Métro Montréal n°2013-02-21 jeudi
Métro Montréal n°2013-02-21 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2013-02-21 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (237 x 291) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 15,0 Mo

  • Dans ce numéro : le maire Michael Applebaum conserve l'appui de Québec.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
S&P/TSX 12 714,05 TSX Crois 1 131,17 Nasdaq 3 164,41 S&P 500 1 511,95 -0,75% -3,47% -1,53% -1,24% L’incertitude économique force les Canadiens à retarder leur retraite MARTIN. JOLICOEUR @TC.TC L’incertitude économique des dernières années force les Canadiens à modifier leurs plans de retraite. En effet, d’après un sondage de la Financière Sun Life, le nombre de travailleurs canadiens qui prévoient être à la retraite à l’âge de 66 ans a diminué de moitié en cinq ans. Quelque 27% des répondants d’aujourd’hui prévoient être à la retraite après l’âge de 65 ans, par rapport à 51% en 2008. « Le rêve d’être complètement à la retraite à l’âge de 66 ans s’estompe chez les Canadiens, dit Kevin Dougherty, président, Financière Sun Life Canada. La crise financière de 2008 a eu des conséquences à long terme, et un nombre accru de travailleurs prévoient maintenant qu’ils devront travailler plus longtemps pour cette raison. » Pour la première fois en cinq ans de suivi des tendances en matière de retraite, l’indice de la Financière Sun Life révèle que le nombre de Canadiens qui prévoient être à la retraite à 66 ans (27%) est à peu près égal au nombre de ceux qui prévoient travailler à temps plein à 66 ans (26%). Presque un autre tiers (32%) prévoit travailler à temps partiel, de telle sorte que près de 60% des Canadiens envisagent maintenant de travailler après 65 ans. Les résultats du sondage de la Sun Life permettent de préciser que l’intention, plus importante, des travailleurs de demeurer actif après l’âge de 66 ans est d’abord une question de néces sité financière, ou de crainte d’épuiser leur épargne de leur vivant. Près de 63% des répondants prévoient qu’ils seront obligés de travailler après 66 ans, tandis que 37% le feront par choix. Un manque de cohérence Par ailleurs, on apprend que 38% des Canadiens estiment que le risque de voir leur épargne-retraite s’épuiser de leur vivant est élevé et que près du tiers (31%) des Canadiens ne sont pas du tout convaincus qu’ils auront suffisamment d’argent pour couvrir leurs frais médicaux. Le sondage a aussi révélé que les Canadiens manquent de cohérence en matière d’épargne-retraite. Ils prévoient avoir besoin d’un revenu moyen de 46 000 $ par année pendant leur retraite, mais ils visent la constitution d’une épargne- retraite de seulement 385 687 $ (exclusion faite de leur résidence principale ou d’autres propriétés). L’hôtel Maritime Plaza ferme ses portes La direction de l’hôtel Maritime Plaza de Montréal a mis sa menace à exécution et a fermé pour de bon les portes de son établissement lundi, a appris LesAffaires.com. « Non, la grève n’est pas réglée. Mais je vous confirme que nous avons procédé à la fermeture de l’hôtel lundi », a déclaré un représentant de la direction de l’hôtel. Hier matin, des pancartes arborant le message « Fermé- Closed » ne laissaient aucun doute quant au sort de l’hôtel, situé à l’intersection de la rue Guy et du boulevard René-Lévesque Ouest, au centre-ville de Montréal. Depuis septembre, l’hôtel de 214 chambres est partiellement paralysé à la suite de l’enlisement des négociations avec le syndicat affilié à la CSN. Celles-ci devaient mener au renouvellement du contrat de travail d’un peu plus de 70 de ses employés. Tandis que la CSN accusait la direction d’avoir déclenché un lockout, le groupe Tidan, à qui appartient l’hôtel, reprochait au syndicat d’avoir convaincu ses employés de déclencher la grève. En entrevue, en décembre dernier, le responsable des négociations pour le groupe Tidan avait confié envisager la fermeture advenant la poursuite des moyens de pression. « C’est très sérieux. On ne joue pas, loin de là », avait dit Normand Dumoulin. Les employés et le gouvernement du Québec avaient été informés par lettre de ses intentions. Cette fermeture était prévue à la fin mars. Avant Noël, la Commission des relations du travail avait réprimandé la direction de l’hôtel pour avoir utilisé des briseurs de grève. Propriété de Mike Yuval, d’Hampstead, et de Jack Sofer, de Westmount, Tidan est ce même groupe immobilier qui a mis la clé sous la porte du Mount Stephen Club, il y a près d’un an. M. JOLICOEUR UN DOLLAR CANADIEN 0,9834 $US 0,7404 € UNE ONCE D’OR 1588,50 $US 16 LE BARIL DE PÉTROLE 94,46 $US Les Canadiens manquent de cohérence en matière d’épargne-retraite, indique un sondage de la Financière Sun Life. Ils prévoient avoir besoin d’un revenu moyen de 46 000 $ par année pendant leur retraite, mais ils visent la constitution d’une épargne- retraite de seulement 385 687 $. PHOTO : ARCHIVES MÉTRO Le chiffre du jour - 4,7% Le dollar canadien a chuté à son plus bas niveau en sept mois face au dollar américain, hier, dans la foulée de l’annonce de données économiques décevantes au cours des dernières semaines et à cause de la faiblesse des prix des matières premières. Le huard a perdu 4,7% depuis son récent sommet de 1,0325 $US, touché en septembre. Il se trouve au plus bas depuis le 24 juillet dernier, où il avait clôturé à 0,9784 $US. Cette semaine dans les affaires beaudoin coutu leroux molson pierre Le Canada doit-il être aussi interventionniste que la Chine pour que son économie reste concurrentielle ? françois jean Quelle est la meilleure stratégie publicitaire pour un détaillant ? andrew monique Les écoles de gestion doivent-elles enseigner le modèle coopératif ? Comment transmettre les valeurs d’une entreprise familiale d’une génération à l’autre ? En kiosque aujourd’hui
mais devra partager son titre Les Affaires lance les festivités de son 85 e anniversaire avec un numéro très spécial. Cette semaine, ce sont 25 personnalités du PAR FRANÇOIS NORMAND Made in China. On peut lire ces mots sur une foule de produits, des téléphones intelligents aux jouets, en passant par les meubles. Et ça va prennent plusieurs pays comme le manufacturière à faible coût, la Chine Las Vegas sans escale au départ de Montréal : À partir de 649 $ * Taxes & frais inclus gardera dans un avenir prévisible la part du lion, notamment avec des produits de plus en plus complexes, disent les experts. En 2010, la Chine est devenue la première puissance manufacturière, Même si les salaires manufacturiers y bondissent de 15 à 20% par année, duits à moindre coût. puisse jouer un rôle aussi prédominant dans la production manufacturière Les Affaires Business, en Californie. En 2011, ce Vacances WestJet offre des forfaits vacances complets. Hard Rock Hotel & Casino « « « « Vol aller-retour + 4 nuits + transferts Réservez votre forfait vacances complet à vacanceswestjet.com ou en contactant votre agent de voyages. * Réservez d’ici le 27 février 2013 (23 h 59, heure des Rocheuses). Aller-retour de Montréal. D’autres villes et dates de départ sont offertes, cependant le prix pourrait être plus élevé. Prix par invité basé sur une occupation double sauf indication contraire. Le tarif annoncé est pour un vol sans escale, à moins qu’il n’en soit spécifié autrement. Titulaire d’un permis du Québec. Le tarif prix annoncé du forfait comprend les taxes, les frais et les suppléments, exception faite de la TVQ, la TPS et les frais de l’OPC. Les frais de l’OPC sont de 2 $ par tranche de 1000 $. Les taxes pour les destinations américaines peuvent fluctuer selon le taux de change. Un supplément carburant variant entre 44 $ à 90 $ l’aller-retour est toujours exigé dans le cadre des réservations effectuées avec des miles de récompenses Air Miles MD. Les transferts ne sont pas inclus sauf indication contraire. Achat à l’avance requis. Non remboursable. Offre limitée et sujette aux disponibilités. Le prix est exact au moment de la publication. Nouvelles réservations seulement. Voir vacanceswestjet.com pour les détails. dernier a sondé plus de 750 directeurs connaître leurs intentions en matière affaires en Inde ou au Brésil. Des lacunes à combler Bernard Landry, spécialiste en straté- veulent réduire leurs coûts doivent développement de ce pays est assez choix dans le secteur des services, le sous-continent indien est aussi en « Les infrastructures sont mauvaises, Dans ce contexte, produire dans le centre du pays, pour ensuite acheminer les produits vers les ports de la côte et les exporter se révèlent ardu. Les sociétés se heurtent au même Mitchell, professeur invité en gestion School of Management, à Toronto. « Des entreprises peuvent produire au Nigeria, mais elles doivent vendre leurs investissements des sociétés chinoises Vous avez réservé vos cinq derniers voyages en ligne. Le placement en ligne pourrait être votre prochaine destination. RBC Placements en Direct MC Effectuez vos achats de placements en ligne. rbc.com/objectifs Le meilleur service à la clientèle pour la cinquième année consécutive. 1 MC RBC Placements en Direct Inc.* et la Banque Royale du Canada sont des entités juridiques distinctes et affi liées. RBC Placements en Direct Inc. ne fournit pas de conseils en placement et ne fait pas de recommandations concernant l’achat ou la vente de titres. Les investisseurs sont responsables de leurs décisions de placement. RBC Placements en Direct est un nom commercial utilisé par RBC Placements en Direct Inc. * Membre – Fonds canadien de protection des épargnants./MC Marque(s) de commerce de la Banque Royale du Canada. RBC et Banque Royale sont des marques déposées de la Banque Royale du Canada. Utilisation sous licence. Banque Royale du Canada, 2013. Tous droits réservés. 1 RBC Placements en Direct a été classée première par Dalbar Inc. en 2007, 2008, 2009, 2010 et 2011. Le classement du prix annuel des meilleurs prestataires de services de courtage en direct de Dalbar est établi selon des évaluations effectuées tout au long de l’année civile afi n de mesurer la qualité du rendement d’uneentreprisequantàsaconnaissancedesproduits,àsonprofessionnalismeetàsacapacitéd’offrirunserviceàvaleurajoutée. 17 matières premières en Chine sont en train de désenclaver le continent. Par ailleurs, dans les produits bas de gamme, comme les t-shirts, plusieurs Est, comme le Bangladesh, la Thaïlande, la Malaisie, le Cambodge, le transféré leur production auparavant faite en Chine, comme au Bangla- miracles, disent les spécialistes. Seule la fabrication de produits très com- avec des fournisseurs locaux, a un avenir sur le marché américain.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :