Métro Montréal n°2013-01-16 mercredi
Métro Montréal n°2013-01-16 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2013-01-16 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (237 x 291) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 11 Mo

  • Dans ce numéro : Applebaum se dit victime d'une campagne de salissage.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
journalmetro.com mercredi 16 janvier 2013 Des convois militaires français ont franchi la frontière de la Côte d’Ivoire hier pour atteindre Bamako./JEROME DELAY/AP Un hangar abrite les soldats français à Bamako. L’armée prépare possiblement une offensive terrestre./JÉRÔME DELAY/AP John Baird convoque une rencontre d’urgence John Baird/ARCHIVES MÉTRO Le ministre des Affaires étrangères, John Baird, accueillera les ambassadeurs de la France, du Mali et du bloc économique de l’Afrique de l’Ouest pour des discussions à Ottawa cet après-midi sur les combats qui se déroulent au Mali. M. Baird a convoqué la rencontre, qui doit se tenir dans les bureaux des Affaires étrangères, alors que l’armée canadienne vient d’envoyer un avion de transport Hercule C-17 afin d’aider les forces combattant une insurrection islamiste dans ce pays. Le soutien canadien doit être uniquement d’ordre logistique, et aucun soldat ne doit prendre part à des opérations sur le terrain. Également hier, M. Baird a demandé à l’ambassadeur du Canada au Mali d’appeler les militaires au pouvoir à travailler à rétablir la démocratie dans ce pays africain à la suite du coup d’État de mars dernier. Un porte-parole de M. Baird, Rick Roth, a affirmé que l’ambassadeur Louis de Lormier ferait valoir aux autorités que l’instabilité causée par le coup d’État de mars 2012 avait ouvert la voie à la prise de contrôle du nord du pays par un groupe lié à Al-Qaïda. Ce message diplomatique sera livré aux autorités maliennes sous la forme d’une démarche, ou d’une note, méthode souvent utilisée pour signifier son désaccord avec les façons de faire d’un autre pays. PC La France renforcera sa présence au Mali Rébellion. Après des bombardements qui n’ont pas permis de freiner l’avancée des islamistes vers le sud du Mali, la France a annoncé hier qu’elle allait tripler le nombre de ses soldats déployés dans ce pays. Elle laisse ainsi entendre que les forces françaises se préparent à une offensive terrestre pour déloger les extrémistes. Le secrétaire américain à la Défense, Leon Panetta, a pour sa part exclu hier la possibilité de déployer des soldats américains au sol au Mali. La France a plongé tête première dans le conflit malien la semaine dernière en autorisant des frappes aériennes contre les extrémistes qui avaient commencé à descendre vers le sud en direction de la capitale. Restauration de la démocratie Malgré d’intenses frappes aériennes depuis cinq jours, les rebelles ont accru leur emprise sur le pays en prenant lundi la ville de Diabaly et son camp militaire stratégique. Un responsable français de la Défense, qui a réclamé l’anonymat, a déclaré que la France ferait passer de 800 à 2 500 le nombre de ses soldats déployés au Mali. Les chefs militaires des pays voisins du Mali se sont réunis mardi à Bamako, mais aucun des milliers de soldats promis par ces pays n’est encore arrivé sur place. Il devient de plus en plus évident que la France dirigera les opérations et ne jouera pas un rôle de soutien, comme elle l’affirmait pourtant depuis des mois. Le président français, François Hollande, a déclaré hier qu’il pensait pouvoir déloger les extrémistes du Mali en une semaine. Mais dans l’après-midi, il a parlé d’un engagement à plus long terme. ASSOCIATED PRESS « Nous avons un objectif : nous assurer que, quand nous partirons, il y aura la sécurité au Mali, des dirigeants légitimes et un processus électoral, et que les terroristes ne menaceront plus le territoire. » François Hollande, président français, lors d’une visite aux Émirats arabes unis Irak Assassinat d’un député sunnite Un kamikaze a assassiné un député sunnite, Ifan Saadoun al-Issaw, dans l’ouest de l’Irak hier, faisant monter la tension dans une région du pays déstabilisée par des semaines de manifestations. Six autres personnes ont été tuées dans l’attaque. L’attentat, qui n’a pas été revendiqué, risque de refroidir davantage les relations tendues entre le gouvernement central et la minorité sunnite, qui réclame des réformes à des politiques jugées discriminatoires. ASSOCIATED PRESS Cisjordanie. Un jeune Palestinien abattu L’armée israélienne a abattu hier un jeune Palestinien près de la barrière de sécurité en Cisjordanie, ont annoncé des responsables palestiniens. L’armée israélienne a déclaré que le jeune homme de 17 ans avait franchi la barrière qui séparait les soldats d’un groupe de manifestants. Un camarade de classe de la victime a déclaré qu’un groupe d’élèves lançait des pierres aux soldats près de la barrière de sécurité israélienne, composée de murs, de tranchées et de clôtures. Selon ce témoin, les soldats ont ouvert le feu, tuant Samir Awad, originaire du village de Boudrous, près de Ramallah. Opération logistique 10 Des renforts à Bamako Les renforts continuaient d’arriver à un rythme soutenu hier à Bamako, dans le cadre d’une opération logistique complexe visant à soutenir des milliers de soldats dans le désert du Sahara, un territoire où les islamistes opèrent depuis près d’une décennie. Un Antonov géant, un Boeing C-17 et un Boeing C-160 ont déchargé de l’équipement destiné aux centaines de soldats français déployés au Mali, probablement en prévision d’une offensive terrestre visant à reprendre le nord du pays contrôlé depuis près d’un an par des jihadistes liés à Al-Qaïda. Une quarantaine de véhicules blindés français sont également arrivés par la route durant la nuit, en provenance de la Côte d’Ivoire. Plusieurs milliers de soldats venant des pays voisins sont attendus au cours des prochains jours. Le Nigeria a annoncé l’arrivée de 200 soldats dans les 24 prochaines heures. AP Route bloquée 50 Ailleurs en Cisjordanie, une cinquantaine de Palestiniens armés ont bloqué hier la principale route menant au camp de réfugiés de Balata pour protester contre les tentatives des forces de sécurité palestiniennes de les désarmer. L’armée israélienne a confirmé avoir tiré à balles réelles sur les manifestants. Un porte-parole militaire, le capitaine Eytan Buchman, a indiqué qu’une enquête sur l’incident avait été ouverte. ASSOCIATED PRESS
Plus de 80 victimes à l’Université d’Alep Au moins 83 personnes ont été tuées dans deux explosions qui ont frappé hier la principale université d’Alep, dans le nord de la Syrie, ont annoncé des militants de l’opposition. Ces dernières ont mis le feu à des voitures garées à proximité et pulvérisé les murs d’un dortoir universitaire. On ne sait pas ce qui a causé les explosions, et les deux camps s’accusent mutuellement d’en être responsables. Des militants de l’opposition Cuba Le choléra refait son apparition Le gouvernement cubain recense 51 nouveaux cas de choléra dans la capitale, La Havane, après avoir annoncé que la maladie y avait été éradiquée. Le gouvernement affirme que le choléra n’a pas fait de mort à La Havane, mais la famille d’au moins une victime a affirmé que celle-ci en est morte il y a quelques jours. Le gouvernement cubain a refusé de commenter la situation. Le ministère cubain de la Santé publique a rapporté hier une augmentation du nombre de cas de maladies diarrhéiques hydriques depuis le 6 janvier, tout d’abord dans le quartier de Cerro puis ailleurs. AP Pakistan Ordre de la cour contre Ahraf Le plus haut tribunal du Pakistan a ordonné, hier, l’arrestation du premier ministre, Raja Pervaiz Ahraf, en lien avec une affaire de corruption. Il s’agit là du plus récent épisode d’affrontement entre le gouvernement et le système judiciaire. Le jugement risque de tendre encore plus la relation déjà conflictuelle entre les tribunaux et le gouvernement et de plonger le Pakistan dans une nouvelle crise politique. Le jugement pourrait aussi donner des munitions à Tahir ul-Qadri, un leader religieux détenant la citoyenneté canadienne qui dirigeait hier des dizaines de milliers de manifestants à Islamabad pour réclamer la destitution du gouverne- Mission lunaire en 2015 L’Agence spatiale russe a annoncé hier qu’elle fera décoller en 2015 un vaisseau inhabité qui ira se poser sur la Lune. La fusée sera lancée à partir du futur cosmodrome de Vostochny, dans l’est de la Russie, construit pour réduire la dépendance du pays à celui de Baïkonour (photo), situé au Kazakhstan. Le directeur de l’agence, Vladimir Popovkine, précise que l’engin transportera un véhicule d’exploration lunaire et environ 25 kg d’équipement scientifique. La mission visera à trouver des sources d’eau et à recueillir des échantillons de sol./DMITRY LOVETSKY/AP Blessés 150 Le nombre de victimes pourrait augmenter parce que certains des quelque 150 blessés sont dans un état grave. ont déclaré que les forces gouvernementales avaient mené deux frappes aériennes. Les médias officiels syriens ont quant à eux blâmé les rebelles, affirmant qu’ils avaient tiré des roquettes ayant frappé le campus universitaire. Alep, la plus grande ville de Syrie, est un terrain de bataille majeur depuis l’été dernier. Des quartiers entiers ont été détruits par les combats et les frappes aériennes fréquentes des forces gouvernementales qui tentent de déloger les rebelles. Les versions contradictoires des explosions à Alep montrent à quel point il est difficile de SONIC LS 2012 berline ACHETEZ À 12 299 $ 2 REMISE ADDITIONNELLE DISPONIBLE AVEC LE PROGRAMME * CRUZE LS 2012 ACHETEZ À 13 199 $ 2 COMPREND LE TRANSPORT FINANCEZ À 162 $ 2/MOIS 0$ DE COMPTANT FINANCEMENT 84 MOIS COMPREND LE TRANSPORT confirmer les informations provenant de la Syrie. Le gouvernement syrien empêche la plupart des journalistes de travailler dans le pays, rendant presque impossible la confirmation indépendante des événements. Les vidéos tournées sur les lieux semblent indiquer que les déflagrations ont été causées par des explosifs beaucoup plus puissants que les roquettes généralement utilisées par les rebelles. ASSOCIATED PRESS COMPREND 3300 $ de rabais COMPREND 3200 $ de rabais FAITES DES MILLES FINANCEZ À 174 $ 2/MOIS ACCUMULEZ 0$ DE COMPTANT FINANCEMENT 84 MOIS 1 1000 Photo fournie par le régime des dommages causés par les explosions./AP milles de récompense AIR MILESMD POUR LA PREMIÈRE FOIS ACCUMULEZ 1 5001 milles de récompense AIR MILES MD CRUZE LS 2013 LOUEZ À 169 $ 3/MOIS COMPREND LE TRANSPORT contacterchevrolet.ca 0$ DE COMPTANT 0% PENDANT 60 MOIS MODÈLE LTZ ILLUSTRÉ SONIC LS 2013 berline LOUEZ À 154 $ 3/MOIS 0$ DE COMPTANT 0% PENDANT 60 MOIS COMPREND LE TRANSPORT MODÈLE 5 PORTES LTZ ILLUSTRÉ L’Association des concessionnaires Chevrolet du Québec suggère aux consommateurs de lire ce qui suit. Offres d’une durée limitée, réservées aux particuliers et s’appliquant aux modèles 2013 neufs suivants : Cruze (1PJ69/1SA) et Sonic (1JU69/1SA). Les modèles illustrés peuvent comprendre certaines caractéristiques offertes en option à un coût additionnel. Transport (1 500$) et taxe de climatisation (100$, le cas échéant) inclus. Immatriculation, assurance, frais liés à l’inscription au RDPRM, droits et taxes en sus. 1. Chez les concessionnaires GM participants au Canada seulement. Offre réservée aux clients particuliers. De 750 à 3 000 milles de récompense AIR MILES MD offerts, selon le modèle acheté. Aucune valeur en argent. Cette offre ne peut être jumelée à certaines autres offres promotionnelles AIR MILES. Consultez votre concessionnaire GM participant pour plus de détails. Cette offre prend fin le 28 février 2013. Veuillez prévoir un délai de 4 à 6 semaines après la fin de cette promotion pour que les milles de récompense soient versés à votre compte d’adhérent AIR MILES MD. Les milles sont émis par LoyaltyOne, Inc. et sont sujets aux conditions du Programme de récompense AIR MILES MD/MC. Marque déposée/de commerce d’AIR MILES International Trading B.V., employée en vertu d’une licence par LoyaltyOne, Inc. et General Motors du Canada Limitée. 2. Prix à l’achat des modèles 2012 : 12 299 $ pour Sonic et 13 199 $ pour Cruze. Basés sur un financement à l’achat de 84 mois, à un taux de 2,99%. Sur approbation de crédit des Services de financement auto TD, de la Banque Scotia MD ou d’Ally Crédit. Exemple : basé sur un financement de 12 299$ à un taux annuel de 2,99%, le paiement par mois est de 162$ pour 84 mois. Le coût d’emprunt est de 1 347,22$, et l’obligation totale est de 13 646,22$. 3. Prix à l’achat des modèles 2013 : 14 865$ pour Sonic et 16 120 $ pour Cruze. Paiements mensuels basés sur une location de 60 mois, à un taux de 0% pour Cruze LS 1SA et Sonic LS 1SA. Sur approbation de crédit de la Financière GM. Limite annuelle de 20 000 km ; 0,16$ par kilomètre excédentaire. Certaines conditions s’appliquent. * La remise de 600 $ à 1 500 $ est applicable à l’achat ou à la location d’un véhicule de l’année-modèle 2008 à 2013 en échange d’un véhicule de l’année-modèle 1998 ou antérieurs. Une initiative de l’AQLPA soutenue par le gouvernement du Québec par l’intermédiaire du Fonds vert. Pour plus d’information, visitez le site www.faitesdelair.org. Ces offres sont exclusives aux concessionnaires du RMAB Québec (excluant la région de Gatineau-Hull) et ne peuvent être combinées avec aucune autre offre ni aucun autre programme incitatif d’achat, à l’exception des programmes de La Carte GM, de prime pour étudiants et de GM Mobilité. La GMCL se réserve le droit de modifier, de prolonger ou de supprimer ces offres et ces programmes pour quelque raison que ce soit, en tout ou en partie, à tout moment et sans préavis. Le concessionnaire peut vendre ou louer à un prix moindre. Une commande ou un échange entre concessionnaires peut être requis. Pour de plus amples renseignements, passez chez votre concessionnaire, composez le 1 800 463-7483 ou visitez gm.ca. 11



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :