Métro Montréal n°2013-01-16 mercredi
Métro Montréal n°2013-01-16 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2013-01-16 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (237 x 291) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 11 Mo

  • Dans ce numéro : Applebaum se dit victime d'une campagne de salissage.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
Pages : 1  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
1
SCOTT GOMEZ SERA LIBÉRÉ AVANT L’ÉTÉ LE CANADIEN POURRA RACHETER SON CONTRAT PLUS TÔT QUE PRÉVU PAGE 32 journalmetro.com | twitter.com/metromontreal | facebook.com/journalmetro | pinterest.com/journalmetro MONTRÉAL Mercredi 16 janvier 2013 Applebaum se dit victime d’une campagne de salissage Montréal. Transactions immobilières douteuses, activités de financement dans un restaurant fréquenté par des mafieux – la médiatisation de vieux squelettes dans le placard du maire Michael Applebaum lui font croire à une campagne de salissage. Pour une deuxième fois en cinq jours, le maire de Montréal a convoqué les médias pour tenter de prévenir les coups. Il a de nouveau défendu son honneur en se disant intègre et honnête. « Je n’ai rien à me reprocher », a-t-il déclaré. Selon lui, avant de crier au scandale, il faudrait d’abord qu’il y en ait un. Le 11 janvier, les enquêteurs de la Commission Charbonneau ont rencontré M. Applebaum. Le maire a ensuite nié faire l’objet d’une Combatif « Quand je suis attaqué et que des gens veulent me discréditer, je deviens plus fort. » Michael Applebaum, maire de Montréal. enquête. Puis, on a appris que l’Unité permanente anticorruption s’intéressait à des transactions immobilières douteuses le concernant. Hier matin, Le Devoir a écrit que l’homme a participé en 2003 à une activité de financement au restaurant La Cantina, connu pour être un lieu que fréquentait le clan Rizzuto. M. Applebaum croit qu’on cherche à le discréditer. « Estce que j’ai des opposants dans l’arrondissement [Côte- des-Neiges–Notre-Dame-de- Grâce, où il a été maire jusqu’en 2012] ? La réponse est oui. Est-ce que j’ai des opposants politiques à l’hôtel de ville ? La réponse est oui », a-t-il dit. Il n’a toutefois pas voulu citer de noms d’adversaires qui pourraient avoir coulé des informations. Lundi, l’opposition se rangeait encore derrière le maire, évoquant la présomption d’innocence. Si Vision Montréal n’avait 19-2 REVIENT plus actuelle que jamais PAGE 14 La série policière de Radio-Canada, qui suit l’équipe du poste 19, sera de retour le 28 janvier pour une seconde saison. L’intrigue repartira en force avec, dès le premier épisode, une fusillade dans une école secondaire, un sujet qui fait involontairement écho à l’actualité, notamment à la tuerie de Newtown, aux États-Unis, en décembre dernier et au débat sur les armes à feu./RADIO-CANADA rien à ajouter après le point de presse du maire, hier, Richard Bergeron, chef de Projet Montréal, a pour sa part reconnu que l’inquiétude le gagnait. « Je commence à être inquiet de voir que cette transition tranquille […] est de moins en moins tranquille », a- t-il déploré. Il n’est toutefois pas allé jusqu’à parler de scandale. « À ce stade-ci, il n’y a pas péril en la demeure, Montréal est gouvernable grâce à l’administration de coalition dont est membre Projet Montréal », croit-il. ANNABELLE BLAIS Montréal opte pour six projets de transport La Ville privilégiera six chantiers susceptibles d’améliorer les déplacements dans la métropole d’ici cinq ans. PAGE 03 Des formations pour rester à jour CAHIER SPÉCIAL ÉDUCATION 6 PAGES Obama présente son arsenal Le président américain annonce son plan pour freiner la violence causée par les armes à feu. PAGE 09 MAX : -2° MIN : -8°



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :