Métro Montréal n°2013-02-21 jeudi
Métro Montréal n°2013-02-21 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2013-02-21 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (237 x 291) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 15,0 Mo

  • Dans ce numéro : le maire Michael Applebaum conserve l'appui de Québec.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Redevances minières Québec critiqué Sans connaître les coûts et les bénéfices, le ministère des Ressources naturelles marche à l’aveuglette en matière de redevances minières, selon le commissaire au développement durable. Dans un rapport rendu public hier, le commissaire Jean Cinq-Mars constate que le ministère n’a toujours pas effectué d’analyse sur les principaux coûts et bénéfices liés à l’exploitation minière. Sans un tel exercice – réclamé par le commissaire depuis 2009 – il demeure impossible d’estimer les retombées nettes des activités minières pour la société québécoise, souligne le rapport. LA PRESSE CANADIENNE Prix de l’essence Hausse à Montréal Les prix de l’essence étaient beaucoup plus élevés hier matin dans les postes de carburant de Montréal et de Laval. Le prix du litre d’ordinaire s’élevait à tout près de 1,48 $, en hausse d’une dizaine de cents par rapport au prix affiché en fin d’après-midi la veille. Selon le site web essencequebec.com, le prix du litre d’ordinaire se vend entre 1,28 $ et 1,31 $ en Montérégie, dans les Laurentides et dans Lanaudière, dans les Cantons-de-l’Est et dans la région Centre-du-Québec. Le prix réclamé à Montréal est de 0,15 $ plus haut que le prix minimum fixé pour la semaine en cours par la Régie de l’énergie. LA PRESSE CANADIENNE journalmetro.com jeudi 21 février 2013 Pour un débat de société sur les frais de scolarité Éducation. Le nouveau recteur de l’Université du Québec à Montréal (UQAM), Robert Proulx, croit que les droits de scolarité doivent faire l’objet d’un débat de société. MARIE-EVE SHAFFER me.shaffer@journalmetro.com « La question des droits de scolarité relève d’un projet de société et non d’un projet d’université, a-t-il affirmé hier, à quelques jours du Sommet sur l’enseignement supérieur. « Je ne serai pas à l’aise qu’on avance quoi que ce soit [au sommet] sans que cela fasse l’objet de discussion avec la population en entier, a-t-il ajouté. C’est quand même elle qui va payer cela et c’est quand même elle qui va affirmer ses valeurs. » M. Proulx n’a pas voulu prendre position en faveur d’une hausse des droits de scolarité, du gel ou même de l’indexation. Il a toutefois précisé qu’il était contre la modulation selon le programme d’études ou même selon les institutions universitaires. Selon lui, ces derniers scénarios sont élitistes et ils mineraient l’esprit de collaboration qui règne entre les universités. « À l’UQAM, les positions sont très partagées, mais personne n’est en faveur de la modulation des droits de scolarité », a-t-il rapporté. Au sujet du Sommet sur l’enseignement supérieur, le recteur de l’UQAM s’est dit heureux qu’une discussion nationale soit organisée sur le rôle des universités, mais « Dans l’œil du cyclone » Le recteur Robert Proulx est officiellement arrivé à la tête de l’UQAM le 7 janvier dernier. « Je suis entré en fonction dans l’œil du cyclone », a-t-il affirmé pour expliquer les temps difficiles que vit présentement l’UQAM. taires de 12,5 M$ ont été imposées à l’université montréalaise. Celle-ci doit en plus assumer des dépenses supplémentaires de 19 M$ engendrées par le printemps érable. problématique, a dit le recteur Proulx. un plan de retour à l’équi- amène aux limites de ce qu’on peut faire. » Ce plan a été nécessaire à la suite du scandale de l’Îlot Voyageur. en discussion avec le pour trouver une solution. M. Proulx songe à étaler certains projets « sans altérer la capacité de l’université à se développer ». Des propositions doivent être faites d’ici une semaine au conseil d’administration de l’UQAM. Petite sœur de la Clinique médicale l'Actuel, la Clinique A se spécialise en santé sexuelle et santé voyage. 514.787.0055 407, rue McGill, Bureau 900, Montréal www.cliniquea.ca Le recteur de l’UQAM, Robert Proulx/YVES PROVENCHER/MÉTRO il a avoué être inquiet que les débats dérapent. « Le problème, c’est qu’on a mis en confrontation la question des droits de scolarité et la question du développement des universités, a-t-il fait savoir. Cela a créé une confrontation directe entre les universités et les associations étudiantes. » Selon lui, ces deux enjeux doivent faire l’objet de réflexions distinctes. Robert Proulx se prépare aussi à s’opposer farouchement à l’idée de créer un organisme de contrôle des universités. « Je tiens à un modèle selon lequel les universités sont autonomes et libres de développer, a-t-il insisté. Cela leur permet d’atteindre des objectifs d’apprentissage particuliers, ce qui fait que la population a plusieurs options lorsqu’elle veut se former. » Le recteur Proulx est toutefois ouvert à la mise sur pied d’un organisme qui sanctionnerait les critères de qualité de l’enseignement que les établissements se donnent, mais il veut prendre connaissance des propositions qui seront formulées au sommet à ce sujet avant d’accorder son appui. Autonomie « Je tiens à un modèle selon lequel les universités sont autonomes et libres de développer. » 06 Robert Proulx, qui s’oppose à la création d’un organisme de contrôle des universités



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :