. Les problèmes posés par ce nouveau bureau sont multiples. Premièrement, le mandat de ce bureau n’inclut pas explicitement la protection des apostats et des athées contre la persécution, et il y a peu d’espoir qu’il s’occupe des incroyants au même titre que les croyants. Selon David Rand, président de LPA, « la liberté de religion n’est pas une liberté fondamentale comme la liberté de conscience, mais en découle. La liberté de ne pas avoir de religion et de critiquer les religions en découle aussi. Or, sans le droit de quitter sa religion ou de ne pas en avoir, la liberté de religion reste creuse ». Le gouvernement Harper affiche déjà un fort penchant pro-religieux et nous semble très peu soucieux des droits de la personne : coupures dans le financement aux groupes de coopération internationale dont les pratiques incluaient le recours à l’avortement ; financement d’un groupe chrétien homophobe travaillant en Ouganda ; nomination d’un créationniste comme ministre des Sciences et de la Technologie ; abolition de plusieurs centres de la Commission canadienne des droits de la personne ainsi que de l’organisme Droits et démocratie, entre autres. Tout porte à croire que ce nouveau bureau constitue une autre initiative accordant à la droite chrétienne une influence que l’on nous présente sous un faux jour de protection qu’il peut rester en dedans au chaud avec ses bébelles. Il y a un rapport qui cache des voies de fait graves. Ils vont enquêter sur quoi ? Out. Montre-nous ton sérieux, corps de police. Claude Legault a beau t’aider avec sa série, faudrait que tu t’aides un p’tit peu. Podz peut pas se mettre derrière chaque caméra de sécurité et d’iPhone. Pour l’instant, ce que tu nous dis, corps de police, c’est qu’avoir un badge, c’est comme avoir une carte « Sortez de prison » au Monopoly. Les opinions exprimées dans cette tribune ne sont pas nécessairement celles de Métro. Stephen Harper en compagnie d’Andrew Bennett, ambassadeur du nouveau Bureau de la liberté de religion/FRANK GUNN/LA PRESSE CANADIENNE Volume : 12 Numéro : 324 À Montréal, Métro est publié par Médias Transcontinental S.E.N.C. 1100, boul. René-Lévesque Ouest, 24e étage, Montréal H3B 4X9 Tél. : 514 286-1066 Téléc. : 514 286-9310 Imprimé par Transmag Distribué par Messageries de presse Benjamin Éditeur : Daniel Barbeau Éditeur adjoint : Yves Bédard Contrôleur : Bernard Roy Rédacteur en chef : Eric Aussant Directrice générale des ventes : Mélanie Labelle Directrices de l’information : Jennifer Guthrie (jour), Rachelle McDuff (soir) Directrice du marketing : Laure Barnouin Directrice des ventes locales : Carole Dallaire Directrice des ventes nationales et spécialisées : Martine Ménard Directrice de la distribution : Danielle Tessier Chef de pupitre : Baptiste Barbe Équipe de rédaction Actualité en soirée : Maxime Huard, Andréanne Chevalier, Josie Desmarais Journaliste-pupitreur Monde : Charles-Eric Blais-Poulin Vous avez une opinion à nous faire parvenir ? opinions@journalmetro.com Vous voulez annoncer dans nos pages ? publicite@journalmetro.com Vous avez une nouvelle à nous faire parvenir ? info@journalmetro.com Exclusif sur le web 16 Les plus (ou moins) belles tenues des Oscars Les stars de cinéma ont revêtu leurs plus (ou moins) beaux atours à l’occasion de la 85 e cérémonie des Oscars. Voici ceux qui ont attiré notre attention sur la tapis rouge du Dolby Theater, à Los Angeles. LA LISTE DU LUNDI Saisir ce code pour obtenir l’article ! Saisir ce code pour obtenir l’article ! des droits. La meilleure façon de protéger la liberté de conscience n’est pas de faire la promotion de la religion, mais plutôt de favoriser la laïcité qui protège cette liberté tout en assurant l’indépendance et l’autonomie des États face aux religions. Or, le mandat du bureau n’en parle pas et, pire encore, l’« ambassadeur » Andrew Bennett, nommé à la direction du bureau, est nettement antilaïque. Bennett est le doyen d’un petit collège chrétien d’Ottawa et milite en faveur d’une présence accrue de la foi religieuse dans les institutions gouvernementales. Il affirme que la laïcité en France est « fondamentaliste » et que les racines de nos libertés modernes se trouvent dans le judéo-christianisme, faisant fi de la longue lutte à travers les siècles pour affranchir les États du joug des religions. Ce nouveau bureau relève du ministère des Affaires étrangères. Le ministre John Baird, dans un discours prononcé à Washington en mai 2012, a déclaré tout candidement que « la liberté de religion ne signifie pas être libéré de la religion ». Plus récemment, en septembre 2012, lors d’un événement en marge de l’assemblée générale de l’ONU, ce même Baird a avoué qu’il ne considère pas que l’agnosticisme ou l’athéisme aient besoin de protection au même titre que les minorités religieuses persécutées. Pourtant, l’International Humanist and Ethical Union évoque, dans un rapport publié en décembre 2012, de nombreux cas de persécution d’incroyants partout dans le monde. Dans certains pays, les athées et les apostats risquent même la peine de mort. Ce nouveau Bureau de la liberté de religion nous semble un stratagème de plus pour tromper les citoyens canadiens et mérite d’être dénoncé sur toutes les tribunes. LIBRES PENSEURS ATHÉES
Tribune LES JUSTICIERS MASQUÉS MARC-ANTOINE AUDETTE ET SÉBASTIEN TRUDEL, HUMORISTES LA PLUS GRANDE FOIRE DES UNIVERSITÉS INTERNATIONALES ET DES VOYAGES ÉTUDIANTS DU CANADA commençant à 12h Le Samedi de 13 h à 17 h Au Palais des Congrès de Montréal www.studyandgoabroad.com SPONSORED BY PASTAGATE AND MORE ! Dear Office of the french langage : this article is about you. Bon ! Maintenant que nous avons votre attention... On pensait à tout ça... Quelle ironie quand même. Un restaurant qui s’appelle La Belle Province où aucun employé ne parle français ! Avez-vous déjà tenté d’y commander un « roteux », comme on disait dans le temps ? Bonne chance ! On devient nostalgique du temps où Montréal était encore une ville francophone. On sait que nos plus jeunes lecteurs seront surpris de l’apprendre, mais il a déjà été possible de se faire servir en français dans la plus grande partie de la ville ! Ce qui nous a fait réfléchir, c’est le récent Pastagate ; vous savez, cette histoire ridicule sur l’Office québécois de la langue française, qui, pour donner l’impression d’être encore utile, a reproché à un restaurant connu son usage du mot « Pasta » sur son menu. The rest is history : attention médiatique internationale qui fait qu’on passe pour des malades mentaux de Scanner ici pour vous préinscrire tirage Office québécois de la langue française Au lieu de regarder les menus des restos de la rue Saint-Laurent, vous ne pourriez pas vous assurer qu’on n’ait pas droit à un air bête lorsqu’on s’adresse à des serveurs, des portiers ou d’autres employés de commerce qui ne veulent même pas comprendre « bonjour » ? la langue. Merci de nous humilier en nous faisant passer mondialement pour des fascistes, OQLF ! On n’est peut-être les premiers à vous le suggérer... On ne voudrait surtout pas vous déranger alors que vous préparez un autre de vos bons coups, mais... ça ne vous tenterait pas de servir à quelque chose pour une fois ? Au lieu de perdre votre temps à faire suer des restaurants pour des raisons totalement stupides, vous pourriez peut-être tenter de régler de vrais problèmes. On ne veut pas vous provoquer inutilement, mais sérieux, what the fuck ? Ce sont de simples suggestions, mais... vous pourriez peut-être vous battre pour qu’un chauffeur de taxi ait le devoir d’être capable de se débrouiller un minimum en français (et de connaître la ville, mais on ne veut pas exagérer) avant de lui donner un permis ? Vous ne pourriez pas exiger qu’un maire ait le devoir d’être compréhensible en français quand il tente d’expliquer les perquisitions de l’UPAC dans son bureau ? Au lieu de regarder les menus des restos de la rue Saint-Laurent, vous ne pourriez pas vous assurer qu’on n’ait pas droit à un air bête lorsqu’on s’adresse à des serveurs, des portiers ou d’autres employés de commerce qui ne veulent même pas comprendre « bonjour » ? Ça nous rappelle les 26 février Journée nationale de la stérilisation animale Faites stériliser votre animal et recevez un bon de 25 $ en nourriture. Pour plus de détails : sterilisationanimalequebec.info 17 défunts vidéos Blockbuster, aujourd’hui heureusement fermés, pour lesquels, dans certains quartiers, le seul critère d’embauche était de parler la langue de Shakespeare. Comme première langue. On va rester poli, cher Office très utile de la langue française, mais présentement, réveillez-vous et cessez donc tout de suite la sodomie d’insectes. Soyons plus clairs : arrêtez d’enculer des mouches. Les opinions exprimées dans cette tribune ne sont pas nécessairement celles de Métro. Sur le web justiciers.com Suivez les Justiciers masqués du lundi au vendredi sur journalmetro.com facebook.com/JusticiersMasques @justiciers



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :