Métro Montréal n°2013-02-21 jeudi
Métro Montréal n°2013-02-21 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2013-02-21 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (237 x 291) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 15,0 Mo

  • Dans ce numéro : le maire Michael Applebaum conserve l'appui de Québec.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
+BOUFFE Concours Normand Laprise sera juge - - - MÉTRO journalmetro.com jeudi 21 février 2013 Le tango des papilles Critique resto. Quand on pense à l’Argentine, de prime abord, on ne pense pas forcément à sa gastronomie. Pourtant, cette cuisine est bien plus riche qu’on ne le pense. Et L’atelier d’Argentine en est un fier ambassadeur. Situé dans le Vieux-Port, à l’endroit même où se tenait fièrement le défunt DNA, L’atelier d’Argentine a conservé le décor de son prédécesseur, conçu par Bruno Braën. On n’y trouve ni de couleur évoquant le pays d’Eva Perón ni drapeaux ou emblèmes nationaux. Les lieux sont sobres et empreints d’une modernité surprenante. Et c’est l’Argentine Natalia Machado, récemment devenue la chef exécutive du restaurant, qui en a créé le menu. Une carte originale et contem poraine, influencée par les cuisines du monde, et fidèle au menu typique du Buenos Aires d’aujourd’hui. On nous installe dans un petit coin tranquille face aux grandes fenêtres qui donnent sur le musée Pointe-à-Callière. L’endroit est tout à fait charmant. Nous débutons ce qui s’avérera être un festin de roi par un humita, une empanada de maïs sucré. Première bouchée, première découverte et premières réjouissances. Le met est croquant à l’extérieur, En résumé Un tête-à-tête en amoureux, un souper entre amis ou en famille. Tous les prétextes sont bons. Le décor est moderne et bien agencé, et l’ambiance est chaleureuse. Entrée : de 6 à 14 $. Plats principaux et viandes à partir de 18 $. Desserts entre 6 $ et 9 $. Verre de vin : 9 $.. Le rapport qualité/prix. Et la générosité des portions. Nous cherchons encore un véritable point négatif. Restaurant invité de la 14 e édition de Montréal en Lumière, qui débute aujourd’hui, L’atelier d’Argentine propose un menu spécial ainsi qu’un « pop-up grill » à la place des Festivals./YVES PROVENCHER/MÉTRO tandis que l’intérieur laisse place aux saveurs de maïs. On accompagne le tout d’un Alamos 2011, un chardonnay de la région de Mendoza. En entrée, nous avons opté pour la soupe de citrouille. Goûteuse à souhait, elle est rehaussée d’un crumble aux noix et d’une touche de crème qui donne onctuosité et délicatesse au tout. Notre acolyte a, pour sa part, choisi un ragoût de lentilles. L’assiette copieuse est accompagnée d’une saucisse espagnole, de bacon et d’un confit de pomme de terre. Amateur de lentilles, on goûte et on découvre une recette simple et délicieuse. Bien que la carte regorge de plats principaux, on se laisse tenter par une bavette de bœuf braisée. Et c’est un bon choix. Accompagnée de pommes de terre, de tomates séchées et de mesclun, l’assiette copieuse est un vrai régal. La viande tendre fond dans la bouche. Un vrai plat réconfortant. Notre invité a essayé le risotto aux champignons sauvages. Et l’Italie n’a qu’à bien se tenir ! Le risotto est parfaitement cuit et apprêté. Encore une réussite pour L’atelier d’Argentine, qui fait danser nos papilles. C’est le Naranjo en flor qui clôt, sur une note sucrée, ce savoureux voyage argentin ! 40 Ce Napoléon orange et vanille est une sorte de mille feuille croquant parfumé à l’orange et entrecoupé de crème à la vanille. Un D.É.L.I.C.E ! L’atelier d’Argentine fait désormais partie de nos restaurants coups de cœur de la métropole. On y retourne sans hésiter. ANICÉE LEJEUNE Atelier d’Argentine 355, rue Marguerite-d’Youville 514 287-3362 www.atelierargentine.com Cinq restos à essayer à Montréal en Lumière À partir d’aujourd’hui et jusqu’au 3 mars a lieu la 14 e édition de Montréal en Lumière. Buenos Aires, ville à l’honneur, permettra à nos papilles de se régaler avec la cuisine argentine, mais il y aura aussi celle du Saguenay–Lac-Saint-Jean ainsi que celle de Philadelphie. Métro vous propose cinq restaurants qui lui mettent l’eau à la bouche. ANICÉE LEJEUNE Accords Le chef Marc-André Lavergne et le sommelier PhilippMorrisset proposent un menu quatre services mariant délices culinaires d’inspiration argentine et vins de la même région. Accords 212, rue Notre-Dame Ouest 514 282-2020 www.accords.ca Jusqu’au 3 mars à 17 h Le Quartier Général Les chefs Vincent Chatelais et Nicolas Ficuciello proposent un menu six services élaboré pour découvrir la cuisine de Buenos Aires. (Apportez votre vin) Le Quartier Général 1251, rue Gilford 514 658-1839 lequartiergeneral.ca Mardi et mercredi à 18 h Bistro Lustucru Les chefs Guillaume Vignola et Iannick Lessard réinventent les classiques de la cuisine du Saguenay–Lac-Saint-Jean dans un menu cinq services en utilisant des produits du terroir québécois. Bistro Lustucru 5159, avenue du Parc 514 439-6701 www.bistrolustucru Du 28 février au 2 mars à 17 h Bistro Appolo Concept Le chef et co-propriétaire du Bistro Appolo Concept Claude Le Bayon propose sa vision de la bouffe de rue d’Argentine. (Apportez votre vin.) Bistro Apollo Concept 6422, boul. Saint-Laurent 514 276-0444 apolloglobe.com/bistro Les jeudis 23 et 28 février de 17 h à 19 h Europea Le chef et président d’honneur Francis Mallmannsigne un menu sept services inspiré de ses origines argentines en collaboration avec le chef Jérôme Ferrer. Europea 1227, rue de la Montagne 514 398-9229 www.europea.ca Demain et samedi à 18 h 30
Il faudrait faire un « ménage du printemps », c’est-à-dire un grand ménage en profondeur, « au moins une à deux fois par année », croit le spécialiste de l’entretien ménager Tolulope Ilesanmi. Le cofondateur de Nettoyage Zénith offre quelques trucs. 1 Dans l’ordre ou dans le désordre « Il n’y a pas vraiment d’ordre pour accomplir les tâches. Chaque personne a sa manière ; certains préfèrent commencer par les tâches les plus difficiles. Cela dit, on devrait toujours procéder de haut en bas – la poussière tombe quand on époussette – et terminer par l’aspirateur et le lavage des planchers. » 2 Un plan d’attaque « Pour gagner de la vitesse, il n’y a rien comme se faire un bon plan de travail avant de commencer. Il est aussi plus efficace de compléter une zone à la fois. Par exemple, on nettoie toute la cuisine avant de passer au salon. En se concentrant sur une chose à la fois, on s’assure de ne rien oublier. » JESSICA DOSTIE jessica.dostie@journalmetro.com 5coups de balai sur le ménage 3 Mieux vaut plus souvent « Plus on nettoie régulièrement, plus c’est rapide. Et à moins d’avoir un gros décrassage à faire, il est tout à fait possible de s’en tirer avec un nettoyant tout usage doux, de l’eau, du vinaigre, du bicarbonate de soude et quelques gouttes d’huiles essentielles pour l’odeur. » 5 Il faut aimer ça ! « Quand on aime ce qu’on fait, ça paraît ! Il ne faut pas voir le ménage comme une tâche rebutante. Après tout, ça permet de bouger et c’est tellement plus agréable de vivre dans une maison propre ! Ceux qui n’ont vraiment pas envie de s’y mettre peuvent toujours engager quelqu’un pour le faire à leur place... » Les meilleurs outils LE PLUS GRAND QUOTIDIEN INTERNATIONAL AU MONDE Métro Montréal est l’une des éditions quotidiennes de Métro International, publiées dans 23 pays à travers le monde. Montréal, Paris, Santiago, etc.. Chaque jour, Métro est lu par 22 millions de lecteurs dans 120 villes à travers le monde. 41 « Parmi mes outils essentiels : des linges en microfibre qui vont à la laveuse. En plus d’être écologiques, parce qu’ils sont réutilisables et qu’ils durent longtemps, ils nous facilitent la vie parce qu’ils ne laissent aucune trace. Il en existe même pour les fenêtre et les miroirs, ce qui nous permet de les nettoyer sans utiliser de produits, seulement de l’eau ! » 4 +IMMOBILIER Terrain Ma cabane dans le bois Un nouveau site Internet consacré à la vente de terrains boisés de plus d’un hectare vient de voir le jour. Sur ToutBoise.com, l’offre de terrains boisés au Québec est rendue accessible au grand public, et ce, sans intermédiaire. Pour le moment, 17 terrains sont proposés, dont quelques-uns dans les Laurentides, dans Lanaudière et dans les Cantons-de-l’Est. MÉTRO



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :