Métro Montréal n°2013-02-13 mercredi
Métro Montréal n°2013-02-13 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2013-02-13 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (237 x 291) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 10 Mo

  • Dans ce numéro : Les États-Unis sont plus forts selon Obama.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
BONI DE journalmetro.com mercredi 13 février 2013 Les intérêts croissants offrent un revenu intéressant qu’on néglige souvent, selon les auteurs du livre./MÉTRO OBLIGATIONS À TAUX PROGRESSIF LE TAUX D’INTÉRÊT AUGMENTE CHAQUE ANNÉE PENDANT 1 ANS LES OBLIGATIONS SONT REMBOURSABLES ANNUELLEMENT À LEUR DATE ANNIVERSAIRE APPELEZ-NOUS POUR EN SAVOIR PLUS 1 800 463-5229 | www.epq.gouv.qc.ca 1% Du lundi au vendredi de 8 h à 20 h et les samedis de février de 10 h à 16 h LA PREMIÈRE ANNÉE POUR LES NOUVEAUX FONDS REER, FERR, CRI ET FRV INVESTIS EN OBLIGATIONS Un nouveau livre détruit les mythes REER 2013. Les aînés canadiens ne connaîtront pas la crise, selon un livre qui brise plusieurs mythes entourant la retraite. PHILIPPINE DE TINGUY info@journalmetro.com « Nombreux sont ceux qui croient qu’il y a une crise sur le plan de la retraite au Canada », déclarent les auteurs Fred Vettese et Bill Morneau, respectivement actuaire en chef et président exécutif du conseil d’administration de Morneau Shepell, une société canadienne de services-conseils en ressources humaines. Dans The Real Retirement : Why You Could Be Better Off Than You, and How To Make Than Happen, ils tentent de donner l’heure juste au sujet de cette période de la vie trop souvent redoutée. Moins de dépenses en vieillissant D’après les auteurs, on dépense moins à 80 ans qu’à 60. Beaucoup pensent alors à tort qu’ils doivent toucher 70% de leur salaire pour couler des jours tranquilles. « Cette cible se rapproche de 50% et non pas de 70% », analyse M. Vettese. On apprend également que nos retraités sont parmi les plus aisés au monde et 30 Revenu cible 50% D’après les auteurs, on dépense moins à 80 ans qu’à 60. Si beaucoup pensent à tort qu’ils doivent toucher 70% de leur salaire pour couler des jours tranquilles, la « cible se rapproche de 50% », estiment-ils. qu’ils peuvent s’attendre à une retraite beaucoup plus confortable qu’ils ne le pensent. Ce style de vie confortable s’explique en partie par le système de retraite canadien. Outre la Sécurité de la vieillesse et le Supplément du revenu garanti, le Régime de pensions du Canada et le Régime des rentes du Québec, et les autres régimes de retraite en milieu de travail et REER, une quatrième source de revenus est trop souvent négligée. « Les actifs regroupés dans ce quatrième pilier dépassent grandement les sommes de tous les actifs des trois premiers », continue M. Morneau. Cela regroupe l’immobilier, l’argent comptant, les actions et les obligations. De plus, les intérêts croissants offrent un revenu intéressant une fois l’âge de la retraite atteint. MM. Vettese et Morneau estiment tout de même que les 20 prochaines années seront difficiles à cause du ralentissement des investissements et de la longévité. L’âge de la retraite passera alors de 62 à 66 ans. Les aînés canadiens peuvent s’attendre à une retraite beaucoup plus confortable qu’ils ne le pensent./MÉTRO
Un astéroïde se désintègre dans l’espace./NASA/COLLABATION SPÉCIALE Rencontre rapprochée avec un astéroïde Astronomie. La Terre et l’humanité doivent leur existence à des collisions avec des astéroïdes et des comètes surve nues il y a très longtemps. Bien qu’ils soient maintenant moins nombreux, les astéroïdes géocroiseurs nous rappellent que ce phénomène est toujours possible. NATURE Louie Bernstein Planétarium Rio Tinto Alcan Vendredi à 14 h 25, heure de l’Est, l’astéroïde géocroiseur 2012 DA14, passera à seulement 28 000 km de la surface de notre planète – un record 2012 DA14 Mettons les choses en perspective : 2012 DA14 mesure environ 50 m de diamètre (la moitié d’un terrain de football). de proximité ! Depuis qu’on a entrepris le suivi systématique des objets géocroiseurs, au cours des années 1990, aucun objet de cette taille n’est passé si près de la Terre. Mettons les choses en perspective : 2012 DA14 mesure environ 50 m de diamètre (la moitié d’un terrain de football), et on estime sa masse à 130 000 tonnes. Il passera à la vitesse de 13 km par seconde entre la surface terrestre et l’orbite des satellites météo ! La probabilité que cet astéroïde percute un satellite est toutefois extrêmement faible. D’ailleurs, même s’il passera très près de nous, nous ne saurons pas que 2012 DA14 est là. Il est beaucoup trop petit pour être visible à l’œil nu ; MC et son déplacement dans le ciel sera extrêmement rapide – deux fois le diamètre de la pleine Lune à chaque minute – que seuls les observateurs expérimentés seront en mesure de le suivre au télescope. Un « zéro » sur l’échelle de Turin 2012 DA14 inquiète-t-il les astronomes ? Pas vraiment. Il n’obtient d’ailleurs qu’une cote de zéro sur l’échelle de Turin. Cette échelle compte 10 degrés et permet d’évaluer le risque que représente un objet géocroiseur, sur une période de 100 ans, en termes de probabilité de collision et d’énergie d’impact. Au degré zéro de l’échelle, le risque de collision est nul ; au niveau « 10 », l’impact est une certitude et les conséquences dévastatrices. Dans le cas de 2012 DA14, son zéro sur l’échelle de Turin nous permet de pousser un soupir de soulagement : il ne constitue pas une menace dans l’immédiat, ni même dans un avenir prévisible. Mais cette évaluation ne concerne que cet astéroïde… MC Observatoires La traque se poursuit CONCOURS ST-VALENTIN AVEC MÉTRO Chaque semaine, courez la chance de gagner l’un des 4 prix incluant un certificat-cadeau Spa de 100$ et un certificat de 40$ MC chez Valentine. Rendez-vous sur la page des petites annonces, trouvez le caché dans une des rubriques et participez ensuite sur journalmetro.com Les gagnants seront avisés par courriel. Une participation par semaine et par personne. Règlements disponibles sur journalmetro.com. Tirages les 1 er, 8 et 14 février 2013, à 13 h 00. (Valeur des prix : 1 680$) 31 Grâce à la technologie moderne, nous sommes aujourd’hui beaucoup mieux équipés pour faire face aux astéroïdes ou aux comètes qui pourraient menacer la Terre. Dans le monde, des observatoires sont dédiés au repérage de nouveaux géocroiseurs, par exemple l’Observatoire astronomique de La Sagra, dans les montagnes d’Andalousie, en Espagne, où 2012 DA14 a été détecté. Parallèlement, divers scénarios sont étudiés afin de dévier la trajectoire de géocroiseurs menaçants… pourvu qu’on les découvre suffisamment à l’avance. Pour le moment, le passage exceptionnellement rapproché de 2012 DA14 nous rappelle que notre système solaire n’est pas aussi paisible qu’on voudrait bien le croire, et que nous devons demeurer vigilants. LOUIE BERNSTEIN Qu’arriverait-il si un tel objet percutait la Terre ? Des astéroïdes rocheux de cette taille frappent notre planète en moyenne tous les 1 200 ans. Le dernier a explosé au-dessus de la Sibérie en 1908 : l’éner gie libérée, l’équivalent d’une bombe de 5 mégatonnes, a nivelé la taïga sur 2 000 km 2 ! Fort heureusement, l’incident s’est produit dans une région presque inhabitée et n’a pas fait de victime. Il y a 50 000 ans, un astéroïde métallique ayant une tail le similaire et une vitesse comparable a percuté le sol de l’Arizona ; il y a creusé un cratère d’impact large de 1 200 met profond de 170m. espacepourlavie.cas +NATURE Mort d’un crocodile Des villageois en deuil Bunawan, une petite localité du sud des Philippines, pleure la mort du plus grand crocodile marin en captivité du monde, même si l’animal avait tué plusieurs villageois. La bourgade a l’intention de conserver les restes du crocodile Lolong, qui pesait une tonne, dans un musée afin que les touristes continuent d’aller le voir. ASSOCIATED PRESS



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :